•  

     

    Vendredi Saint : le chemin de croix

    Vendredi Saint : le chemin de croix

    1ère station
    Jésus est condamné à mort.

    V. Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons.
    R. Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix.O doux Jésus, vous avez accepté d’être jugé par des hommes et condamné, vous l’Agneau sans tâche, le Fils du Père, et votre bouche n’a proféré aucun jugement, aucun reproche. Vous n’aviez pour vos bourreaux que pitié et miséricorde. Donnez-nous, Seigneur, de pleurer nos péchés, de demander pardon et de pardonner.

    Vendredi Saint : le chemin de croix

    2ème station
    Jésus est chargé de la Croix.

    V. Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons.
    R. Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix.O Jésus, vous avez porté sur vos épaules tous nos péchés. Ce poids est tel qu’aucune parole ne peut l’exprimer. Donnez-nous, Seigneur, de porter cette croix avec vous, de ne jamais la rejeter, mais d’en faire notre bien le plus précieux.

    Vendredi Saint : le chemin de croix

    3ème station
    Jésus tombe sous le poids de sa Croix.

    V. Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons.
    R. Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix.O Seigneur, comment ne pas pleurer en vous voyant passer, vous le plus humble, le plus petit des petits, sur le chemin du Calvaire et tomber sous le poids de nos fautes? Que nos chutes, Seigneur, ne nous conduisent pas au désespoir, mais que, confiants en votre amour, nous nous relevions et continuions à avancer sur le chemin de la sainteté!

    Vendredi Saint : le chemin de croix

    4ème station
    Jésus rencontre sa très Sainte Mère.

    V. Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons.
    R. Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix.Cette rencontre de deux coeurs douloureux, unit dans l’offrande totale pour la rédemption du monde, nous invite à tous donner, à aimer le Christ comme sa Mère l’a aimé et à aimer Marie comme le Christ l’a aimée. Purifiez, ô Marie, nos relations affectives, afin que nous puissions aimer en toute liberté notre Seigneur Jésus-Christ et notre prochain comme nous-mêmes.

    Vendredi Saint : le chemin de croix

    5ème station

    Simon le Cyrénéen aide Jésus à porter sa Croix.

    V. Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons.
    R. Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix.O Seigneur, que sans hésiter nous acceptions de prendre part à votre Passion, que nous portions, dans la joie, notre croix et celles des autres, pour la gloire de Dieu!

    Vendredi Saint : le chemin de croix

    6ème station
    Véronique essuie la sainte Face de Jésus.

    V. Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons.
    R. Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix.Seigneur, imprimez en nos âmes votre Visage, afin qu’en nous voyant, le monde vous voie et que les coeurs durs se brisent.

    Vendredi Saint : le chemin de croix

    7ème station

    Jésus tombe une seconde fois.

    V. Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons.
    R. Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix.O Seigneur, écrasé par le poids de nos péchés, vous tombez une deuxième fois. Pardon, Seigneur, pour nos fautes, pour les offenses qui vous sont faites et les blessures que nous nous infligeons les uns les autres. Que par votre grâce, nous nous convertissions tous les jours et guérissions de tout mal!

    Vendredi Saint : le chemin de croix

    8ème station
    Jésus console les filles d’Israël.

    V. Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons.
    R. Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix.Jésus, qui avez dit aux femmes de Jérusalem: « Ne pleurez pas sur Moi, mais sur vous et sur vos enfants », donnez-nous la grâce de la vraie contrition qui transforme le coeur et l’esprit et de contribuer ainsi à la transformation du monde.

    Vendredi Saint : le chemin de croix

    9ème station
    Jésus tombe pour la troisième fois.

    V. Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons.
    R. Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix.Une dernière fois, Seigneur, tu tombes. Comment demeurer insensible devant tant de douleurs? Comment ne pas vouloir tout donner pour soulager, ne serait-ce qu’un instant, le Coeur souffrant du Christ? Seigneur, que nous consolions ton pauvre Coeur, en faisant de votre vie un chant d’amour et de louange et qu’en toi nous trouvions le repos!

    Vendredi Saint : le chemin de croix

    10ème station
    Jésus est dépouillé de ses vêtements.

    V. Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons.
    R. Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix.Jésus, pardon pour l’impureté qui habite nos coeurs, pour les offenses contre la pudeur. Apprends-nous le respect de la dignité humaine et aide-nous à grandir dans l’amour authentique du prochain.

    Vendredi Saint : le chemin de croix

    11ème station
    Jésus est cloué sur la Croix.

    V. Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons.
    R. Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix.Seigneur, tu n’étais ni beau, ni brillant, tu n’avais rien pour attirer les regards, mais c’est toi et toi seul qui nous sauves. Tu es l’unique Médiateur, le seul Sauveur, le Chemin et la Vie. Que jamais nous n’oubliions que sans la Croix, sans le don entier de notre vie, il n’y a pas de bonheur possible!

    Vendredi Saint : le chemin de croix

    12ème station

    Jésus meurt sur la Croix.

    V. Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons.
    R. Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix.Seigneur, vous avez vaincu le mal, à jamais nous sommes réconciliés avec le Père. Vous avez accompli la volonté du Père jusqu’au bout. Accordez-nous, Seigneur, une vie telle qu’au moment de la mort, consumés d’amour, nous puissions contempler votre Visage. Merci de nous avoir donné, avant de mourir, une Mère, votre Mère, pour nous guider vers vous.

    Vendredi Saint : le chemin de croix

    13ème station
    Jésus est remis à sa Mère.

    V. Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons.
    R. Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix.O Notre-Dame, c’est par notre faute que votre Fils a été crucifié; mais dans votre Coeur, aucune haine, aucun ressentiment, seulement l’infinie douleur d’une Mère pour son Fils et la soumission d’une fille à la volonté du Père. Merci, Marie, de nous aimer, au pied de la Croix, d’un amour que nous ne pouvons comprendre.

    Vendredi Saint : le chemin de croix

    14ème station
    Jésus est mis au tombeau.

    V. Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons.
    R. Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix.Les apôtres, effrayés, se sont cachés, croyant que tout est perdu. Pardon, Seigneur, pour le doute, le manque de confiance en ta Parole. Donne-nous de demeurer toujours dans l’espérance et rends-nous la joie d’être sauvés aux jours de désert.

     

    Vendredi Saint : le chemin de croix

     

    Yahoo!

    18 commentaires
  • La villa Kérylos à Beaulieu

    La villa Kérylos à Beaulieu

     

    Née d’un songe, la villa Kérylos et son jardin, au pied duquel viennent battre les flots de la Méditerranée, constituent un véritable hommage à l’héritage hellénique et aux esprits qui, pour les Anciens, peuplaient la terre et les eaux.

     

    La villa Kérylos à Beaulieu

    La villa Kérylos à Beaulieu

     

    Reconstitution originale d’une demeure antique, la "Villa grecque" Kérylos est la réalisation d’un rêve, celui de Théodore Reinach, archéologue fasciné par la civilisation grecque, et le fruit d’une collaboration exemplaire avec son ami, l’architecte Emmanuel Pontremoli (membre de l’Académie des beaux-arts).

     

    La villa Kérylos à Beaulieu

    La villa Kérylos à Beaulieu

     

    Conçue et réalisée entre 1902 et 1908, sur le modèle des maisons nobles de l’Île de Délos au IIe siècle av. J.-C., la villa Kérylos n’est pas une simple reproduction mais plutôt une réinvention de la Grèce antique. Il ne s’agissait pas pour les deux hommes de procéder à un pastiche mais de créer une œuvre originale en "pensant grec".

     

    La villa Kérylos à Beaulieu

    La villa Kérylos à Beaulieu

    La villa Kérylos à Beaulieu

    La villa Kérylos à Beaulieu

    La villa Kérylos à Beaulieu

    La villa Kérylos à Beaulieu

    La villa Kérylos à Beaulieu

     

    Organisée autour du traditionnel péristyle, la Villa est constituée des matériaux les plus précieux : stucs à l’antique, marbres de Carrare ou de Sienne et bois exotiques pour le mobilier. La décoration est somptueuse : mosaïques et fresques sont directement inspirées de documents antiques, des scènes de vases à peintures célèbres se reconnaissent au long des murs, illustrant les grandes légendes des dieux et des héros classiques.

     

    La villa Kérylos à Beaulieu

    La villa Kérylos à Beaulieu

    La villa Kérylos à Beaulieu

    La villa Kérylos à Beaulieu

    La villa Kérylos à Beaulieu

    La villa Kérylos à Beaulieu

    La villa Kérylos à Beaulieu

     

    Au milieu de ce luxe extraordinaire, Emmanuel Pontremoli a su habilement aménager la Villa avec le confort moderne de la Belle Époque : le bassin est alimenté en eau par des robinets dissimulés sous des grilles rondes ; il fait réaliser également par Pleyel un étonnant piano pliant dont la mécanique est cachée dans un coffre en citronnier.

     

    La villa Kérylos à Beaulieu

    La villa Kérylos à Beaulieu

    La villa Kérylos à Beaulieu

    La villa Kérylos à Beaulieu

    La villa Kérylos à Beaulieu

    La villa Kérylos à Beaulieu

     

    Située sur l’un des caps de Beaulieu-sur-mer, derrière lequel se dressent les monumentales falaises d’Èze rappelant les roches phédriades de Delphes, la Villa Kérylos, dont le nom désignerait une hirondelle des mers, est une véritable invitation au voyage

     

    La villa Kérylos à Beaulieu

    La villa Kérylos à Beaulieu

     

    La villa Kérylos à Beaulieu

     

    Yahoo!

    11 commentaires
  • " La pervenche " poème d'Alphonse de Lamartine

     

    La pervenche

     

    Pâle fleur, timide pervenche,
    Je sais la place où tu fleuris,
    Le gazon où ton front se penche
    Pour humecter tes yeux flétris !

    " La pervenche " poème d'Alphonse de Lamartine

    C'est dans un sentier qui se cache
    Sous ses deux bords de noisetiers,
    Où pleut sur l'ombre qu'elle tache
    La neige des fleurs d'églantiers.

    " La pervenche " poème d'Alphonse de Lamartine

    L'ombre t'y voile, l'herbe égoutte
    Les perles de nos nuits d'été,
    Le rayon les boit goutte à goutte
    Sur ton calice velouté.

    " La pervenche " poème d'Alphonse de Lamartine

    Une source tout près palpite,
    Où s'abreuve le merle noir;
    Il y chante, et moi j'y médite
    Souvent de l'aube jusqu'au soir.

    " La pervenche " poème d'Alphonse de Lamartine

    O fleur, que tu dirais de choses
    A mon amour, si tu retiens
    Ce que je dis à lèvres closes
    Quand tes yeux me peignent les siens!

     

    Alphonse de Lamartine

     

    " La pervenche " poème d'Alphonse de Lamartine

    " La pervenche " poème d'Alphonse de Lamartine

    Yahoo!

    14 commentaires
  •  

    Ancienne ville drapière, restée à l'écart de l'industrialisation, Arras est mondialement réputée pour ses deux superbes places :

    la Grande Place

     

     

     

    et la Place des Héros.

     

    Arras à la croisée des chemins


    Elles sont toutes deux encadrées par de demeures à arcades de style flamand.

    La ville passant définitivement sous l'autorité du roi de France en 1659, ce dernier ordonne la construction d'une citadelle, conçue par Vauban.

     

    Son implantation à la convergence de deux ruisseaux permet d'inonder les environs en cas d'attaque. L'architecture des bâtiments témoigne de la rencontre entre le style classique et les traditions locales.

     

    Yahoo!

    10 commentaires
  • Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

     

    Henriëtte Ronner-Knipp, née le 31 mai 1821 à Amsterdam et morte le 2 mars 1909 à Ixelles, est une peintre animalière belgo-néerlandaise.

     

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

     

    Henriëtte est le deuxième enfant du peintre Josephus-Augustus Knip (1777-1847) et de Cornelia van Leeuwen (1790-1848). Élève de son père, elle débute très jeune par la peinture d'animaux, de paysages et de natures mortes.

     

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

     

    Henriëtte épouse le 14 mars 1850 à Amsterdam Feico Ronner (1819-1883), originaire de Dokkum. Ils eurent six enfants, Marie-Thérèse, Alfred Feico, Edouard, Marianne Mathilde, Alice et Stéphanie-Emma. Alfred, Alice et Emma devinrent artistes et Edouard avocat.

     

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

     

    Henriëtte et Feico Ronner s'installent à Bruxelles en 1850, après leur mariage,

     

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

     

    Peintre animalier spécialisé dans la peinture des chats
    Elle se spécialise dans la peinture animalière, au début surtout des chiens puis, à partir de 1870, presque exclusivement des chats, pour lesquels elle parvient avec une grande virtuosité à représenter le détail du pelage.

     

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp



    Elle reçoit de nombreuses commandes notamment de la Cour belge mais aussi de notables anglais.

     

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Peinture de : Henriëtte Ronner-Knipp

    Yahoo!

    15 commentaires
  • C'est aujourd'hui le dimanche des Rameaux

     

    Le dimanche des Rameaux est un jour de fête pour la communauté chrétienne.
    Il est célébré, comme son nom l’indique, le dernier dimanche avant Pâques et inaugure la Semaine Sainte.

     

    C'est aujourd'hui le dimanche des Rameaux

    C'est aujourd'hui le dimanche des Rameaux

    C'est aujourd'hui le dimanche des Rameaux


    Le dimanche des Rameaux est un jour symbolique qui commémore l’entrée solennelle de Jésus au sein de la ville de Jérusalem. Selon les évangiles, Jésus avait prévu de réaliser son entrée pendant la période de fête de Pessa’h, la Pâque juive. Il avait donc organisé avec soin son arrivée sur un petit âne en signe de modestie, accompagné de deux de ses disciples. Acclamé par les foules, qui brandissaient des branches d’arbres en signe de joie, le messie traversa les rues de la ville remplies de branches de palmier, de vêtements et autres offrandes symbolisant l’amour et le respect.
    Cette fête est à la fois très joyeuse et chargée d’émotion, car peu de temps après ce grand moment de joie, Jésus fut arrêté pour être mis à mort. C’est pourquoi le dimanche des Rameaux commémore également la Passion du Christ et sa mort sur la croix.

     

    C'est aujourd'hui le dimanche des Rameaux

    C'est aujourd'hui le dimanche des Rameaux

    C'est aujourd'hui le dimanche des Rameaux

     

    Afin de se remémorer l’histoire du Christ, on célèbre aujourd’hui cette fête avec une grande messe de bénédiction des Rameaux.
    Ces branchages symboliques, signes de vitalité et de renouveau, sont distribués dans les églises en souvenir de ce jour glorieux. Souvent tressées et ornées de rubans rouges, les feuilles sont couplées à la couleur sang afin de rappeler le triste jour de sa mort. En France et dans le monde, on a pour tradition d’exposer des rameaux verdoyants à l’intérieur des maisons.
    Selon les pays et régions, les branchages choisis varient. En France, on coupe des branches de buis, de laurier ou d’olivier. Au Québec, ce sont plutôt des rameaux de palmier. Au Vietnam, ce sont des feuilles de cocotier et dans l’Europe de l’Est, des branches de saule.

     

    C'est aujourd'hui le dimanche des Rameaux

     

     

    C'est aujourd'hui le dimanche des Rameaux

    Yahoo!

    8 commentaires
  •  

    Ingrédients


    Base

    24 Crevettes
    Vinaigrette à huile d’olive
    Sel / Poivre


    Mousse

    2 Avocats bien mûrs
    15 cl de crème
    Jus de citron
    Tabasco


    Tartare

    20 Asperges vertes
    2 Tomates
    1 Concombre
    40g de câpre
    Vinaigre de Xérès
    Mousse d’avocat

     

    Verrines d'avocat, d'asperges et de crevettes


    Préparation

    Pour la mousse, couper les avocats en deux dans la longueur et ôter les noyaux à l’aide d’un couteau.

    Avec une cuillère, retirer la chair des avocats et la passer au mixeur avec le jus de citron, puis assaisonner avec le sel, le poivre et le tabasco. Réserver au frais.
    Décortiquer les crevettes puis les faire mariner rapidement dans la vinaigrette à l’huile d’olive le temps d’effectuer le reste de la recette. Réserver au frais.
    Pour le tartare, peler les asperges, et les cuire à l’anglaise en les jetant dans une casserole d’eau bouillante pendant 8 à 10min puis les rafraichir immédiatement dans de l’eau glacée.
    Garder une pointe par vérine pour la déco et couper le reste en petits dés. Couper également la tomate (préalablement pelée serait un plus), le concombre et écraser les câpres.
    Lier le tout avec une ou deux cuillères de mousse d’avocat, un filet de vinaigre puis assaisonner également en sel et poivre.
    Placer le tartare dans le fond des vérines. Déposer une ou deux crevette (entière ou en dés) par-dessus et recouvrir de mousse avec une poche à douche cannelée.
    Décorer avec une pointe d’asperge coupée en deux et une crevette par exemple. Laisser votre imagination décider.


    Bon appétit !

     

    Recette de cuisine : Verrines d'avocat, d'asperges et de crevettes

    Verrines d'avocat, d'asperges et de crevettes

    Yahoo!

    10 commentaires
  • Vertus médicinales des plantes sauvages : Pervenche

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pervenche

     

    La pervenche forme souvent dans les bois de vastes tapis toujours verts d'où s'élèvent dès février de courts rameaux dressés portant leurs fleurs solitaires, aux corolles d'un bleu rare.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pervenche

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pervenche

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pervenche


    Fleur des sorcièrs et des poètes, elle entrait dans la composition des philtres d'amour au Moyen-Age. En médecine aussi, son emploi est ancien : Agricola, en 1539, la recommande contre les angines,

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pervenche

     

    et Matthiole, en 1554, contre les saignements de nez.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pervenche

     

    On l'a longtemps crue efficace dans les maladies pulmonaires, et Mme de Sévigné conseillait à sa fille " d'en raffraîchir sa poitrine enflammée".
    En fait, la pervenche est surtout un bon tonique amer, et son usage se justifie lors d'anémies banales, de convalescences difficiles ou de manque d'appétit.
    Des recherches modernes ont démontré l'action d'un alcaloïde extrait de la petite pervenche, la vincamine, parce qu'elle abaisse la tension artérielle et dilate les vaisseaux, la médecine officielle l'a, sans tarder, incluse dans son arsenal thérapeutique.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pervenche


    Par ailleurs, des substances extraites d'une espèce exotique de pervenche se montrent actuellement utiles dans la lutte contre diverses formes de cancers.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pervenche

    HABITAT


    - Europe centrale et méridionale, forêts, haies, sols argileux ou calcaires, jusqu'à 1 300 mètres

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pervenche

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pervenche

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pervenche

     

    IDENTIFICATION


    - Hauteur : 0,15 à 0,20 mètre. Vivace

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pervenche

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pervenche

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pervenche

     

    - Tige rampante de 1 à 3 mètre, couchée, radicante

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pervenche


    - Feuilles opposées, ovales, elliptiques, luisantes, persistantes

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pervenche

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pervenche


    - Fleurs bleu violet (février-mai) isolées, édonculées à l'aisselle des feuilles, 5 sépales pointus, 5 pétales étalés, coupés obliquement, 5 étamines, 1 style, 1 stigmate plat

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pervenche

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pervenche


    - Fruit rare, follicule double à plusieurs graines.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pervenche

     

    PARTIES UTILISEES


    - Feuilles mondées ( toute saison), mars pour la conservation

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pervenche

     

     CONSTITUANTS


    - Glucides, sels minéraux, acides organiques, vitamine C, pectine, tanin, alcaloïde (vincamine)

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pervenche

     

    PROPRIETES


    - Antidiabétique, antilaiteuse, astringente, hypotensive, vaso-dilatatrice, vulnéraire

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pervenche

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Pervenche

     

    Yahoo!

    12 commentaires
  • Le petit train jaune des Pyrénées

    Le petit train jaune des Pyrénées

     

    La ligne de Cerdagne, est une ligne de chemin de fer à voie métrique longue de 62,5 km qui, dans le département de Pyrénées-Orientales, relie la gare de Villefranche-de-Conflent à celle de Latour-de-Carol- Enveitg via Font-Romeu en suivant le cours de la Têt.

     

    Le petit train jaune des Pyrénées

    Le petit train jaune des Pyrénées

    Le petit train jaune des Pyrénées

    Le petit train jaune des Pyrénées

     

    Le train jaune a été créé en 1910, afin de desservir tout le département des Pyrénées-Orientales, c'est-à-dire relier les hauts plateaux de la Cerdagne et du Capcir à la préfecture (Perpignan) et à Prades (Conflent).

     

    Le petit train jaune des Pyrénées

    Le petit train jaune des Pyrénées

    Le petit train jaune des Pyrénées

    Le petit train jaune des Pyrénées

     

    C'est la plus haute voie ferrée de France (sans crémaillère) et elle dessert la gare SNCF la plus haute de France: Bolquère, à 1592 m. Elle a un rail électrifié sur le côté (comme les voies ferrées anglaises), et l'énergie provient de centrales hydro-électriques privées (SHEM) réparties régulièrement le long de la voie (en particulier en aval du barrage du lac des Bouillouses). Le courant est de 850V continu. L'alimentation électrique est gérée depuis Montpellier (chef de secteur SNCF).

     

    Le petit train jaune des Pyrénées

    Le petit train jaune des Pyrénées

    Le petit train jaune des Pyrénées

    Le petit train jaune des Pyrénées

     

    La voie remonte les gorges de la Têt depuis Villefranche-de-Conflent (où elle relie le réseau SNCF normal), jusqu'à Mont-Louis, puis elle franchit le col de la Perche pour rentrer en Cerdagne. Après avoir longé Font-Romeu, elle descend vers Saillagouse, Osséja, Bourg-Madame, Ur, et finit à la gare Latour-de-Carol où passe le "Transpyrénéen" (voie Paris-Toulouse-Barcelone). Elle fait 62 km de long, traverse 19 tunnels et franchit 2 viaducs: le Pont Séjourné (du nom de l'ingénieur qui l'a construit) et le pont Gisclard.

     

    Le petit train jaune des Pyrénées

    Le petit train jaune des Pyrénées

    Le petit train jaune des Pyrénées

    Le petit train jaune des Pyrénées

     

    Son système de freinage est unique au monde; il est le premier à avoir utilisé l'électricité: freins "aéro-statiques", c'est un courant induit qui freine par électro-magnétisme les bobines, la chaleur est dissipée dans d'énormes résistances refroidies par l'air et situées sous la machine (descentes, entre Olette et Saillagouse). Malgré les fortes et longues pentes (60 m/km, soit 6%), il n'y a eu à déplorer aucun accident, sauf le jour de son inauguration en 1910.

     

    Le petit train jaune des Pyrénées

    Le petit train jaune des Pyrénées

    Le petit train jaune des Pyrénées

    Le petit train jaune des Pyrénées

    Le petit train jaune des Pyrénées

     

    C'est un système à voie unique, et les trains doivent se croiser à certaines gares : Olette, Fontpédrouse, Mont-Louis, Odeillo, Saillagouse, Bourg-Madame. Le conducteur demande à chaque arrêt par radio l'autorisation de repartir au chef de ligne basé à Villefranche.

     

    Le petit train jaune des Pyrénées

    Le petit train jaune des Pyrénées

    Le petit train jaune des Pyrénées

    Le petit train jaune des Pyrénées

     

    Le petit train jaune des Pyrénées

    Yahoo!

    11 commentaires
  • " Avril " poème de François Coppée

      

    Avril

    Lorsqu’un homme n’a pas d’amour,
    Rien du printemps ne l’intéresse ;
    Il voit même sans allégresse,
    Hirondelles, votre retour ;

    " Avril " poème de François Coppée

    Et, devant vos troupes légères
    Qui traversent le ciel du soir,
    Il songe que d’aucun espoir
    Vous n’êtes pour lui messagères.

    " Avril " poème de François Coppée

    Chez moi ce spleen a trop duré,
    Et quand je voyais dans les nues
    Les hirondelles revenues,
    Chaque printemps, j’ai bien pleuré.

    " Avril " poème de François Coppée

    Mais depuis que toute ma vie
    A subi ton charme subtil,
    Mignonne, aux promesses d’Avril
    Je m’abandonne et me confie.

    " Avril " poème de François Coppée

    Depuis qu’un regard bien-aimé
    A fait refleurir tout mon être,
    Je vous attends à ma fenêtre,
    Chères voyageuses de Mai.

    " Avril " poème de François Coppée

    Venez, venez vite, hirondelles,
    Repeupler l’azur calme et doux,
    Car mon désir qui va vers vous
    S’accuse de n’avoir pas d’ailes.

     

    François Coppée

     

    " Avril " poème de François Coppée

     

    " Avril " poème de François Coppée

    Yahoo!

    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique