• DOMFRONT Un donjon très convoité

    20-AVRIL--CHATEAUX 2167

    Bati à l'extémité du promontoire de grès qui surplombe la vallée  de la Varenne, le donjon de Domfront constitue un site de défense remarquable . Ses ruines témoignent d'une histoire mouvementée : au cours de la guerre de Cent Ans, Français et Anglais se disputèrent aprement le lieu, qui constitua un refuge pour les huguenots durant les guerres de Religion.979 1

    SUR L'ERMITAGE DE SAINT FRONT

    Vers 1011, Guillaume de Belleme décide d'ériger un site de défense à la frontière méridionale de la Normandie, afin d'établir un controle sur les routes du Maine et de l'Anjou. Sa famille, qui possède d'immenses terres et la forteresse d'Alençon, est riche et puissante. Guillaume élit un promontoire fort escarpé, sur un site qui abrita, dit-on l'ermitage de l'évangélisateur saint Front. Rapidement, l'édifice de bois se révèle trop vulnérable. En effet, l'emplacement stratégique de la citadelle ne manque pas d'attirer les convoitises. En 1050, le comte d'Anjou s'empare de la place, qui lui est aussitot reprise par le duc Guillaume de Normandie. En 1089, c'est le comte de Mortagne qui tente de s'en saisir. Après trois années de lutte Henri 1er, fils de Guillaume de Normandie, parvient à asseoir son autorité sur Domfront.0c8ce55163055c4da50a81e0a273468c  

    LA FORCE DU GRES

    Henri entreprend l'édification d'un chateau répondant à de nouveaux critères défensifs. Vers 1100, c'est un donjon rectangulaire de grès à contreforts de granit qui s'élève à la pointe de l'éperon rocheux. D'une surface au sol de 26m sur 22, il possédait des murs de plus de 3m d'épaisseur. Le donjon comportait un soubassement, un rez-de-chaussée aveugle et au moinsquatre étages. L'entrée se situait à 6m du sol et l'on ne pouvait y accéder que par un escalier judicieusement escamotable. De nos jours, seuls subsistent deux pans de murs de 28m de hauteur.979 1

     

     

     

     

    POUR ALIENOR

    Héritier du duché de Normandie, le roi d'Angleterre Henri de Plantagenet achève vraissemblablement la fortification de la nouvelle citadelle conçue par Beauclerc. Son épouse, Aliénor d'Aquitaine, qui fut reine de France, avant l'annulation de son mariage avec le roi Louis VII, réside régulièrement à Domfront à partir de 1163. Le chateau compte désormais, outre le donjon, des écuries, des batiments de service, des jardins ainsi qu'une chapelle. Les divers édifices sont répartis dans un espace fortifié de plus de 1ha de superficie. L'ensemble est protégé par des courtines fortifiées par de hautes tours, dessinant une cour polygonale.domfro3 

    LA RESISTANCE ET LA RUINE

    En dépit de ces précautions, Domfront subit toujours de nouveaux assauts. Philippe Auguste s'en empare en 1204, puis en 1211. Nouveau seigneur du lieu le comte Robert d'Artois aménage encore deux ouvrages; un pont-levis et, pour protéger la ville qui s'est développée face au chateau, une enceinte urbaine flanquée de vingt-quatre tours. dont la moitié est encore visible de nos jours. Au cours de la guerre de Cent Ans, les occupations anglaises se sucèdent, de 1356 à 1366  tout d'abord, puis de 1418 à 1450, en dépit d'une nouvelle fortification décidée entre-temps par le comte Jean d'Alençon.domfront- 6En 1574, dans la tourmente des guerres de Religion, Domfront, citadelle déjà ruinée, est le théatre de la chute tragique de Gabriel de Montgomery. A rrachée aux huguenots, elle est abandonnée puis démantelée en 1608 sur ordre du roi Henri IV. Offert aux déprédations pendant deux siècles et demi, le chateau de Domfront sera sauvé d'une disparition qui semblait inévitable par le classement au titre des Monuments historiques de son donjon en 1865;domfront

    domfront3

    « PRIERES GLANEES par Jean-Marie PETITCLERCLE MYOSOTIS DES BOIS »
    Yahoo!

  • Commentaires

    9
    Jeudi 22 Avril 2010 à 23:55
    Morgane

    Bonsoir Mamie-Lucette! j'imagine l'énergie que vous dépensez pour ce futur déménagement! surtout prenez bien soin de vous... je vous envoie mes bisous de la nuit!

    8
    Jeudi 22 Avril 2010 à 22:08
    calinette55

    bonsoir ,j'espère que ta journée a été ensoleillée ,chez nous il a fait du vent ,mais ça gèle encore le matin ,le printemps finira bien par arriver ,bonne soirée ,ça rame ce soir ou alors c'est mon ordi ,bisous

    7
    Jeudi 22 Avril 2010 à 21:41
    jean-pierre le dromo

    bonsoir mon amie lucette  , bonne soirée et bonne nuit aussi  , merci pour la visite   , quelle belle journée aujourdhui avec plein soleil  , c 'est cool  , des gros bisous aussi bien sur   , a bientot , lol  !

    6
    Jeudi 22 Avril 2010 à 19:24
    ptefleurs18

    un pt coucou du soir ..passe uen bonne soiree gros bisous

    5
    Jeudi 22 Avril 2010 à 14:48
    rené

    Bonjour ma chère Lucette. En se penchant sur notre histoire et ses ruines, on mesure combien nos vis ont été tourmentées. De conflits en conflits notre existence est parsemée. Tout cela pour conquérir la liberté que beaucoup de nos jours ne cessent de bafouer. Quel gâchis ce manque de mémoire et le non respect de celles qui ont contribué à écrire nos plus pages de la vie. Sous de grandes et impressionnantes pluies; je te laisse à ta journée, non sans t'embrasser bien cordialement.  René

    4
    Jeudi 22 Avril 2010 à 10:52
    Angélique

    bonjour

    comme c'est joli

    bon jeudi

    3
    Jeudi 22 Avril 2010 à 09:46
    Jean

    Je ne connais pas du tout ce coin là....

    2
    Jeudi 22 Avril 2010 à 08:52

    bonjour Mamie Lucette encore une trés belle journée qui s'annonce il fait un soleil magnifique on va encore pouvoir en profiter courage  plus que demain et le weekend sera la  bon jeudi gros bisous ***LILI***

    1
    Jeudi 22 Avril 2010 à 08:02
    ptefleurs18

    bonjour lucette  eh oui tu as raison car ce matin il y as maintenance chez over  alors les blogs sont fermer a partir de 10h .........moi aussi  je  me depeche car j ai beaucoup a faire ce matin ...je te souhaite une  belle journee ensoleillee gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :