• Création du jour

     

    Création du jour

     

     

  • Recette de cuisine : Gâteau espagnol aux amandes

     

    Ingrédients pour un gâteau de 10 personnes

     

    375 grammes de poudre d'amandes
    375 grammes de sucre
    8 œufs de calibre moyen
    1 cuillère à thé de cannelle en poudre (pas trop pleine)
    le zeste râpé d'un citron
    Du sucre glace pour la décoration

     

    Préparation

     

    Pour commencer notre recette facile de gâteau aux amandes, mixez 375 grammes de sucre et 8 œufs de calibre moyen.

    Recette de cuisine : Gâteau espagnol aux amandes

    Séparément, mélangez 375 grammes de poudre d'amandes avec une cuillère à thé de cannelle en poudre (pas trop pleine) et le zeste râpé d'un citron.

    Recette de cuisine : Gâteau espagnol aux amandes

    Versez le mélange sec sur le saladier où vous aviez mis les œufs et le sucre.

    Recette de cuisine : Gâteau espagnol aux amandes

    Pour finir notre recette facile de gâteau aux amandes, huilez et farinez un moule rond. Cela vous permettra de démouler notre gâteau de Saint Jacques facilement

    Recette de cuisine : Gâteau espagnol aux amandes

    Enfournez le gâteau aux amandes pendant 30 minutes à 180 degrés.

    Recette de cuisine : Gâteau espagnol aux amandes

    Laissez le gâteau refroidir et profitez de ce temps pour découper la croix de Saint Jacques

    Recette de cuisine : Gâteau espagnol aux amandes

    Placez la croix de Saint Jacques sur le gâteau aux amandes (une fois démoulé).

    Recette de cuisine : Gâteau espagnol aux amandes

    Avec l'aide d'une passoire, saupoudrez le gâteau de sucre glace.

     

    Recette de cuisine : Gâteau espagnol aux amandes

     

    Bon appétit

     

    Recette de cuisine : Gâteau espagnol aux amandes

     

    Recette de cuisine : Gâteau espagnol aux amandes

    Yahoo!

    5 commentaires
  • Vertus médicinales des plantes sauvages : Verveine officinale

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Verveine officinale

     

    " Une maigre tige rigide, de médiocres feuilles, quelques rameaux grêles et raides, des fleurs petites et inodores, on la croirait en fil de fer ! " Ainsi s'exprime P. Fournier pour décrire la verveine.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Verveine officinale

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Verveine officinale


    Et en effet, son allure dégingandée n'a rien d'élégant.
    Mais dans l'antiquité romaine, on se fiait pas aux apparences et on avait élevé la verveine au rantg de plante sacrée dont il était habituel de frapper le texte d'un pacte pour lui conférer une plus grande autorité.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Verveine officinale


    Le nom de "Verbena" appliqué alors à toute plante sacrée servant à cet usage, est resté à notre verveine. C'était de verveines fleuries qu'étaient tressées les couronnes des ambassadeurs. La plante servait aux lustration et à la purificationdes autels des divinités romaines. Les Celtes et les Germains l'employaient dans leurs pratiques de magie et de sorcellerie, c'était une grande guérisseuse.
    Toute cette gloire est oubliée. Aujourd'hui, même les infusions de verveine ne sont pas faîtes de notre étrange plante, mais avec "Verbena odorata" , beaucoup plus parfumée.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Verveine officinale

     

    HABITAT


    - Europe, décombres, lieux incultes, talus, bords des chemins, jusqu'à 1 500 mètres

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Verveine officinale

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Verveine officinale

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Verveine officinale

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Verveine officinale

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Verveine officinale

     

    IDENTIFICATION

     

    - Hauteur : 0,35 à 0,80 mètres. Vivace

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Verveine officinale


    - Tige mince, dressée, carrée, canalisée, rude aux angles

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Verveine officinale


    - Rameaux grêles, écartés de la tige

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Verveine officinale


    - Feulles inférieures opposées, plus ou moins profondément lobées

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Verveine officinale

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Verveine officinale


    - Fleurs lilas (juin-octobre), en épis le long des rameaux, calice pubescent à 5 dents, corolle en tube à 5 lobes inégaux, 4 étamines incluses

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Verveine officinale

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Verveine officinale

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Verveine officinale


    - Capsule à 4 graines

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Verveine officinale

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Verveine officinale


    - Odeur nulle


    - Saveur amère

     

    PARTIES UTILISEES

     

    - Plante entière (à la floraison), séchage très facile

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Verveine officinale

     

    CONSTITUANTS

     

    - Tanin, mucilage, saponine

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Verveine officinale

     

    PROPRIETES


    - Antispasmodique, astringente, fébrifuge, tonique

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Verveine officinale

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Verveine officinale

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Verveine officinale

     

    Yahoo!

    15 commentaires
  •  

    Hôtel Groslot à Orléans

    Hôtel Groslot à Orléans

    Hôtel Groslot à Orléans

     

    Plafonds à caisson, murs tendus de toile peinte émaillée, lambris à moulures, mobilier recouvert de cuir de Cordoue et lourdement sculpté, tapisseries d’Aubusson… Rien n’était trop beau pour Jacques Groslot, conseiller de François II de France et féru de modernisme ! Derrière la superbe façade de briques rouges, construite entre 1530 et 1550, vous découvrirez l’histoire de cette demeure privée transformée au fil du temps en «maison commune» :

     

    Hôtel Groslot à Orléans

    Hôtel Groslot à Orléans

    Hôtel Groslot à Orléans

    Hôtel Groslot à Orléans

    Hôtel Groslot à Orléans

    Hôtel Groslot à Orléans

    Hôtel Groslot à Orléans

    Hôtel Groslot à Orléans

     

    d’abord à travers le salon d’honneur, puis l’ancienne salle du conseil et l’ancien bureau du maire,

     

    Hôtel Groslot à Orléans

    Hôtel Groslot à Orléans

    Hôtel Groslot à Orléans

    Hôtel Groslot à Orléans

    Hôtel Groslot à Orléans

    Hôtel Groslot à Orléans

    Hôtel Groslot à Orléans

    Hôtel Groslot à Orléans

    Hôtel Groslot à Orléans

     

    et enfin, la salle des mariages où mourut François II, venu présider les États Généraux de 1560 avec sa mère, Catherine de Médicis.

     

    Hôtel Groslot à Orléans

    Hôtel Groslot à Orléans

    Hôtel Groslot à Orléans

     

    Restaurés en 1850 par l’architecte Delton, les intérieurs de l’Hôtel Groslot conservent également des souvenirs de Jeanne

    Une grande statue en bronze de Jeanne d’Arc due à la princesse Marie d’Orléans veille sur ce vaste monument Renaissance. Sa façade caractéristique de briques rouges, son riche mobilier et ses tapisseries d’Aubusson en font une passionnante demeure à découvrir.

     

    Hôtel Groslot à Orléans

    Hôtel Groslot à Orléans

     

    Hôtel Groslot à Orléans

    Yahoo!

    19 commentaires
  • " Février " poème de

     

    Février


    Voici que Février revient, plein de promesses,
    Çà et là quelques fleurs s’ouvrent hâtivement ;
    Il peut encor neiger, mais le grand froid régresse
    Et l’on perçoit déjà des jours l’allongement.

    " Février " poème de : Isabelle Callis-Sabot

    Le printemps apparaît, le rude hiver s’achève ;
    Par les champs, par les prés, dévalent les ruisseaux,
    Le vieil arbre bourgeonne et se gorge de sève,
    Bientôt, dans sa ramée, nicheront les moineaux.

    " Février " poème de : Isabelle Callis-Sabot

    Un soleil radieux inonde la colline,
    Au jardin tout prend vie, tout cherche à émouvoir,
    Et je sens, sous mes pas, tandis que je chemine,
    La terre qui frémit et palpite d’espoir.

     

    Isabelle Callis-Sabot

     

    " Février " poème de : Isabelle Callis-Sabot

     

    " Février " poème de : Isabelle Callis-Sabot

    Yahoo!

    19 commentaires
  • Le Tréport

     

    Tréport vit au rythme de la mer…

    Véritable cité de pêcheurs, Le Tréport séduit par l’authenticité qu’elle dégage.

     

    Le Tréport

    Le Tréport

    Le Tréport

    Le Tréport

    Le Tréport

    Le Tréport

     

    Elle a inspiré le peintre Britannique Turner qui rendait visite à Louis-Philippe.

     

    Le Tréport

    Le Tréport

     

    Le Tréport attire de nombreux visiteurs qui aiment se balader sur les quais, dans les ruelles et le long du front de mer.

     

    Le Tréport

    Le Tréport

     

    Tandis que certains photographient les plus hautes falaises de craie d’Europe d’autres apprennent à faire de la voile ou du kayak.

     

    Le Tréport

    Le Tréport

     

     

    Pleine de vie et de couleurs, la ville du Tréport est animée et accueillante.

     

    Le Tréport

    Le Tréport

    Le Tréport

     

    Fête de la mer, Fête du hareng ou encore Fête de la moule…autant de rendez-vous qui font la renommée de la cité marine.

     

    Le Tréport

    Le Tréport

    Le Tréport

     

    Pas le temps de s'ennuyer !

    Entre le casino, les animations culturelles et la location de cabines de plage, il y en a pour tous les goûts… Mais ce qui est agréable au Tréport, c’est de se balader et de découvrir des lieux atypiques. En empruntant le funiculaire qui relie la ville basse à la ville haute, c’est le coup de cœur assuré ! Tout en haut de la falaise, le panorama est saisissant. Vue sur la ville, paysages entre vert et bleu, au loin, se dessine Mers-les-Bains et ses belles villégiatures.

     

    Le Tréport

    Le Tréport

     

    Il est tout aussi agréable de découvrir le Quartier des Cordiers. Bâti au pied des falaises, sur un lit de galets, les premiers habitants de ce quartier étaient des familles de pêcheurs.

     

    Le Tréport

    Le Tréport

    Le Tréport

    Le Tréport

    Le Tréport

    Le Tréport

     

    Patrimoine maritime, patrimoine religieux avec l’abbaye Saint-Michel,

     

    Le Tréport

    Le Tréport

    Le Tréport

    Le Tréport

     

    Le Tréport possède aussi un patrimoine militaire insoupçonné. Insolite, le Kahl-Bürg a été construit par l’armée allemande pour faire suite au raid de 1942 sur Dieppe lors de l’opération Jubilee. Creusé dans la falaise, le Kahl-Bürg faisait partie du système de défense allemand « Le Mur de l’Atlantique ».

     

    Le Tréport

    Le Tréport

    Le Tréport

    Le Tréport

     

    Entre Côte d’Albâtre et Vallée de la Bresle, Le Tréport est aussi le lieu où s’épanouissent les souffleurs de verre. Situé à 110m d'altitude sur les toits du Tréport, L'Atelier du Verre de Vincent Cocuel invite à la découverte de cet artisanat typique de la région.

     

    Le Tréport

    Le Tréport

    Le Tréport

    Le Tréport

    Le Tréport

     

    Le Tréport

    Yahoo!

    17 commentaires
  • Peinture de :

    Peinture de : Maria Zeldis

     

    Maria Zeldis est née en 1955 et a grandi en Ukraine.

     

    Peinture de : Maria Zeldis

    Peinture de : Maria Zeldis

    Peinture de : Maria Zeldis

    Peinture de : Maria Zeldis

    Peinture de : Maria Zeldis

     

    Artiste autodidacte, elle a d’abord eu une formation de pianiste et a exercé comme professeur à l'Orchestre Symphonique de l'État de Mexico, cependant elle a toujours partagé son amour pour les arts plastiques avec sa sœur jumelle.

     

    Peinture de : Maria Zeldis

    Peinture de : Maria Zeldis

    Peinture de : Maria Zeldis

    Peinture de : Maria Zeldis

    Peinture de : Maria Zeldis

     

    Au début des années 90 Maria Zeldis a déménagé au Mexique, où elle vit et travaille actuellement.

     

    Peinture de : Maria Zeldis

    Peinture de : Maria Zeldis

    Peinture de : Maria Zeldis

    Peinture de : Maria Zeldis

    Peinture de : Maria Zeldis

     

    Sa première exposition a été présentée à Santiago Felipe Gutiérrez Musée à Toluca, au Mexique.

     

    Peinture de : Maria Zeldis

    Peinture de : Maria Zeldis

    Peinture de : Maria Zeldis

    Peinture de : Maria Zeldis

    Peinture de : Maria Zeldis

     

    Au cours des 15 dernières années Maria Zeldis a consacré sa créativité à explorer la peinture, le dessin et la conception. Son travail a attiré l'attention dans le monde entier, et elle a pu faire de nombreuses expositions dans des musées à travers l'Europe et l'Amérique latine.

     

    Peinture de : Maria Zeldis

    Peinture de : Maria Zeldis

    Peinture de : Maria Zeldis

    Peinture de : Maria Zeldis

    Peinture de : Maria Zeldis

     

    Ses œuvres se trouvent aujourd’hui autant dans les musées et les consulats que dans plusieurs collections privées.

     

    Peinture de : Maria Zeldis

    Peinture de : Maria Zeldis

    Peinture de : Maria Zeldis

    Peinture de : Maria Zeldis

    Peinture de : Maria Zeldis

    Peinture de : Maria Zeldis

     

    Peinture de : Maria Zeldis

    Yahoo!

    18 commentaires
  • 18 février 1926 : redécouverte d'une cité maya au Y

    18 février 1926 : redécouverte d'une cité maya au Y

     

    Dans la région du Yucatan, cachées dans la forêt tropicale et abandonnées par les scientifiques, les cités mayas sont redécouvertes en 1926, grâce à l'explorateur, Thomas Gann, acheminé sur site pour une partie de chasse.

     

    18 février 1926 : redécouverte d'une cité maya au Yucatan (Mexique) 


    Il publia un compte-rendu décrivant les ruines et le transmit au groupe d’archéologues de la Carnegie Institution chargée de la mise à jour et restauration du site de Chichen Itza. Ils envoyèrent une expédition dirigée par l’archéologue J. Eric S. Thompson. Il rédigea un rapport décrivant la surprenante étendue du site et la présence de nombreuses inscriptions maya et demanda à Sylvanus Morley d’organiser une nouvelle expédition plus approfondie du site.

     

    18 février 1926 : redécouverte d'une cité maya au Yucatan (Mexique)


    Cobá est situé dans l'État de Quintana Roo, et fut la principale ville maya de la péninsule depuis plus d'un millénaire, jusqu'à la fondation de Chichén Itzá.

     

    18 février 1926 : redécouverte d'une cité maya au Yucatan (Mexique)


    50.000 habitants y vivaient même si la ville a été abandonnée sans explication.
    Cobá disposait d'un vaste réseau de tunnels, 'routes blanches' organisées, qui reliaient même des communautés éloignées comme Yaxuna, situé à 100 Km de là.
    La pyramide de Nohoch Mul est la plus grande de la péninsule du Yucatan et la deuxième du monde maya. Elle mesure 138 pieds, soit l'équivalent d'un immeuble de 10 étages.

     

    18 février 1926 : redécouverte d'une cité maya au Yucatan (Mexique)

    18 février 1926 : redécouverte d'une cité maya au Yucatan (Mexique)

    18 février 1926 : redécouverte d'une cité maya au Yucatan (Mexique)

    18 février 1926 : redécouverte d'une cité maya au Yucatan (Mexique)

    18 février 1926 : redécouverte d'une cité maya au Yucatan (Mexique)

    18 février 1926 : redécouverte d'une cité maya au Yucatan (Mexique)

    18 février 1926 : redécouverte d'une cité maya au Yucatan (Mexique)

    18 février 1926 : redécouverte d'une cité maya au Yucatan (Mexique)


    L'autre attraction principale de Coba est le Stela One, célèbre pour son inscription qui mentionnait la fin d'une époque le 12/12/12, dont beaucoup croyait qu'elle marquerait la fin du monde.
    Cobá se distingue des autres sites archéologiques par son vaste approvisionnement en eau comme dans la mesure où la ville est entouré par des lagunes, grâce auxquelles elle atteint sa puissance et a pu grandir.

     

    18 février 1926 : redécouverte d'une cité maya au Yucatan (Mexique)

    18 février 1926 : redécouverte d'une cité maya au Yucatan (Mexique)

    18 février 1926 : redécouverte d'une cité maya au Yucatan (Mexique)

    18 février 1926 : redécouverte d'une cité maya au Yucatan (Mexique)

    18 février 1926 : redécouverte d'une cité maya au Yucatan (Mexique)

    18 février 1926 : redécouverte d'une cité maya au Yucatan (Mexique)

    18 février 1926 : redécouverte d'une cité maya au Yucatan (Mexique)

    18 février 1926 : redécouverte d'une cité maya au Yucatan (Mexique)

    18 février 1926 : redécouverte d'une cité maya au Yucatan (Mexique)

     

    18 février 1926 : redécouverte d'une cité maya au Yucatan (Mexique)

    Yahoo!

    15 commentaires
  • Recette de cuisine : Poire belle Hélène


    Ingrédients

    4 poires
    250g de sucre
    100g de chocolat noir
    Amandes effilées
    1 gousse de vanille
    4 boules de glace vanille

     

    Recette de cuisine : Poire belle Hélène


    Préparation


    1- Lavez, épluchez les poires.

    2- Dans une casserole, mettez 1l d'eau avec le sucre et la gousse de vanille coupée en deux et égrénée. Faites bouillir.

    3- Mettez les poires dans la casserole 10 min et faites réduire le sirop.

    4- Faites fondre le chocolat au bain-marie.

    5- Faites griller les amandes dans une poele sans matière grasse

    6- Mettez dans une coupelle, une poire (vous pouvez retirer le trognon). Mettez une boule de glace à côté. Ajoutez le chocolat fondu et les amandes.

     

    Recette de cuisine : Poire belle Hélène

     

    Recette de cuisine : Poire belle Hélène

     

    Yahoo!

    15 commentaires
  • Vertus médicinales des plantes sauvages : Véronique Officinale

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Véronique Officinale

     

    La véronique officinale se présente comme une petite plante rampante des clairières et des coupes de forêt.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Véronique Officinale


    Autrefois, très "grande dame", la véronique officinale a connu des heures déblouissant succès en Allemagne au XVIe et XVIIe siècles.
    Les médecins de ce pays voyaient en elle le remède miracle contre la phtsie et bien d'autres affections respiratoires et digestives. Pour que Johann Franke, en 1690, ait pu consacrer à elle seule un ouvrage de 300 pages, il fallait bien qu'on tienne en haute estime ses propriétés.
    Mais actuellement, on parle très peu d'elle. Pour expliquer un tel effondrement il faut admettre soit une confusion de noms, les auteurs ne parlant pas tous de la même plante, soit, plus probablement, des conditions exceptionnelles de végétation, réalisées, seulement en certaines régions et à certaines époques. Il est possible que la véronique ait fait jadis la synthèse de principes actifs qu'elle ne produit plus aujourd'hui en quantités dosables.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Véronique Officinale


    Comme l'indiquent ses noms vernaculaires, la véronique officinale est un excellent succédané du thé.
    Après la récolte, qui s'effectue durant la floraison, on élimine les feuilles flétries et on fait sécher la plante en bouquet.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Véronique Officinale

     

    HABITAT


    - Europe sauf région méditerranéenne, sous-bois clairs, lisières, clairières, pâturages pauvres, bords des fossés, jusqu'à 1 000 mètres

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Véronique Officinale

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Véronique Officinale

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Véronique Officinale

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Véronique Officinale

     

    IDENTIFICATION


    - Hauteur : 0,10 à 0,40 mètre. Vivace

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Véronique Officinale


    - Tiges dures, couchées au sol, enracinées aux noueuds

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Véronique Officinale

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Véronique Officinale


    - Feuilles opposées, grisâtres, velues, à pétiole très court ou nul, à libe ovale, faiblement denté, parfois arrondi au sommet

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Véronique Officinale

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Véronique Officinale


    - Fleurs bleu mauve très pâle (mai-juillet), en petites grappes ou insérées aux noeuds des feuilles

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Véronique Officinale

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Véronique Officinale

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Véronique Officinale


    - Fruit velu, plat, triangulaire en coeur

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Véronique Officinale


    - Saveur amère, astringente

     

    PARTIES UTILISEES


    - Sommités fleuries, feuilles (mai-juillet), séchage en bouquet

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Véronique Officinale

     

     CONSTITUANTS


    - Tanin, résine

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Véronique Officinale

     

    PROPRIETES


    - Apéritive, dépurative, expectorante, stomachique, vulnéraire

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Véronique Officinale

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Véronique Officinale

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Véronique Officinale

    Yahoo!

    17 commentaires
  • Le clocher de l'église Saint-Martin à Sorèze

     

    Le clocher, c'est tout ce qu'il reste de
    l'ancienne église paroissiale de Sorèze. Le ville
    fortifiée avait subi des dommages lors d'une
    incursion des calvinistes en 1571.

     

    Le clocher de l'église Saint-Martin à Sorèze

    Le clocher de l'église Saint-Martin à Sorèze

    Le clocher de l'église Saint-Martin à Sorèze

    Le clocher de l'église Saint-Martin à Sorèze


    Le 5 juin1573, l'attaque est plus violente : la nef de
    l'église est détruite, ainsi que l'abbaye.

     

    Le clocher de l'église Saint-Martin à Sorèze

    Le clocher de l'église Saint-Martin à Sorèze

    Le clocher de l'église Saint-Martin à Sorèze

    Le clocher de l'église Saint-Martin à Sorèze

    Le clocher de l'église Saint-Martin à Sorèze

    Le clocher de l'église Saint-Martin à Sorèze

    Le clocher de l'église Saint-Martin à Sorèze

    Le clocher de l'église Saint-Martin à Sorèze


    A l'abri de la tour clocher à l'allure défensive,
    subsiste une élégante croisée d'ogive, frise de
    pampre et angelots, sirène, griffon...

     

    Le clocher de l'église Saint-Martin à Sorèze

    Le clocher de l'église Saint-Martin à Sorèze

    Le clocher de l'église Saint-Martin à Sorèze

    Le clocher de l'église Saint-Martin à Sorèze

    Le clocher de l'église Saint-Martin à Sorèze

    Le clocher de l'église Saint-Martin à Sorèze

    Le clocher de l'église Saint-Martin à Sorèze

     

    Le clocher de l'église Saint-Martin à Sorèze

     

    Yahoo!

    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique