• AINHOA (Pyrénées-Atlantiques)

    Depuis le XIIIe siècle, Ainhoa dresse ses maisons blanchies à la chaux entre la vallée de la Nive et la frontière franco-espagnole, au coeur du Labourg, une des sept provinces du Pays Basque. Autour du fronton de pelote, le village vibre encore d'une myriade de traditions folkloriques.

    Une clameur s'élève lorsqu'une voix puissante annonce la marque : la partie est aprement disputée! A Ainhoa, la vie estivale se concentre autour de la place principale où les promeneurs assistent à une partie de pelote basque. Le soir venu, les volets colorés des maisonnettes se referment -jusqu'au lendemain- sur le souvenir de ces talentueux pelotaris qui font la gloire du "pays basque".

    SUR LA ROUTE DE SAINT-JACQUES
    Au XIIe siècle, les moines de l'ordre des Prémontrés établissaient sur le site actuel d'Ainhoa une bastide destinée à accueillir les pélerins sur le chemin , long et souvent douloureux, qui les mène jusqu'à Saint-Jacques-de-Compostelle. Quatre cents ans plus tard, des maisons typiques de l'architecture labourdine sont venues remplacer les batiments existants, formant -un pied du mont Atsulai- un village qui s'étend aujourd'hui encore le long d'une rue unique. Témoins de ces temps anciens, de gros anneaux auxquels les marchands de passage accrochaient leur monture ornent les porches de certaines maisons. A mi-chemin de cette rue, la chaussée s'élargit en une place au milieu de laquelle l'église dresse son clocher octogonal. Le lundi de Pentecote, les quelques 600 habitants d'Ainhoa s'y rassemblent, les femmes dans la nef, les hommes sur les deux balcons intérieurs. Après l'office, la foule quitte l'édifice au son des chants basques, pour effectuer en procession un Chemin de Croix de quatorze étapes qui les ménera vers la Chapelle de l'Aubépine, située à deux kilomètres de là sur un des nombreux lieux d'apparition de la Vierge. 
    « LE ROUGE-QUEUE NOIRLE ROSSIGNOL PHILOMELE »
    Yahoo!

  • Commentaires

    9
    Papy siffleur
    Jeudi 23 Mai 2013 à 12:47
    Papy siffleur
    Un cordial bonjour et mes souhaits de bon week-end. Très joli le Pays Basque !  Bisous
    8
    Dimanche 11 Octobre 2009 à 00:33
    Andre26530

    Au sujet des apparitions de la Vierge, la parole de Dieu nous indique qu’il ne s’agit pas d’apparitions de la Vierge, mais de notre ennemi spirituel, comme lors de l’apparition de "l’ange Gabriel à Mohammed (Mahomet)".

    Les apparitions de la Vierge Marie sont semblables à celle de l’an­ge qui s’est pré­sen­té à Mahomet. Marie la mère de Jésus, com­me tous les sauvés après leur décès, a été mise dans le para­dis auprès de Dieu. Dans ce lieu, les âmes se reposent en attente de la ré­sur­rec­tion. La Parole de Dieu interdit aux vivants d’in­ter­ve­nir auprès des défunts. De même, les dé­funts ne doivent ou ne peuvent inter­venir dans la vie des vi­vants, les saints non plus, mais seu­lement les anges, ceux de Dieu, et les démons.

    2 Corinthiens 11: 14 Rien d’éton­nant : Satan lui-même se dé­guise bien en ange de lumière (il se déguise aussi bien en n’im­porte qui d’au­tre).  

    Luc 16: 26 D’ailleurs, il y a entre nous et vous un grand abî­me, afin que ceux qui vou­draient passer d’ici vers vous, ou de là vers nous, ne puissent le faire (Les esprits des morts ne peu­vent pas d’eux-mêmes quitter le séjour des morts : ni le lieu de tour­ments, ni le para­dis au royau­me des cieux).  

    Apoca­lypse 6: 9-11 Quand l’ange ouvrit le cin­quième sceau, je vis sous l’autel (des sacrifices) les âmes (les esprits) de ceux qui avaient été im­molés à cause de la parole de Dieu et à cause du témoignage qu’ils avaient rendu. Ils crièrent d’une voix forte, en disant : Jus­qu’à quand, Maî­tre saint et véri­table, tarderas-tu à juger, et à ti­rer vengean­ce de notre sang sur les habitants de la ter­re ? Une robe blanche fut donnée à cha­cun d’eux ; et il leur fut dit de se tenir en repos quelque temps enco­re, jusqu’à ce que soit com­plet le nombre de leurs com­pagnons de service et de leurs frè­res qui devaient être mis à mort com­me eux.

    Hébreux 1: 14 Les anges ne sont-ils pas tous des esprits au servi­ce de Dieu, envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux (des gens) qui doivent hériter du salut ? (en défaveur des autres).

    La Bible relate l’histoire du roi Saül qui consulte une magi­cienne pour entendre Samuel décédé (1 Samuel 28: 3-25). Mais Dieu l’in­terdit parce que les enfants de Dieu doivent écouter leur Père et se soumettre à sa volonté.

    Lévitique 19: 31-32 Ne vous tournez point vers ceux qui évo­quent les esprits, ni vers les devins ; ne les recherchez point, de peur de vous souiller avec eux. Je suis l’Étenel, votre Dieu. (…) Tu craindras ton Dieu. Je suis l’Étenel.

    Lévitique 20: 6 Si quelqu’un s’adresse aux morts et aux es­prits, pour se prostituer (se con­fier) à eux, je tournerai ma face con­tre cet hom­me, je le retrancherai du milieu de son peu­ple.

    Tu penses que Dieu pourrait envoyer quel­qu’un s’il le vou­lait. Mais n’oublie pas que :

    1/ Ce n’est que par son Fils Jésus-Christ qu’on peut s’appro­cher de Dieu ;

    2/ Les âmes avant la résur­rection ne peu­vent pas faire ce que les anges font, car elles ne sont pas encore ressus­citées, et elles se reposent seulement ;

    3/ Tout détour ou contour n’est que peine et temps perdus ;

    4/ Et enco­re plus grave, quand tu pries ou écoutes un dé­funt, que ce soit un proche, Marie ou un Saint, c’est qu’il est remplacé par un dé­mon qui se substitue à lui, et Dieu l’interdit parce que c’est une abo­mination.

    Les enfants de Dieu doivent écouter leur Père, Dieu, et se sou­mettre à sa volonté. Ils ne doivent ni utiliser ni chercher les services de l’enne­mi afin de ne pas être ses esclaves.

    Lévitique 19: 31-32 Je suis l’Étenel, votre

    7
    Samedi 10 Octobre 2009 à 21:59
    Clothilde91
    Bonsoir et merci beaucoup pour ta visite et ton gentil com ; c'est vrai que la tristesse va se faire sentir encore un bon moment.... il y a quelques années nous sommes allés à Anglet ; nous avons adoré cette région ! tellement formidable d'être à la mer et après quelques kms trouver la montagne ; Ascain, Urugne, la Rhune, que d'endroits formidables ! et je ne parle pas de la beauté des maisons.... gros bisous, CLO
    6
    Samedi 10 Octobre 2009 à 18:56
    Bonsoir Lucette. C'est un superbe beau village basque Ainhoa. J'y suis allée souvent m'y promener. Il n'y a pratiquement qu'une rue principale, qui le traverse avec de chaque côté ces très belles maisons basques. J'y retournerai très vite dès que je serai installée, au printemps peut-être.
    J'ai passé la journée à essayer de placer tous mes meubles sur les plans de ma nouvelle habitation ... quel travail ! Mais j'y suis arrivée et je ne suis pas trop mécontente de moi.
    Le déménagement approche et j'angoisse ...
    J'espère que tu as passé un bon après-midi auprès de ta fille et de ton petit-fils, je dis j'espère mais j'en suis sûre.
    Je te souhaite une bonne soirée.
    Gros bisous.
    5
    Samedi 10 Octobre 2009 à 15:10
    amazone.solitude.
    Bonjour ma chère amie. Je suis heureux d'apprendre que votre voyage s'est bien passé. Pardon de n'être pas plus présent en ce moment, mais je suis toujours à l'extérieur et mes travaux ne me laissent guère de temps pour venir sur le net. Aujourd'hui c'est la pluie qui me chase vers la case et je crois que la journée ne sera pas assez longue pour faire tout ce que je dois effectuer. Merci pour vos pensées et je vous charge d'embrasser bien affectueusement Sylvie en gardant quelques baisers pour vous. René
    4
    Samedi 10 Octobre 2009 à 14:40
    quel beau reportage sur le pays basque!! je suis une inconditionelle de cette region, la nourriture; les gens et le paysage sont de toute beaute!!!j'ai sejourne dans ce village, dans une chalmbre d'hote, c'etait super!!! gros bisous
    3
    Samedi 10 Octobre 2009 à 09:31
    jp59
    bonjour une petite visite sur votre bolg trés sympa chez nous dans le nord il pleue des cordes triste journée passer un bon week-end.
    2
    Samedi 10 Octobre 2009 à 09:06
    Mamanie
    Bonjour Mamie Lucette. Tu es matinale ! Merci de passer me voir. Je suis un peu fainéante depuis quelques temps pour aller sur les blogs ! Ce petit village, je le connais un peu. Je l'ai visité autrefois avec le papy. C'est très joli par là ! Bisous
    1
    Samedi 10 Octobre 2009 à 08:48
    muriel
    Chère Mamie Lucette
    Merci de ton petit mot. Passes un bon week end avec ta fille et son fils. Auras-tu le droit de faire un tour en voiture avec un joli garçon . Moi, je ne refuserai pas. A toi de voir. Gros baisers
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :