• " Bergeronnette " poème de Charles Dovalle

    " Bergeronnette "  poème de Charles Dovalle

     

    Bergeronnette

     

    Pauvre petit oiseau des champs, 

    Inconstante bergeronnette.

    Qui voltiges, vive et coquette, 

    Et qui siffles tes jolis chants ;

    " Bergeronnette "  poème de Charles Dovalle

    Bergeronnette si gentille, 

    Qui tournes autour du troupeau.

    Par les prés sautille, sautille, 

    Et mire-toi dans le ruisseau !

    " Bergeronnette "  poème de Charles Dovalle

    Vas, dans tes gracieux caprices, 

    Becqueter la pointe des fleurs,

    Ou poursuivre, au pied des génisses, 

    Les mouches aux vives couleurs.

    " Bergeronnette "  poème de Charles Dovalle

    Reprends tes jeux, bergeronnette, 

    Bergeronnette au vol léger ;

    Nargue l'épervier qui te guette ! 

    Je suis là pour te protéger ;

    " Bergeronnette "  poème de Charles Dovalle

    Si haut qu'il soit, je puis l'abattre... 

    Petit oiseau, chante !... et demain,

    Quand je marcherai, viens t'ébattre, 

    Près de moi, le long du chemin.

    " Bergeronnette "  poème de Charles Dovalle

    C'est ton doux chant qui me console, 

    Je n'ai point d'autre amis que toi !

    Bergeronnette, vole, vole, 

    Bergeronnette, devant moi !...

     

    Charles DOVALLE 

     

    " Bergeronnette "  poème de Charles Dovalle

    Poète français né le 23 juin 1807 à Montreuil-Bellay en région Pays de la Loire, 

    Charles Dovalle est décédé en duel le 30 novembre 1829 à Paris

     

    " Bergeronnette "  poème de Charles Dovalle

    « Patrimoine mondial de l'Unesco : Les volcans du Kamtchatka - Fédération de RussieLe grand almanach de la France : Bouilleurs de crus »
    Yahoo!

  • Commentaires

    11
    Mercredi 24 Août 2016 à 19:41

    par chez moi les bergeronnettes sont blanches et noires...belle soirée qui s'annonce la plus chaude de l'année

    10
    Mercredi 24 Août 2016 à 14:33

    Bonjour Lucette

    Une bien jolie poésie sur un bien joli petit oiseau...

    Il fait chaud ! ...Passe un bon mercredi.

    9
    Mercredi 24 Août 2016 à 13:22

    Quel beau texte !!! dommage qu'il n'ai pas vécu plus longtemps

    il faut profiter de la nature , admirer les oiseaux , les fleurs .... 

    que c'est bon!!!!

    passe une bonne journée sous la chaleur

    bisous

    8
    Mercredi 24 Août 2016 à 11:43

    bonjour du mercredi!!!! ici en Picardie il fait super chaud! sommes en vigilance orange canicule!!!! bon moi j'aime!!!! bisous Sylvie

    7
    Mercredi 24 Août 2016 à 11:02

    Bonjour Lucette

    Quel joli poème pour cette bergeronnette , en Savoie il y en a beaucoup !

    Grosses chaleur ici , heureusement pour demain j'ai le clim dans la voiture , bien que je n'aime pas beaucoup ça !!

    Je reviendrai vous voir pas avant samedi , puisque je fais le voyage en deux jour

    En attendant de vous souhaite de passer d'agréables journées et vous envoie de gros bisous

    Hélène

     

     

    6
    Mercredi 24 Août 2016 à 10:55

    bonjour  Lucette
    c'est dommage qu'il soit mort si jeune et bêtement
    c'est un joli oiseau
    une belle journée ensoleillée encore aujourd’hui ,moi qui aime le soleil
    je te souhaite de passer une agréable  journée
    gros bisous

    5
    Mercredi 24 Août 2016 à 08:11

    bonjour lucette en ce matin ou il fait deja bien chaud mais ça va etre pire dans la journée comme hier voir plus mais c est bien agréable quand meme sauf que tout dsseche dans les champs par ici et ça c est pas bon il y aura encore des greves de fermiers ce qui est deja le cas , certains font de sfortunes collossalles et d autres se plaignent toujours


     gros bisous

    4
    Mercredi 24 Août 2016 à 07:49

    Dommage qu'un homme qui écrivait de si belles choses, meure bêtement à l'âge de 22 ans dans un duel idiot, son adversaire avait considérer l'affront lavé, Mira l'avait blessé à l'épaule et les choses auraient du en rester là, mais la vanité qui étouffe chaque homme poussa Dovalle, contre toute attente, à vouloir poursuivre le duel au pistolet, et ce n'est qu'au troisième tir qu'il fut mortellement atteint. 

    En dehors de cette fin tragique, je la trouve complétement idiote et disproportionné, ce n'est pas en voulant laver son honneur dans le sang que l'on se grandit, et en dehors des belles choses que ce monsieur a écrit, il était bien vil et petit

    Amicalement

    Claude

    3
    Mercredi 24 Août 2016 à 06:18

    Très joli poème...

    Douce journée Lucette

    Bisous

    timilo

    2
    Mercredi 24 Août 2016 à 01:13

    Merveilleux poème ma douce Lucette

    J'ai pris deux bergeronnettes en photo mais de trop loin et c'est bien

    dommage .

    De grandes chaleurs encore chez nous 32°

    Nous aurons des orages en milieu de semaine

    De gros bisous mon Amie et merci pour tes douces créations

    Je t'offre le défi de notre Amie Arlette

     

    1
    Mercredi 24 Août 2016 à 00:13

    https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1172630976113971&id=100001012393037

    Bonjour Lucette, 

    Un beau poème pour un oiseau que j'aime beaucoup. Passe une bonne journée, bises Véronique

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :