• " Septembre " poème de François Coppée

     

    Septembre

    Après ces cinq longs mois que j'ai passés loin d'elle,
    J'interroge mon cœur ; il est resté fidèle.

    " Septembre " poème de François Coppée

    En Mai, dans la jeunesse exquise du printemps,
    J'ai souffert en songeant à ses beaux dix-sept ans.

    " Septembre " poème de François Coppée

    Quand la nature, en Juin, de roses était pleine,
    J'ai souffert en songeant à sa suave haleine.

    " Septembre " poème de François Coppée

    En Juillet, quand la nuit peuplait d'astres les cieux,
    J'ai souffert en songeant à l'éclat de ses yeux.

    " Septembre " poème de François Coppée

    Août a flambé, Septembre enfin mûrit la vigne,
    Sans que mon triste cœur s'apaise et se résigne.

    " Septembre " poème de François Coppée

    Toujours son souvenir a le même pouvoir,
    Et je n'ai qu'à fermer les yeux pour la revoir.

    " Septembre " poème de François Coppée

    François Coppée.

     

    " Septembre " poème de François Coppée

     

     

    " Septembre " poème de François Coppée

    Yahoo!

    18 commentaires
  • Le funiculaire du Capucin

     

    Construit en 1898 et classé aux Monuments Historiques, le Funiculaire du Capucin incarne tout le charme de la Belle Epoque. Il grimpe jusqu'à 1 245 mètres d'altitude au Salon du Capucin pour un accès facile aux chemins de randonnée et à la clairière aménagée.

     

    Le funiculaire du Capucin

    Le funiculaire du Capucin

    Le funiculaire du Capucin

    Le funiculaire du Capucin

    Le funiculaire du Capucin

    Le funiculaire du Capucin

    Le funiculaire du Capucin 

    Le funiculaire du Capucin

    Le funiculaire du Capucin

     

    Ce petit train, véritable chemin de fer à câbles grimpe à flanc de vallée à la vitesse d'1 mètre par seconde.

     

    Le funiculaire du Capucin

    Le funiculaire du Capucin

    Le funiculaire du Capucin

    Le funiculaire du Capucin

    Le funiculaire du Capucin

    Le funiculaire du Capucin

    Le funiculaire du Capucin

    Le funiculaire du Capucin

    Le funiculaire du Capucin

    Le funiculaire du Capucin

    Le funiculaire du Capucin

    Le funiculaire du Capucin

    Le funiculaire du Capucin

     

    C'est le plus ancien funiculaire électrique de France.

    Et voici quelques panoramas vus au Salon du Capucin

     

    Le funiculaire du Capucin 

    Le funiculaire du Capucin

    Le funiculaire du Capucin

    Le funiculaire du Capucin

    Le funiculaire du Capucin

     

    Le funiculaire du Capucin

    Yahoo!

    19 commentaires
  • Peinture de :

    Peinture de :

     

    Juan Fortuny est né le 20 avril 1939 à Badalona en Espagne dans un village de pêcheurs.
    Pour plaire à ses parents, il entre dans une école d’ingénierie à Barcelone où il connait un parcours académique brillant .A 23 ans, il devient ingénieur chimiste .Mais il est clair pour Juan que la peinture et la musique l’attirent.

     

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

     

    Sa passion viendrait-elle de son grand-oncle Mariano Fortuny qui était un grand peintre ?
    Il commence à travailler la peinture et le dessin à la Llotja de Barcelone. Sa première exposition est donnée à Burgos mais toutefois, il ne fait pas de la peinture son métier.

     

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

     

    Trois ans plus tard, et de façon fortuite à Garmisch-Partenkirchen, il entre en contact avec la galerie Heller où une exposition de ses œuvres a été présentée et ce fut un succès total .Après une seconde exposition, il revient en Espagne en tant qu’artiste peintre et abandonne son métier de chimiste.
    Lors d’un voyage en Australie, il fait la rencontre providentielle de Buchmann qui commercialise son œuvre ce qui lui donnera une renommée internationale.

     

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

     

    Quelques années plus tard, il rentre en Espagne et s’installe en Catalogne dans un édifice du XIIème siècle au pied de la montagne Montserrat qui était un lieu de retraite pour les moines.
    Sa peinture reflète une très grande poésie avec les couleurs .Il n’aime ni les règles ni le noir et blanc ni la médiocrité.

     

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

     

    Juan est tenace, doux et romantique et ceci se retrouve dans ses œuvres.

     

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

    Peinture de :

     

    Peinture de :

    Yahoo!

    19 commentaires
  • La pensée du jour :

     

    Croyez que Dieu tient ses promesses

    J’avais confiance lorsque je disais : je suis bien malheureux.
    Psaume 116.10

     

    La pensée du jour :

     

    Saviez-vous que le fait de reconnaître votre désespoir devant Dieu est une parole de foi ? Tout en ayant confiance en Dieu, David passa par des temps de découragement pendant lesquels il écrivit : "J’avais confiance lorsque je disais : je suis bien malheureux".
    Cette confiance dans la Parole de Dieu a permis à Job de rester fidèle...

     

    La pensée du jour :

     

    On a l’impression que c’est contradictoire de faire confiance à Dieu et d’être découragé en même temps !

    En fait, la franchise de David révèle une foi profonde :
    • Premièrement, il croyait en Dieu
    • Deuxièmement, il avait foi que Dieu écoutait ses prières
    • Troisièmement, il était convaincu que Dieu le laisserait exprimer ses sentiments tout en continuant à l’aimer.

     

    La pensée du jour :

     

    Il en est de même pour Job. Lorsque les circonstances lui étaient défavorables, Job a compté sur Dieu et a pu ainsi dire : "Je n’ai pas abandonné le commandement de ses lèvres ; j’ai fait plier ma volonté aux paroles de sa bouche" (Job 23.12).

     

    La pensée du jour :

     

    Alors que sa vie était complètement gâchée et que Dieu restait silencieux, Job a quand même trouvé des raisons de le louer :
    • Il est bon et il est amour (Job 10.12)
    • Il est tout-puissant (Job 37.23)
    • Il veille sur chaque détail de ma vie (Job 31.4)
    • Il est au contrôle (Job 34.13)
    • Il a un plan pour ma vie (Job 23.14)
    • Il me sauvera (Job 19.25)

     

    La pensée du jour :

     

    Cette confiance dans la Parole de Dieu a permis à Job de rester fidèle malgré la situation incompréhensible qu’il traversait. Dans sa douleur, il a conservé une foi ferme (Job 13.15).

    Raymond Edman a dit : "Ne doutez jamais dans l’obscurité de ce que Dieu vous a déclaré à la lumière".

    Croyez que Dieu tient ses promesses. Pendant les temps de sécheresse spirituelle, vous devez patiemment vous appuyer sur les promesses de Dieu et non pas sur vos émotions, et réaliser que Dieu vous conduit vers un niveau encore plus profond de maturité.

    Ne laissez pas le trouble vous perturber. Les circonstances ne peuvent pas changer le caractère de Dieu. Il est encore de votre côté, même si vous ne le sentez pas.

     

    La pensée du jour :

     

    Une action pour aujourd’hui

    Prenez le temps de considérer la nature immuable de Dieu. Quels que soient les circonstances ou vos sentiments, accrochez-vous au caractère immuable de Dieu. Ressassez ce que vous savez de la vérité éternelle de Dieu. Il est bon. Il vous aime. Il est avec vous. Il connaît votre situation actuelle. Il se soucie de vous et il a un plan merveilleux pour votre vie.


    Rick Warren

     

    La pensée du jour :

    Yahoo!

    11 commentaires
  •  

    Ingrédients:

     

    – 200 g de farine
    – 60 g de sucre roux
    – 100 g de beurre demi-sel
    – 2 œufs
    – 80 g de crème de caramel au beurre salé (recette maison ici)
    – 1 sachet de levure
    – 4 petites poires

     

    Recette du gâteau aux poires entières et caramel au beurre salé (via wonderfulbreizh;fr)

     

    Préparation

     

    Épluchez et évidez les poires.

     

    Recette du gâteau aux poires entières et caramel au beurre salé (via wonderfulbreizh;fr)

     

    Dans un saladier battre les œufs et le sucre roux en poudre. Ajoutez la farine, la levure, et mélangez bien. Ajoutez le beurre fondu, et la crème de caramel que vous aurez pris soin de réchauffer un peu afin qu’elle soit un peu liquide. Mélangez bien.

     

    Recette du gâteau aux poires entières et caramel au beurre salé (via wonderfulbreizh;fr)


    Beurrez généreusement un plat à gratin, versez la pâte et rajoutez les poires.

     

    Recette du gâteau aux poires entières et caramel au beurre salé (via wonderfulbreizh;fr)


    Faites cuire au four environ 30 min à 180°C (Th.6). Surveillez bien la cuisson, elle est terminée quand vous ressortez sèche la pointe d’un couteau.

     

    Recette du gâteau aux poires entières et caramel au beurre salé (via wonderfulbreizh;fr)

     

    Bonne dégustation

     

    Recette du gâteau aux poires entières et caramel au beurre salé (via wonderfulbreizh;fr)

     

    Recette du gâteau aux poires entières et caramel au beurre salé (via wonderfulbreizh;fr)

     

    Yahoo!

    18 commentaires
  • Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire

     

    Pour les Allemands d'autrefois, le salicaire était le Hautain Henri, alors que l'utile chénopode était surnommé Bon Henri.
    Dans les campagnes on voyait alors dans la plante le refuge caché des kobolds, lutins gardiens des mines d'or.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire

     

    De nos jours, à l'égal de tant de plantes utiles, elle est considérée par les agriculteurs comme une mauvaise herbe à détruire.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire


    Elle se rencontre parmi les saules et les feuilles des deux plantes se ressemblent assez, d'où son nom d'espèce de Salicaria. Elle a été longtemps été confondue par les Anciens avec la lysimaque vulgaire.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire


    Le premier auteur qui la distingua parfaitement a été au XVIe siècle, Matthiole.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire

     

    Depuis cette époque, la salicaire a conservé son rang parmi les simples, sans jamais déchoir. Aussi efficace à l'état frais que sec, cette plante est douée de propriété astringente et hémostatique, on la considère comme un bon remède contre les coliques des nourrissons.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire

     

     

    Dans ses préparations, le coquelicot ou la guimauve lui sont souvent associés. Certains consomment ses jeunes pousses ou la moelle de ses tiges cuites en guise de légume et préparent un thé avec ses feuilles. Avec ses fleurs, on colore les bonbons en rouge...

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire

     

    HABITAT


    - Europe, bords des eaux, fossés, marécages, jusqu'à 1 400 mètres

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire

     

    IDENTIFICATION


    - Hauteur : 0,50 à 1,50 mètre. Vivace

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire


    - Tige dressée, robuste, quadrangulaire, velue, ramifiée à sa partie supérieure

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire


    - Feuilles poilues, ovales, lancéolées ou en coeur, opposées ou verticilées par 3, les supérieures alternes

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire


    - Fleurs rose violet (juin-septembre) grandes, hermaphrodites, verticilées par 3 à 10 en long épi terminal, calice velu à 8-12 côtes en dents inégales, corolle à 6 pétales allongés, 6 étamines courtes et 6 saillantes

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire


    - Capsule oblongue contenant de nombreuses graines

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire


    - Souche épaisse

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire


    - Odeur nulle


    - Saveur mucilagineuse et peu astringente herbacée

     

    PARTIES UTILISEES


    - Sommités fleuries, jeunes tiges, feuilles (juin-septembre) suc frais, mettre en bouquets, séchage à l'ombre

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire

     

    CONSTITUANTS


    - Tanin, sucres, choline, provitamine A, fer, axalate de calcium

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire

     

    PROPRIETES


    - Astringente, hémostatique, tonique

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Salicaire

    Yahoo!

    14 commentaires
  • La citadelle du roi soleil : Besançon

    La citadelle du roi soleil : Besançon

     

    Chef-d’œuvre de Vauban inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO, remarquable exemple de l’architecture militaire du XVIIe siècle s’étendant sur près de 12 hectares, la Citadelle de Besançon est considérée comme l'une des plus belles de France. Surplombant de plus de 100 mètres la vieille ville de la capitale comtoise enserrée dans un méandre de la rivière Doubs, elle offre depuis ses remparts des panoramas spectaculaires.

     

    La citadelle du roi soleil : Besançon

    La citadelle du roi soleil : Besançon

    La citadelle du roi soleil : Besançon

    La citadelle du roi soleil : Besançon

    La citadelle du roi soleil : Besançon

    La citadelle du roi soleil : Besançon

    La citadelle du roi soleil : Besançon

    La citadelle du roi soleil : Besançon

    La citadelle du roi soleil : Besançon

     

    Son patrimoine bâti, remarquablement restauré, illustre grandeur nature l'architecture militaire du XVIIème siècle.
    Ses remparts longs de près de 600 mètres, larges de 5 à 6 mètres et hauts de 15 à 20 mètres, épousent un escarpement rocheux et offrent des panoramas uniques sur la ville et le cadre naturel d’exception qui l’entoure.

     

    La citadelle du roi soleil : Besançon

    La citadelle du roi soleil : Besançon

    La citadelle du roi soleil : Besançon

    La citadelle du roi soleil : Besançon

    La citadelle du roi soleil : Besançon

    La citadelle du roi soleil : Besançon

    La citadelle du roi soleil : Besançon

    La citadelle du roi soleil : Besançon

     

    Le Jardin zoologique présente deux espèces menacées de fauves (le Lion d'Asie et le Tigre de Sibérie), une vingtaine d'espèces de primates et une trentaine d'espèces d'oiseaux exotiques. Les enclos sont intégrés dans le cadre de la Citadelle. Les objectifs principaux visent la conservation et la reproduction d'espèces menacées, ainsi que la recherche sur le comportement animal.

     

    La citadelle du roi soleil : Besançon

    La citadelle du roi soleil : Besançon

    La citadelle du roi soleil : Besançon

    La citadelle du roi soleil : Besançon

     

    La citadelle du roi soleil : Besançon

     

    Yahoo!

    20 commentaires
  • " L"homme et la mer " poème de Charles Baudelaire

     

    L’homme et la mer

     

    Homme libre, toujours tu chériras la mer !
    La mer est ton miroir ; tu contemples ton âme
    Dans le déroulement infini de sa lame,
    Et ton esprit n’est pas un gouffre moins amer.

    " L"homme et la mer " poème de Charles Baudelaire

    Tu te plais à plonger au sein de ton image ;
    Tu l’embrasses des yeux et des bras, et ton coeur
    Se distrait quelquefois de sa propre rumeur
    Au bruit de cette plainte indomptable et sauvage.

    " L"homme et la mer " poème de Charles Baudelaire

    Vous êtes tous les deux ténébreux et discrets :
    Homme, nul n’a sondé le fond de tes abîmes ;
    Ô mer, nul ne connaît tes richesses intimes,
    Tant vous êtes jaloux de garder vos secrets !

    " L"homme et la mer " poème de Charles Baudelaire

    Et cependant voilà des siècles innombrables
    Que vous vous combattez sans pitié ni remord,
    Tellement vous aimez le carnage et la mort,
    Ô lutteurs éternels, ô frères implacables !

     

    Charles Baudelaire

     

    " L"homme et la mer " poème de Charles Baudelaire

     

    " L"homme et la mer " poème de Charles Baudelaire

    Yahoo!

    14 commentaires
  • Château d'Arques (Aude)

     

    La fondation du château remonte à 1280. Simon de Monfort, après la croisade en terre cathare, donna les terres du Haut Razès à un de ses lieutenants, Pierre de Voisin en 1231. C'est son descendant, Gilles de Voisin qui commença la construction de ce qui devait être une des plus belles forteresses du sud aussi bien par son aspect extérieur que par ses défenses. Il ne fut malheureusement jamais achevé et devint plus une résidence qu'une forteresse. Arques fut délaissé à partir de 1518 lors de l'extinction de la famille Voisin et fut vendu comme bien national à la révolution

     

    Château d'Arques (Aude)

    Château d'Arques (Aude)

    Château d'Arques (Aude)

     

    L'enceinte Quadrangulaire

    L'enceinte presque carrée (51 mètres sur 55) est percée au centre d'une porte en arc brisé munie d'un mâchicoulis ornée au sommet d'une clef de voûte aux armes de la famille Voisins. Ces armoiries sont décrites ainsi: "De gueules à trois fusées d'or en fasce, accompagnées en chef d'un lambel à quatre pendant de même".
    De nombreux bâtiments devaient exister le long de l'enceinte, mais seul deux tours-logis sont visible dans la partie méridionale, la mieux conservée.

     

    Château d'Arques (Aude)

    Château d'Arques (Aude)

    Château d'Arques (Aude)

    Château d'Arques (Aude)

    Château d'Arques (Aude)

    Château d'Arques (Aude)

     

    La tour-logis du Sud-Ouest

    Cette tour logis datant du 15ème siècle comporte 2 niveaux. La salle basse est partiellement souterraine. Elle est voûtée en berceau et percée de 3 petites ouvertures de lumière.

    La salle haute est éclairée, au sud et à l'ouest, par 2 fenêtres géminées trilobées. La construction s'orne d'une cheminée et d'une belle voûte tombant sur 4 culs de lampe. Les figurines représentées (3 hommes et 1 femme) ont un rapprochement stylistique avec le château de Puivert. Des latrines sont aménagées dans le mur nord.

    Dans la petite tour attenante, un escalier à vis dessert les 2 niveaux. Elle comporte une archère au nord, au dessus de la porte.

     

    Château d'Arques (Aude)

    Château d'Arques (Aude)

    Château d'Arques (Aude)

    Château d'Arques (Aude)

     

    La tour-logis du Sud-Est

    La tour sud-est est refaite et transformée en habitation du 20ème siècle, mais elle conserve une clé de voûte armoriée ainsi que les vestiges d'une cheminée

     

    Château d'Arques (Aude)

    Château d'Arques (Aude)

     

    Ce château sans histoire tient sa renommée de son donjon, un des plus beau de France. De dimension presque carrée, 13m sur 12,5m et s'élevant à 21 m de hauteur, ses défenses abondent : 4 tourelles montées sur des contreforts avec chacune 6 archères à bêches, chaque base de tourelles percées d'ouvertures formant des mâchicoulis, 4 archères à bêches (5 sur la face avant) et 2 à étrier sur chaque face et un assommoir au-dessus de la porte d'entrée.

     

    Château d'Arques (Aude)

    Château d'Arques (Aude) 

    Château d'Arques (Aude)

    Château d'Arques (Aude)

    Château d'Arques (Aude)

    Château d'Arques (Aude)

    Château d'Arques (Aude)

    Château d'Arques (Aude)

    Château d'Arques (Aude)

    Château d'Arques (Aude)

     

    Château d'Arques (Aude)

     

    Yahoo!

    16 commentaires
  • Peinture de : Franz Dvorak

    František Dvorák , né Bruner , également connu sous le nom de Franz Dvorak ou Franz Bruner (14 novembre 1862, Prelouc - 7 juin 1927, Prague ) était un peintre tchèque.

     

    Peinture de : Franz Dvorak

     

    Il était le fils d'un tailleur nommé Václav Bruner. Il a ensuite changé son nom en "Dvorák", peut-être pour des raisons patriotiques. Il a montré un talent artistique dès son plus jeune âge et, à l'âge de quatorze ans, son père l'a envoyé à l'institut pédagogique de Kutná Hora . À l'âge de dix-sept ans, son désir de carrière artistique l'a conduit à l' Académie des Beaux-Arts de Prague , où il a étudié avec František Cermák (1822-1884). Cependant, estimant que ses études progressaient trop lentement, il est passé à l' Académie des Beaux-Arts de Vienne , où ses professeurs étaient Christian Griepenkerl et Carl Wurzinger .

     

    Peinture de : Franz Dvorak

    Peinture de : Franz Dvorak

    Peinture de : Franz Dvorak

    Peinture de : Franz Dvorak

    Peinture de : Franz Dvorak

    Peinture de : Franz Dvorak

    Peinture de : Franz Dvorak

    Peinture de : Franz Dvorak



    En 1883, il déménage à l' Académie des Beaux-Arts de Munich , devenant étudiant d' Otto Seitz et Wilhelm von Lindenschmit le Jeune . Plus tard, il a pu acheter un studio dans le district de Schwabing , des portraits de peinture et des scènes de genre . À mesure que sa popularité augmentait, il commençait à se présenter à Berlin et à Vienne.

     

    Peinture de : Franz Dvorak

    Peinture de : Franz Dvorak

    Peinture de : Franz Dvorak

    Peinture de : Franz Dvorak

    Peinture de : Franz Dvorak

    Peinture de : Franz Dvorak

    Peinture de : Franz Dvorak

    Peinture de : Franz Dvorak

     

    En 1888, toujours sans relâche, il s'est joint à ses compatriotes Karel Vítezslav Mašek et Alfons Mucha lors d'un voyage en France, puis est allé en Italie où il a peint des portraits pour les visiteurs anglais et américains. Son contact avec les Américains a suscité son intérêt, alors il est allé aux États-Unis, s'installa à Philadelphie. Il a eu sa première grande exposition en 1890, suivie de spectacles à New York, à Chicago et à Detroit et a été personnellement invité à la Walker Art Gallery à Liverpool pour une exposition mondiale

     

    Peinture de : Franz Dvorak

    Peinture de : Franz Dvorak

    Peinture de : Franz Dvorak

    Peinture de : Franz Dvorak

    Peinture de : Franz Dvorak

    Peinture de : Franz Dvorak

    Peinture de : Franz Dvorak

     

    En 1905, il est rentré à Prague, établissant une maison et un studio à la rive où il a vécu jusqu'à sa mort. Pendant son séjour aux États-Unis, il était entré en contact avec la Nouvelle Spiritualité et a tenté d'intégrer la spiritualité orientale dans ses peintures. Il a également fait des portraits de Ramakrishna et Sarada Devi . Ses intérêts ont influencé sa sœur Helena, qui a traduit plusieurs classiques occultes en tchèque. Pendant une grande partie de sa vie, il était mieux connu à l'étranger qu'à la maison. Sa première grande exposition à Prague n'est venue jusqu'en 1907.

     

    Peinture de : Franz Dvorak

    Peinture de : Franz Dvorak

    Peinture de : Franz Dvorak

    Peinture de : Franz Dvorak

    Peinture de : Franz Dvorak

    Peinture de : Franz Dvorak 

    Peinture de : Franz Dvorak

     

     

    Peinture de : Franz Dvorak

    Yahoo!

    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique