• 1er juillet 1804 : naissance de George Sand

    1er juillet 18   : naissance de George Sand

     

    Née à Paris (France) le 01/07/1804 ;

    Morte à Nohant (France) le 08/06/1876

    Femme de lettre française, George Sand a laissé derrière elle une œuvre romanesque remarquable, assortie de contes, de nouvelles, de pièces théâtrales, de textes autobiographiques et d’une immense correspondance. Inspirée par les passions qui ont jalonné sa vie, elle s’est battue aussi bien pour son indépendance, sa liberté de penser que pour ses aspirations politiques républicaines.

     

    1er juillet 18   : naissance de George Sand 

    1er juillet 18   : naissance de George Sand

     

    Une enfance à la campagne

     

    George Sand, de son vrai nom Aurore Dupin, naît à Paris le 1er juillet 1804. Ayant perdu son père à l’âge de quatre ans, elle grandit à la campagne, auprès de sa grand-mère, à Nohant.

     

    1er juillet 18   : naissance de George Sand

     

    Elle étudie les sciences et le latin tout en menant une vie champêtre qui inspirera plusieurs de ses grandes oeuvres. Durant l’adolescence, la jeune Aurore passe quelques années dans un couvent, puis se marie au baron Casimir Dudevant en 1822.

     

    1er juillet 18   : naissance de George Sand

     

    Elle met au monde deux enfants.

     

    1er juillet 18   : naissance de George Sand

     

    Mais le couple s’entend mal et se sépare. Assoiffée d’indépendance, la baronne s’installe à Paris.

     

    Premiers ouvrages et grandes passions

     

    Dès ses premiers écrits, elle s’inspire du nom de son amant, Jules Sandeau, pour prendre le pseudonyme de George Sand. Ils écricent ensemble " Rose et blanche".

     

    1er juillet 18   : naissance de George Sand

    1er juillet 18   : naissance de George Sand

     

    Côtoyant les grandes plumes de l’époque, elle publie l’un de ses premiers romans, Indiana, en mai 1832, puis Valentine, la même année.

     

    1er juillet 18   : naissance de George Sand

    1er juillet 18   : naissance de George Sand

     

    Elle y défend ardemment le droit à la passion des femmes et s’oppose à toutes les oppressions dont elles sont victimes. Très vite, les talents de la jeune écrivaine sont reconnus, notamment par Sainte-Beuve et Chateaubriand. Outre sa collaboration à la Revue des Deux Mondes, elle publie Lélia en 1833, œuvre lyrique où l’amour est malmené par les convenances et les préjugés de la société mondaine.

     

    1er juillet 18   : naissance de George Sand

     

    Cette année marque également le début de sa brève et tumultueuse liaison amoureuse avec Musset.

     

    1er juillet 18   : naissance de George Sand

     

    Sa vie sentimentale est aussi mouvementée que sa vie littéraire. Elle connaît en effet plusieurs passions, parmi lesquelles figure Frédéric Chopin.

     

    1er juillet 18   : naissance de George Sand

     

    Des pensées socialistes aux œuvres champêtres

     

    À la fin des années 1830, George Sand s’intéresse aux pensées socialistes et démocratiques, comme en témoigne le Compagnon du tour de France (1840) et Consuelo (1842).

     

    1er juillet 18   : naissance de George Sand

    1er juillet 18   : naissance de George Sand

     

    Particulièrement engagée, elle côtoie les grands démocrates de l’époque (Pierre Leroux, Armand Barbès ou encore Félicité de Lamennais) et se réjouit des événements de février 1848. Mais l’échec de la Révolution la déçoit profondément. Aussi préfère-t-elle se retirer à Nohant et poursuivre sa série d’œuvres champêtres optimistes largement inspirée de son enfance.

     

    1er juillet 18   : naissance de George Sand

     

    À la Mare au diable (1846)

     

    1er juillet 18   : naissance de George Sand

     

    s’ajoutent ainsi François le Champi (1848),

     

    1er juillet 18   : naissance de George Sand

     

    la Petite Fadette (1849)

     

    1er juillet 18   : naissance de George Sand

     

    et les Maîtres sonneurs (1853).

     

    1er juillet 18   : naissance de George Sand

     

    Auteur prolifique, George Sand écrira jusqu’à son dernier souffle. Après s’être consacrée quelques temps au théâtre, elle entreprend la rédaction de son autobiographie, Histoire de ma vie (1854-1855).

     

    1er juillet 18   : naissance de George Sand

     

    Elle s’éteint à l’âge de 72 ans, laissant derrière elle une œuvre considérable et variée qui l’inscrira dans la lignée des plus grands auteurs français du XIXème siècle.

     

    1er juillet 18   : naissance de George Sand

     

    1er juillet 18   : naissance de George Sand

    « Brochettes de fruits frais au caramelPeintures de : Philippe Demory »
    Yahoo!

  • Commentaires

    8
    Lundi 2 Juillet à 10:45

    je crois que l'un des premiers romans que j'ai lu adolescent a été " La mare au diable "

    Geoges Sans  a marqué son époque.ses passions furent nombreuses, une femme à part !

    Bonne semaine

    7
    Lundi 2 Juillet à 01:47

    Superbe auteur de notre grande littérature si variée!

    J'ai relu récemment La Mare au Diable et j'y ai pris un immense plaisir.

    Magnifique billet, un régal, tu nous as gâtés

    Les illustrations sont remarquables

    Gros bisous chère Lucette, belles pensées

    Cendrine

    6
    Dimanche 1er Juillet à 17:16

    une belle et forte femme...à la tête bien pleine...je te souhaite une belle soirée et une douce nuit

    5
    Dimanche 1er Juillet à 11:57

    Il est très très beau cet article.

    Bravo

    Bisous

    4
    Dimanche 1er Juillet à 11:19

    bonjour lucette!!j'ai fait ma genealogie et donc elle fait partie de ma branche!!surement pour cela que ma soeur et moi aimont ecrire!

    ont va rester a l'ombre!!bon dimanche et bisous

    3
    Dimanche 1er Juillet à 08:09

    C'est en effet un auteur prolifique, François le Champi, la marre au diable, la petite Fadette font partie des quelques livres que j'ai lu

    Je te souhaite un bon dimanche

    Amicalement

    Claude

    2
    Dimanche 1er Juillet à 06:47

    Coucou Lucette

    Le livre que je préfère c'est la petite Fadette, peut être parce qu'il me fait retourner  en enfance, c'est le premier livre que j'ai lu aussi, bien d'autre ont suivi.

    je te souhaite une bonne journée

    Bisous

    Marie

    1
    Dimanche 1er Juillet à 02:58

    Bonjour Lucette,

    A "La mare au diable" "La petite Fadette" des romans qui ont bercé mon enfance ... George Sand une grande femme, je l'admire beaucoup.

    Bonne journée, grosses bises, Véronique

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :