• Evangile au Quotidien : Les trois paraboles de la miséricorde

     

    Les trois paraboles de la miséricorde


          Ce n'est pas sans raison que saint Luc nous a présenté à la suite trois paraboles : la brebis qui s'était égarée et a été retrouvée, la drachme qu'on avait égarée et qu'on a retrouvée, le fils prodigue qui était mort et qui est revenu à la vie, pour que, sollicités par ce triple remède, nous soignions nos blessures... Qui sont ce père, ce berger, cette femme? N'est-ce pas Dieu le Père, le Christ, l'Église ? Le Christ, qui a pris sur lui tes péchés, te porte en son corps ; l'Église te cherche ; le Père t'accueille. Comme un berger, il te rapporte ; comme une mère, elle te recherche ; comme un Père, il te revêt. D'abord la miséricorde, puis le secours, enfin la réconciliation.

     

     


          Chaque détail convient à chacun : le Rédempteur vient en aide, l'Église secourt, le Père réconcilie. La miséricorde de l'œuvre divine est la même, mais la grâce varie selon nos mérites. La brebis fatiguée est ramenée par le berger, la drachme égarée est retrouvée, le fils revient sur ses pas vers son père, et revient pleinement repentant d'un égarement qu'il rejette...

     

     

          Réjouissons-nous donc de ce que cette brebis, qui s'était égarée en Adam, soit relevée dans le Christ. Les épaules du Christ, ce sont les bras de la croix : c'est là que j'ai déposé mes péchés, c'est sur le noble cou de ce gibet que j'ai reposé.

     

     

    Saint Ambroise (v. 340-397), évêque de Milan et docteur de l'Église
     Commentaire sur l'évangile de Luc

    « Provence d'Antan - Les Militaires -Peinture de : Daniel du JANERAND - peintre figuratif - »
    Yahoo!

  • Commentaires

    6
    Lundi 9 Décembre 2013 à 11:22

    La drachme perdue, est perdue dans la maison... cela fait penser à tous ceux qui assistent à des offices et qui n'ont pas règlé le problème du péché avec Dieu, qui n'ont pas compris que c'est aussi pour eux que Jésus est mort sur une Croix ! Ils sont perdus dans la maison de Dieu... leur coeur n'est pas au Seigneur. Il s'imaginent qu'on peut acheter le ciel... avec quelques bonnes actions et quelques présences à des offices ! 

    Le ciel n'est pas à vendre, Dieu l'offre en Jésus-Christ à tous ceux qui acceptent de passer par la repentance et qui mettent leur foi dans le Christ ressuscité !

    Bonne semaine mon amie Lucette. Gros bisous à toi

    5
    Dimanche 8 Décembre 2013 à 19:15

    belle illustration représentant la Trinité...

    il a fait très beau durant le coucher du soleil on voyait les Alpes Suisses au loin et les nuages flamboyaient...dommage que je conduisais et que je ne pouvais pas m'arrêter pour prendre une photo...bonne et belle soirée

    4
    Dimanche 8 Décembre 2013 à 16:49

    Bonjour Mamie Lucette. Je ne t'ai pas oublié. J'ai passé la journée avec un mal de stomac carabiné. Quoi te dire de nouveua? Des lettres sont parties selon les deux dames, vers le député, Santini, vers un autre personne. Moi, comme tu dis je préfére mettre ma confiance dans le Seigneur. Cependant, il y a aussi les humains qui n'ont fait rien. Si je pense à cela je suis en colère. Et toi, comment as-tu passé ton dimanche? Peut-être as-tu sorti avec Sylvie. Je vais commencer les Vêpres de la Fête de l'immaculé que c'est demain.

    Merci de ton Amitié, dis à Jonathan à l'occassion de prier pour nous.

    Bisous. Ta nani Je n'i pas vu les anges, c'est le livre d'or peut-être.

                                                              

    3
    Dimanche 8 Décembre 2013 à 13:21
    TititeParisienne*

    Bonjour Lucette,

    Je te souhaite un bon dimanche, amitié, Véronique

    2
    Dimanche 8 Décembre 2013 à 09:23

    bonjour ma belle ,je rejoins timilo pour ton article ,jolie créa comme d'habitude ,il fait gris ,bon dimanche ,bisous

    1
    Dimanche 8 Décembre 2013 à 06:29

    De bien jolies paraboles

    Bon et doux Dimanche  Lucette

    Bisous

    timilo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :