• Fleurs sauvages et cultivées : Douce-amère

    Fleurs sauvages et cultivées : Douce-amère

    Fleurs sauvages et cultivées : Douce-amère

    Fleurs sauvages et cultivées : Douce-amère

     

    La douce-amère (Solanum dulcamara), ou morelle douce-amère, est originaire d'Europe et d'Asie occidentale. Elle est commune dans toute la France où elle pousse au bord des ruisseaux, dans les haies, en lisière de bois clairs. Elle porte également les noms de morelle rouge et de morelle grimpante afin d'être bien différenciée de la morelle noire (Solanum nigrum). Les jeunes plants de ces morelles se ressemblent beaucoup mais la douce-amère se distingue en effet par son port et la couleur de ses fruits. Il s'agit d'une plante vivace, aux grosses racines charnues. Ses longs rameaux peuvent devenir sarmenteux mais ils sont volubiles et partent généralement à l'assaut des arbustes ou végétaux hauts qui les environnent, s'étendant sur plus de 2 m.

     

    Fleurs sauvages et cultivées : Douce-amère

    Fleurs sauvages et cultivées : Douce-amère

    Fleurs sauvages et cultivées : Douce-amère

    Fleurs sauvages et cultivées : Douce-amère

     

    La douce-amère est haute en couleur : sur l'écrin de son feuillage caduc apparaissent, de la fin du printemps jusqu'en automne, des grappes de nombreuses petites fleurs étoilées, d'un superbe violet, éclairées par des anthères jaunes réunies en cœur saillant. Cette floraison laisse place à une très esthétique fructification : de petites baies charnues, ovoïdes, d'un vert brillant devenant orange puis rouge vif. Bien après la chute des feuilles, les fruits de la douce-amère persistent durant l'automne… du moins jusqu'à ce que les oiseaux, friands de ces baies, les dévorent. Ce sont d'ailleurs bien souvent ces volatiles qui diffusent cette morelle : le passage dans leur tube digestif lève la dormance des petites graines réniformes qui sont dispersées lors de la défécation des oiseaux (enveloppés, en sus, d'une dose d'engrais naturel !).

     

    Fleurs sauvages et cultivées : Douce-amère

    Fleurs sauvages et cultivées : Douce-amère

    Fleurs sauvages et cultivées : Douce-amère

    Fleurs sauvages et cultivées : Douce-amère

    Fleurs sauvages et cultivées : Douce-amère

    Fleurs sauvages et cultivées : Douce-amère

     

    Cette plante sauvage peut être installée, pour son aspect décoratif et naturel, au bord de pièces d'eau ou bien dans des massifs au sol frais. Elle participera à la biodiversité du jardin d'ornement en attirant de nombreux insectes par sa floraison et une grande diversité d'oiseaux (bouvreuil pivoine, casse-noix moucheté, fauvette à tête noire, faisan de Colchide…) venus grappiller ses fruits.

     

    Fleurs sauvages et cultivées : Douce-amère

     

    Nom latin : Solanum dulcamara
    Famille : Solanacées
    Origine : Europe et Asie
    Période de floraison : mai à septembre
    Couleur des fleurs : violet
    Type de plante : plante sauvage
    Type de végétation : plante vivace semi-arbustive
    Type de feuillage : caduc
    Hauteur : 0.30 à 2 m
    Toxicité : plante toxique

     

    Fleurs sauvages et cultivées : Douce-amère

     

     

    Fleurs sauvages et cultivées : Douce-amère

    « Poivrons farcis (recette croate)11 novembre 1918 : l'Armistice est signée »
    Yahoo!

  • Commentaires

    15
    Dimanche 11 Novembre à 08:09

    Bonjour  mamie  Lucette

    Je  trouve  que  ces  plantes  ressemble  au  tomates  c'est  assez

    bizarre  ne  croit  tu  pas  ,  bonne  journée  a  toi

    Gros  bisous  de  ton  ami  Lucien

    14
    Dimanche 11 Novembre à 01:03

    Pleine de vertus cette petite plante, elle fait partie de mon herbier de l'automne et j'aime beaucoup les photos que tu as choisies pour illustrer ton billet

    gros bisous et pensées d'amitié

    Cendrine

    13
    Samedi 10 Novembre à 22:23

    Coucou ma chère Lucette,

    oh ces jolies fleurs que j'ai déjà vues dans la nature peut venir dans les jardins ... mais le mien n'est pas frais et il est exact que je les ai vues dans ces coins plus humides.

    Il faudra que je vois si au fond de mon jardin, là où se plaisent les myosotis elles ne se  plairaient pas. Bon il faut en retrouver maintenant.

    Bon dimanche chère amie et profite de tes 16° tant que possible (on avait 17° vendredi) aujourd'hui de la pluie et un peu de soleil vers 17h. Sans doute pareil demain ... je planterai alors mes pensées en jardinières.

    Je t'embrasse de toute mon amitié.

    12
    Samedi 10 Novembre à 21:05

    bonsoir ma belle ,elles sont bien jolies ces fleurs ,triste journée , que d'eau , je sais que la terre en a besoin , bonne soirée et douce nuit , bisous

    11
    Samedi 10 Novembre à 20:32

    Bonsoir Lucette,

    Elles sont bien jolies ces fleurs sauvages, encore un excellent article. 

    Bonne soirée, grosses bises, Véronique

    10
    Samedi 10 Novembre à 20:32

    cette apres midi ,2 de mes petites filles sont venues!!j'ai vu mon petit riley!!ça fait du bien au moral!!gros bisous

    9
    Samedi 10 Novembre à 19:06

    Cette plante a élu domicile dans ma haie et c'est vrai que ses fleurs sont jolies. Elle est un peu envahissante.

    Bisous

    8
    Samedi 10 Novembre à 19:00

                            Image associée

    Bonsoir Mamie Lucette.

    Je viens juste chez toi car je suis tombé dans une grosse fatigue. Mon blog est en pause pour un jour ou deux... Je l'espère. Le temps n'arrange pas les choses. Pour les fleurs je ne les connais pas mais en voyant les petites boules rouges, on dirait que nous avons un arbre avec ces fruits là qui tombent par terre. Bisous et bon dimanche. nani et Titi

    7
    Samedi 10 Novembre à 17:37

    Bonsoir Mamie Lucette,

    La météo a bien changé, pas vu le soleil aujourd'hui !

    Du vent et des nuages,mon mari a un gros rhume,ne sommes pas sortis,il se soigne, j'espère qu'il ne va pas me contaminer wink2...

    Bon week end ,gros bisous

    6
    Samedi 10 Novembre à 12:01

    je passe souhaiter un bon Week end!! bisous Sylvie

    5
    Samedi 10 Novembre à 09:25

    Très décoratif, mais il faut faire très attention avec les enfants, la couleur des baies peuvent les attirés 

    Amicalement

    Claude

    4
    Samedi 10 Novembre à 09:15

    J'ai lu avec beaucoup d'attention ton article.je discutais hier avec mon fils de ces herbes que les anciens consommaient en diverses préparation.Des livres y sont consacré. Les herbes existent encore pas trop les traditions....

    Bon week end.

    3
    timilo
    Samedi 10 Novembre à 06:31

    Il pousse dans mon jardin , une plante de ce genre qui se resème chaque année ...

    Bon et doux weekend  Lucette

    Bisous

    timilo

    2
    Samedi 10 Novembre à 05:36

    Un très bel article Mamie Lucette sur cette jolie plante que j'ai déjà vue mais dont je ne connaissais pas le nom.

    Bonne journée ma chère amie.

    Grosse tempête cette nuit, le domaine où j'habite est un champ de feuilles mortes, on ne distingue plus les allées ....

    Bises de Christiane

    1
    Samedi 10 Novembre à 00:36

    Un très bel exposé chère Lucette 

    Avec des photos magnifiques .

    Je te souhaite une douce nuit et bon samedi

    C'est pas la forme .

    De gros bisous mon Amie

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :