• tanlay3

    Une des demeures les plus originales de France occupe l'emplacement d'une ancienne forteresse acquise en 1547 par François d'Andelot, frère de l'amiral de Cologny. Celui-ci commence l'édification des batiments actuels, terminés vers 1643 par le Muet, architecte du surintendant des Finances Particelli d'Emery.1371f37c77927db35d50cd4239f5b64a

     

    D'abord le "Petit Chateau", puis la cour Verte qui est fermée sur trois côtés par un mur à arcades. Le pont, orné de deux obélisques, pavillons de garde originaux, franchit les douves et mêne au quadrilatère du "grand Chateau".

    On passe sous le portail neuf, pavillon à colonnes annelées.

    Enfin, dans la cour d'honneur s'étale le corps de logis flanqué aux angles de tourelles hexagonales qui renferment des escaliers à vis.paris99-15

    Les ailes en retour n'ont qu'un étage et se terminent par une tour ronde à dôme sommé d'un lanternon.

    L'intérieur est aussi beau : galerie de 21 m au premier étage, orné de trompe-l'oeil, 34 chambres aux belles cheminées, et l'étrange cabinet de la Tour de la Ligue, aux fresques surprenantes.tanlay1              

     

     

     

     

     

     

     

    Ce chateau se trouve à l'est de TONNERRE

    Yahoo!

    6 commentaires
  • chateau haroue 19

    Le chateau de Craon, à Haroué, fut construit par l'architecte Boffrand, entre 1729 et 1731, pour Marc de Beauvau-Craon, grand écuyer de Lorraine, dont les armes ornent les frontons triangulaires (par Guibal, sculpteur du duc de Lorraine) des façades. La grille d'entrée, les balcons et la rampe de l'escalier d'honneur sont l'oeuvre de Jean Lamour, le ferronnier qui décora la place Stanislas à Nancy.3690 1            

    Sur l'ancien chateau des Bassompierre, Boffrand a édifié un corps de logis français, avec au centre (coté cour et jardin), un péristyle à colonnes ioniques et pilastres corinthien.

    Aux angles, des tours à poivrière flanquent le quadrilatère qui reste ouvert, face à l'entrée.

    Les ailes comportent une galerie à portiques sur la cour d'honneur.

    Dans les tours, on remarque des cabinets ronds et lambrissés.1049 1

    Les appartements sont décorés de peintures de Pilement et d'Hubert Robert.

    Des douves ceinturent le terre-plein.

     

     

     

     

    Ce chateau se situe à 28 km au sud de Nancy.......

     

    Bonne promenade.....

    Yahoo!

    2 commentaires
  • 04 jpg

    Sur un piton isolé, haut de 750 m, cette forteresse du XVe siècle, est un véritable nid d'aigle, d'où l'on jouit d'un magnifique panorama sur les Vosges et la plaine d'Alsace. Démantelé par les Suédois au cours de la guerre de Trente Ans, le chateau a été refait, plus que restauré, à la fin du XIVe siècle.haut-koenigsbourg

    La forteresse appartint d'abord aux

    évêques de Stasbourg, mais devenue vers 1454 un repaire de brigands, elle dut etre assiégée et canonnée par l'artillerie hissée à l'ouest de la forteresse. La place capitula.

    Elle fut reconstruite en 1479.

    p77607-Alsace-Chteau du Haut Koenigsbourg

    39384341 p

    Autour du donjon carré, on construisit une nouvelle enceinte, tout en protégeant les accès vers l'ouest.Haut-koenigsbourg 02

    Ce chateau

    se situe à

    l'ouest de

    SELESTAT

    Yahoo!

    6 commentaires
  • chateauChateau - cour couleur

    Sur les plans de Germain Boffrand, ce chateau fut élevé de 1705 à 1719 pour le duc de Lorraine Léopold. L'ensemble présente une unité remarquable. Le corps central à trois arcades s'ouvre vers la ville et, de l'autre coté, sur les jardins récemment restaurés. Un toit à pans coupés surmonte l' avant-corps sommé d'un fronton soutenu par quatre colonnes. Les toits sont bordés de balustrades. Côté ville et côté jardin, des batiments en équerre  s'insèrent perpendiculairement à la façade des pavillons d'angle. La cour ducale y résida longtemps ; Stanislas Leczinski y mourut en 1766; Voltaire, qui fut un familier de cette cour, écrivait :" L'on ne croyait presque pas avoir changé de lieu quand on passait de Versailles à Lunéville."

     

     

    Chateau de Luneville cote cour

    luneville escalier nordCependant, les jardins dessinés par Yves des Hours de 1711 à 1718 apportaient un style nouveau dans "ces promenades des bosquets" d'un style pittoresque. Le chateau, longtemps abandonné, transformé en quartier de cavalerie, a retrouvé, grâce à une intelligente restauration, son allure d'autrefois. Un musée occupe le premier étage.

    Yahoo!

    3 commentaires
  • alsace-saverne-2

    Ce grandiose palais de grès rose fut construit par Nicolas Salins de Montfort pour  Louis René de Rohan. Cepalais remplaçait la résidence des Evêques de Strasbourg, incendiée en 1779. Les ailes vers la ville datent de Napoléon.saverne palais des archeveques de strasbourg ensemble de la

    Yahoo!

    3 commentaires
  •    Sans titre 4

    Cette très vieille seigneurie possédait un chateau fort que le duc de Bourgogne détruisit en 1420. Reconstruit au XVIe siècle, le chateau actuel ne conserve de cette époque que le chatelet de l'entrée.

    La demeure, construite sur les plans de F. Mansart, date de 1660.

    Batie pour F. Picot, marquis de Dampierre, elle a été aménagée au XVIIIe siècle et comporte des salons aux boiseries élégantes (1744) 

        f1.highres

      images

     

     

     

    Yahoo!

    8 commentaires
  • 36639227

    L'énorme chateau, situé sur un plateau escarpé, fut bâti vers 1395 par Louis d'Orléans, frère de Charles VI. Les proportions anormales de cette forteresse témoignent de la richesse de son propriétaire. L'oeuvre était achevée lorsque Louis fut assassiné par Jean sans Peur (1407).chateau-de-pierrefonds

    Charles d'Orléans, le poète, en hérita. La puissante citadelle résista à bien des sièges, et Richelieu ordonna le démantèlement. Napoléon 1er en acheta les ruines en 1813, et Napoléon III, en 1857, demanda à Violet-le-Duc de la reconstruire. Ce travail fut achavé en 1878 par Lisch et Bénard.

    Pierrefonds bien que "faux" évoque le chateau médiéval dans sa perfection et reste un monument de l'architecture militaire.

    Château de Pierrefonds vu depuis le Parc

     

     

    chateau pierrefonds 01

    A l'est de Compiègne.....

    Yahoo!

    4 commentaires
  • tx95ng6t

    Le site, occupé par la vieille forteresse, domine la vallée de l'Ailette et constitue un obsevatoire sur toute la région. Dès le Xe siècle, un archevêque de Reims y faisait bâtir une forteresse. L'énorme chateau des "sires de Coucy" comprend quatre tours rondes et un donjon, qui fut la plus vaste tour du monde (31 m de diamètre et 54m de haut. Les murs du chateau se prolongent vers la ville, formant une enceinte comportant vingt-huit tours. Le donjon, fut détruit par les Allemands en 1917.Coucy  

     

    photo img chateau coucy 03

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Construit au XIIIe siècle par Enguerrand III de Coucy ce chateau servi de modèle à bien des forteresses construites ultérieurement. L'ensemble fut achevé en 1242, sous Louis IX. L'orgueilleux seigneur manifestait par cette construction sans pareille sa volonté d'indépendance vis-à-vis du jeune roi qu'il avait pensé détroner.

     

    coucy005

    coucy63 4

     

     

     

     

     

     

     

    Ce chateau se trouve au nord de Soissons à 19 km

    Yahoo!

    3 commentaires
  • 3337 1

    Masse féodale intacte du XVe siècle, ce chateau a quatre tours épaisses de plusieurs mètres.ramburesA b1

     

     

     

     

     

     

     

     

    On y voit de belles voutes anciennes et deux étages de caves, avec des rampes pour les chevaux.ramburesgd

     

     

     

     

     

    Au nord de la Bresle, qu'il défendait, Rambrures est à 22 km au sud d'Abbeville.

    Yahoo!

    2 commentaires
  • dieppe chateau

    Sur la falaise face à la mer et dominant la ville, la forteresse médiévale, bien restaurée, abrite un musée. 1097le chateau dieppe

     

     

     

     

     

    Une vue de l'intérieur du chateauchambre baronne

    Yahoo!

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique