• 2 septembre 1666 : Incendie de Londres

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

     

    Le grand incendie de Londres est un violent incendie qui ravage le centre de la ville de Londres du dimanche 2 septembre au mercredi 5 septembre 1666.

     

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

     

    Les flammes ravagent la Cité à l’intérieur du mur romain et menacent le quartier aristocratique de Westminster, le palais de Whitehall, résidence du roi Charles II, et la plupart des quartiers pauvres de banlieue, sans toutefois les atteindre. Il brûle 13 200 maisons, 87 églises paroissiales, la cathédrale Saint-Paul, et la majorité des bâtiments publics de la Cité. Les pertes humaines enregistrées sont très faibles, mais ne représentent peut-être qu'une fraction des victimes.

     

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

     

    L’incendie se déclare peu après minuit le 2 septembre dans une boulangerie de Pudding Lane appartenant à Thomas Farriner et se propage rapidement vers l’ouest.

     

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

     

    L’indécision du lord-maire Thomas Bloodworth retarde la création de coupe-feu par démolition qui était, à l’époque, la principale technique de lutte contre les incendies. Des démolitions de grande envergure sont ordonnées dans la nuit, mais il est déjà trop tard, car le vent a eu le temps d’attiser les flammes. Le lundi, le sinistre se propage vers le nord et le cœur de la Cité. Cette journée voit l’apparition de rumeurs accusant les Français et les Hollandais d’avoir allumé l’incendie, donnant lieu à des lynchages. Il s’étend à la plus grande partie de la Cité dans la journée du mardi, détruisant la cathédrale Saint-Paul et traversant la Fleet pour menacer la cour de Charles II à Whitehall. Il est circonscrit grâce à deux facteurs : la tombée des forts vents d’est et l’utilisation par la garnison de la tour de Londres de sa poudre à canon pour créer des coupe-feu efficaces empêchant les flammes de se propager vers l’est

     

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

     

    Le Monument au Grand Incendie de Londres plus communément connu sous le nom Le Monument, est une colonne romaine dorique en pierre de 61 mètres dans la Cité de Londres, proche du nord du pont de Londres. Il est situé au croisement de Monument street et de Fish Street Hill, à 61 mètres du lieu où le Grand incendie de Londres commença en 1666

     

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

     

    Une maquette géante du Londres du XVIIe siècle a été brûlée dimanche soir 5 septembre 2016 sur la Tamise pour marquer le 350 ème anniversaire du grand incendie qui avait dévasté la capitale britannique en 1666. Le feu avait détruit 80% de la Cité de Londres.

     

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

    2 septembre 1666 : Incendie de Londres

    « Tarte tatin aux pommesPeinture de : Nancy Glazier »
    Yahoo!

  • Commentaires

    10
    Dimanche 2 Septembre à 21:52

    bonne soirée

    Septembre commence avec un beau soleil et un temps chaud

    bise

    Résultat de recherche d'images pour "bonjour Septembre"

    9
    Dimanche 2 Septembre à 18:48
    tu doid être riche en encyclopédie pur mettre tant de reportages sur ton blog... la semaine est déjà passée...le temps manque de plus en plus... je te souhaite une bonne soirée et une douce nuit étoilée
    8
    Dimanche 2 Septembre à 15:44

    Une tragédie qui est restée dans la mémoire collective des Londoniens.

    Bon dimanche sous un beau soleil pour moi .

    7
    Dimanche 2 Septembre à 15:37

    bonjour lucette oh lala je ne connaissais cette tragedie , de tout temps il y en a eu et les moyens etaient dérisoire pour éteindre un telle incendie c est sur , la j aie   vue que 100 hectare sont partis en fumée dans la drome encore aujourd hui ou hier 

     ici un temps formidable en ce moment 

     bisous 

     

    6
    Dimanche 2 Septembre à 12:35

    Bonjour  chère  Lucette  

    Merci  pour  cette  information  sur  ce  triste  drame dont  je  n'avais  pas  connaissance. Je  te  souhaite  une  douce  journée  de  dimanche et  te  joins  des  gros  bisous  ton  ami  Lucien

    5
    Dimanche 2 Septembre à 10:53

    J'ai justement lu dernièrement une BD historique racontant la tragédie.

    Bloodworth porte une grande responsabilité pour cette tragédie qui a débuté chez un boulanger dont le four n'avait pas été éteint par le mitron, comme l'avait demandé le patron avant de se coucher après la réalisation d'une importante commande pour le palais.

     

    Bonne journée Lucette

    4
    Dimanche 2 Septembre à 09:21

    Passionnant article Mamie Lucette , à l'époque les Incendies étaient courants, les matériaux utilisés : bois, torchis et les moyens pour lutter bien dérisoires .

    Merci pour ton partage chère amie,

    Bises de Christiane

    3
    Dimanche 2 Septembre à 08:12

    Les incendies faisaient de très gros ravages à cette époque et ils étaient la hantise de tous, il faut dire que les moyens pour lutter étaient dérisoires et les matériaux de construction inflammables

    Amicalement

    Claude

    2
    timilo
    Dimanche 2 Septembre à 06:54

    Malheureusement les maisons en bois ou en torchis brûlent facilement

    Bon et doux Dimanche Lucette

    Bisous timilo

    1
    Dimanche 2 Septembre à 03:46

    Passionnant article, cette histoire m'avait fascinée pendant mes études, une tragédie qui a inspiré tant d'artistes et notamment dans la veine du Romantisme Noir. Cette ville incandescente apparaît telle un mirage à travers ta superbe documentation et se dire que ce fut la réalité, cela suscite l'effroi...

    Merci pour ce billet historique très réussi, gros bisous et bon dimanche

    Cendrine

    Des photos de mon billet sur les roses...

    http://chimereecarlate.over-blog.com/2018/09/avec-des-roses.html

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :