• 25 août 1904 décès d'Henri Fantin-Latour

    25 août 1836 naissance de

     

    Ignace Henri Jean Théodore Fantin-Latour, connu comme Henri Fantin-Latour, né à Grenoble le 14 janvier 1836 et mort à Buré le 25 août 1904, est un peintre réaliste et intimiste, et lithographe français.

     

    25 août 1904 décès d'Henri Fantin-Latour

     

    Il reçut un premier enseignement de son père, qui avait connu un renom de portraitiste à Grenoble. Venu enfant à Paris avec sa famille, il entra en 1851 dans l'atelier de Lecoq de Boisbaudran, mais c'est au Louvre qu'il découvrit ses maîtres en Titien, Véronèse, Van Dyck et Watteau. Son amitié avec Whistler l'entraîna en Angleterre, où sa notoriété s'établit rapidement et où il effectua quatre séjours entre 1859 et 1881, en y poursuivant des échanges avec les Préraphaélites, et plus précisément Rossetti.

    Son premier envoi au Salon en 1859 fut écarté (Autoportrait, musée de Grenoble). Il connut une meilleure fortune en 1861, mais, après un nouvel échec en 1863, il participa au " Salon des refusés ".

     

    25 août 1904 décès d'Henri Fantin-Latour

     

    À partir de 1864, il figura à chaque Salon. Fantin se révéla d'abord par ses portraits : portraits individuels (Édouard Manet, 1867, Chicago, 

     

    25 août 1904 décès d'Henri Fantin-Latour

     

    Madame Fantin-Latour, 1877, musée de Grenoble),

     

    25 août 1904 décès d'Henri Fantin-Latour

     

    doubles portraits (les Deux Sœurs, 1859, musée d'Anvers ;

     

    25 août 1904 décès d'Henri Fantin-Latour

     

    Monsieur et madame Edwards, 1875, Washington, N. G. ;

     

    25 août 1904 décès d'Henri Fantin-Latour

     

    la Lecture, 1877, musée de Lyon)

     

    25 août 1904 décès d'Henri Fantin-Latour

     

    et portraits collectifs, qui restent les plus célèbres et qui, par leur groupement, évoquent ceux de la Hollande du XVIIIe s. Ils sont aujourd'hui réunis au musée d'Orsay : l'Hommage à Delacroix (1864),

     

    25 août 1904 décès d'Henri Fantin-Latour

     

    l'Atelier des Batignolles (1870),

     

    25 août 1904 décès d'Henri Fantin-Latour

    25 août 1904 décès d'Henri Fantin-Latour

     

    Coin de table (1872),

     

    25 août 1904 décès d'Henri Fantin-Latour

     

    Autour du piano (1885)

     

    25 août 1904 décès d'Henri Fantin-Latour

     

    montrent l'image véridique d'artistes et d'écrivains.

    Mais l'art de Fantin trouva deux autres formes d'expression : la nature morte et la composition poétique. Les natures mortes témoignent, comme les portraits, d'un sentiment réaliste. Il s'attache à les rendre d'un pinceau minutieux, en serrant la forme des fleurs, des fruits et des objets placés dans une lumière claire et subtile.

     

    25 août 1904 décès d'Henri Fantin-Latour

    25 août 1904 décès d'Henri Fantin-Latour

    25 août 1904 décès d'Henri Fantin-Latour

    25 août 1904 décès d'Henri Fantin-Latour

    25 août 1904 décès d'Henri Fantin-Latour

     

    La Nature morte des fiançailles (1869, musée de Grenoble) est sans doute le plus émouvant de ces tableaux.

     

    25 août 1904 décès d'Henri Fantin-Latour

     

    À l'opposé, il créa dans ses compositions un monde irréel et féerique peuplé de nymphes vêtues de voiles, qui prolongea le souvenir de Prud'hon en y mêlant une influence préraphaélite.

     

    25 août 1904 décès d'Henri Fantin-Latour

    25 août 1904 décès d'Henri Fantin-Latour

     

    La majeure partie de ces œuvres fut suscitée par sa passion pour la musique. Fantin emprunta ses thèmes à Schumann, à Wagner, à Berlioz, et voulut magnifier ce dernier dans l'allégorie du musée de Grenoble, l'Anniversaire (1876).

     

    25 août 1904 décès d'Henri Fantin-Latour

     

    C'est également son engouement pour l'opéra qui inspira ses importantes séries de lithographies, plus spécialement vouées à Berlioz et à Wagner.

    Si Fantin fut étroitement lié avec les impressionnistes, qu'il retrouvait au café Guerbois et qu'il admirait, il se dissocia de leur mouvement par un métier traditionnel, une réserve, une recherche psychologique dans ses portraits, un dessin précis dans ses natures mortes, un goût des noirs et des gris, des harmonies sombres. Il fut aux côtés de Carrière un des derniers " intimistes ".

    Fantin-Latour repose au cimetière Montparnasse à Paris

     

    25 août 1904 décès d'Henri Fantin-Latour

     

    25 août 1904 décès d'Henri Fantin-Latour

    « Poires Dumpling aux Figues ( recette trouvée sur le net)Peintures de : Jean Senterre »
    Yahoo!

  • Commentaires

    8
    Zoe
    Lundi 26 Août à 18:02
    Oui,un de mes peintres preferes,pas d'ecole et admirable.
    7
    Dimanche 25 Août à 18:08

                             Le regard envoûtant d'un chat  ♥ #regard  #envoûtant  #chat

    Bonsoir Mamie Lucette !

    et bien, j'aime beaucoup ce Monsieur qui eut son prix "au salon de Refusés" ! En plus ses peintures sont très belles et l'on voit bien qu'il est un vrai artiste. Je crois qu'il devait être très humble et ...le monde n'aime que ce qui brille. Et bien je te félicite de lui rendre hommage et il mériterais que tu "nous trouvasses" des autres peintures de lui. Je ne sais pas pourquoi mais ce genre de mépris m'attire ...sans doute parce que durant un moment je fus aussi au salon... non ! que dis je ? dans la cabane des oubliés ...c'est plus ou moins ? Enfin, je continue mes recherches scientifiques sur l'informatique  mais on est pas tout seul tranquille chez soi en intimité... Microsoft surveille tout et il fait tout pour nous mettre dans l'embarras pour faire acheter ceci ou cela ...et bien ils ne m'aurons pas ! Bisous. Chez nous nous n'avons pas eu chaud... et l'on va sortir faire un petit tour. Bisous ! Bonne semaine !!! Bisous à Sylvie à Jade, à Miko ... Apache doit lui manquer ... elle ne souffre plus !

    Titi et nani

     

    6
    Dimanche 25 Août à 10:37

    Un bel hommage à ce peintre Mamie Lucette, j'aime bien ses natures mortes ....

    Hier deux anniversaires : les 71 ans de mon Alain et les 16 ans de ma petite fée Morgane.

    Dur, dur ce matin ..

    Bises de Christiane

    5
    Dimanche 25 Août à 10:25

    Bonjour Mamie Lucette,                                                                C'est vrai qu'il est mignon mon petit toutou ! Nous ne regrettons pas de l'avoir adopté au refuge.Cela fait bientôt 4 mois qu'il est chez nous . Je voulais en reprendre un autre pour qu'il ne soit pas seul mais mon mari ne veut pas,il dit qu'il ne s'entendraient pas.

    C'est triste de voir tous ces chiens que l'on abandonne avant de partir en vacances, vraiment pas de coeur, les gens qui font cela

    Toujours aussi beau et chaud chez nous, c'est parfait , car frais la nuit...Le rêve...

    Très beau dimanche, gros bisous

    4
    Dimanche 25 Août à 10:01

    Je reconnais le beau travail, mais ce n'est pas mon goût de peintures.

    Bonne journée Lucette

    3
    Dimanche 25 Août à 07:35

    Comme pour beaucoup il obtint sa plus grande renommée après sa mort, ainsi va la vie qui s'écoule dans l'indifférence et révèle la personne après qu'elle ai disparut

    Passe un beau dimanche

    Amicalement

    Claude

    2
    timilo
    Dimanche 25 Août à 06:43

    Toute une science maîtrisée, sa peinture

    Bon et doux Dimanche Lucette

    Bisous

    timilo

    1
    Dimanche 25 Août à 02:15
    Bonjour Lucette je découvre ce peintre, c'est fort beau, ce qu'il a fait Passe un très bon dimanche Avec amitiés René
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :