• Clitopilus prunulus clitopilepteprune

    Champignon blanc (diamètre: 5 - 10 cm) qui sent fortement la farine. Les lamelles, longuement décurrentes, sont d'abord blanches puis rapidement roses. Le pied, en principe central, peut être excentrique. Comestible délicat et parfumé.

    A ne pas confondre avec l'Entolome livide et divers Clitocybes blancs..... 

    Yahoo!

    3 commentaires
  • nevelzwamclitocybenebularis

    Quand on essaye pour la premiere fois de le déterminer on hésite souvent sur le caractère des lamelles. Elles sont très brièvement décurrentes quand le champignon est jeune, plus nettement ensuite.

    Il pousse le plus souvent en cercles ou en groupes nombreux.

    Son chapeau peut atteindre 20 cm, il est gris blanchatre sur les bords, gris plus foncé au centre (couleur nuage de pluie). Sa chair blanche et agréablement parfumée est différemment appréciée.

    A ne pas confondre avec l' Entolome livide.

    Sa poussée se prolonge jusqu'aux gelées.....

     

    Yahoo!

    4 commentaires
  • Clitocybe_inversa-mgw-01-.jpg

    Ce champignon très commun pousse, en automne dans les bois et plus particulièrement dans ceux de conifères.

    Il rappelle parfois d'assez près le Clitocybe en entonnoir mais il est moins élancé. Son chapeau est plus foncé : roux fauve au lieu de chamois café au lait.

    Son odeur est nulle et sa chair légèrement amère.

    Sa marge reste longtemps nettement enroulée ('d'où son nom).

    Son pied est plein, un peu spongieux. Ses lamelles décurrentes rougissent avec l'age.

    Il peut se manger comme le Clitocybe en entonnoir mais je le trouve moins fin....

    Yahoo!

    votre commentaire
  • CLITOCYBE OLEARIA

    voilà bien un nom trompeur ! Il est vrai qu'on trouve souvent cette espèce au pied des oliviers, donc dans le Midi, mais on le trouve aussi au pied d'autres essences (génévriers, chataigniers, chênes...) en remontant vers le nord.

    Les touffes de ce champignon peuvent être très importantes : 50 individus, par exemple.

    Il possède un caractère imptressionnant. Dans l'obscurité, ses lamelles sont phosphorescentes, on peut lire le journal à 50 cm d'une belle touffe.

    Il ne faut pas confondre ce champignon toxique avec la fausse girolle qui, elle, est comestible.

    Yahoo!

    votre commentaire
  • clitocybe odora

    Par temps chaud et légère brise on peut sentir à 50 mètres son odeur très forte et très franche d'anis.

    Il pousse souvent en groupe. Pas très grand (3-8cm), il est typiquement vert jade avec une tendance à blanchir.

    C'est un bon champignon mais de gout fort : seul il faut le manger avec un "amortissant", des oeufs par exemple, et ne pas trop en mettre. On le mélange généralement avec des espèces peu parfumées (telles que les Russules) dont, il remonte le goût, ou dans la viande en sauce. 

    Yahoo!

    votre commentaire
  • clitocybegeotropa

    Grand champignon (10 à 20 cm et même 30 dans une forme dite "maxima"), en entonnoir et de couleur ocrée, toujours mamelonné au  centre.

    Son odeur est agréable : entre la lavande et l'amande amère.

    Si vous trouvez la forme "maxima" ne cherchez pas trop le mamelon; il n'est alors qu'à peine indiqué ou même n'existe pas.

    Les deux formes sont de très bons comestibles.

    On trouve le plus souvent ce champignon dans les bois mais pas uniquement : on le rencontre souvent dans les parcs (de toute façon pas très loin des arbres).

    Yahoo!

    votre commentaire
  • clitocinfundi

    Extrêmement commun dans les bois et plus encore sous les conifères que sous les feuillus.

    Elancé, d'un diamètre pas très grand (4 à 8 cm), de couleur chamois clair, creusé en entonnoir au fond duquel on distingue un mammelon, ce champignon dégage une odeur agréable, pas très forte, rappelant l'amande amère (odeur cyanique).

    Sa chair n'est pas très épaisse mais elle a bon gout: si on rejette le pied (plutôt fibreux) on peut le manger avec plaisir........

    Yahoo!

    1 commentaire
  • rivu2S

    ce champignon est donné ici comme exemple de clitocybe blanc et il faut tous les considérer à pri ori comme vénéneux.

    Il en existe de noùbreuses espèces difficiles à distinguer les unes des autres : leur taille  est médiocre (2 à 5cm), leurs lamelles sont nettement décurrentes et blanches. Quand à leur chapeau (parfois craquelé) il est souvent recouvert d'une pruine blanche, parfois brillante, qui laisse apparaitre au frottement une couleur roussatre.

    Yahoo!

    votre commentaire
  • cantharelluscibarius2cop

    La girolle est un des champignons les plus connus et les plus souvent consommés.

    Sa couleur varie du jaune d'oeuf au blanc-crème; ses lamelles ramifiées, longuement décurrentes, sont plutot des plis que de vraies lamelles. La chair estblanche au centre et jaune à la périphérie.

    C'est un des rares champignons qu'on puisse manger crus: le diviser en fragments et arroser d'huiles; le laisser ainsi pendant au moins 3 heures avant d'ajouter le vinaigre (ou le citron), sel et poivre (et herbes si l'on veut).

    Pour la cuisson, faire à peine mijoter à couvert pendant une heure (on peut les manger avant mais elles sont moins tendres). 

    Yahoo!

    1 commentaire
  • amanita pantherina 2-2

    L'Amanite panthère, couleur à part, a beaucoup de ressemblance avec l'Amanite tue-mouches, mais sa couleur varie du brun café torréfié clair au brun jaunâtre. Comme chez sa cousine le chapeau est moucheté de flocons blancs et, de plus, il est strié à la marge.

    Sa volve est moins pustuleuse que celle de la tue-mouches : elle se compose typiquement d'un rebord franchement coupé à la partie supérieure du bulbe situé à la base du pied et, le plus souvent d'un bourrelet s'entourant en hélice plus ou moins continue au dessus du dit bulbe.

    Le pied aminci à sa partie supérieure, est pourvu d'un anneau strié .

                                          Champignon vénéneux

    Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique