• "ASSISE SUR UN NENUPHARE" poème de Vette de Fonclare

    15-grenouille-grenouilles-crapauds-animaux.jpg

    Assise sur un nénuphare

    Assise sur un nénuphar,
    Plus verte que feuille de printemps,
    Elle chante à la lune bleue,
    Et son chant craquète et sautille
    D’étang d’argent en mare d’or.

    Son immense bouche est un piège
    Pour les insectes de l’été.
    Ses yeux sont deux globes dorés,
    Ses pattes pliées sont si longues
    Qu’on les croirait doubles ou triples
    Sous son ventre rond d’émeraude.

    L’eau de l’étang qui friselise
    Lèche ses doigts palmés et verts.
    Elle chante à la lune bleue,
    Et son chant craquète et sautille
    D’étang d’argent en mare d’or.

    jhfn4xys[1]

     

     

     

    « L'EVANGILE AU QUOTIDIEN : Première lettre de Saint-JeanLE LIVRE D'ART DE Georges FLANET artiste peintre »
    Yahoo!

  • Commentaires

    2
    Mercredi 6 Juillet 2011 à 11:45
    colibri

    TRés joli ! j'ai découvert recemment  le lac du bourget et dans l'Ain un jardin aquatique !où régnait grenouilles et nénuphars !sous des saules pleureurs j'ai révé ! bonne journée ! colibri

    1
    Lundi 4 Juillet 2011 à 08:53
    ♪ ♬♪.-**-._ⓇⓄⓈⒾⒶ_.-*

    Je ne les approche pas trop les grenouilles------

    Mais ce poême les mets en valeur------

    Bisous----------

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :