• 01-07.jpg

     

    LA BESACE

    Jupiter  dit un jour: «Que tout ce qui respire
    S'en vienne comparaître aux pieds de ma grandeur:
    Si dans son composé quelqu'un trouve à redire,
                Il peut le déclarer sans peur;
                Je mettrai remède à la chose.
    Venez, singe; parlez le premier, et pour cause.
    Voyez ces animaux, faites comparaison
                De leurs beautés avec les vôtres.
    Etes-vous satisfait? - Moi? dit-il; pourquoi non?
    N'ai-je pas quatre pieds aussi bien que les autres?
    Mon portrait jusqu'ici ne m'a rien reproché;
    Mais pour mon frère l'ours, on ne l'a qu'ébauché:
    Jamais, s'il me veut croire, il ne se fera peindre."
    L'ours venant là-dessus, on crut qu'il s'allait plaindre.
    Tant s'en faut: de sa forme il se loua très fort;
    Glosa sur l'éléphant, dit qu'on pourrait encor
    Ajouter à sa queue, ôter à ses oreilles;
    Que c'était une masse informe et sans beauté.
                L'éléphant étant écouté,
    Tout sage qu'il était, dit des choses pareilles:

    Il jugea qu'à son appétit
                Dame baleine était trop grosse.
    Dame fourmi trouva le ciron trop petit,
                Se croyant, pour elle, un colosse.
    Jupin les renvoya s'étant censurés tous,
    Du reste contents  d'eux.
    Mais parmi les plus fous
    Notre espèce excella; car tout ce que nous sommes,
    Lynx envers nos pareils, et taupes envers nous,
    Nous nous pardonnons tout, et rien aux autres hommes:
    On se voit d'un autre oeil qu'on ne voit son prochain.
                Le fabricateur souverain
    Nous créa besaciers  tous de même manière,
    Tant ceux du temps passé que du temps d'aujourd'hui:
    Il fit pour nos défauts la poche de derrière,
    Et celle de devant pour les défauts d'autrui.

     

    « »
    Yahoo!

  • Commentaires

    9
    Vendredi 8 Juillet 2011 à 19:14
    8
    Vendredi 8 Juillet 2011 à 18:21

    Grand départ en vacances demain pour 15 jours, des articles sont programmés, Ne m'oublies pas,  avec un grand merci et à dans 15 jours!

    Bise.

    7
    Vendredi 8 Juillet 2011 à 15:19
    ptefleurs18

    bonjour lucette ....un petit passage rapide  afin de  te  souhaiter un bon week end  je serais plus presente la semaine prochaine ....gros bisous

    6
    Vendredi 8 Juillet 2011 à 14:00
    Jean

    Bonjour

    Je ne connaissais pas cette fable....

    Bonne journée

    Jean

    5
    Vendredi 8 Juillet 2011 à 12:39
    Marylou

    que de souvenirs

    4
    Vendredi 8 Juillet 2011 à 10:25
    danie592

    Bonjour Mamie Lucette,

    Je ne connaissais pas cette fable, tu vois, on a tous des lacunes !

    Merci de l'avoir mis sur ton blog ...

    Beaucoup de vent aujourd'hui et des nuages mais aussi du soleil ...Pas vraiment un temps de Juillet ...

    Bonne journée, bizzzzzous

            Les syrphes ressemblent à des petites guêpes. Leurs larves se nourisent de pucerons et les adultes participent à la pollinisation     

    3
    Vendredi 8 Juillet 2011 à 09:48
    OUPAS
    BONJOUR LUCETTE !
            Tu vois, ce La Fontaine qui a enchanté mon enfance, depuis que je sais qu'aucune de ses fables ne sont de son invention et que seule la forme classique en vers et rimes sont de lui, je suis fort déçu !

            Par exemple, ta Besace a été inspirée de :

    LA GUENON ET JUPITER (fable n°14 d'AVIANUS selon Esope)

             Jupiter avait un jour demandé, par le monde entier, qui pouvait lui présenter les plus beaux rejetons. A l'envie accourt devant le roi toute la race des bêtes sauvages et la cour reçoit une foule mélangée d'hommes et d'animaux domestiques. Il ne manque à ce débat ni les poissons couverts d'écailles, ni non plus tous les oiseaux que portent les régions les plus pures de l'air. De tous côtés bientôt les mères, toutes tremblantes, amenaient leurs petits pour les soumettre au jugement d'un si grand dieu. Alors, comme une guenon courte de taille traînait après elle son enfant tout mal fait, sa vue fit éclater de rire Jupiter lui-même. C'est cependant cette mère, la plus laide de toutes, qui avant tous les autres prit la parole en essayant de détruire la mauvaise opinion qu'on a de sa race : « Que Jupiter le sache bien, si la palme doit revenir à quelqu'un, celui qui l'emporte sur tous, c'est, à mon avis, celui-là. »

    Bisous Lucette

     

    2
    Vendredi 8 Juillet 2011 à 06:02
    timilo

    Une merveille ces fables , j'aime l'utilisation à bon escient des temps de conjugaison

    Douce journée

    Bisous

    timilo

     

    1
    Vendredi 8 Juillet 2011 à 05:54
    Marlène.edelweiss

    Bonjour mamie-Lucette..très jolie récitation de Jean de La Fontaine....que je ne connaissais pas d'ailleurs....mais il en a écrit tellement....

    je te souhaite une bonne et douce journée bisous à bientôt et bon week-end

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :