• "Dans l'interminable ennui de la plaine" poème de Paul Verlaine

    Capture tinee2011

    Dans l'interminable ennui de la plaine.

    Dans l'interminable
    Ennui de la plaine,
    La neige incertaine
    Luit comme du sable.
     
    Le ciel est de cuivre
    Sans lueur aucune,
    On croirait voir vivre
    Et mourir la lune.
     
    Comme des nuées
    Flottent gris les chênes
    Des forêts prochaines
    Parmi les buées.
     
    Le ciel est de cuivre
    Sans lueur aucune.
    On croirait voir vivre
    Et mourir la lune.
     
    Corneille poussive
    Et vous, les loups maigres,
    Par ces bises aigres
    Quoi donc vous arrive ?
     
    Dans l'interminable
    Ennui de la plaine
    La neige incertaine
    Luit comme du sable.

    Paul Verlaine (1844-1896)

    verlaine

    ibxkec

    « Créations ArtistiquesTorrents Sauvages : la vallée de la VERNAISON »
    Yahoo!

  • Commentaires

    8
    Jeudi 1er Mars 2012 à 09:25
    ROSIA*

     

     
    C'est en coup de vent que je passe ce matin te souhaiter une bonne journée--------
     
    Un sourire est la plus belle chose au monde, il enrichit celui qui le reçoit sans appauvrir celui qui le donne----------
     
    Gros bisous du jour-------------
     


    7
    Mercredi 29 Février 2012 à 19:09
    Marylou

    chouette un loup j'adore cet animal si tant soit peu on puisse dire adore

    6
    Mercredi 29 Février 2012 à 15:45

    de repos aujourd'hui, j'en profite pour venir faire mon coucou.
    Bise

    5
    Mercredi 29 Février 2012 à 13:33
    nanipeinture

    Bonjour Mamie Lucette. Voici ce que j'ai trouvé. Le poème de Verlaine je ne le connaisais pas mais je le trouve beau. Il me parle d'une certaine nostalgie. C'est peut-être que je suis nostalgique. Lors que je pouvais faire tant des belles choses et là ce n'est pas le cas.Que Dieu te Bénisse. nanipeinture

    4
    Mercredi 29 Février 2012 à 10:02
    Jean

    Bonjour
    Je vais faire un p'tit break quelques jours
    A bientôt
    Jean

    3
    Mercredi 29 Février 2012 à 09:19
    OUPAS

    View Full Size ImageBONJOUR LUCETTE !

     

            Le temps de rendre visite aux Carolingiens, au Pays Basques et de regarder les peintures sur soie et j'arrive sur VERLAINE !

            Ce poème, plus qu'ordinaire de Verlaine, ne va pas me reconcilier avec lui ! Je trouve surfait la notoriété des amants Verlaine/Rimbaud !

    Leur couple est devenu mythique, alors que, même aujourd'hui, nous aurions dit :

    - "Ce gros cochon avec ce jeune éfeb ! "..................Non ?

     

    Bisous Lucette !

    2
    Mercredi 29 Février 2012 à 07:28
    bellane

    belle poésie***

    je te souhaite une agréable journée*

    1
    Mercredi 29 Février 2012 à 06:05
    timilo

    Un bien joli poème de Verlaine

    J'aime sa poésie

    Douce journée ,Lucette

    Bisous

    timilo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :