• CÔTE D'AZUR : Villes et Villages - Un coup de coeur pour Nice

    Détail d'une façade richement ornée de pilastres et de pendentifs en trompe l'oeil d'inspiration Renaissance surmontant une colonnade néogrecque, illustration des diverses influences superposées de l'inspiration architecturale du Comté de Nice.

     

    ==================

     

    Encore quelques pas et voici le cours Saleya, avec son célèbre marché aux fleurs et aux légumes, qui expose la magnificence de ses étals multicolores dans une profusion de roses, d'oeillets et de mimosas en février, de violettes en avril, de jasmin en juillet, dont les parfums composent une symphonie de fragrances uniques au monde.

     

    CÔTE D'AZUR : Villes et Villages - Un coup de coeur pour Nice

    CÔTE D'AZUR : Villes et Villages - Un coup de coeur pour Nice

     

    Le port de Nice, très grand lorsqu'il fut creusé en 1750 sur l'ordre du roi Charles Emmanuel III de Savoie, est aujourd'hui trop petit pour tous les bateaux de plaisance. Il est fermé sur trois côtés de magnifiques façades du XVIIIe et du XIXe siècles qui servent de faire-valoir à l'église Notre-Dame-du-Port.

     

    CÔTE D'AZUR : Villes et Villages - Un coup de coeur pour Nice

    CÔTE D'AZUR : Villes et Villages - Un coup de coeur pour Nice

    CÔTE D'AZUR : Villes et Villages - Un coup de coeur pour Nice

     

    CÔTE D'AZUR : Villes et Villages - Un coup de coeur pour Nice

    Le bassin du port reflète toutes les teintes presque florentines des façades des immeubles du XVIIIe siècle, époque où les riches propriétaires riverains disposaient de leur embarcation personnelle amarrée sous leurs fenêtres, comme on gare aujourd'hui sa voiture devant sa porte.

     

    Texte extrait du livre : Côte d'Azur.

     

    CÔTE D'AZUR : Villes et Villages - Un coup de coeur pour Nice

    Yahoo!

    15 commentaires
  • Plantes d'Intérieur : TILLANDSIA  (Bromélliacées)

     

    Le genre "Tillandsia" regroupe de nombreuses broméliacées très différentes, originaires aussi bien des forêts équatoriales denses que des déserts arides. Les formes cultivées à l'intérieur sont dépourvues de racines ou presque. Elles se nourrissent surtout par leurs feuilles. La culture sur un tronc à épiphytes leur convient bien.

     

     

    - ESPECES RECOMMANDEES -

     

    - CYANEA -

     

    Présente une rosette lâche de feuilles de 30 à 45 cm de long sur 1,5 à 2,5 cm de large. Les feuilles acuminées vert-gris portent des rayures longitudinales brun-roux sur le dessous. Une hampe florale de 5 à 8 cm naît au centre de la rosette adulte. Elle porte une inflorescence en éventail, de 10 à 15 cm de long sur 5 de large, composée de plusieurs bractées lisses, roses, qui se chevauchent. Elle persiste environ 10 semaines. Des fleurs tubuleuses à grands pétales apparaissent solitaires entre 2 bractées. Elles sont bleu-violet vif et mesurent 5 cm de diamètre. Comme chez la plupart des broméliacées, la rosette meurt après sa floraison. Mais des rejets axillaires apparaissent, on peut s'en servir pour la multiplication.

     

    Plantes d'Intérieur : TILLANDSIA  (Bromélliacées)

     


    - LINDENII -

     

    Ressemble beaucoup au "Cyanea", mais sa hampe florale peut atteindre 30 cm et ses fleurs bleu-roi ont la gorge blanche.

     

    Plantes d'Intérieur : TILLANDSIA  (Bromélliacées)

     

    - USNEOIDES (fille de l'air, mousse espagnole) -

     

    Est une espèce qui rappelle beaucoup certains lichens. Ses tiges filiformes sont couvertes de minuscules écailles gris argent qui sont en réalité des feuilles. Dans la nature, cette plante pend aux branches des arbres et aux rochers en longs festons entremêlés. On ne la cultive pas en pot, mais sur un morceau d'écorce ou de liège auquel on la fixe avec du fil métallique plastifié. Ses petites fleurs axillaires vert clair apparaissent rarement en appartement.

     

    Plantes d'Intérieur : TILLANDSIA  (Bromélliacées)

     

    Plantes d'Intérieur : TILLANDSIA  (Bromélliacées)

    Yahoo!

    17 commentaires
  • Curiosités Départementales : LOIRE-ATLANTIQUE

    La Loire-Atlantique, ex Loire-Inférieure, est le département dont le point culminant est le plus bas de tous ceux des départements français (116m). L'embouchure de la Loire y prend la forme d'un vaste estuaire qui s'ouvre juste après Nantes, s'achevant près de son avant-port : Saint-Nazaire. Il sépare la Côte d'Amour, les marais salants de Guérande et le marais de Brière au nord, de la Côte de Jade et du pays de Retz au sud. Rattachée à la région Pays de Loire, la Loire-Atlantique est historiquement bretonne, avec le château nantais des ducs de Bretagne, qui fut leur résidence principale du XIIIe au XVIe siècle.

    Curiosités Départementales : LOIRE-ATLANTIQUE

     

    - CLISSON L'ITALIENNE -

     

    Autour de son château médiéval, Clisson regorge d'édifices de style italien. Les frères Cacault, tout juste revenus d'Italie, ont participé à la reconstruction de la ville ravagée par les guerres de Vendée. Leur ami François-Frédéric Lemot est à l'origine d'un vaste parc, appelé Garenne-Lemot, dans lequel une villa néopalladienne domine la Sèvre Nantaise au coeur d'un étonnant jardin paysager ponctué de statues. Le clocher de l'église Notre-Dame, édifié à la fin du XIVe siècle, a quand à lui des allures de campanile romain.

     

    Curiosités Départementales : LOIRE-ATLANTIQUE

    Curiosités Départementales : LOIRE-ATLANTIQUE

    Curiosités Départementales : LOIRE-ATLANTIQUE

     

     

    - LA VENISE DE L'OUEST -

     

     

    La sucrerie Say, mais aussi la Biscuiterie nantaise et la maison Lefèvre-Utile, toutes deux connues par leur initiales, sont les héritages des échanges avec les Antilles à l'époque où Nantes était au coeur du commerce triangulaire. Au XVIIIe siècle, elle était encore la "Venise de l'Ouest", surnom qui peut surprendre aujourd'hui. Plusieurs bras de la Loire traversaient la ville autour de l'ancienne île Feydeau dont l'inclinaison de ses gracieux immeubles rappelle l'instabilité du sol. Sur les eaux de l'Erdre fut aménagée le cours des 50-Otages, dont le nom évoque les représailles allemandes, qui firent 48 victimes dont Guy Moquet fusillé à Châteaubriant, après l'assassinat d'un officier allemand en 1940.

     

    Curiosités Départementales : LOIRE-ATLANTIQUE

    Curiosités Départementales : LOIRE-ATLANTIQUE

    Curiosités Départementales : LOIRE-ATLANTIQUE

     

     

    - LES PAQUEBOTS DE PENHOËT -

     

     

    Les chantiers navals de Saint-Nazaire ont progressivement supplanté ceux de Nantes, où la grue Titan rappelle cette activité révolue. A la fin des années 1920, la Compagnie Générale Transatlantique a lancé la construction du plus grand paquebot au monde : le Normandie. Sorti des chantiers de Penhoët en 1932, il fut réquisitionné pendant la Seconde guerre mondiale sous le nom d'USS Lafayette et connut un incendie fatal en 1942. Près des énormes bunkers de la base sous-marine allemande aménagée en 1940, les chantiers de Saint-Nazaire donnèrent naissance au France en 1960, et au Queen Mary 2 en 2004.

     

    Curiosités Départementales : LOIRE-ATLANTIQUE

    Curiosités Départementales : LOIRE-ATLANTIQUE

    Curiosités Départementales : LOIRE-ATLANTIQUE

    Curiosités Départementales : LOIRE-ATLANTIQUE

    Curiosités Départementales : LOIRE-ATLANTIQUE

     

     

    - L'INSPIRATEUR DE JULES VERNE -

     

     

    Peu connu en France, Brutus de Villeroi l'est davantage outre-Atlantique où son "Alligator" fut le premier sous-marin utilisé par la marine américaine. Au paravent inventeur d'un "bateau-poisson", premier sous-marin français expérimenté en 1832 dans la baie de Bourgneuf, ce dernier a certainement inspiré Jules Verne pour son "Nautilus de vingt mille lieues sous les mers". Il est probable que Villeroi ait été le professeur de mathématiques du jeune nantais, et le fait qu'il ait publié "Les aventures du capitaine Hatteras" en 1866, trois ans après la disparition de l'Alligator au large du cap Hatteras (Caroline du Nord), n'est sûrement pas dû au hasard.

     

    Curiosités Départementales : LOIRE-ATLANTIQUE

    Curiosités Départementales : LOIRE-ATLANTIQUE

     

    Texte extrait du livre : La France - Géographie Curieuse et Insolite.

     

    Curiosités Départementales : LOIRE-ATLANTIQUE

    Yahoo!

    11 commentaires
  • " Le poète s'en va dans les champs "  poème de Victor Hugo

     

     Le poète s'en va dans les champs

     

    Le poète s'en va dans les champs; il admire,
    Il adore; il écoute en lui-même une lyre;
    Et le voyant venir, les fleurs, toutes les fleurs,
    Celles qui des rubis font pâlir les couleurs,
    Celles qui des paons même éclipseraient les queues,
    Les petites fleurs d'or, les petites fleurs bleues,
    Prennent, pour l'accueillir agitant leurs bouquets,
    De petits airs penchés ou de grands airs coquets,
    Et, familièrement, car cela sied aux belles:
    - Tiens! c'est notre amoureux qui passe! disent-elles.
    Et, pleins de jour et d'ombre et de confuses voix,
    Les grands arbres profonds qui vivent dans les bois,
    Tous ces vieillards, les ifs, les tilleuls, les érables,
    Les saules tout ridés, les chênes vénérables,
    L'orme au branchage noir, de mousse appesanti,
    Comme les ulémas quand paraît le muphti,
    Lui font de grands saluts et courbent jusqu'à terre
    Leurs têtes de feuillée et leurs barbes de lierre,
    Contemplent de son front la sereine lueur,
    Et murmurent tout bas: C'est lui! c'est le rêveur!

     

    Victor Hugo

     

    " Le poète s'en va dans les champs "  poème de Victor Hugo

     

    " Le poète s'en va dans les champs "  poème de Victor Hugo

    Yahoo!

    20 commentaires
  • Au sud du Limousin, autour du bassin de Brive, baigné par la Corrèze et la Vézère, l'itinéraire progresse à travers bois, prairies et bruyères, dans un paysage qui, auprès de Terrasson, annonce déjà l'Aquitaine par ses vignes, ses cultures maraîchères et ses arbres fruitiers. Que ce soit à Collonges-la-Rouge, dans le site prestigieux de Turenne, ou au sommet de l'Yssandon, le Périgord présente tout le charme d'une grande diversité.

     

    - BRIVE-LA-GAILLARDE -

     

    Le centre de cette petite capitale économique est l'église Saint-Martin. Cet édifice, bâti sur un plan cruciforme, possède des chapiteaux romans historiés (XIIe s.) et renferme dans son trésor un chef reliquaire de Sainte Essence, en cuivre repoussé et doré, datant du XIVe s. Autour de l'église, on remarquera plusieurs maisons anciennes dont la Tour des Echevins (XVIe s.) avec sa tourelle en encorbellement et l'hotel Lebenche qui abrite le musée Ernest Rupin. Celui-ci abrite des collections de préhistoire, d'archéologie, de sculptures et de peintures.

     

    Circuit Touristique : Aux alentours de Brive-la-Gaillarde

    Circuit Touristique : Aux alentours de Brive-la-Gaillarde

    Circuit Touristique : Aux alentours de Brive-la-Gaillarde

    Circuit Touristique : Aux alentours de Brive-la-Gaillarde

     

    - GROTTES DE SAINT-ANTOINE -

     

    Aujourd'hui occupées par le séminaire des Missions franciscaines, elles ont été creusées dans le grès et aménagées en chapelles. Des terrasses supérieures, la vue plonge sur Brive et la vallée de la Corrèze.

     

    Circuit Touristique : Aux alentours de Brive-la-Gaillarde

    Circuit Touristique : Aux alentours de Brive-la-Gaillarde

     

    - NOAILLES -

     

     

    Dans un style verdoyant, Noailles s'énorgueillit du Château Rennaissance de la célèbre famille de Noailles, dressé à côté de l'église Saint-Pierre (XIVe s.), sommée d'un clocher-porche ouvert sur tois côtés. A l'intérieur, les voûtes à liernes et tiercerons, sont caractéristiques du style gothique flamboyant.

     

    Circuit Touristique : Aux alentours de Brive-la-Gaillarde

    Circuit Touristique : Aux alentours de Brive-la-Gaillarde

    Circuit Touristique : Aux alentours de Brive-la-Gaillarde

     

    - COLLONGES-LA-ROUGE -

     

    D'anciennes demeures de grès rouge, la maison de la Sirène (XIIe s.) au toit de lauzes, l'hôtel de Maussac (XV-XVIe s.) ouvert sur une belle cour d'honneur, ainsi que le castel de Vassinhac flanqué de deux tourelles d'angle, l'hôtel de Friac, ont conservé à la cité son charme d'antan. La façade de l'église romane Saint-Sauveur, fortifiée au XVIe s. s'orne d'un tympan ouvragé.

     

    Circuit Touristique : Aux alentours de Brive-la-Gaillarde

    Circuit Touristique : Aux alentours de Brive-la-Gaillarde

    Circuit Touristique : Aux alentours de Brive-la-Gaillarde

     

    - TURENNE -

     

    Surplombant l'église du XVIIe s.(beau maître-autel baroque) et de vieilles maisons des XVe-XVIe s., en calcaire blanc, le château dresse ses ruines imposantes au sommet de la colline. On y visite la tour dite de César (XIIe-XIIIe s.) et, à l'opposé, la tour de l'Horloge (XIIIe-XIVe s.), qui renferme la salle des Gardes ornée d'un riche mobilier.

     

    Circuit Touristique : Aux alentours de Brive-la-Gaillarde

    Circuit Touristique : Aux alentours de Brive-la-Gaillarde

    Circuit Touristique : Aux alentours de Brive-la-Gaillarde

    Circuit Touristique : Aux alentours de Brive-la-Gaillarde

    Circuit Touristique : Aux alentours de Brive-la-Gaillarde

    Circuit Touristique : Aux alentours de Brive-la-Gaillarde

     

    Texte extrait du livre : La France des Routes Tranquilles.

     

    Circuit Touristique : Aux alentours de Brive-la-Gaillarde

     

     

    Yahoo!

    21 commentaires
  • Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

     

    Jean-Marc JANIACZYK est né en 1966 à Douai dans le nord de la France.

     

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

     

     Il peint exclusivement à l’huile depuis 1990, il a commencé par un style techniquement difficile ; l’hyperréalisme.

     

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

     

    C’est en 1998 qu’il commence la peinture au couteau, depuis il peint essentiellement des paysages provençaux, aux couleurs vibrantes, et intenses. De ses tableaux se dégage, la lumière et la douce chaleur des étés en Provence.

     

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

     

     

    Il a participé à de nombreuses expositions de groupe, ainsi qu’à des expositions individuelles, dans le Nord, en Normandie, et en Provence à Saint Paul de Vence, ainsi qu’en Floride à la METROART GALLERY.

     

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

     

     

    Ses peintures se retrouvent dans de nombreuses collections privées, en France, en Belgique, aux USA, au Danemark, en Allemagne, en Espagne, en République Tchèque, et au Maroc.

     

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK

     

    Peinture de : Jean Marc JANIACZYK




    Yahoo!

    17 commentaires
  • La pensée du jour :  - LE PARDON -Le Pardon


    "Pardonnez-vous réciproquement, comme Dieu vous a pardonné..." Ephésiens 4.32
    La Bible dit : "Soyez bons [...] ; pardonnez-vous réciproquement, comme Dieu vous a pardonné."
     

    "C'est pour la liberté que Christ nous a libérés".

     

    La pensée du jour :  - LE PARDON -


    Écoutez ce qu'en dit Kristin Armstrong : « Après avoir pardonné, […] vous entrez dans un processus […]. C'est un effort conjugué de Dieu et de vous-même. On n'oublie pas tout avec un claquement de doigts, même si la délivrance est parfois immédiate.

     Par exemple, certains arrêtent de fumer sans trop d'effort, alors que d'autres ont besoin de patchs de nicotine pendant longtemps encore ! Les vieilles habitudes ont la vie dure, et renoncer à l'amertume signifie :

     

    La pensée du jour :  - LE PARDON -

     

    1. Renouveler votre décision de pardonner aussi longtemps que des pensées de vengeance traversent votre esprit.

    2. Rester dans la paix jusqu'à ce que la place libérée par l'amertume, les regrets et les désirs de vengeance soit entièrement prise par le Saint-Esprit.

    3. Abandonner d'anciennes relations nuisibles, ainsi que les personnes qui vous reparlent sans cesse de vos vieilles blessures. Changer soi-même parmi des gens qui ne changent pas peut leur montrer la nécessité de changer eux-mêmes, mais cela peut aussi les effrayer.

     

    La pensée du jour :  - LE PARDON -

     

    4. Songer que tout comme le salut est une expérience immédiate suivie d'un processus de sanctification, le pardon est un acte immédiat qui doit être suivi d'un processus de guérison.

    5. Vivre une vie dégagée de tout ressentiment.

     C'est un choix qui en appelle une série d'autres. Mais chaque fois, le choix devient plus facile, […] et nous éloigne un peu plus du ressentiment.

     Paul a dit : “C'est pour la liberté que Christ nous a libérés” (Galates 5.1). Chaque fois que nous libérons quelqu'un, nous devenons plus libres. C'est un principe spirituel garanti qui a fait ses preuves et qui est confirmé par les Écritures ».

     

    La pensée du jour :  - LE PARDON -

     

    Une action pour aujourd'hui

     "Soyez bons [...] ; pardonnez-vous réciproquement, comme Dieu vous a pardonné".
    Bob Gass

     

    La pensée du jour :  - LE PARDON -

     

    Yahoo!

    11 commentaires
  • COTE D'AZUR : Villes et Villages  - Un coup de coeur pour Nice -

    Goûtons tout le charme des escaliers de la vieille ville, où des paliers de repos aménagés de place en place, permettent au piéton fatigué de faire une petite pause avant de reprendre son ascension.

     

    ==================

     

    Un coup de cœur pour Nice

     

    Attardons-nous un peu sur la place Masséna, coeur de la ville, joyau d'architecture avec ses arcades surmontées de façades ocre, sertie de jardins où les massifs de fleurs et de verdure le disputent aux arabesques des jets d'eau.

     

    COTE D'AZUR : Villes et Villages  - Un coup de coeur pour Nice -

     

    Déjà la vieille ville vous tend les bras, chargée d'histoire et dispensatrice de toutes les saveurs du Midi. Elle sert d'écrin à la cathédrale Sainte-Réparate, chef d'oeuvre de l'art baroque oùfut baptisé Garibaldi, avec ses retables, ses motifs architecturaux de stuc et de marbre.

     

    COTE D'AZUR : Villes et Villages  - Un coup de coeur pour Nice -


    Tout près, le palais Lascaris est devenu un musée résumant l'histoire de la ville sous la Renaissance.

     

    COTE D'AZUR : Villes et Villages  - Un coup de coeur pour Nice -


    Tout autour autour, les ruelles étroites, vestiges du passé, parfaitement restaurées et entretenues, offrent au visiteur la variété de ses petites boutiques de produits provençaux, le mystère de ses restaurants, souvent minuscules et débouchant parfois sur des caves voûtées ou sur des terrasses intérieures délicieusement fraîches en été.

     

    COTE D'AZUR : Villes et Villages  - Un coup de coeur pour Nice -

    COTE D'AZUR : Villes et Villages  - Un coup de coeur pour Nice -

     

    On y parle encore le nissart dialecte local mâtiné d'italien et de provençal.

     

    COTE D'AZUR : Villes et Villages  - Un coup de coeur pour Nice -

    La majestueuse place Masséna aligne ses façades ocre et ses arcades, de facture très italienne. Coeur de la ville et plaque tournante des principales artères de Nice, elle constitue un décor idéal pour les défilés de son carnaval, de renommée mondiale.

     

    Texte extrait du livre : COTE D'AZUR

     

    COTE D'AZUR : Villes et Villages  - Un coup de coeur pour Nice -

     

    Yahoo!

    14 commentaires
  • Plantes d'Intérieur : TIBOUCHINA

     

    Une seule espèce de "Tibouchina" est cultivée à l'intérieur. Cette plante arbustive peut atteindre 1,20 m en appartement. Chez les jeunes sujets, les tiges quadrangulaires, tendres et vertes, sont recouvertes d'une fine toison rougeâtre. Avec l'âge, elles deviennent ligneuses et brunes.

     

    Plantes d'Intérieur : TIBOUCHINA

     

    Les feuilles opposées sont ovales-acuminées et veloutées. Le limbe vert moyen à vert foncé, présente des nervures longitudinales vert clair et des marges dentées. Chaque feuille mesure 5 à 10 cm de long sur 2,5 à 4 cm de large.

     

    Plantes d'Intérieur : TIBOUCHINA

     

    Les fleurs à 5 pétales étales, pourpre rosé ou violettes, présentent un bouquet d'étamines pourpres. Elles ont environ 8 cm de diamètre et s'épanouissent en grappes du milieu de l'été au début de l'hiver.

     

    Plantes d'Intérieur : TIBOUCHINA

    Plantes d'Intérieur : TIBOUCHINA

     

    Plantes d'Intérieur : TIBOUCHINA

    Yahoo!

    15 commentaires
  • Curiosités Départementales : VENDEE

     

    Ce département formé de la partie occidentale du Poitou a pris le nom de la Vendée, modeste affluent de la Sèvre Niortaise qui traverse Fontenay-le-Comte, premier chef-lieu de la Vendée. Cette dénomination a été préférée à celle des Deux-Lays  - en référence au Grand Lay et au Petit Lay -  dont la fâcheuse homonymie aurait vexé les deux députés du département qui étaient paraît-il plutôt laids. Le littoral vendéen est celui de la Côte de Lumière qui s'étend du Maris breton, non loin de Noirmoutier et de son passage du Gois, jusqu'à l'anse de l'Aiguillon et ses nombreux polders. Le bocage vendéen culmine avec le puy Crapaud, les derniers sursauts du Massif Armoricain, la plaine calcaire du sud du département annonçant déjà le Bassin aquitain.

     

    Curiosités Départementales : VENDEE

     

    - DEUX GRANDS HOMMES POUR LE MEME VILLAGE -

     

    Le village de Mouilleron-en-Pareds a la particularité d'avoir vu naître deux importantes personnalités de la première moitié du XXe siècle : Georges Clémenceau, le "Père la Victoire" de la Première Guerre mondiale, et le général  Jean-Marie de Lattre de Tassigny, qui signa pour la France l' Armistice du 8 Mai 1945.

     

    Curiosités Départementales : VENDEE

    Curiosités Départementales : VENDEE

     

    - LE GRANIT VOTE A DROITE ET LE CALCAIRE VOTE A GAUCHE -

     

    Cette vision quelque peu simpliste fut mise en avant en 1913 par le géographe André Siegfried dans son "Tableau politique de la France de l'Ouest sous la Troisième République". Il y établit une corrélation entre la nature du sol et les tendances politiques. Il étudia particulièrement la Vendée, où il oppose le nord granitique votant à droite et le sud calcaire plutôt à gauche dans les premières décennies de la troisième République. Dans les régions calcaires, l'habitat groupé prime, en raison des sources généralement plus rares. En découleraient une organisation sociale égalitaire et une déchristianisation plus avancée. Le sol granitique favorise quant à lui la dispersion de l'habitat, la ruralité et la grande propriété, et encouragerait le vote à droite.

     

    Curiosités Départementales : VENDEE

     

    - LE DEPARTEMENT VENGE -

     

    A peine né, le département de Vendée était déjà au coeur du mouvement contre-révolutionnaire auquel son nom est associé  - et qu'il ne faut pas confondre avec celui des chouans. Il fut rebaptisé Vengé de 1793 à 1795 pendant les guerres de Vendée, dont un haut lieu a été le mont des Alouettes, coiffé de plusieurs moulins dont la position des ailes permettait d'émettre des signaux vers les collines voisines, à l'instar du télégraphe de Chappe mis au point à la même période.

     

    Curiosités Départementales : VENDEE

    Curiosités Départementales : VENDEE

     

    - NAPOLEON-SUR-YON -

     

    La Roche-sur-Yon n'est encore qu'un village quand Napoléon en fait le chef-lieu de la Vendée en 1804. Pour pacifier et moderniser la Vendée, il souhaite créer une ville nouvelle qui prendra la forme d'un pentagone avec un plan en damier et le nom de Napoléon. Devenue Bourbon-Vendée sous la Restauration ou Napoléon-Vendée sous le Second Empire, la ville a changé huit fois de nom au gré des changements politiques du XIXe siècle.

     

    Curiosités Départementales : VENDEE

    Curiosités Départementales : VENDEE

     

    Texte extrait du livre : La France - Géographie Curieuse et Insolite.

     

    Curiosités Départementales : VENDEE

     

    Yahoo!

    18 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires