• " Mois de Janvier " poème de François Coppée

     

    Mois de Janvier

     

    Songes-tu parfois, bien-aimée,
    Assise près du foyer clair,
    Lorsque sous la porte fermée
    Gémit la bise de l'hiver,

    " Mois de Janvier " poème de François Coppée

    Qu'après cette automne clémente,
    Les oiseaux, cher peuple étourdi,
    Trop tard, par un jour de tourmente,
    Ont pris leur vol vers le Midi ;

    " Mois de Janvier " poème de François Coppée

    Que leurs ailes, blanches de givre,
    Sont lasses d'avoir voyagé ;
    Que sur le long chemin à suivre
    Il a neigé, neigé, neigé ;

    " Mois de Janvier " poème de François Coppée

    Et que, perdus dans la rafale,
    Ils sont là, transis et sans voix,
    Eux dont la chanson triomphale
    Charmait nos courses dans les bois ?

    " Mois de Janvier " poème de François Coppée

    Hélas ! comme il faut qu'il en meure
    De ces émigrés grelottants !
    Y songes-tu ? Moi, je les pleure,
    Nos chanteurs du dernier printemps.

    " Mois de Janvier " poème de François Coppée

    Tu parles, ce soir où tu m'aimes,
    Des oiseaux du prochain Avril ;
    Mais ce ne seront plus les mêmes,
    Et ton amour attendra-t-il ?

     

    " Mois de Janvier " poème de François Coppée

     

    " Mois de Janvier " poème de François Coppée

     

    Yahoo!

    12 commentaires
  • Gilles de Rais et le château de Tiffauges

     

    La figure ambivalente de Gilles de Rais donne au château de Tiffauges une puissance d’évocation mystérieuse.

     

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

     

    Grand seigneur des marches de Bretagne, héros de la Guerre de Cent-Ans aux côtés de Jeanne d’Arc, promu au titre de Maréchal de France en 1429 mais bientôt discrédité par ses prodigalités, Gilles de Rais reste avant tout célèbre pour ses égarements alchimiques et ses crimes infanticides qui lui valurent procès retentissant et exécution sur le bûcher en 1440.

     

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

     

    Gilles de Rais fut l’un des principaux bâtisseurs du site de Tiffauges au XVe siècle et mena de nombreuses modifications architecturales de la forteresse (création du châtelet et du logis, refonte du donjon).

     

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges


    Par une assimilation populaire de ce personnage historique à une figure fictive de la tradition orale immortalisée en 1697 par Charles Perrault, les ruines de Tiffauges ont été nommées à partir de l’époque romantique « château de Barbe Bleue ».

     

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

     

    Le château de Tiffauges est le plus grand site médiéval de la région, doté d'un riche passé aux confins des marches séparant le royaume de France de la Bretagne.
    Une occupation du site qui remonte à l'époque gallo-romaine

     

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges


    Occupé depuis l'époque gallo-romaine par une tribu de Teiphales enrôlée dans la légion romaine, le site du Château de Tiffauges a été modelé au fil des siècles par trois familles de bâtisseurs :

    Les Vicomtes de Thouars érigent le donjon en pierre et l'ensemble des remparts du XIIe au XVe siècles,
    Gilles de Rais (1404 - 1440) construit l'espace résidentiel logis-cuisine et renforce le donjon avec les douves et le châtelet d'entrée,
    Louis de Vendôme élève des tours d'artillerie sur le côté Nord-Ouest du site au XVIe siècle.

     

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

     

    Détruit en partie durant les Guerres de Religion puis lors de la reconstruction de la ville de Tiffauges suite aux guerres de Vendée, le château sort de l'oubli au XXe siècle grâce à l'investissement de la commune et du Conseil Départemental de la Vendée.

     

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

     

    Gilles de Rais et le château de Tiffauges

     

    Yahoo!

    12 commentaires
  • Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

     

    Louis Apol, né à La Haye (Pays-Bas) le 6 septembre 1850 et mort dans cette ville le 22 novembre 1936, est un artiste peintre néerlandais qui appartenait à l'École de La Haye.

     

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

     

    Le talent de Louis Apol a été découvert tôt dans sa vie et son père a ordonné des leçons privées pour lui. Ses professeurs étaient JF Hoppenbrouwers et PF Stortenbeker. Il a reçu une bourse d'études du roi néerlandais Willem III en 1868. Louis Apol s'est spécialisé dans les paysages hivernaux. Les gens / figures sont rarement trouvés dans ses peintures.

     

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

     

    En 1880, Louis Apol a participé à une expédition sur le ss Willem Barents à Spitsbergen (Nova Zembla) dans la mer polaire. Les impressions de ce voyage ont été une source d'inspiration durant toute sa vie.

     

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

     

    Son travail est largement répandu et trouvé aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Allemagne. Le Rijksmuseum Amsterdam et le Gemeentemuseum Den Haag ont travaillé pour Louis Apol dans leur collection. Une rue porte son nom dans le quartier de rues portant le nom de peintres hollandais des XIXe et XXe siècles à Overtoomse Veld- Noord, Amsterdam.

     

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

    Peinture de : Louis Apol

      

    Peinture de : Louis Apol

    Yahoo!

    13 commentaires
  • 31 Décembre 19

     

    Le pont de Manhattan est un pont suspendu de la ville de New York au-dessus de l'East River, qui relie la partie inférieure de l'île de Manhattan à l'arrondissement de Brooklyn. Les travaux commencent en 1901 et le pont est ouvert au public le 31 décembre 1909, bien que sa construction (d'un coût de 31 millions de dollars de l'époque) ne soit pas encore achevée. Il est complètement terminé en 1912.

     

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York


    Schéma du pont en coupe
    Le pont possède deux niveaux de circulation. Le niveau supérieur offre quatre voies pour les véhicules, deux dans chaque sens. Sur le niveau inférieur, on trouve 3 voies pour les véhicules, quatre voies ferrées pour le métro et une allée pour les piétons. À ce niveau, le sens de circulation peut être modulé selon les besoins du trafic : les trois voies dans le même sens, ou deux voies dans un sens et une à l'opposé.

     

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York

    31 Décembre 1909 : inauguration du pont de Manhattan à New-York

     

     

    Yahoo!

    9 commentaires
  • Bavarois aux fruits rouges

     

    Ingrédients :

     

    Pour la génoise :

     

    -3 œufs

    -100gr de sucre

    -70gr de farine

    -20gr de poudre d’amande

    -30gr de noix de coco

     

    Pour la mousse :

     

    -600 gr de fruits rouges frais (ou 600 gr de fruits surgelés)

    -200 gr de sucre

    -1 CS de jus de citron

    -8 feuilles de gélatine

    -600 gr de crème fluide entière bien froide

     

    Pour le nappage:

     

    -1 flacon de coulis de framboise (ou surgelé)

    -2 feuilles de gélatine

     

    Bavarois aux fruits rouges


    Préparation :


    Recette à faire la veille.


    Pour la génoise : Mélanger les jaunes d’œuf avec le sucre et travailler jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

    Ajouter la farine et la poudre d’amande et mélanger.

    Ajouter délicatement les blancs montés en neige.

    Étaler la préparation en couche régulière dans une plaque menu d’une feuille de papier cuisson.

    Faire cuire à 220°C (vérifier la cuisson au bout de 15 min).


    Pour la mousse: Faire ramollir les feuilles de gélatine.

    Mixer les fruits, filtrer, puis les chauffer avec le sucre pour y incorporer la gélatine , laisser refroidir .

    Monter les 600 gr de crème en chantilly (mettre préalablement le bol du mixeur ainsi que les fouets au congélateur).

    L’incorporer à la purée de fruit refroidie .

    A l’aide de votre cercle à entremet couper la génoise afin d’avoir le même diamètre.

    Sur un plat de service, déposer votre cercle à entremet mettre en premier la génoise coupée .

    Puis verser la mousse sur la génoise dans le cercle , mettre au frais .


    Pour le nappage : Faire chauffer le coulis ou le jus et ajouter les 2 feuilles de gélatine ramollie.

    Napper le bavarois et remettre au frais . Puis quand votre miroir est bien pris, faire la déco à votre goût.

    Démouler puis déguster….

     

    Bavarois aux fruits rouges

     

    Bavarois aux fruits rouges

     

     

    Yahoo!

    13 commentaires
  • Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

     

    Qui pourrait imaginer, en voyant la fine tige du tamier s'enrouler autour des arbres ou habiller les piliers des tonnelles, qu'il est le seul parent européen des ignames tropicaux,

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

     

    leurs racines, espèces de gros navets, se ressemblent beaucoup
    Souvent très charnue, elle peut peser plusieurs kilos. Comme la racine de l'igname, elle est très toxique crue, certains l'auraient pourtant consommée sans dommage, cuite longuement dans plusieurs eaux. Du point de vue médicinal, seul l'usage externe de la plante a été retenu.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

     

    Son rhizome, broyé, malaxé, bouilli et appliqué en cataplasme sur les contusions, passe pour effacer celles des femmes battues. Celse, médecin latin contemporain de l'empereur Auguste, faisait sécher la plante et obtenait une poudre anti-poux.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

     

    Obéissant à leur principe de traiter le mal par le mal à des doses infinitésimales, les homéopathes prescrivent parfois, contre les insolations, une teinture tirée du tamier.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

     

    Les fruits sont des petites baies rutilantes dont se délectent les grives et les merles, il faut mettre les enfants en garde, car plusieurs sont morts pour les avoir confondues avec des groseilles rouges.

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

     

     

    HABITAT


    - Europe centrale et méridionale, lisière des bois, buissons. Jusqu'à 1 200 mètres

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

     

    IDENTIFICATION


    - Hauteur : 2 à 4 mètres. Vivace

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun


    - Tige herbacée cylindrique, grêle, volubile rameuse, sans vrilles

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun


    - Feuilles alternes, pétiolées, simples, en coeur la pointe en bas, vertes, luisantes, minces, portant 5 à 6 nervures

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun


    - Fleurs vert pâle (mars-juillet) dioïques en épis lâches, à l'aisselle des feuilles, courts pour les femelles, longs pour les mâles

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun


    - Baie rouge luisante

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun


    - Grosse souche tubéreuse en forme d'énorme navet, charnue, noirâtre à l'extérieur, blanchâtre à la coupe

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun


    - Odeur faible


    - Saveur âcre, amère (racine) acidulée puis brûlante (baie)

     

    PARTIES UTILISEES


    - Rhizome (décembre) conservation à l'état frais, enfoui dans du sable, ou coupé en rondelles et séché au four

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

     

    CONSTITUANTS


    - Mucilage, glucides

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

     

    PROPRIETES


    - Hémolytique, résolutif

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

     

    Vertus médicinales des plantes sauvages : Tamier commun

    Yahoo!

    16 commentaires
  • Palais de Compiègne

     

    Si les origines du Palais de Compiègne remontent au Moyen-Age, c’est à Louis XV et à son architecte Gabriel que l’on doit la transformation et l’agrandissement du site tel qu’on le découvre aujourd’hui.

     

    Palais de Compiègne

    Palais de Compiègne

    Palais de Compiègne

    Palais de Compiègne 

    Palais de Compiègne 

    Palais de Compiègne 

    Palais de Compiègne

    Palais de Compiègne

    Palais de Compiègne

    Palais de Compiègne

    Palais de Compiègne

    Palais de Compiègne

    Palais de Compiègne

     

    Ancienne résidence d’été de la cour, remise en état après la Révolution sur ordre de Napoléon Ier pour y accueillir sa seconde femme, l’impératrice Marie-Louise,

     

    Palais de Compiègne

    Palais de Compiègne

     

    le palais connut aussi des heures de gloire sous le Second Empire. Séjour favori de Napoléon III et de l’impératrice Eugénie, c’est là qu’eurent lieu les fameuses “Séries de Compiègne” qui accueillaient chaque année, les têtes couronnées et les plus grandes figures du tout Paris.

     

    Palais de Compiègne

    Palais de Compiègne

    Palais de Compiègne

    Palais de Compiègne

    Palais de Compiègne 

    Palais de Compiègne


    Le Premier Empire a très fortement marqué le décor du palais. En fait, Compiègne est la seule des anciennes résidences impériales à présenter aujourd'hui un ensemble homogène de décors et de mobilier du Premier Empire, dans la période la plus épanouie du style. Les aménagements, réalisés à partir de 1808 sous la direction de Berthault et complétés jusqu'au début de la Restauration, ont amené la création d'ensembles décoratifs exceptionnels comme ceux de l’appartement de l'Impératrice. Par réaction contre la période précédente, l'Empire a volontiers utilisé des couleurs vives et en fort contraste. Sous la Restauration et la Monarchie de Juillet, le décor intérieur du palais a été peu modifié. En revanche, le mobilier fut en partie changé sous le Second Empire, de même que le décor de certaines pièces, notamment celui du Salon de thé de l’Impératrice.

     

    Palais de Compiègne

    Palais de Compiègne

    Palais de Compiègne

    Palais de Compiègne

    Palais de Compiègne

    Palais de Compiègne

      

    Palais de Compiègne

     

    Yahoo!

    13 commentaires
  • " Nuit de neige " poème de Guy de Maupassant

     

     

    Nuit de neige

     

    La grande plaine est blanche, immobile et sans voix.
    Pas un bruit, pas un son ; toute vie est éteinte.
    Mais on entend parfois, comme une morne plainte,
    Quelque chien sans abri qui hurle au coin d’un bois.

    " Nuit de neige " poème de Guy de Maupassant

    Plus de chansons dans l’air, sous nos pieds plus de chaumes.
    L’hiver s’est abattu sur toute floraison ;
    Des arbres dépouillés dressent à l’horizon
    Leurs squelettes blanchis ainsi que des fantômes.

    " Nuit de neige " poème de Guy de Maupassant

    La lune est large et pâle et semble se hâter.
    On dirait qu’elle a froid dans le grand ciel austère.
    De son morne regard elle parcourt la terre,
    Et, voyant tout désert, s’empresse à nous quitter.

    " Nuit de neige " poème de Guy de Maupassant

    Et froids tombent sur nous les rayons qu’elle darde,
    Fantastiques lueurs qu’elle s’en va semant ;
    Et la neige s’éclaire au loin, sinistrement,
    Aux étranges reflets de la clarté blafarde.

    " Nuit de neige " poème de Guy de Maupassant

    Oh ! la terrible nuit pour les petits oiseaux !
    Un vent glacé frissonne et court par les allées ;
    Eux, n’ayant plus l’asile ombragé des berceaux,
    Ne peuvent pas dormir sur leurs pattes gelées.

    " Nuit de neige " poème de Guy de Maupassant

    Dans les grands arbres nus que couvre le verglas
    Ils sont là, tout tremblants, sans rien qui les protège ;
    De leur oeil inquiet ils regardent la neige,
    Attendant jusqu’au jour la nuit qui ne vient pas.

     

    Guy de Maupassant

     

    " Nuit de neige " poème de Guy de Maupassant

     

    " Nuit de neige " poème de Guy de Maupassant

    Yahoo!

    15 commentaires
  • Les calanques de Piana (Corse)

    Les calanques de Piana (Corse)

     

    Classé d’intérêt mondial par l’UNESCO, le site des Calanques de Piana est l’un des plus beaux endroits de Corse avec ses parois de granit rouge déchiquetées et sculptés par l’érosion qui tombent à pic dans la mer 300 mètres plus bas.

     

    Les calanques de Piana (Corse)

    Les calanques de Piana (Corse)

    Les calanques de Piana (Corse)

    Les calanques de Piana (Corse)

    Les calanques de Piana (Corse)

    Les calanques de Piana (Corse)

     

    C'est par cette route sinueuse qui longe la mer

    que nous découvrons les rochers

     

    Les calanques de Piana (Corse)

    Les calanques de Piana (Corse)

    Les calanques de Piana (Corse)

    Les calanques de Piana (Corse)

    Les calanques de Piana (Corse)

    Les calanques de Piana (Corse)

      

    Certaines de ses « sculptures » sont devenues célèbres pour leur ressemblance avec des animaux, des personnages ou des symboles : calanque de la tête de chien, calanque de l’aigle, calanque du coeur…

     

    Les calanques de Piana (Corse)

    Les calanques de Piana (Corse)

    Les calanques de Piana (Corse)

    Les calanques de Piana (Corse)

    Les calanques de Piana (Corse)

    Les calanques de Piana (Corse)

    Les calanques de Piana (Corse)

     

    La légende raconte que c’est le Diable qui a créé les calanques pour punir une bergère qui se refusait à lui. Changée en statue, elle est à jamais prisonnière de cette ville fantastique peuplée de créatures de pierre.

    Et maintenant, un petit tour en bateau pour admirer les calanques

     

    Les calanques de Piana (Corse)

    Les calanques de Piana (Corse)

    Les calanques de Piana (Corse)

    Les calanques de Piana (Corse)

    Les calanques de Piana (Corse)

    Les calanques de Piana (Corse)

    Les calanques de Piana (Corse)

     

    Les calanques de Piana (Corse)

     

    Les calanques de Piana (Corse)

    Yahoo!

    13 commentaires
  • 25 Décembre : Noël

     

    Le Jour de Noël a un sens humain et un sens chrétien

    Au point de vue humain, il a un sens familiale et un sens social. Au point de vue religieux, le jour de Noël, ou plutôt la fête de Noël, exprime un aspect fondamental de la foi chrétienne : la venue du fils de Dieu dans le monde pour bonheur des hommes. Actuellement, il faut constater que le sens humain du jour a plus de place que le sens chrétien de la Nativité de Jésus. Selon un sondage, seulement 14% de Français considèrent cette fête comme une journée religieuse

     

    25 Décembre : Noël

    25 Décembre : Noël

    25 Décembre : Noël

     

    1. Jour de Noël fête familiale et jour des enfants

    Le jour de Noël est une fête familiale : moment privilégié pour se rassembler en famille, toutes générations confondues. Cette journée par toutes ses formes d’expression, crée des souvenirs communs et entretient le sentiment d’appartenance à une famille. Chacun trouve, à sa manière, cette façon de construire ce lien : partager un repas, une veillée, écouter des histoires, se réunir autour de la crèche. Avec la place grandissante de l’enfant dans la famille, le jour de Noël est devenu un jour des enfants : nuit magique où les désirs des enfants sont réalisés, pour le plus grand bonheur des adultes.

     

    25 Décembre : Noël

    25 Décembre : Noël

    25 Décembre : Noël

    25 Décembre : Noël

    25 Décembre : Noël

    25 Décembre : Noël

     

    2. Message de paix, partager la joie

    "Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre !" : voilà ce que chantaient les anges à la naissance du Christ. L’annonce de la naissance du messie est un message de paix. Le pape adresse chaque année le jour de Noël un message de paix au monde.

    Pour tous ceux qui d’une certaine manière se trouvent exclus, il importe de faire partager la joie de la nativité. La veille au soir du jour de Noël, les petits frères des Pauvres réveillonnent avec les personnes âgées. Des associations caritatives, comme le Secours catholique, organisent le jour de Noël des distributions de cadeaux pour les sans domicile fixe, les isolés, les malades, les personnes âgées.

     

    25 Décembre : Noël 

    25 Décembre : Noël

     

    3. Fête de Noël, célébration de la venue du Fils de Dieu dans le monde

    Après avoir vu différents aspects humains, regardons la signification chrétienne. Noël célèbre la venue du fils de Dieu dans le monde. Avec la naissance de Jésus, c’est le mystère de l’incarnation qui s’accomplit : c’est le fils unique de Dieu qui s’est fait homme. Pour utiliser le vocabulaire de l’Évangile de Saint Jean (2/14) "le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous". C’est aussi ce que dit saint Paul dans l’épître aux Philippiens (2/6-8) "Jésus, de condition divine, ne retint jalousement le rang qui l’égalait à Dieu, mais il s’anéantit lui même en prenant la condition d’esclave et devenant semblable aux hommes".

    Dieu s’est fait homme pour que nous participions à sa nature divine et pour nous pardonner nos péchés. C’est le but de l’incarnation. Il a partagé en tout la condition humaine.

    Sa naissance dans le dénuement vient apporter justice et paix au monde, aux hommes qu’il aime. C’est cela le sens de la journée des humbles, car Dieu s’est fait humble parmi nous. C’est la solennité du Sauveur du Monde venu comme un enfant, alors qu’on attendait Dieu dans le tonnerre et les éclairs, la suprématie et le jugement. Cette naissance bouleverse en profondeur nos représentations de Dieu : il n’est pas ce dominateur surplombant le monde et nos vies, il est un « Emmanuel », un « Dieu avec nous »

     

    25 Décembre : Noël

     

    25 Décembre : Noël

    Yahoo!

    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique