• 29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

     

    Peintre de la folie

     

    Aujourd'hui mondialement connu, Vincent Van Gogh (né le 30 mars 1853 à Groot-Zundert (Pays-Bas) et mort le 29 juillet 1890 à Auvers-sur-Oise ) reste dans l'Histoire de l'Art l'exemple même du « peintre maudit », voué en son temps au malheur, à l'indifférence et à la solitude (il demeure le seul peintre dont le génie ait été reconnu après sa mort et non de son vivant).

     

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh


    Ce fils de pasteur hollandais, après avoir lui-même songé à rejoindre la prêtrise, se lance dans les années 1880 dans une carrière tardive de peintre en commençant par prendre pour modèles les paysans miséreux de son pays et en s'inspirant du peintre réaliste Millet.

     

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

     

    Par son utilisation du noir, notamment pour souligner les contours, il se range parmi les post-impressionnistes comme son ami Émile Bernard, créateur de l'école de Pont-Aven. Il contribue à la vogue picturale du « japonisme ».

     

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh


    En 1886, fragile de santé physique et mentale, épuisé par les problèmes d'argent, il rejoint à Paris son frère Théo, marchand d'art, et découvre la peinture impressionniste dont il emprunte les thèmes et les couleurs, puis part pour Arles, attiré par la lumière du Sud.

     

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

     

    Peintre maudit »

     

    Il se plonge dans le travail pour créer sans répit des toiles où il donne libre cours aux couleurs qui semblent exploser pour mieux remplir l'espace.

     

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

     

    Afin d'alléger un sentiment d'exil qui lui pèse, il fait venir auprès de lui Paul Gauguin, artiste auquel il voue une grande admiration. Mais la cohabitation se passe mal et, dans une crise de folie, Van Gogh tente d'agresser son invité avant de retourner un rasoir contre lui-même et de se couper le lobe de l'oreille.

     

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

     

    Ses crises psychotiques l'amènent dans la maison de santé de Saint-Rémy-de-Provence avant que son frère dévoué ne lui trouve un refuge à Auvers-sur-Oise, auprès du docteur Paul Gachet, ami des peintres et peintre amateur lui-même.

     

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh


    L'arrivée du chemin de fer en 1846 dans la petite ville d'Auvers-sur-Oise (2000 habitants) y avait amené des peintres attirés par le charme bucolique de la vallée, à commencer par Charles-François d'Aubigny (1817-1878), premier artiste à peindre en extérieur. Il reçoit dans son atelier Corot ou encore Daumier.

     

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

     

    Vincent appartient à la génération suivante. Il arrive à Auvers le 21 mai 1890 et prend pension à l'auberge Ravoux. Pendant 70 jours, il peint avec frénésie quelque 78 toiles.

     

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh


    Mais le désespoir devient trop fort et c'est finalement au milieu d'un champ que, le 27 juillet 1890, il se tire un coup de revolver dans le ventre. Il mourra deux jours plus tard après de longues heures d'agonie, n'ayant vendu de son vivant qu'un seul tableau. Son frère, désespéré et malade de la syphilis, le suit dans la tombe quelques mois après.

     

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

     

    Van Gogh, qui n'a vendu qu'une toile, est le seul de tous les grands peintres à n'avoir pas été reconnu de son vivant. Il n'a survécu que grâce à l'allocation mensuelle de 150 francs que lui donnait son frère. Il mérite plus qu'aucun autre le triste qualificatif d'« artiste maudit »... Mais ses oeuvres (879 identifiées) atteignent aujourd'hui des records dans les salles aux enchères et son génie fait l'unanimité.

     

     

    29 Juillet 1890 : Mort de Vincent Van Gogh

    « Parfait aux fraisesPeinture de : Michel Girard »
    Yahoo!

  • Commentaires

    9
    Lundi 30 Juillet à 15:21

    Un grand nom parmi les grands peintres. J'ai vu en exposition quelques toiles de cet artiste et on reste il est vrai émerveillé.

    Merci pour ce beau billet

    Bonne semaine.

    8
    Dimanche 29 Juillet à 17:57

    en 1991 j'étais sur sa tombe avec le groupe américains qui était sur les traces des impressionnistes...vraiment j'aimerais qu'il fasse moins chaud... c'est de plus en plus fatiguant...j'en suis à souhaiter la pluie... bonne soirée avec un peu de fraîcheur... bise

    7
    Dimanche 29 Juillet à 15:02
    Coucou ma douce Lucette
    Très beau article dans tous les sens, je ne connaissais pas tout ça de lui non, merci j'ai beaucoup apprécié ton article je te souhaite une très bonne journée gros bisous caty
    6
    Dimanche 29 Juillet à 10:48

    Bonjour Lucette,

    C'est bien dommage qu'il n'est pas été reconnu de son vivant car il avait un immense talent et qui sait, peut être aurait il été mieux "mentalement" ? on ne le saura jamais ... Une bien triste vie quand même et une fin dramatique ...

    Merci pour cet excellent article ... Bon dimanche, grosses bises, Véronique

    5
    Dimanche 29 Juillet à 08:15

    Au moins, même tardivement, il a été reconnu, d'autres restent dans l'indifférence pour l'éternité et cela ne pose de problème à personne

    Amicalement

    Claude

    4
    timilo
    Dimanche 29 Juillet à 06:40

    Un artiste peintre aux œuvres mal comprises en son temps mais maintenant encensées .

    Bon et doux Dimanche Lucette

    Bisous

    timilo

    3
    Dimanche 29 Juillet à 05:23

    J'ai été très passionnée par la lecture de ton billet Mamie Lucette,

    beaucoup d'artistes peintres ont trouvé leur génie dans "la folie",

    ce fut le cas de Vincent Van Gogh .

    Merci pour ce superbe billet ma chère amie.

    Ce matin plus frais et nous  partons pour l'Ile d'Yeu

    faire du bateau avec Arnaud et sa petite famille ...

    Bonne journée à toi et bises amicales de Christiane

    2
    Dimanche 29 Juillet à 04:09
    bonjour lucette , je n etais pas venue hier pour voir ton tres bon dessert et c ets celui que je ferais ce midi car j aie du mascarpone et des fraises en pagaille il ne me manque que les gateaux secs , je vais donc trafiquer un peu a moins que je sorte a l épicerie dans la matinée comme c ets ouvert le matin le dimanche j aie une copie faite par un peintre du portrait de van gogh mais pas signé bien sur car c est interdit je te souhaite un tres bon dimanche bisous amicaux
    1
    Dimanche 29 Juillet à 03:40

    Très beau billet dominical

    Van Gogh l'Artiste nous laisse une oeuvre d'une imagination inouïe. Sa touche à nulle autre pareille est une invitation au voyage à travers la vibration des couleurs et la recréation des formes, merci pour ce partage très réussi

    Gros bisous chère Lucette

    Amitiés chaleureuses

    Cendrine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :