• Peinture de : Lucia

    Peinture de : Lucia

     

    Lucia Sarto est née à Udine, dans le Nord-Est de l'Italie en 1950. À l'âge de seulement 11 ans, elle remporte son premier prix de peinture dans une compétition scolaire régionale. Elle a étudié la peinture à Venise avec l'artiste bien connu Tutor V.Guidi. Il a été d’une grande influence sur son travail de portraitiste. Lucie se déplace à Turin, un centre de la culture et l'art italien, et bientôt elle s’établit comme une artiste dans son propre droit,et trouve un marché pour ses œuvres.

     

    Peinture de : Lucia Sarto

    Peinture de : Lucia Sarto

    Peinture de : Lucia Sarto

    Peinture de : Lucia Sarto

    Peinture de : Lucia Sarto

    Peinture de : Lucia Sarto

     

    Elle a été nommée "Peintre de l'année" dans une exposition solo à la Regione Pallazo della. Elle a par la suite participé à plus d'une centaine d'expositions, d'environ 50 d'entre eux étant One Woman Expositions.

     

    Peinture de : Lucia Sarto

    Peinture de : Lucia Sarto

    Peinture de : Lucia Sarto

    Peinture de : Lucia Sarto

    Peinture de : Lucia Sarto

    Peinture de : Lucia Sarto

     

    En 1979, elle a reçu le «peintre féminine de l'année» décerné à Côme. En 1980, lors d'une cérémonie dans le Palazzo delle Côme Manfestazioni, elle a reçu le «Costa Armatori Award» pour les expositions qu'elle a organisées sur les navires de croisière transatlantiques. En 1981, son exposition à la Cave à Trévise fut un grand succès avec la critique et le public.

     

    Peinture de : Lucia Sarto

    Peinture de : Lucia Sarto

    Peinture de : Lucia Sarto

    Peinture de : Lucia Sarto

    Peinture de : Lucia Sarto

    Peinture de : Lucia Sarto

    Peinture de : Lucia Sarto

     

    Le Museo Civico de Foggia a également tenu une importante rétrospective de son travail qui a rencontré un grand succès.

     

    Peinture de : Lucia Sarto

    Peinture de : Lucia Sarto

    Peinture de : Lucia Sarto

    Peinture de : Lucia Sarto

    Peinture de : Lucia Sarto

    Peinture de : Lucia Sarto

     

    Sa réputation ne cesse de croître, non seulement en Europe mais aussi partout dans le monde, particulièrement en Amérique et au Japon. Elle ne se cantonne pas au portrait et ses sujets sont nombreux et variés. Les plus remarquables sont ses œuvres florales et ses paysages d'été italiens dans laquelle elle capte la chaleur et la luminosité, mais dans des tons pastel.

     

    Peinture de : Lucia Sarto

    Peinture de : Lucia Sarto

    Peinture de : Lucia Sarto

    Peinture de : Lucia Sarto

    Peinture de : Lucia Sarto

    Peinture de : Lucia Sarto

     

    Peinture de : Lucia Sarto

    Yahoo!

    16 commentaires
  • 7 janvier : Epiphanie

     

    L'Épiphanie est une fête chrétienne qui célèbre le Messie venu et incarné dans le monde et qui reçoit la visite et l'hommage des rois mages.

     

    7 janvier : Epiphanie

    7 janvier : Epiphanie

     

    Elle a lieu le 6 janvier. Depuis 1971, dans les pays où l'Épiphanie n'est pas un jour férié, elle peut se fêter le deuxième dimanche après Noël, c'est-à-dire le premier dimanche qui suit le 1er janvier.

     

    7 janvier : Epiphanie

    7 janvier : Epiphanie

     

    En France, c'est le cas depuis 1802, règle qui a été instaurée par un décret du cardinal Caprara, légat du pape Pie VII.

     

    7 janvier : Epiphanie

    7 janvier : Epiphanie

     

    La fête s'appelle aussi « Théophanie », qui signifie également la « manifestation de Dieu ».

     

    7 janvier : Epiphanie

     

    Diverses coutumes sont observées à cette occasion. En France, depuis le Moyen Âge, une « galette des Rois », gâteau contenant une fève, est partagée ce jour-là ; celui qui trouve la fève dans sa part de galette est surnommé « roi ».

     

    7 janvier : Epiphanie

     

    7 janvier : Epiphanie

     

    Yahoo!

    10 commentaires
  • Brioche provençale

     

    Ingrédients pour 3-4 brioches de 300gr :

     

    500 g de farine
    100 g de farine pour le levain
    150 g de farine pour pétrir
    50 g de levure de boulanger
    80 g de sucre semoule
    80 g de beurre
    3 oeufs battus
    1 orange
    1 citron
    1 cuillère à soupe d'eau de fleur d'oranger

     

    Brioche provençale

     

    Préparation :

    Commencez par faire le levain. Mélangez la levure de boulanger avec un demi verre d'eau tiède. Pour activer les levures, j'ajoute toujours une pincée de sucre, afin qu'elles commencent à se multiplier, et j'attends une minute. Puis, rajoutez la farine, et mélangez jusqu'à obtenir une pâte homogène mais encore un peu collante. Laissez lever dans un endroit chaud (entre 25°C et 30°C).

     

    Pendant ce temps, râpez les zests de l'orange et du citron. Attention à ne pas râper trop fort et attaquer le blanc, vos zestes seraient trop amers. Mettez-les dans une assiette creuse, ajoutez le sucre, l'eau de fleur d'oranger (facultatif) et faire fondre avec un peu d'eau tiède.

     

    Brioche provençale

     

    Versez la farine sur le plan de travail ou dans un gros cul de poule. Formez un puits et versez-y les oeufs battus. Pétrissez à la main ou à la cuillère en bois (personnellement, je suis partisan du pétrissage à la main). Ajoutez le mélange eau+sucre+arôme. Pétrissez encore. S'il vous manque de la farine, ajoutez-en, mais pas en excès.

     

    Brioche provençale


    Puis, aplatissez grossièrement la pâte à la main en la "raclant". Tartinez avec le beurre et repétrissez intimement. Ajoutez un peu de farine s'il en faut, mais toujours pareil : la pâte doit rester encore un peu collante.

     

    Brioche provençale

     

    A ce niveau-là, le levain devrait avoir doublé de volumes, et de jolies bulles devraient avoir fait surface ...

     

    Brioche provençale


    Re-aplatissez de la même manière que précédemment. Versez votre levain dessus et re-pétrissez intimement. Ajoutez de la farine pendant le pétrissage. Cette fois-ci, la pâte ne doit plus rester collante, mais elle ne doit pas être trop sèche non plus. Travaillez-la bien pendant 10 minutes en faisant bien rentrer de l'air. La pâte doit avoir une belle consistance lisse et élastique. Vous devriez le sentir au fur et à mesure en pétrissant à la main.

     

    Brioche provençale

     

    Une fois bien pétrie, mettez-là dans un grand cul de poule propre, ou dans une panière tapissée d'un linge propre en coton ou en lin et d'un peu de farine. Recouvrez d'un linge propre et laisser reposer la pâte dans un endroit chaud (25°C - 30°C) et à l'abri des courants d'air. Laissez entre 1 heure et 3 heures. La pâte doit avoir triplé de volume.


    Quand le pâte est bien levée, reversez-la doucement sur le plan de travail, et aplatissez-la avec la paume de votre main afin de faire ressortir l'air. Façonnez en prélevant des petites boules de 200 à 300gr, et formez les en couronnes. Disposez les sur une plaque destinée au four, et laissez lever encore une heure ou deux.

     

    Brioche provençale

     

    Après avoir levé, voilà le résultat :

     

    Brioche provençale

     

    Enfournez-les dans un four préchauffé à 160° (chaleur tournante) ou 170° (traditionnel), et laissez cuire environ 20 minutes (ça dépend de la taille et de la forme de vos brioches). A quelques minutes de la fin de la cuisson, badigeonnez-les avec un jaune d'oeuf délayé avec de l'eau pour faire dorer. Une fois sorties du four, rebadigeonnez avec du nappage pour brioche (qui peut être avantageusement remplacé par de la confiture d'abricot maison délayée avec un peu d'eau). Parsemez de sucre en grain et disposez vos fruits confits (ou vice-versa, c'est comme vous voulez). N'oubliez pas d'insérer par en dessous le santon et la fève ;)

     

    Brioche provençale

     

    Brioche provençale

     

    Yahoo!

    11 commentaires
  • Vertus médicinales des plantes sauvages : Tanaisie

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tanaisie

     

    La tanaisie n'est vulgaire que pour les botanistes. Pour nous, c'est le sent-bon de nos aïeules, que l'on cherchait autrefois au bord des étangs, parmi les cailloux des remblais des chemins de fer. Il était facile de l'apprivoiser dans les jardins : un éclat de pied repiqué à la fin de l'hiver ou quelques graines semées au printemps, et bientôt la vigoureuse plante déployait ses feuilles très vertes et, tout en haut de ses tiges anguleuses, les petites têtes serrées de ses fleurs d'or.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tanaisie

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tanaisie

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tanaisie

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tanaisie


    De là, elle partait sécher dans les greniers, suspendue en bouquets;

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tanaisie

     

    et on la retrouvait partout dans la maison, au plafond où elle chassait les mouches, dans les penderies et les armoires qu'elle délivrait des mites, sous les matelas et dans la niche au chien qu'elle préservait des puces, à la cuisine parmi les épices où les cuisinières en jetaient une pincée dans les omelettes et le puddings.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tanaisie


    C'était une très bonne plante médicinale : elle l'est restée. L'infusion tirée de ses capitules, bien sucrée, facilite la digestion. Dans l'attente d'une visite chez le dentiste, un gargarisme de tanaisie calme une rage de dent.

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tanaisie

    HABITAT


    - Europe, sauf région méditerranéenne, terrains incultes,

    jusqu'à 1 400 mètres

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tanaisie

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tanaisie

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tanaisie

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tanaisie

     

    IDENTIFICATION


    - Hauteur : 0,60 à 1,20 mètre. Vivace

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tanaisie


    - Touffes de tiges nombreuses, rameuses, anguleuses, creuses

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tanaisie

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tanaisie


    - Feuilles alternes, glabres, ponctuées, profondément découpées en segments dentés, les caulinaires un peu embrasantes par de petites oreillettes

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tanaisie

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tanaisie


    - Fleurs jaune d'or (juillet-septembre) en gros capitules pédonculaires, à involucre, coriace, serrés en corymbes dressés, toutes tubuleuses, les externes sans étamines

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tanaisie

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tanaisie

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tanaisie


    - Akène allongé, côtelé, sans aigrette

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tanaisie


    - Souche oblique, ramifiée

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tanaisie


    - Odeur forte


    - Saveur aromatique, très amère

     

    PARTIES UTILISEES


    - Sommités fleuries, semences

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tanaisie

     

    CONSTITUANTS


    - Huile essentielle, lipides, acide citrique, tanin, résine, vitamine C, manganèse

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tanaisie

     

    PROPRIETES


    - Digestive, emménagogue, insecticide, rafraîchissante, vermifuge

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tanaisie

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tanaisie

     

    Yahoo!

    17 commentaires
  • Château d'Anet

     

    Le château d'Anet est un château Renaissance, situé en Eure-et-Loir, qui fut commandité par Henri II pour Diane de Poitiers.

     

    Château d'Anet

    Château d'Anet

    Château d'Anet

     

    Il fut construit en 1548 sous la direction de Philibert Delorme (architecte), Jean Goujon (sculpteur) et Jean Cousin (peintre). Le château fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 25 mars 1993.

     

    Château d'Anet 

    Château d'Anet

    Château d'Anet

    Château d'Anet

    Château d'Anet

     

    Vandalisé sous la Révolution française, il fut en grande partie démoli sous le Directoire. Quelques fragments d'architecture et de sculpture furent cependant achetés aux démolisseurs par Alexandre Lenoir, qui les fit transporter à Paris pour nourrir le musée des monuments français (alors situé dans l'actuelle école des Beaux-Arts), en particulier le portique orné d'une figure de Diane, d'un cerf et de quatre chiens (qui a occupé la cour des Beaux-Arts avant d'être déplacé à nouveau vers Anet). Cet ornement était à l'origine un automate : le cerf remuait la tête et les chiens remuaient la patte arrière gauche. Aujourd'hui, ce portique est en résine et donc statique. L'original ayant été fondu à la Révolution.

    La chapelle est restaurée en 1840 par l'architecte Auguste Caristie. En 1860, le château appartient à Ferdinand Moreau.

     

    Château d'Anet

    Château d'Anet

    Château d'Anet

    Château d'Anet

    Château d'Anet

    Château d'Anet

    Château d'Anet

     

    La chapelle funéraire, 

     

    Château d'Anet

    Château d'Anet

     

     la cour intérieure

     

    Château d'Anet

    Château d'Anet

    Château d'Anet

     

     et une partie du château se visitent.

     

    Château d'Anet

    Château d'Anet

    Château d'Anet

    Château d'Anet

    Château d'Anet

    Château d'Anet

    Château d'Anet

    Château d'Anet

    Château d'Anet

    Château d'Anet

    Château d'Anet

    Château d'Anet

     

     

    Le château est toujours habité et les pièces ouvertes au public sont meublées par certains meubles d'époques, mais surtout par des achats plus récents.

     

    Château d'Anet

    Château d'Anet

    Château d'Anet

    Château d'Anet

    Château d'Anet

     

    Château d'Anet

    Yahoo!

    12 commentaires
  • " Mois de Janvier " poème de François Coppée

     

    Mois de Janvier

     

    Songes-tu parfois, bien-aimée,
    Assise près du foyer clair,
    Lorsque sous la porte fermée
    Gémit la bise de l'hiver,

    " Mois de Janvier " poème de François Coppée

    Qu'après cette automne clémente,
    Les oiseaux, cher peuple étourdi,
    Trop tard, par un jour de tourmente,
    Ont pris leur vol vers le Midi ;

    " Mois de Janvier " poème de François Coppée

    Que leurs ailes, blanches de givre,
    Sont lasses d'avoir voyagé ;
    Que sur le long chemin à suivre
    Il a neigé, neigé, neigé ;

    " Mois de Janvier " poème de François Coppée

    Et que, perdus dans la rafale,
    Ils sont là, transis et sans voix,
    Eux dont la chanson triomphale
    Charmait nos courses dans les bois ?

    " Mois de Janvier " poème de François Coppée

    Hélas ! comme il faut qu'il en meure
    De ces émigrés grelottants !
    Y songes-tu ? Moi, je les pleure,
    Nos chanteurs du dernier printemps.

    " Mois de Janvier " poème de François Coppée

    Tu parles, ce soir où tu m'aimes,
    Des oiseaux du prochain Avril ;
    Mais ce ne seront plus les mêmes,
    Et ton amour attendra-t-il ?

     

    " Mois de Janvier " poème de François Coppée

     

    " Mois de Janvier " poème de François Coppée

     

    Yahoo!

    12 commentaires
  • Gilles de Rais et le château de Tiffauges

     

    La figure ambivalente de Gilles de Rais donne au château de Tiffauges une puissance d’évocation mystérieuse.

     

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

     

    Grand seigneur des marches de Bretagne, héros de la Guerre de Cent-Ans aux côtés de Jeanne d’Arc, promu au titre de Maréchal de France en 1429 mais bientôt discrédité par ses prodigalités, Gilles de Rais reste avant tout célèbre pour ses égarements alchimiques et ses crimes infanticides qui lui valurent procès retentissant et exécution sur le bûcher en 1440.

     

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

     

    Gilles de Rais fut l’un des principaux bâtisseurs du site de Tiffauges au XVe siècle et mena de nombreuses modifications architecturales de la forteresse (création du châtelet et du logis, refonte du donjon).

     

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges


    Par une assimilation populaire de ce personnage historique à une figure fictive de la tradition orale immortalisée en 1697 par Charles Perrault, les ruines de Tiffauges ont été nommées à partir de l’époque romantique « château de Barbe Bleue ».

     

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

     

    Le château de Tiffauges est le plus grand site médiéval de la région, doté d'un riche passé aux confins des marches séparant le royaume de France de la Bretagne.
    Une occupation du site qui remonte à l'époque gallo-romaine

     

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges


    Occupé depuis l'époque gallo-romaine par une tribu de Teiphales enrôlée dans la légion romaine, le site du Château de Tiffauges a été modelé au fil des siècles par trois familles de bâtisseurs :

    Les Vicomtes de Thouars érigent le donjon en pierre et l'ensemble des remparts du XIIe au XVe siècles,
    Gilles de Rais (1404 - 1440) construit l'espace résidentiel logis-cuisine et renforce le donjon avec les douves et le châtelet d'entrée,
    Louis de Vendôme élève des tours d'artillerie sur le côté Nord-Ouest du site au XVIe siècle.

     

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

     

    Détruit en partie durant les Guerres de Religion puis lors de la reconstruction de la ville de Tiffauges suite aux guerres de Vendée, le château sort de l'oubli au XXe siècle grâce à l'investissement de la commune et du Conseil Départemental de la Vendée.

     

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

     

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

     

    Yahoo!

    12 commentaires
  • Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

     

    Louis Apol, né à La Haye (Pays-Bas) le 6 septembre 1850 et mort dans cette ville le 22 novembre 1936, est un artiste peintre néerlandais qui appartenait à l'École de La Haye.

     

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

     

    Le talent de Louis Apol a été découvert tôt dans sa vie et son père a ordonné des leçons privées pour lui. Ses professeurs étaient JF Hoppenbrouwers et PF Stortenbeker. Il a reçu une bourse d'études du roi néerlandais Willem III en 1868. Louis Apol s'est spécialisé dans les paysages hivernaux. Les gens / figures sont rarement trouvés dans ses peintures.

     

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

     

    En 1880, Louis Apol a participé à une expédition sur le ss Willem Barents à Spitsbergen (Nova Zembla) dans la mer polaire. Les impressions de ce voyage ont été une source d'inspiration durant toute sa vie.

     

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

     

    Son travail est largement répandu et trouvé aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Allemagne. Le Rijksmuseum Amsterdam et le Gemeentemuseum Den Haag ont travaillé pour Louis Apol dans leur collection. Une rue porte son nom dans le quartier de rues portant le nom de peintres hollandais des XIXe et XXe siècles à Overtoomse Veld- Noord, Amsterdam.

     

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

      

    Peinture de : Louis Apol

    Yahoo!

    13 commentaires
  • 31 Décembre 19

     

    Le pont de Manhattan est un pont suspendu de la ville de New York au-dessus de l'East River, qui relie la partie inférieure de l'île de Manhattan à l'arrondissement de Brooklyn. Les travaux commencent en 1901 et le pont est ouvert au public le 31 décembre 1909, bien que sa construction (d'un coût de 31 millions de dollars de l'époque) ne soit pas encore achevée. Il est complètement terminé en 1912.

     

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York


    Schéma du pont en coupe
    Le pont possède deux niveaux de circulation. Le niveau supérieur offre quatre voies pour les véhicules, deux dans chaque sens. Sur le niveau inférieur, on trouve 3 voies pour les véhicules, quatre voies ferrées pour le métro et une allée pour les piétons. À ce niveau, le sens de circulation peut être modulé selon les besoins du trafic : les trois voies dans le même sens, ou deux voies dans un sens et une à l'opposé.

     

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York

     

     

    Yahoo!

    9 commentaires
  • Bavarois aux fruits rouges

     

    Ingrédients :

     

    Pour la génoise :

     

    -3 œufs

    -100gr de sucre

    -70gr de farine

    -20gr de poudre d’amande

    -30gr de noix de coco

     

    Pour la mousse :

     

    -600 gr de fruits rouges frais (ou 600 gr de fruits surgelés)

    -200 gr de sucre

    -1 CS de jus de citron

    -8 feuilles de gélatine

    -600 gr de crème fluide entière bien froide

     

    Pour le nappage:

     

    -1 flacon de coulis de framboise (ou surgelé)

    -2 feuilles de gélatine

     

    Bavarois aux fruits rouges


    Préparation :


    Recette à faire la veille.


    Pour la génoise : Mélanger les jaunes d’œuf avec le sucre et travailler jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

    Ajouter la farine et la poudre d’amande et mélanger.

    Ajouter délicatement les blancs montés en neige.

    Étaler la préparation en couche régulière dans une plaque menu d’une feuille de papier cuisson.

    Faire cuire à 220°C (vérifier la cuisson au bout de 15 min).


    Pour la mousse: Faire ramollir les feuilles de gélatine.

    Mixer les fruits, filtrer, puis les chauffer avec le sucre pour y incorporer la gélatine , laisser refroidir .

    Monter les 600 gr de crème en chantilly (mettre préalablement le bol du mixeur ainsi que les fouets au congélateur).

    L’incorporer à la purée de fruit refroidie .

    A l’aide de votre cercle à entremet couper la génoise afin d’avoir le même diamètre.

    Sur un plat de service, déposer votre cercle à entremet mettre en premier la génoise coupée .

    Puis verser la mousse sur la génoise dans le cercle , mettre au frais .


    Pour le nappage : Faire chauffer le coulis ou le jus et ajouter les 2 feuilles de gélatine ramollie.

    Napper le bavarois et remettre au frais . Puis quand votre miroir est bien pris, faire la déco à votre goût.

    Démouler puis déguster….

     

    Bavarois aux fruits rouges

     

    Bavarois aux fruits rouges

     

     

    Yahoo!

    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique