• Vertus médicinales des plantes sauvages : Réglisse

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Réglisse

     

    Qui n'a bu pour se rafraîchir du coco, boisson très populaire à Paris dès la fin du XVIIe siècle, obtenue en faisant macérer la racine de réglisse ? Enfants, nous en avons tous mâché le bois de réglisse jaune, fibreux et sucré.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Réglisse

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Réglisse

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Réglisse


    Le genre "Glycyrrhiza" compte une douzaine d'espèces réparties dans les cinq continents, mais la réglisse officinale est une plante méditerranéenne, et les premiers témoignages de son utilisation médicinale nous viennent de l'Egypte ancienne. Les anciens, en la nommant douce racine, du grec "glukurrhidza", illustraient ses vertus apaisantes et la suavité de son goût. Depuis 1950, il a été découvert que la réglisse agissait favorablement sur l'ulcère de l'estomac. De nombreux patients, amenés à consommer de grandes quantités pendant de longues périodes, furent atteints d'une hypertension artérielle, provoquée par la plante.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Réglisse


    On trouve dans les pharmacies, pour ces grands consommateurs que sont les ulcéreux, ou pour les fumeurs et les alcooliques voulant tromper leur besoin, des comprimés débarrassés de la substnce responsable de cette action. En usage modéré, la réglisse ne présente aucun danger.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Réglisse

     

    HABITAT


    - Europe méridionale, jusqu'à 1 000 mètres

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Réglisse

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Réglisse

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Réglisse

     

    IDENTIFICATION


    - Hauteur : 0,30 à 1 mètre. Vivace

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Réglisse


    - Tige dressée striée en long, robuste, creuse

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Réglisse

     


    - Feuilles pétiolées, composées de 9 à 17 folioles ovales ou oblongues, entières, vertes, visqueuses à la face inférieure

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Réglisse

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Réglisse


    - Fleurs bleu pâle ou lilas ( juin-juillet ), en épis oblongs, pédonculés à l'aisselle des feuilles, calice bossu, glanduleux, à 5 dents, en 2 lèvres, corolle papillonnacée, carène en 2 pétales, 10 étamines dont 9 soudées, 1 libre, stigmate oblique

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Réglisse

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Réglisse


    - Gousse aplatie, bosselée, à 3 ou 4 graines brunes

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Réglisse


    - Rhizome ligneux à rejets épais

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Réglisse


    - Racines très divisées

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Réglisse


    - Saveur sucrée

     

    PARTIES UTILISEES


    - Racine, rhizome (automne, de la troisième année) séchage au soleil

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Réglisse

     

    CONSTITUANTS


    - Glucides, tanin, flavonoïdes, oestrogènes

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Réglisse

     

    PROPRIETES


    - Adoucissante, antispasmodique, béchique, dépurative, digestive, diurétique, expectorante, pectorale, rafraîchissante, tonique

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Réglisse

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Réglisse

    Yahoo!

    14 commentaires
  • Grimaud et Port-Grimaud

     

    Grimaud est une commune du Var située dans le massif des Maures. La commune est constituée d'un village médiéval à l'intérieur des terres et d'une cité lacustre, Port-Grimaud.
    Le village médiéval est situé à 4 km de Cogolin, à 10 km de La Garde-Freinet et à 12 km de Sainte-Maxime.
    Le vieux village est dominé par les ruines du château féodal. Depuis cet endroit, vous aurez une belle vue sur le village, mais surtout sur le golfe de Saint-Tropez (qui d'ailleurs s'appelait "golfe de Grimaud" jusqu'à la fin du XIX° siècle).
    Le vieux village est magnifique : ruelles, arcades, façades de maisons fleuries, placettes,...

     

    Grimaud et Port-Grimaud

    Grimaud et Port-Grimaud

    Grimaud et Port-Grimaud

    Grimaud et Port-Grimaud

    Grimaud et Port-Grimaud

    Grimaud et Port-Grimaud

    Grimaud et Port-Grimaud

    Grimaud et Port-Grimaud

    Grimaud et Port-Grimaud

    Grimaud et Port-Grimaud

    Grimaud et Port-Grimaud

    Grimaud et Port-Grimaud

    Grimaud et Port-Grimaud

    Grimaud et Port-Grimaud

     

    Port Grimaud est un ensemble architectural unique, inscrit en 2002 au Patrimoine du XXe siècle. Cité lacustre logée au fond du Golfe de Saint Tropez, elle a été imaginée et construite par l'architecte François Spoerry à partir de 1966.
    Port Grimaud possède la particularité d'être organisée en copropriétés privées qui assument entièrement son entretien et sa préservation. Bien qu'étant un espace privé, le cœur de la cité s'ouvre aux visiteurs et il vous faudra laisser votre véhicule sur le parking (ici, sa réglementation) à l'extérieur pour découvrir à pied la cité, dans le respect de la tranquillité des habitants.

     

    Grimaud et Port-Grimaud

    Grimaud et Port-Grimaud

    Grimaud et Port-Grimaud

    Grimaud et Port-Grimaud

    Grimaud et Port-Grimaud

    Grimaud et Port-Grimaud

    Grimaud et Port-Grimaud

    Grimaud et Port-Grimaud

    Grimaud et Port-Grimaud

    Grimaud et Port-Grimaud

    Grimaud et Port-Grimaud

    Grimaud et Port-Grimaud

    Grimaud et Port-Grimaud

    Grimaud et Port-Grimaud

    Grimaud et Port-Grimaud

     

     

    Grimaud et Port-Grimaud

    Yahoo!

    20 commentaires
  •  

    Les Papillons


    De toutes les belles choses
    Qui nous manquent en hiver,
    Qu'aimez-vous mieux ? - Moi, les roses ;
    - Moi, l'aspect d'un beau pré vert ;
    - Moi, la moisson blondissante,
    Chevelure des sillons ;
    - Moi, le rossignol qui chante ;
    - Et moi, les beaux papillons !

    Le papillon, fleur sans tige,
    Qui voltige,
    Que l'on cueille en un réseau ;
    Dans la nature infinie,
    Harmonie
    Entre la plante et l'oiseau !...

    Quand revient l'été superbe,
    Je m'en vais au bois tout seul :
    Je m'étends dans la grande herbe,
    Perdu dans ce vert linceul.
    Sur ma tête renversée,
    Là, chacun d'eux à son tour,
    Passe comme une pensée
    De poésie ou d'amour !

    Voici le papillon 'faune'
    Noir et jaune ;
    Voici le 'mars' azuré,
    Agitant des étincelles
    Sur ses ailes
    D'un velours riche et moiré.

    Voici le 'vulcain' rapide,
    Qui vole comme un oiseau :
    Son aile noire et splendide
    Porte un grand ruban ponceau.
    Dieux ! le 'soufré', dans l'espace,
    Comme un éclair a relui...
    Mais le joyeux 'nacré' passe,
    Et je ne vois plus que lui !

     

    Gérard de Nerval

     

     

    Yahoo!

    16 commentaires
  • Les murailles de Carcassonne

     

    Carcassonne est l'une des belles citadelles fortifiées de l'Europe médiévale et assurément l'une des mieux conservées.
    Oppidium romain au 1er siècle, puis cité wisigothe,

     

    Les murailles de Carcassonne

     

    Carcassonne agrandit son palais vicomtal au XIIe siècle,

     

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

     

    devenus maîtres du lieux en 1226, y construisent une seconde enceinte.C'est entre ces deux enceintes dominant l'Aude d'une cinquantaine de mètres que s'est développé le chemin des Lices, l'une des plus grande promenades dans le temps offertes à l'imagination, le système de fortification se découvrant progressivement, rythmé par d'énormes tours rondes et compliqué de fortins et de courtines crênelées

     

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

     

    et renforcent l'ancienne à partir de 1280, pour mieux assurer la sécurité de leurs frontières face au royaume d'Aragon.

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

    Les murailles de Carcassonne

     

    Les murailles de Carcassonne

    Yahoo!

    17 commentaires
  • Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

     

    Johannes Hermanus Barend Koekkoek (6 juillet 1840, Amsterdam - 24 janvier 1912, Hilversum) est un peintre néerlandais spécialisé dans la peinture de paysage et est le fils du peintre Hermanus Koekkoek (1815-1882). Barend Cornelis Koekkoek est son oncle.

     

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

     

    Johannes Hermanus Barend Koekkoek est né le 6 juillet 1840 à Amsterdam aux Pays-Bas. Il étudie la peinture auprès de son père Barend Cornelis Koekkoek.

     

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

     

    Ses premières œuvres sont fortement influencées par le sens du détail et de l'observation de son père.

     

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

     

    Des années plus tard, son style beaucoup plus libre est associé à l'école de peinture de La Haye.

     

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

     

    Peinture de : Johannes Hermanus Koekkoek

    Yahoo!

    15 commentaires
  •  


    En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Vous avez appris qu’il a été dit : ‘Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi’.
    Eh bien ! moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent,

     


    afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, il fait tomber la pluie sur les justes et sur les injustes.

     


    En effet, si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains eux-mêmes n’en font-ils pas autant ?
    Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n’en font-ils pas autant ?
    Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait. »

     

     

    Yahoo!

    11 commentaires
  • Recette de cuisine : Salade de pamplemousse, avocat et crevettes

     

    Ingrédients

     

    Crevettes roses : 350 g
    Pamplemousse : 1
    Avocats : 2
    Citrons : 2
    Huile d'olive : 3 cuil. à soupe
    Brins de ciboulette (un peu)

     

    Recette de cuisine : Salade de pamplemousse, avocat et crevettes

    Préparation

     

    1 Décortiquez les crevettes. Mettez-les dans une assiette creuse avec le jus d'1 citron, l'huile d'olive . Mélangez bien. Laissez macérer le temps de préparer le reste de la salade.


    2 Epluchez le pamplemousse. Détaillez-le en quartiers à vif. Epluchez les avocats. Eliminez le noyau. Détaillez la chair en tranches fines. Arrosez-les du jus du deuxième citron.


    3 Mélangez les quartiers de pamplemousse, les lamelles d'avocats et les crevettes avec le jus de la marinade. Parsemez de ciboulette ciselée. Servez très frais.

     

    Recette de cuisine : Salade de pamplemousse, avocat et crevettes

     

    Yahoo!

    13 commentaires
  • Pourquoi la fête nationale française est-elle célébrée le 14 juillet ?

      

     Commençons la journée par le défilé militaire

     

    Pourquoi la fête nationale française est-elle célébrée le 14 juillet ?

    Pourquoi la fête nationale française est-elle célébrée le 14 juillet ?

    Pourquoi la fête nationale française est-elle célébrée le 14 juillet ?


    La fête nationale se construit sur le souvenir et la signification de deux événements révolutionnaires qui placent le peuple au cœur de l’action, à la fois acteur et objet, sujet et finalité. Cependant les faits portent leur propre histoire et interprétation, et font de la mémoire collective autour du 14 juillet, une reconstruction.

    La genèse du 14 juillet :

    Ce n’est qu’au début de l’année 1879 que les républicains contrôlent l’ensemble des institutions. L’enracinement de la République s’affirme alors par l’adoption d’un ensemble de symboles, la mise en place de rituels et de pratiques collectives. Ainsi, en 1880, les députés républicains sont confrontés à la nécessité d’offrir à la Nation, une fête collective dont il faut fixer la date et organiser le contenu.

    Le 14 juillet s’impose peu à peu dans le débat, dans une certaine mesure par élimination d’autres dates envisagées, mais aussi parce qu’il remplit nombres de critères imposés

    Le 14 juillet 1789, date de la prise de la Bastille (prison fortifiée au cœur de Paris), est bien une journée d’intervention du peuple français, en l’occurrence dans le cadre de son émancipation et de la conquête de la liberté. L’objet saisi par l’intervention du peuple, la Bastille, représente bien l’arbitraire royal en matière de justice. Il rejoint donc des événements anciens des temps médiévaux et modernes comme éléments construisant la lutte contre l’Ancien régime.

    Pourquoi la fête nationale française est-elle célébrée le 14 juillet ?

    Pourquoi la fête nationale française est-elle célébrée le 14 juillet ?

    Pourquoi la fête nationale française est-elle célébrée le 14 juillet ?

    Pourquoi la fête nationale française est-elle célébrée le 14 juillet ?

    Pourquoi la fête nationale française est-elle célébrée le 14 juillet ?

    Pourquoi la fête nationale française est-elle célébrée le 14 juillet ?

     

    En 1880, Le 14 juillet devient fête nationale.

    Le 6 juillet 1880, la proposition de loi pour adopter le 14 juillet comme Jour de Fête nationale annuelle est promulguée. Si le texte de loi précise qu’il s’agit d’une manifestation militaire, il ne mentionne aucune année de référence. S’agit-il du 14 juillet 1789, date de la prise de la Bastille, ou du 14 juillet 1790, date de la Fête de la Fédération ? Commémore-t-on un événement violent ou pacifique ? La fin de l’absolutisme ou l’union républicaine ?

     

    Pourquoi la fête nationale française est-elle célébrée le 14 juillet ?

    Pourquoi la fête nationale française est-elle célébrée le 14 juillet ?

    Pourquoi la fête nationale française est-elle célébrée le 14 juillet ?

    Pourquoi la fête nationale française est-elle célébrée le 14 juillet ?

      

    Mais terminons cette journée par les feux d'artifice...

     

    Pourquoi la fête nationale française est-elle célébrée le 14 juillet ?

    Pourquoi la fête nationale française est-elle célébrée le 14 juillet ?

    Pourquoi la fête nationale française est-elle célébrée le 14 juillet ?

     

    Pourquoi la fête nationale française est-elle célébrée le 14 juillet ?

    Yahoo!

    13 commentaires
  • Le château de Digoine

     

    Situé en plein cœur du Charolais en Bourgogne du Sud sur la commune de Palinges, en Saône-et-Loire, le château de Digoine est l’un des plus charmants et attrayants, des châteaux français du 18ème siècle.

     

    Le château de Digoine

    Le château de Digoine

    Le château de Digoine

     

    Digoine a également le rare privilège d’abriter un surprenant petit théâtre privé à l’italienne édifié en 1842, ainsi qu'une bibliothèque circulaire.

     

    Le château de Digoine

    Le château de Digoine

    Le château de Digoine

    Le château de Digoine

     

    Entouré par un grand parc paysager de 35 hectares comprenant un étang, un jardin à la française avec une serre unique datant de 1830, des orangers en caisses bicentenaires disposés dans la cour d’honneur (leur taille en demi-sphère, à l’image des dômes du château et des colombiers, donne à Digoine une dimension emblématique) et des palmiers en caisses enrichissant la façade du côté du jardin anglais. C’est pour cet ensemble unique que le label jardin remarquable a été décerné en 2005.

     

    Le château de Digoine

    Le château de Digoine

    Le château de Digoine

    Le château de Digoine

    Le château de Digoine

    Le château de Digoine

    Le château de Digoine

    Le château de Digoine

    Le château de Digoine



    L’ensemble du domaine, classé « Monument Historique », est ouvert au public

     

    Le château de Digoine

    Le château de Digoine

    Le château de Digoine

     

    Le château de Digoine

    Yahoo!

    15 commentaires
  • " Juillet " poème de

     

    Juillet

     

    Depuis les feux de l'aube aux feux du crépuscule,
    Le soleil verse à flots ses torrides rayons ;
    On voit pencher la fleur et jaunir les sillons
    Voici les jours poudreux de l'âpre canicule.

    " Juillet " poème de

    Le chant des nids a fait place au chant des grillons ;
    Un fluide énervant autour de nous circule ;
    La nature, qui vit dans chaque animalcule,
    Fait frissonner d'émoi tout ce que nous voyons.

    " Juillet " poème de

    Mais quand le boeuf qui broute à l'ombre des grands chênes
    Se tourne haletant vers les sources prochaines,
    Quel est donc, dites-vous, ce groupe échevelé

    " Juillet " poème de

    Qui frappe les échos de ses chansons rieuses ?
    Hélas ! c'est la saison des vacances joyeuses...
    Comme il est loin de nous ce beau temps envolé !

     

    Louis-Honoré Fréchette

     

    " Juillet " poème de

     

    " Juillet " poème de

    Yahoo!

    15 commentaires