• c'est aujourd'hui la fête des pères

     

    En fait, les pères étaient déjà fêtés dès le Moyen Age, le 19 mars. Il s'agissait toutefois d'une occasion religieuse, reliée à Saint-Joseph, le père de Jésus-Christ. Il faudra attendre jusqu'au début du 20ème siècle pour que cette fête devienne laïque, grâce à une jeune américaine, Sonora Smart-Dodd qui suggéra de souligner la paternité tout autant que la maternité. Pour rendre hommage à son père, qui l'avait élevée seul, elle proposa le 19 juin comme date de la fête des pères. En 1924, le président des États-Unis Calvin Coolidge fut d'accord avec l'idée d'une journée particulière de l'année pour fêter les pères, mais ce n'est, en fait, qu'en 1966 que le « Father's Day » (fête des pères) deviendra officiel sous la présidence de Lyndon B. Johnson. La date de la fête des pères en Amérique est celle du troisième dimanche de juin.


    En France et ailleurs

    La date de la fête des pères fut officialisée en France en 1952, grâce à une promotion lancée par un fabricant de briquets. A cette époque, comme les hommes fumaient encore beaucoup, la compagnie Flaminaire a eu l'idée de proposer une occasion où l'on pourrait offrir un briquet à un père. La date choisie pour la fête des pères fut celle du troisième dimanche de juin et cette tradition se poursuit encore aujourd'hui. La fête des pères 2017, aura lieu le 21 juin. Le jour férié peut varier d'un pays à un autre : à titre d'exemple, en Belgique, on célèbre les papas le second dimanche de juin et, en Italie, le 19 mars, jour de la Saint-Joseph. Au Luxembourg, la fête des pères 2017 est célébrée au dernier dimanche d'octobre.


    Coutumes

    La tradition veut que l'on offre un présent à son père à cette occasion. Le jour de la fête des pères 2017, surprenez le cher homme en lui présentant d'abord une rose rouge, le symbole fleuri de cet anniversaire officiel des papas. Une autre coutume consiste à aller porter ce jour-là une rose blanche sur la tombe d'un père décédé.

     

    c'est aujourd'hui la fête des pères

     

    c'est aujourd'hui la fête des pères

    Yahoo!

    13 commentaires
  • Recette de cuisine : Salade de fruits frais

     

    Ingrédients :

     

    Abricots : 2
    Pêches : 2
    Cerises : 100 g
    Barquette de fraises (250 g) : 1
    Framboises : 1 poignée
    Feuilles de menthe : 8
    Sucre : 250 g
    Sucre vanillé : 1 sachet
    Crème de framboise (ou de sirop de framboises) : 2 cl

     

    Recette de cuisine : Salade de fruits frais


    Préparation

     

    1 Dénoyautez les abricots et les pêches. Coupez-les en quartiers.
    2 Equeutez les fraises lavées et séchées, puis coupez-les en 2.
    3 Procédez de même avec les cerises.
    4 Ciselez finement les feuilles de menthe.
    5 Portez 50 cl d'eau à ébullition avec le sucre, le sucre vanillé et le sirop de framboise.
    6 Placez-y tous les fruits sauf les framboises, couvrez et laissez cuire 10 min.
    7 Egouttez les fruits et récupérez le sirop. Laissez les fruits refroidir environ 1 h.
    8 Juste avant de servir, parsemez la salade avec des framboises et des feuilles de menthe.

     

    Recette de cuisine : Salade de fruits frais

    Yahoo!

    13 commentaires
  • Vertus médicinales des plantes sauvages : Populage

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Populage

     

    Le souci d'eau est une plante vivace et lumineuse, nuisible aux prairies, dont les tiges très vertes, en partie immergées dans les marécages, au bord des cours d'eau et dans les prés inondés, fleurissent au printemps.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Populage

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Populage


    On les consomme fréquemment à la campagne, ses feuilles sont ajoutées aux salades cuites ou comme légumes verts, ses fleurs en boutons, confites au vinaigre, remplacent les câpres.
    Parfois les fermiers, utilisent les fleurs jaune pour colorer le beurre trop pâle.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Populage


    Pourtant, appartenant comme les anémones, les clématites et les renoncules à la belle et dangereuse famille des Renonculacées, le souci d'eau contient des substances vénéneuses et il convient, quoi qu'en disent les paysans, de s'abstenir de le consommer frais.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Populage


    Les homéopathes le prescrivent pour l'usage interne sous forme de teinture, et la médecine traditionnelle le réserve à l'usage extene. En cataplasme, les feuilles séchées produisent une révulsion locale qui peut atténuer certaines douleurs d'origine rhumatismale, mais elles possèdent surtout, comme l'arnica et le tussilage, la propriété de faciliter les cures de désintoxication en se susbstituant au tabac.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Populage

     

    HABITAT


    - Toute l'Europe, marécages, sous-bois mouillés, jusqu'à 2 500 mètres

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Populage

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Populage

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Populage

     

    IDENTIFICATION


    - Hauteur : 0,20 à 0,30 mètre. Vivace

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Populage


    - Tige charnue, sillonnée, glabre, creuse, couchée, ascendante, souvent en partie immergée

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Populage


    - Feuilles ver foncé, grandes, luisantes, grasses, en forme de coeur ou de rein, dentées, pétiolées, celles de l'inflorescence , sessiles

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Populage


    - Fleurs jaune brillant (mars-juin), grandes, solitaires, largement ouverte en coupe, 5 grands sépales, pas de pétales, nombreuses étamines, carpelles dressés, arqués,

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Populage

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Populage


    - 5 à 10 follicules membraneux libres en couronne sur 1 rang, comprimés, à bec ouvert, ridés en travers, contenant chacun plusieurs graines

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Populage


    - Souche courte, verticale


    - Odeur délicate


    - Saveur brûlante

    PARTIES UTILISEES


    - Feuilles séchées

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Populage

    CONSTITUANTS


    - Proto-anémorine, flavones, saponines

     

    PROPRIETES


    - Révulsive

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Populage

    Yahoo!

    13 commentaires
  •  

    S'étendant sur environ 5 kilomètres et d'une hauteur pouvant atteindre 700 mètres, le cirque du Fer-à-Cheval, situé en Haute Savoie, est le plus grand après celui de Gavarnie, dans les Pyrénées.

     

    Cirque du Fer-à-Cheval

    Cirque du Fer-à-Cheval

    Cirque du Fer-à-Cheval

    Cirque du Fer-à-Cheval

    Cirque du Fer-à-Cheval

    Cirque du Fer-à-Cheval

    Cirque du Fer-à-Cheval

    Cirque du Fer-à-Cheval

    Cirque du Fer-à-Cheval

    Cirque du Fer-à-Cheval


    Dominé par plusieurs glaciers et par le pic de Tenneverge,

     

    Cirque du Fer-à-Cheval

    Cirque du Fer-à-Cheval

    Cirque du Fer-à-Cheval


    il est au coeur d'une réserve naturelle parsemée de nombreuses cascades qui s'écoulent le long de parois vertigineuses !

     

    Cirque du Fer-à-Cheval

    Cirque du Fer-à-Cheval

    Cirque du Fer-à-Cheval

    Cirque du Fer-à-Cheval

    Cirque du Fer-à-Cheval

    Cirque du Fer-à-Cheval

    Cirque du Fer-à-Cheval

    Cirque du Fer-à-Cheval

    Cirque du Fer-à-Cheval

    Cirque du Fer-à-Cheval

    Cirque du Fer-à-Cheval

     

    Cirque du Fer-à-Cheval

    Yahoo!

    10 commentaires
  • " Les Roses " poème de Th

     

    Les Roses


    Le Printemps rayonnant, qui fait rire le jour
    En montrant son beau front, vermeil comme l’aurore,
    Naît, tressaille, fleurit, chante, et dans l’air sonore
    Éveille les divins murmures de l’amour.

    " Les Roses " poème de Th

    O Sylphes ingénus, vous voilà de retour!
    De mille joyaux d’or la forêt se décore,
    Et blanche, regardant les corolles éclore,
    Titania folâtre au milieu de sa cour,

    " Les Roses " poème de Th

    A travers l’éther pur dont elle fait sa proie,
    Tandis que la lumière, éclatante de joie,
    Frissonne dans la bleue immensité des cieux.

    " Les Roses " poème de Th

    Beauté qui nous ravis avec tes molles poses,
    Dis, n’est-ce pas qu’il est doux et délicieux
    De plonger follement ta bouche dans les roses?

    " Les Roses " poème de Th


    Théodore de Banville

     

    " Les Roses " poème de Th

     

    " Les Roses " poème de Th

    Yahoo!

    11 commentaires
  • Château et parc du Grand Blottereau à Nantes

     

    Pas moins de 37 hectares pour ce parc et une volonté farouche d’exister par lui-même.

    Ce parc légué à la ville de Nantes par Thomas Dobrée était compris avec un château du XVIII eme siècle, dont le devant perpétue le style des massifs à la française dans le plus pur classicisme.

     

    Château et parc du Grand Blottereau à Nantes

    Château et parc du Grand Blottereau à Nantes

    Château et parc du Grand Blottereau à Nantes

    Château et parc du Grand Blottereau à Nantes

     

    En face du château de gigantesques serres tropicales abritent une collection unique en France de plantes utilitaires exotiques : riz, coton, café, cacao, ébène, acajou, vétiver etc...).

     

    Château et parc du Grand Blottereau à Nantes

    Château et parc du Grand Blottereau à Nantes

    Château et parc du Grand Blottereau à Nantes

     

    Le potager acquit ultérieurement par la Ville s’inscrit lui aussi dans une perspective planétaire, les grandes découvertes sortent des frontières, il accueille lui aussi des cultures vivrières tels que le piment, les arachides ; et s’est spécialisé dans la culture des orangers, citronniers, mandarines, arbre à pamplemousse.

     

    Château et parc du Grand Blottereau à Nantes

    Château et parc du Grand Blottereau à Nantes

    Château et parc du Grand Blottereau à Nantes

    Château et parc du Grand Blottereau à Nantes

    Château et parc du Grand Blottereau à Nantes

    Château et parc du Grand Blottereau à Nantes

    Château et parc du Grand Blottereau à Nantes

     

    Un parcours de circulation axé sur les essences exotiques, régit l’ensemble du parc, ainsi oliviers, grenadiers, eucalyptus, mimosas s’intègrent au décor avec un naturel troublant.

    Résolument tourné vers l’exotisme, ce parc accueille le plus grand jardin coréen d’Europe, sur près d’un hectare.

     

    Château et parc du Grand Blottereau à Nantes

    Château et parc du Grand Blottereau à Nantes

    Château et parc du Grand Blottereau à Nantes 

     

    Ce jardin crée en 2006 ne fait pas les choses à moitié, les 5 éléments gardiens de la balade structure l’immersion, ainsi le pavillon traditionnel, qui représente le savoir faire humain, le bassin rectangulaire qui symbolise la terre, l’île circulaire qui symbolise le ciel, le pin planté sur cette île qui symbolise le rapport à la nature, affirment décidément leur engagement, tout cela parmi 10 000 végétaux acclimatés.

     

    Château et parc du Grand Blottereau à Nantes

    Château et parc du Grand Blottereau à Nantes

    Château et parc du Grand Blottereau à Nantes

    Château et parc du Grand Blottereau à Nantes

    Château et parc du Grand Blottereau à Nantes

    Château et parc du Grand Blottereau à Nantes

    Château et parc du Grand Blottereau à Nantes

     

    Château et parc du Grand Blottereau à Nantes

     

    Yahoo!

    15 commentaires
  •  

    Peinture de : Irina Garmashova

    Peinture de : Irina Garmashova

     

    Irina Garmashovaest originaire de Saint - Pétersbourg en Russie, mais vit en Angleterre depuis l'an 2000 avec son mari, son fils et son chat Ragdoll.

     

    Peinture de : Irina Garmashova

    Peinture de : Irina Garmashova

    Peinture de : Irina Garmashova

    Peinture de : Irina Garmashova

    Peinture de : Irina Garmashova

     

    Elle a essayé différents supports : de la pâte à modeler, des crayons de cire, de la gouache, des crayons... tout ce qu'elle pouvait utiliser pour lui apporter le résultat recherché.

     

    Peinture de : Irina Garmashova

    Peinture de : Irina Garmashova

    Peinture de : Irina Garmashova

    Peinture de : Irina Garmashova

    Peinture de : Irina Garmashova

     

    A partir de 12-15 ans, elle a été envoyé trois jours par semaine dans une école d’art spéciale. A partir de 16 ans, elle a suivi un cours spécial pour se préparer à l’entrée de l’Académie des Beaux-Arts de Vera Muhina.

     

    Peinture de : Irina Garmashova

    Peinture de : Irina Garmashova

    Peinture de : Irina Garmashova

    Peinture de : Irina Garmashova

    Peinture de : Irina Garmashova

    Peinture de : Irina Garmashova

     

    Pour cette préparation, elle a travaillé comme technicien dans un laboratoire de restauration de l’art au célèbre Musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg, ce qui lui a donné l’occasion d’étudier toutes les sculptures antiques et d’explorer toutes les pièces maîtresses autour d'elle. Chaque soir, pendant 5 heures, elle assistait à son cours d’art.
    Ce cours a duré six ans et à la fin elle est sortie avec un diplôme de Designer graphiste.
    Ce travail au Musée de l’Ermitage dans le département de restauration lui a donné un fort désir de peindre à l’huile comme les maîtres anciens, et en particulier son préféré, Peter Bruegel.

     

    Peinture de : Irina Garmashova

    Peinture de : Irina Garmashova

    Peinture de : Irina Garmashova

    Peinture de : Irina Garmashova

    Peinture de : Irina Garmashova

     

    Elle travaille au crayon à huile, à l’aquarelle, en noir et blanc comme en couleurs.

     

    Peinture de : Irina Garmashova

    Peinture de : Irina Garmashova

    Peinture de : Irina Garmashova

    Peinture de : Irina Garmashova

    Peinture de : Irina Garmashova

    Peinture de : Irina Garmashova

     

    Elle est primée et membre signataire de la UK Coloured Pencil Society, où elle participe à des expositions chaque année. Elle est aussi un membre à part entière de la Société des Artistes Félins où elle a également pu prendre part à une exposition annuelle à Londres à la Galerie Llewellyn Alexander (Waterloo, Londres).

     

    Peinture de : Irina Garmashova

    Peinture de : Irina Garmashova

    Peinture de : Irina Garmashova

    Peinture de : Irina Garmashova

    Peinture de : Irina Garmashova

     

    Peinture de : Irina Garmashova

    Yahoo!

    13 commentaires
  • La pensée du jour :

     

    Le pardon est-il un acte de faiblesse ?


    "Vous parlerez ainsi à Joseph : Oh ! pardonne le crime de tes frères et leur péché, car ils t’ont fait du mal ! Pardonne maintenant le péché des serviteurs du Dieu de ton père !" Genèse 50.17

     

    La pensée du jour :

     

    Voilà un homme qui est en position de force vis-à-vis de ceux qui se sont si mal conduits à son égard quelque vingt ans plus tôt ! Il tient sa vengeance ; il a le pouvoir en Égypte ; s’il veut, il peut se venger ; mais voilà qu’il va pardonner !

     

    La pensée du jour :

     

    Finissez-en avec ces idées préconçues sur le pardon... Tellement de gens pensent que le pardon est un acte réservé aux faibles, aux lâches, qu’il ne faut pas être très courageux pour pardonner ! Quelle folie ! C’est précisément le contraire ; il ne faut pas beaucoup de courage pour s’installer dans la haine, c’est la pente naturelle ; la vengeance et la rancune sont déjà installées dans notre mentalité, il suffit de se laisser aller !

     

    La pensée du jour :

     

    Entretenir l’offense, le souvenir de la faute de l’autre, son péché, le mal qu’il vous a fait ne fait, au fond, que prolonger son influence sur vous ! J’ai parfois rencontré des personnes ayant subi des préjudices extrêmement graves, ayant des répercussions sur le reste de leur vie. Leur parler du pardon est extrêmement difficile ; on retrouve chez elles le même profil ; elles se laissent encore détruire par l’offenseur des années après, en entretenant dans leur vie par la rancune l’acte maléfique qu’elles avaient subi dans le passé ; leur tourmenteur prolonge son acte chez elles par leur haine de lui ! Seul le pardon libère vraiment des conséquences de ce genre de traumatismes !

     

    La pensée du jour :

     

    Le pardon est réservé aux forts ; ce n’est pas être lâche que d’accepter de pardonner l’autre. Même si lui ne manifeste aucune repentance, ce n’est pas grave, vous allez être plus fort que lui en lui disant : "Je te pardonne !" Vous reprenez les rênes de votre vie, l’offenseur désormais n’empoisonne plus votre existence, vous êtes libre ! Finissez-en avec ces idées préconçues sur le pardon ; c’est viril, le pardon ; pratiquez-le, reprenez vos droits volés par tel ou tel offenseur, dominez-le, soyez là où il ne vous attend pas, déstabilisez-le et vivez à nouveau !

     

    La pensée du jour :

     

    Une prière pour aujourd’hui

    Viens m’aider, Seigneur, à vivre le pardon ; J’ai trop souvent considéré qu’il était réservé aux faibles ; mais je me suis trompé ! Au nom de Jésus je prie. Amen

     

    La pensée du jour :

    Yahoo!

    4 commentaires
  • Recette de cuisine : Gâteau aux abricots

     

    Ingrédients

     

    500 g d'abricots

    60 g de cassonade

    80 g de farine

    2 gros oeufs

    1/2 sachet de levure chimique

    80 g de beurre (pour moi, demi-sel)

    2 cuil. à soupe de poudre d'amande

    extrait de vanille (facultatif)

     

     

    Recette de cuisine : Gâteau aux abricots


    Préparation


    Lavez et essuyez les abricots, les couper en 2 et les dénoyauter.


    Battez les oeufs au fouet électrique avec la cassonade jusqu'à ce que le mélange soit bien mousseux.


    Incorporez le beurre mou, mélangez puis ajouter à la spatule, la farine et levure, puis la poudre d'amande.


    Versez la pâte dans un petit moule à manqué beurré et fariné, disposez les demi-abricots en les enfonçant légèrement dans la pâte.


    Cuire 25 à 30 mn au four préchauffé à 180°c (Th.6) selon votre four.

    Laissez tiédir puis démouler.

     

    Recette de cuisine : Gâteau aux abricots

    Recette de cuisine : Gâteau aux abricots

    Recette de cuisine : Gâteau aux abricots

     

     

    Yahoo!

    12 commentaires
  • Vertus médicinales des plantes sauvages : Prêle des champs

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Prêle des champs

     

    Tout dans la biologie des prêles est surprenant. Comme les fougères et les lycopodes, appartenant à l'embranchement des cryptogames vasculaires, elles possèdent des racines mais pas de fleurs, donc pas de graines. Leur reproduction est assurée par une poussière de spores contenues dans des sporanges disposés à la base de petits écussons groupés en une sorte d'épi terminal. Les spores elles-mêmes sont dotées par la nature d'un extraordinaire système à ressort, leur enveloppe se déchirant en 4 bandes élastiques qui, en se déformant sous l'effet de la chaleur, communiquent aux spores des mouvements bondissants.

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Prêle des champs

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Prêle des champs

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Prêle des champs


    Autre singularité de la prêle : la succession sur la même plante de deux sortes de tiges. La première rougeâtre et courte, sans chlorophylle, pousse au début du printemps et porte à son extémité l'épi producteur de spores. Une fois sa fonction accomplit, elle se flétrit et se trouve remplacée par une tige verte, cannelée, très ramifiée, beaucoup plus haute et divisée en segments séparés par des noeuds : c'est la tige stérile, seule partie de la plante possédant des propriétés médicinales. Elle sera cueillie à la belle saison.

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Prêle des champs

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Prêle des champs

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Prêle des champs

     

    HABITAT


    - Europe, bords des chemins, terrains siliceux, jusqu'à 2 500 mètres

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Prêle des champs

     

    IDENTIFICATION

     

    - Hauteur : 0,20 à 0,65 mètre. Vivace,

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Prêle des champs


    - Sur la même souche en mars et avril, tiges sporifères 10 à 20 cm, simples, rougeâtres à gaines brunes, lâches, à 6-12 dents, portant un épi oblong jaune brun disparaissant en été, puis, de mai à juillet des tiges stériles vertes, sillonnées, creuses, sortant des verticiles de rameaux grêles, simples, vert clair, à 4 angles, rudes, articulés

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Prêle des champs

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Prêle des champs


    - Sporanges groupés sous des écailles en forme d'écusson de l'épi

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Prêle des champs


    - Spores munies d'élatères, filaments élastiques enroulés se déroulant quand l'air est sec

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Prêle des champs


    - Souche souterraine très profonde jusqu'à 2 mètres

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Prêle des champs


    - Odeur nulle

     

    PARTIES UTILISEES

     

    - Tiges stériles, séchage au soleil ou au four

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Prêle des champs

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Prêle des champs

    CONSTITUANTS

     

    - Sels minéraux, glucosides, tanin, acides organiques, principe amer

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Prêle des champs

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Prêle des champs

     

    PROPRIETES

     

    - Astringente, cicatrisante, diurétique, hémostatique, reminéralisante

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Prêle des champs

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Prêle des champs

    Yahoo!

    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique