• Dryopteris ou Fougère mâle

     

    Les Dryopteris représentent le genre de fougères le plus répandu dans l'hémisphère Nord. Ils font partie de la famille des Dryoptéridacées comme les Athyrium, Onoclea ou Polystichum. On compte près de 250 espèces peuplant les sous-bois et les zones fraîches à proximité d'un point d'eau.

     

    Dryopteris ou Fougère mâle

    Dryopteris ou Fougère mâle

    Dryopteris ou Fougère mâle

    Dryopteris ou Fougère mâle

    Dryopteris ou Fougère mâle

    Dryopteris ou Fougère mâle

    Dryopteris ou Fougère mâle

    Dryopteris ou Fougère mâle

    Dryopteris ou Fougère mâle

    Dryopteris ou Fougère mâle

    Dryopteris ou Fougère mâle

    Dryopteris ou Fougère mâle

     

    Les frondes caduques ou semi-persistantes forment une touffe robuste entre 0,60 et 1,20 m de haut selon l'espèce. Elles se répartissent autour d'un cœur où naissent de nouvelles frondes qui forment des crosses avant de se déployer. Cette fougère s'étend lentement grâce à ses rhizomes et se ressème aussi grâce aux spores. La plupart des feuilles présentent une forme de plume d'autruche, deux fois pennées et effilées vers le sommet. Le stipe ou pétiole de la fronde porte des écailles proéminentes assez décoratives au printemps.

    Les frondes de cette fougère sont d'un seul type et portent donc les spores sur le revers à maturité. Les spores formées par les amas de sporanges sont de forme circulaire et se situent de part et d'autre de la nervure des pinnules.

     

    Dryopteris ou Fougère mâle

    Dryopteris ou Fougère mâle

    Dryopteris ou Fougère mâle

    Dryopteris ou Fougère mâle

    Dryopteris ou Fougère mâle

    Dryopteris ou Fougère mâle

    Dryopteris ou Fougère mâle

     

    Les espèces les plus communes au jardin sont Dryopteris filix-mas (fougère mâle) et Dryopteris pseudomonas (syn. affinis) avec leurs nombreux cultivars à frondes crispées ou cristées ainsi que l'espèce persistante Dryopteris erythrosora. Cette dernière offre de très belles colorations cuivrées au printemps et à l'automne.

     

    Dryopteris ou Fougère mâle

    Dryopteris ou Fougère mâle

    Dryopteris ou Fougère mâle

    Dryopteris ou Fougère mâle

     

    Dryopteris filix-mas fut longtemps utilisé comme vermifuge contre le ténia et contre la douve du mouton. Elle est la seule fougère listée dans la pharmacopée américaine. Cependant, on relève des cas d'empoisonnement de chevaux l'ayant consommé du fait de la présence de thiaminase.

     

    Dryopteris ou Fougère mâle

     

    Dryopteris ou Fougère mâle

    Yahoo!

    17 commentaires
  • Le mont Aigoual (Lozère)

    Le mont Aigoual (Lozère)

     

    Le mont Aigoual forme un vaste hémicycle montagneux qui borne, vers le nord, l’horizon de la plaine languedocienne. Dominé par un sommet qui s’élève à 1567 m, entre granit et schiste, il est coiffé d’une forteresse qui abrite une des dernières stations météorologiques d’altitude habitées en Europe. Au sud, les schistes ont été profondément entaillés par l’Hérault, dont le tracé suit une faille, orienté sud-ouest. Le domaine forestier de l’Aigoual résulte d’une véritable restauration écologique, mené au XIXe siècle par l’administration forestière notamment Emile Deuxdeniers, pour le versant lozérien, et Georges Fabre, pour le versant gardois.

     

    Le mont Aigoual (Lozère)

    Le mont Aigoual (Lozère)

    Le mont Aigoual (Lozère)

    Le mont Aigoual (Lozère)

    Le mont Aigoual (Lozère)

    Le mont Aigoual (Lozère)

    Le mont Aigoual (Lozère)

    Le mont Aigoual (Lozère)

    Le mont Aigoual (Lozère)

    Le mont Aigoual (Lozère)

    Le mont Aigoual (Lozère)

    Le mont Aigoual (Lozère)

     

    Une rencontre étonnante vous attend au sommet de l’Aigoual. Un imposant bâtiment aux airs de château fort y abrite la dernière station météo de montagne en service en France. Cet observatoire, inauguré en 1894, comprend surtout un musée de la météorologie qui attire plus de 80000 visiteurs chaque année. En parcourant les 350 m2 d’expositions permanentes et temporaires, vous vous mettrez dans la peau d’un technicien de Météo France. Vous découvrirez les outils, les techniques et comprendrez mieux les phénomènes météo grâce à de nombreux supports interactifs et didactiques. Enfin, vous serez certainement captivés par les 800 photographies du Mont Aigoual et le film grand écran qui composent un hymne à cette nature sauvage et magnifique.

     

    Le mont Aigoual (Lozère)

    Le mont Aigoual (Lozère)

    Le mont Aigoual (Lozère)

    Le mont Aigoual (Lozère)

    Le mont Aigoual (Lozère)

    Le mont Aigoual (Lozère)

    Le mont Aigoual (Lozère)

    Le mont Aigoual (Lozère)

    Le mont Aigoual (Lozère)

    Le mont Aigoual (Lozère)

     

    Le mont Aigoual (Lozère)

    Yahoo!

    14 commentaires
  •  

    " Les hirondelles sont parties " poème de Victor Hugo

    " Les hirondelles sont parties " poème de Victor Hugo

     

    " Les hirondelles sont parties " poème de Victor Hugo

     

    Yahoo!

    19 commentaires
  • Mézy (Yvelines)

    Mézy (Yvelines)

     

    Petit bourg situé sur la rive droite de la Seine, à flanc de coteau au sud du Parc naturel régional du Vexin Français, Mézy était un poste avancé des comtes de Meulan. Intérêt défensif pour la seigneurie Meulanaise, le village était entouré de remparts et possédait un donjon sur une motte.

     

    Mézy (Yvelines)

    Mézy (Yvelines)

    Mézy (Yvelines)

    Mézy (Yvelines)

     

    Disposant d’un relief particulièrement favorable pour les cultures viticoles, Mézy fut pendant très longtemps un « grenier à vin » de la région. Si ce savoir-faire a aujourd’hui disparu, il reste toutefois de belles demeures de vignerons qui peuvent encore témoigner de ce passé.

     

    Mézy (Yvelines)

     

    De nombreuses personnes sont liées à la commune de Mézy-sur-seine : l’écrivain romantique et homme politique Chateaubriand, l’avant-gardiste impressionniste Berthe Morisot, le couturier Paul Poiret qui commanda à l’architecte et designer Robert Mallet-Stevens la construction d’une villa sur les hauteurs de Mézy, l’actrice Elvire Popesco (Elvira Popescu) qui racheta et vécut dans la villa,

     

    Mézy (Yvelines)

    Mézy (Yvelines)

    Mézy (Yvelines)

    (je connais cette propriété pour avoir été avec mon arrière grand oncle qui entretenait le jardin d'Elvire Popesco dans les années 1945)  

    ainsi que le dessinateur humoristique Albert Dubout.

     

    Mézy (Yvelines)

     

    Partez donc à la découverte de ce petit village yvelinois situé en bord de seine.

     

    Mézy (Yvelines)

    Mézy (Yvelines)


    L'église Saint-Germain-de-Paris est une église catholique paroissiale située à Mézy-sur-Seine, dans les Yvelines, en France.. Fondée à la fin du XIIe siècle, elle a été incendiée et en partie détruite sous la guerre de Cent Ans, puis bénéficié d'une reconstruction intégrale au milieu du XVIe siècle, avec une nouvelle consécration en 1554. L'église Saint-Germain représente ainsi l'une des rares églises entièrement rebâties dans le style gothique flamboyant dans le Vexin français.

     

    Mézy (Yvelines)

    Mézy (Yvelines)

    Mézy (Yvelines)

    Mézy (Yvelines) 

    Mézy (Yvelines)

    Mézy (Yvelines)

    Mézy (Yvelines)

    Mézy (Yvelines)

    Mézy (Yvelines)

    Mézy (Yvelines)

     

    Mézy (Yvelines)

    Yahoo!

    20 commentaires
  • Peinture de : Kaiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe

     

    La formatrice : Keiko Tanabé est née et a grandi au Japon.

     

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe

     

    Elle a étudié et travaillé dans le domaine des communications internationales avant de devenir peintre à temps plein.

     

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe

     

    Principalement autodidacte, elle peint exclusivement à l'aquarelle et a exposé son travail depuis 2005.

     

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe

     

    Elle est également instructeur populaire, enseignant l'aquarelle dans le monde entier.

     

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe



    Elle a auto-publié 5 livres de ses aquarelles, et son travail a été publié dans les principaux magazines d'art aux États-Unis et en Europe.

     

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Peinture de : Keiko Tanabe

     

    Peinture de : Keiko Tanabe

    Yahoo!

    20 commentaires
  • 25 Novembre : Fête des Catherinettes

    25 Novembre : Fête des Catherinettes

    25 Novembre : Fête des Catherinettes

    25 Novembre : Fête des Catherinettes

     

    Sainte Catherine est la patronne des écoliers, ainsi que des notaires, plombiers, potiers, tailleurs, nourrices et barbiers.
    Mais c’est surtout la patronne des filles célibataires, c'est-à-dire comme on disait dans le passé, des filles à marier.

     

    25 Novembre : Fête des Catherinettes

    25 Novembre : Fête des Catherinettes

     

    La Sainte Catherine est fêtée le 25 novembre de chaque année.

    Le jour de la Sainte Catherine les Québécois préparent une friandise avec de la mélasse.

    Etant donné que Sainte Catherine est la patronne des jeunes femmes célibataires de plus de 25 ans, il est de tradition qu'elles aillent chaque 25 Novembre, placer sur les statues de Sainte Catherine située dans les églises, une coiffe. D’où l’expression : Coiffer Sainte Catherine.

     

    25 Novembre : Fête des Catherinettes

    25 Novembre : Fête des Catherinettes

    25 Novembre : Fête des Catherinettes

    25 Novembre : Fête des Catherinettes

    25 Novembre : Fête des Catherinettes

     

    C’est pour cette raison également que chaque 25 Novembre vous pouvez croiser des jeunes femmes célibataires coiffées d’un chapeau multicolore ou à fleur qui fêtent la sainte Catherine et que l’on appel des catherinettes.

     

    25 Novembre : Fête des Catherinettes

    25 Novembre : Fête des Catherinettes

    25 Novembre : Fête des Catherinettes

    25 Novembre : Fête des Catherinettes

    25 Novembre : Fête des Catherinettes

     

     

    25 Novembre : Fête des Catherinettes

    Yahoo!

    9 commentaires
  • Pommes au four à la crème de citron

     

    Ingrédients :

     

    4 pommes reinettes
    1 citron non traité
    3 jaunes d’œufs
    1 cuil. à soupe de farine
    6 cuil. à soupe de sucre en poudre
    25 cl de crème épaisse
    50 g de beurre
    sel

     

    Pommes au four à la crème de citron

     

    Préparation :

     

    1. Préchauffez le four à th 6 (180°). Rincez les pommes, coupez-les en deux, éliminez le cœur et les pépins.

    2. Rangez les demi-pommes dans un plat à four beurré, côté coupé vers le haut. Saupoudrez-les avec 2 cuillerées à soupe de sucre et parsemez-les de tout petits morceaux de beurre.


    3. Enfournez pour 20 min environ, jusqu’à ce qu’elles soient presque cuites : elles doivent encore résister un peu sous la pointe du couteau.

    4. Lavez et essuyez le citron, prélevez son zeste, hachez-le finement. Dans un saladier, mélangez la crème, la farine, le reste de sucre, les jaunes d’œufs, les zestes et une petite pincée de sel.

    5. Étalez sur les pommes. Versez 4 cuillerées à soupe d’eau dans le plat, et remettez au four pour 10 min. Passez ensuite les pommes sous le gril du four pour les faire caraméliser. Servez chaud ou froid.

     

    Pommes au four à la crème de citron

      

    Pommes au four à la crème de citron

    Yahoo!

    11 commentaires
  • Fleurs cultivées : La petite et le grande douve

    Fleurs cultivées : La petite et le grande douve

     

    La petite douve Ranunculus flammula et la grande douve Ranunculus lingua préfèrent les zones de prairies humides et les berges de plans d'eau. Avec leurs fleurs en bouton d'or, de floraison très longue, elles agrémentent joliment un bassin.

    Les douves, petite ou grande, sont différentes de la renoncule aquatique, Ranunculus aquatilis, avec laquelle il ne faut pas la confondre. La renoncule langue, ou grande douve Ranunculus lingua, est une grande cousine du bouton-d'or (Ranunculus acris) avec de jolies fleurs jaunes portées par des tiges érigées, longues et fines. Elle s'adresse surtout aux plans d'eau importants comme les étangs. La petite douve Ranunculus flammula ornera avant tout un petit plan d'eau comme un bassin de jardin.

    Les deux douves vivent complètement dans l'eau, avec la grande lingua de plus d'un mètre, et la petite flammula, une vivace persistante toute l'année. Les fruits des douves sont des akènes chauves de 4 × 4 mm environ, divisés en cinq parties, de couleur verte.

    La grande douve Ranunculus lingua vit dans toute l'Europe, jusqu'à la Sibérie. Elle pousse quasiment toute l'année hormis en hiver sur la rive des étangs. C'est une grande plante de 60 à 120 cm dont les tiges dressées produisent des stolons souterrains. Les tiges sont cassantes. Les feuilles normales sont lancéolées, mais la plante produit des feuilles immergées cordiformes en hiver.

    La floraison se produit de juin à août et laisse apparaître de nombreuses grosses fleurs jaunes de 5 cm de diamètre. La multiplication végétative est facile via la production de stolons souterrains.

    Associez-la avec des joncs, des massettes ou du trèfle d'eau. La grande douve est très utile pour des aménagements paysagers rustiques.

    On trouve parfois dans le commerce des variantes à fleurs plus grandes ou plus denses. C'est une bonne plante de revégétalisation !

     

    Fleurs cultivées : La petite et le grande douve

    Fleurs cultivées : La petite et le grande douve

    Fleurs cultivées : La petite et le grande douve

    Fleurs cultivées : La petite et le grande douve

    Fleurs cultivées : La petite et le grande douve

    Fleurs cultivées : La petite et le grande douve

    Fleurs cultivées : La petite et le grande douve

    Fleurs cultivées : La petite et le grande douve

    Fleurs cultivées : La petite et le grande douve

    Fleurs cultivées : La petite et le grande douve

     

    La petite douve Ranunculus flammula est originaire des régions tempérées d'Europe et d'Asie. Cette renoncule au port compact de 25 à 40 cm se rencontre dans toutes les prairies humides. Elle présente des feuilles ovales à la base et lancéolées sur le haut de la tige radicante et ramifiée mesurant seulement quelques centimètres.

    La floraison s'étale de mai à septembre et produit des petites fleurs de 2 cm de diamètre, rappelant beaucoup celles du bouton d'or, réunies en grappes sur des hampes de 40 cm.

     

    Fleurs cultivées : La petite et le grande douve

    Fleurs cultivées : La petite et le grande douve

    Fleurs cultivées : La petite et le grande douve

    Fleurs cultivées : La petite et le grande douve

    Fleurs cultivées : La petite et le grande douve

    Fleurs cultivées : La petite et le grande douve

    Fleurs cultivées : La petite et le grande douve

    Fleurs cultivées : La petite et le grande douve

    Fleurs cultivées : La petite et le grande douve

    Fleurs cultivées : La petite et le grande douve

    Fleurs cultivées : La petite et le grande douve

     

    Attention : les douves sont protégées en France : ne les ramassez pas

     

    Fleurs cultivées : La petite et le grande douve

    !

    Yahoo!

    16 commentaires
  • Abbaye d'Andlau

    Abbaye d'Andlau

     

    En 887, Richarde, vertueuse épouse de l’empereur Charles le Gros depuis plus de dix ans est accusée d’inconduite. À son mari jaloux, elle veut montrer son innocence et se soumet à l’épreuve du feu. Nus pieds et vêtue d’une chemise enduite de cire, elle traverse les flammes sans la moindre brûlure.

     

    Abbaye d'Andlau

    Abbaye d'Andlau

    Abbaye d'Andlau

     

    Justifiée mais meurtrie par le vil soupçon, elle quitte le château impérial et s’en va dans la forêt. Un ange lui apparaît et lui enjoint de fonder un monastère à l’endroit que lui indiquera une ourse. À l’entrée du val d’Eléon, sur les bords du torrent, elle aperçoit la bête annoncée qui gratte la terre.

     

    Abbaye d'Andlau

     

    En ce lieu s’élève l’abbaye d’Andlau, conclut la légende. En réalité, Richarde a déjà fondé Andlau depuis sept ans quand Charles le Gros la répudie. Perpétuant le souvenir de la fondation légendaire, qui renouvelle l’ancienne hiérophanie, la pieuse maison des chanoinesses d’Andlau a longtemps entretenu un ours vivant ainsi que logé et nourri gratuitement les montreurs d’ours de passage.

     

    Abbaye d'Andlau

    Abbaye d'Andlau

     

    Au centre de la ville, cette église consacrée par le Pape Léon IX en 1049,

     

    Abbaye d'Andlau

    Abbaye d'Andlau 

    Abbaye d'Andlau

    Abbaye d'Andlau

    Abbaye d'Andlau

    Abbaye d'Andlau

    Abbaye d'Andlau

    Abbaye d'Andlau

    Abbaye d'Andlau

    Abbaye d'Andlau

     

    une crypte du XIème s. gardée par une ourse en grès,

     

    Abbaye d'Andlau

    Abbaye d'Andlau

     

    un porche et une frise historiée du XIIème s. haute de 30m, qui en font le plus riche portail sculpté d’Alsace,

     

    Abbaye d'Andlau

    Abbaye d'Andlau

    Abbaye d'Andlau

    Abbaye d'Andlau

    Abbaye d'Andlau

    Abbaye d'Andlau

     

    la Vierge date des XVème et XVIème s.

     

    Abbaye d'Andlau

     

    et la chaire de 1703 et la nef

     

    Abbaye d'Andlau

    Abbaye d'Andlau

    Abbaye d'Andlau

     

    un vitrail montrant l'ours

    Abbaye d'Andlau

     

    Abbaye d'Andlau

     

    Yahoo!

    16 commentaires
  •  " Novembre sur le quai "  poème de Dominique Sagne

     

    Novembre sur le quai



    Quelque part le long du quai
    Les cheveux, par le vent, emmêlés
    Dans mon vieux pull, emmitouflée
    Sans résister, je me laisse embarquer,
    Sur les ailes invisibles du vent.
    Je m'abandonne à mon imaginaire
    Bien au-delà des hautes terres,
    Très loin du côté du levant.

     " Novembre sur le quai "  poème de Dominique Sagne

    Novembre s'étire sur le flanc des collines
    Jetant une immense couverture
    De chauds coloris sur la nature
    Dans la lumière du jour qui décline.
    La valse des feuilles mortes
    Que le vent transporte
    Me ramène à la réalité.
    Sortant de mon immobilité
    Je relève mon col frileusement
    Et m'éloigne à grands pas, rapidement.


    Dominique Sagne

     

     " Novembre sur le quai "  poème de Dominique Sagne

     

     " Novembre sur le quai "  poème de Dominique Sagne

    Yahoo!

    17 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires