• Evangile au Quotidien : « Passons sur l'autre rive »

    Evangile au Quotidien : « Passons sur l'autre rive »

     


    « Passons sur l'autre rive »


          « Jésus a obligé les disciples à monter dans la barque et à le précéder sur l'autre rive, pendant qu’il renvoyait les foules. » Les foules ne pouvaient pas partir vers l'autre rive ; elles n'étaient pas des Hébreux au sens spirituel du mot, qui se traduit : « les gens de l'autre rive ». Cette œuvre était réservée aux disciples de Jésus : partir pour l'autre rive, dépasser le visible et le corporel, ces réalités temporaires, et arriver les premiers vers l'invisible et l'éternel… Et pourtant les disciples n’ont pas pu précéder Jésus sur l'autre rive…; il voulait peut-être leur apprendre par l'expérience que sans lui il n'était pas possible d’y arriver… Qu'est-ce que cette barque dans laquelle Jésus oblige les disciples à monter ? Ne serait-ce pas la lutte contre les tentations et les circonstances difficiles ?…

     

    Evangile au Quotidien : « Passons sur l'autre rive »


          Ensuite il a gravi la montagne, à l'écart, pour prier. Pour qui prie-t-il ? Probablement pour les foules, pour que, renvoyées après avoir mangé les pains bénis, elles ne fassent rien de contraire à ce renvoi de Jésus. Pour les disciples aussi…, pour qu’il ne leur arrive rien de mal sur la mer à cause des vagues et du vent contraire. J'ai bien envie de dire que c'est grâce à la prière que Jésus adresse à son Père que les disciples n'ont subi aucun dommage, alors que la mer, les vagues et le vent s’acharnaient contre eux...

     

    Evangile au Quotidien : « Passons sur l'autre rive »


          Et nous, si un jour nous sommes aux prises avec des tentations inévitables, souvenons-nous que Jésus nous a obligés à nous embarquer ; il n'est pas possible de parvenir à l'autre rive sans supporter l'épreuve des vagues et du vent contraire. Puis, quand nous nous verrons entourés par des difficultés nombreuses et pénibles, fatigués de naviguer au milieu d’elles avec la pauvreté de nos moyens, pensons que notre barque est alors au milieu de la mer, et que ces vagues cherchent à « nous faire naufrage dans notre foi » … Soyons sûrs alors que vers la fin de la nuit, quand « la nuit sera avancée et le jour tout proche », le Fils de Dieu arrivera près de nous afin de nous rendre la mer bienveillante en marchant sur ses eaux.

     

    Evangile au Quotidien : « Passons sur l'autre rive »

     

    Evangile au Quotidien : « Passons sur l'autre rive »

    Origène (v. 185-253), prêtre et théologien

     

    Evangile au Quotidien : « Passons sur l'autre rive »

     

     

     

     

    « CÔTE D'AZUR : Villes et Villages - la plus belle rade du monde -Peintures de : Kevin DANIEL »
    Yahoo!

  • Commentaires

    10
    Lundi 8 Septembre 2014 à 15:35

    Bonjour Lucette,

    Quel beau texte et des images bien choisies.

    Bravo et félicitations ma gentille Lucete.

    Gros bisous

    Johnny1938

    9
    Dimanche 7 Septembre 2014 à 20:47

    bonsoir ma belle,merci à toi pour ce partage,toujours du beau soleil ,confiture de quetsches ce matin et cet après-midi ,bonne soirée ,bisous

    8
    Dimanche 7 Septembre 2014 à 19:15

    bonsoir amie

    7
    Dimanche 7 Septembre 2014 à 19:14

    dans les années 70 j'ai eu l'occasion de vendanger c'était formidable...bisous du soir

    6
    Dimanche 7 Septembre 2014 à 18:06

    Bonjour Mamie Lucette

    Cette barque,  nous l'avons tous prise!! Bien sûr , il y a des vagues plus fortes que d'autres, parfois même il y a des tempêtes mais de chaque situation, nous tirons des avantages, des conclusions et surtout de l'expérience qui nous aide à continuer à ramer , à traverser cette mer avec le sourire. Dieu est avec nous partout où nous allons et c'est un réconfort

    Merci pour ces paroles!!

    Bises du dimanche

    Marieclo

    5
    Dimanche 7 Septembre 2014 à 16:02

    de belles et sages paroles

    quand la nuit vient Seigneur, envelopper la terre écoutes nos prières

    4
    Dimanche 7 Septembre 2014 à 10:55

    Bonjour

    Merci pour ce magnifique article!
    Le temps est gris, il fait plutôt bon par contre!
    Belle journée
    Bisous

    3
    Dimanche 7 Septembre 2014 à 09:05

    Bon dimanche après cette lecture dominicale !

     

    2
    Dimanche 7 Septembre 2014 à 08:42
    francinea

    Bonjour, c'est sûr que toutes ces vagues mettent à mal notre foi; jene connais pas cet Origène, la théologie nous permet de mieux comprendre, mais pour moi c'est un peu indigeste!! bonne journée bisous

    1
    Dimanche 7 Septembre 2014 à 07:27

    Bonjour mamie Lucette,

    Comprendre spirituellement la Parole de Dieu est une grâce du Seigneur. La psychologie moderne issue des hommes n’est qu’un pâle et obscur reflet, face à l’immensité de la Lumière divine.

    Si vous ne croyez pas quand je vous parle des choses qui sont sur la terre, comment croirez-vous si je viens à vous parler de celles qui sont dans le ciel ?

    (Jn 3 : 12 [Crampon])

                                             

    Je te souhaite un bon dimanche mamie Lucette, et merci pour ton article très édifiant. À bientôt

    Gilbert

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :