• EVANGILE AU QUOTIDIEN selon Saint Pierre Chrysologue

    795.jpg

    Saint Pierre Chrysologue (v. 406-450), évêque de Ravenne, docteur de l'Église

    Les exercices du Carême : l'aumône, la prière, le jeûne



          Mes frères, nous commençons aujourd'hui le grand voyage du Carême. Emportons donc dans notre navire toute notre provision de nourriture et de boisson, en plaçant sur la caisse la miséricorde abondante dont nous aurons besoin. Car notre jeûne a faim, notre jeûne a soif, s'il ne se nourrit pas de bonté, s'il ne se désaltère pas de miséricorde. Notre jeûne a froid, notre jeûne défaille, si la toison de l'aumône ne le couvre pas, si le vêtement de la compassion ne l'enveloppe pas.

          Frères, ce que le printemps est pour les terres, la miséricorde l'est pour le jeûne : le vent doux printanier fait fleurir tous les bourgeons des plaines ; la miséricorde du jeûne fait pousser toutes nos semences jusqu'à la floraison, leur fait porter fruit jusqu'à la récolte céleste. Ce que l'huile est pour la lampe, la bonté l'est pour le jeûne. Comme la matière grasse de l'huile allume la lumière de la lampe et, avec une aussi faible nourriture, la fait luire pour le réconfort de toute une nuit, ainsi la bonté fait resplendir le jeûne : il jette des rayons jusqu'à atteindre le plein éclat de la continence. Ce que le soleil est au jour, l'aumône l'est pour le jeûne : la splendeur du soleil accroît l'éclat du jour, dissipe l'obscurité des nuées ; l'aumône accompagnant le jeûne en sanctifie la sainteté et, grâce à la lumière de la bonté, chasse de nos désirs tout ce qui pourrait être mortifère. Bref, ce que le corps est pour l'âme, la générosité en tient lieu pour le jeûne : quand l'âme se retire du corps, elle lui apporte la mort ; si la générosité s'éloigne du jeûne, c'est sa mort.

    « Peintures de Caspar David FRIEDRICH (1774-1840) ImpressionnistePeintures de Constant TROYON (1810-1865) Impressionniste »
    Yahoo!

  • Commentaires

    4
    Jeudi 10 Mars 2011 à 10:44
    OUPAS

    View Full Size ImageBONJOUR LUCETTE !

    1 / Là, je ne te suivrai pas !

    2 / Pour les peintures de Jules DUPRE, j'aime bien, il n'a pas trop été contaminé par les PURS !

    3 / Même sans être croyant, j'adore l'architecture religieuse. Elle est non seulement sublime mais au 3/4 il n'y a que çà !.............. Comme quoi la foi déplace les montagnes !

    Bisous Lucette !

    3
    Jeudi 10 Mars 2011 à 10:38
    saintsaire

    A mon avis, la faiblesse du christianisme est d'abord dans le domaine de la prière !L'Eglise primitive s'est édifiée dans la prière, elle a subsisté par la prière, mais aujourd'hui elle faiblit dans la foi, par manque de prière. La prière c'est une vie... ce n'est pas quelques mots répétés le soir avant de se coucher, c'est avant tout un état de communion avec Jésus-Christ ! Bonne journée chère Lucette. Gros bisous à toi mon amie

    2
    Jeudi 10 Mars 2011 à 09:44
    fleure41.over-blog.c

    BONJOUR mon amie que de recherche dans ton billet .Ce matin le soleil arrive tout doucement ,mais je croit qu'il vas faire beau ,je te souhaite une belle journèe je t'embrasse

               Gifs : Bon jeudi 9

    1
    Jeudi 10 Mars 2011 à 09:01
    nenette206

    j'ai une connexion qui est très lente,je ne sais pas si cela vient de ma ligne ou d'over
    en bourgogne le temps se dégrade
    bonne journée et gros bisous
    janine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :