• Pluteus cervinus

    Nom commun : Plutée couleur de cerf.

    Très commun sur les troncs blessés et les vieilles souches, il n'a ni volve, ni anneau, ni cortine. Ses lamelles sont libres et ses spores sont roses.

    Il atteint 30 cm (au lieu de 8 à 15 ordinairement) quand il pousse sur les vieux tas de sciures ou sur la tannée.

    Sa chair, très médiocre, sent fortement le rave......

    Yahoo!

    votre commentaire
  • pleurotus eryngii kraeuter-seitling

    Nom commun : Pleurote du Panicaut ou oreille de chardon.

    On ne trouve pas ce champignon dans les bois ni dans les prés, mais uniquement sur le "chardon roulant" ou "Panicaut" donc dans des tzerrains incultes : bord des chemins, jachères etc... Il ne vient d'ailleurs pas sur les plantes de l'année mais sur celles de l'année précédente.

    Son chapeau varie du bistre ou brûnatre au blanc, et sa taille de 5 à 10 cm.

    Ce pleurote ne prête à aucune confusion, c'est un excellent comestible qui, au surplus, se dessèche facilement.

    Dans les montagnes on trouve des Pleurotes très voisins et aussi bons, sur de nombreuses ombrellifères..........

    Yahoo!

    votre commentaire
  • pleurotus cornucopiae ab2752

    Nom commun : Pleurote corne d'abondance

    Ce champignon se rapproche un peu du Pleurotfe en coquille, mais il possède un pied que son cousin n'a pas. Ses lamelles sont très longuement décurrentes et, de plus, elles se réunissent à la base pour former des mailles.

    L'odeur est forte et rappelle celle de la farine.

    On appelle souvent ce champignon "Oreille d'Orme", ce qui est souvent justifié, mais on le rencontre ailleurs que sur les ormes, notamment sur le chêne et sur le hêtre.

    C'est un champignon très recherché en certaines régions.....  

    Yahoo!

    votre commentaire
  • pleurotus ostreatus 03

    Nom commun : Pleurote en coquille.

    Ce champignon, fréquent sur les vieilles souches et sur les troncs d'arbres feuillus morts (hêtre principalement), pousse en touffes parfois énormes : plusieurs centaines sur le même tronc.

    La couleur du chapeau varie du blanc au gris-noir, parfois violacé puis, en vieillissant à l'ocré clair.

    La chair de ce bon comestible est appétissante : blanche et odorante, mais il est préférable de s'en tenir aux exemplaires petits et jeunes : plus tard il devient coriace.......

    Yahoo!

    2 commentaires
  • Pholiotes rides

    Nom commun : Philiote ridée.

    Cette Pholiote se distingue de toutes les autres par une sorte de revêtement blanc farineux sur le centre du chapeau. Ce n'est pas très visible sur les grands exemplaires, surtout s'il a plu, mais il est rare qu'on le rencontre solitaire et les petits exemplaires aident alors à  reconnaître les grands.

    Elle pousse à terre de préférence sur les sols sablonneux.

    Avec la Phioliote du Peuplier c'est la meilleures des Pholiotes.......

      

    Yahoo!

    votre commentaire
  • kuehneromyces mutabilis a7359

    Nom commun : Pholiote changeante

    Le nom de ce champignon vient de ce que sa couleur varie fortement selon que le temps est au sec ou à la pluie : chamois très clair dans le premier cas, fauve brun (surtout au centre) dans le second.

    Son chapeau est lisse mais on pied est recouvert de petites mèches brunes au-dessous de l'anneau.

    Il pousse sur les vieilles souches en quantité parfois énormes : un tronc pourri de 10 mètres de long peut en être couvert au point de ne plus laisser voir la moindre parcelle de bois.

    On peut le manger sans inconvénient mais sans grand plaisir : il est à peu près insipide......

    Yahoo!

    1 commentaire
  • Pholiota squarrosa

    Nom commun : Pholiote écailleuse

    On le trouve en touffes à la base des vieux arbes - pommiers notamment - en exemplaires de tous ages.

    Son chapeau et son pied sont couverts d'innombrables écailles.

    Sa chair est jaune et d'odeur assez désagréable.

    Malgré cela, en rejetant le pied qui est souvent fibreux et s'en tenant aux très jeunes spécimens, c'est un bon comestible que certains trouvent un peu fort de goût : il suffit alors de le manger en omelette ou avec des oeufs brouillés ce qui éteint sensiblement le parfum.

    Les sujets agés sont à rejeter parce qu'ils ont un goût de bois.

     

    Yahoo!

    1 commentaire
  • Mycena galericulata1

    Nom commun : Mycène en casque.

    Les mycènes poussant en touffes sont assez nombreuses, la plus fréquente est la Mycène en casque.

    Son chapeau est petit (2 à 5cm), conique, mince et strié.

    Ses lamelles sont décurrentes par une dent, elles deviennent roses à la fin bien que les spores soient parfaitement blanches.

    Elle est inodore. C'est une espèce très commune qui pousse sur les vieux troncs pourrissants, en touffes de nombreux exemplaires. Il lui arrive, par jeu sans doute, de pousser isolée : dans ce cas c'est une "colle" pour le débutant.

    Elle est toxique mais elle ne vaut rien......

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Marasmius oreades

    Nom commun : Marasme d'Oréade, Faux mousseron

    C'est un petit champignon mais de port élancé; pied de 8 à 10 cm, chapeau de 3 à 6 cm.

    Le chapeau est chamois plus ou moins foncé selon que le temps est sec ou humide (quand le temps est humide, les bords du chapeau sont courtement striés).

    Les lamelles, larges et blanchâtres, sont libres. Elles jaunissent en vieillissant.

    Le pied est grêle, tenace, parfois naturellement tordu sur lui-même et de la même couleur que le chapeau. Si on le tord , on ne parvient à le casser qu'après un tour complet.

    On le trouve souvent, au printemps et à l'automne en cercle dans les prés et au bord des chemins.

    Le pied ne se mange pas, mais le chapeau est un délicieux comestible, surtout après dessication : idéal pour faire une omelette aux champignons...... 

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Mycena-pura--YD-

    Nom commun : Mycène pure

    La mycène pure est un champignon entièrement fragile : le pied est creux et le chapeau peu charnu.

    Sa couleur est typiquement rose ou rose-lilas mais cette couleur est souvent passée; blanc sale, grisâtre. La marge du chapeau, invariablement striée, aide à le reconnaître.

    On peut également confondre ce champignon avec le "laqué" mais il se distingue sinon d'un seul coup d'oeil du moins d'un seul coup de nez car il sent fortement le radis.

    La confusion naurait d'ailleurs aucune importance car il est comestible bien que franchement mauvais.

    Ce champignon pousse dans les bois en été et en automne. Il est très abondant....... 

    Yahoo!

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique