• EVANGILE AU QUOTIDIEN selon Saint Augustin

    1952-saint-augustinSaint Augustin (354-430), évêque d'Hippone (Afrique du Nord) et docteur de l'Église
    Sermon 306

    « C'est par votre persévérance que vous obtiendrez la vie »



          Veux-tu arriver à la vie où tu seras pour toujours à l'abri de l'erreur ? Qui ne le voudrait ?... Nous voulons tous la vie et la vérité. Mais comment y arriver ? Quel chemin suivre ? Certes, nous ne sommes pas au terme du voyage mais nous le voyons déjà..., nous aspirons à la vie et à la vérité. C'est le Christ qui est l'une et l'autre. Par où y parvenir ? « Je suis le chemin » dit-il. Où arriver ? « Je suis la vérité et la vie. » (Jn 14,6)

          Voilà ce que les martyrs ont aimé ; voilà pour quel motif ils ont dépassé l'amour des biens présents et éphémères. Ne vous étonnez pas de leur courage ; en eux c'est l'amour qui a vaincu les souffrances... Marchons sur leurs traces, les yeux fixés sur celui qui est leur Chef et le nôtre ; si nous désirons parvenir à un si grand bonheur, ne craignons pas de passer par des chemins difficiles. Celui qui nous l'a promis est véridique ; il est fidèle, il ne saurait nous tromper... Pourquoi craindre les dures voies de la souffrance et de la tribulation ? Le Sauveur en personne y est passé.

          Tu réponds : « Mais c'était lui, le Sauveur ! » Sache que les apôtres y ont passé eux aussi. Tu vas dire : « C'étaient des apôtres ! » Je le sais. N'oublie pas qu'un grand nombre d'hommes comme toi y ont passé à leur suite...; des femmes aussi y ont passé...; des enfants, mêmes des jeunes filles ont passé par là. Comment serait-elle encore dure cette route que tant de passants ont aplanie ?

    « EVANGILE AU QUOTIDIEN selon Saint LucEVANGILE AU QUOTIDIEN selon Saint Luc »
    Yahoo!

  • Commentaires

    2
    Jeudi 25 Novembre 2010 à 12:23
    saintsaire

    Perséver... c'est littérallement être sévère envers soi-même ! C'est vivre avec une certaine rigueur, une certaine sévérité envers soi-même, c'est se faire violence pour obéir et servir coûte que coûte celui qui nous aime d'un amour infini et qui s'est offert pour nous, Jésus notre bien-aimé Sauveur et Seigneur ! Gros bisous chère Lucette

    1
    Jeudi 25 Novembre 2010 à 10:39
    Morgane

    Très bel écrit Mamie-Lucette et vrai. Bisous pour vous !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :