• GARGILESSE-DAMPIERRE (Indre)

    Enfoui dans la verdure, Gargilesse-Dampierre aligne ses maisons de tuiles brunes sur un promontoire dominant les rives de la Creuse. Ici, tout est harmonieux et tranquille. Georges Sand en fit son refuge secret, loin de l'agitation mondaine qui régnait à Nohant.

    Les environs à la fois sauvages et paisibles de Gargilesse; baptisée par Georges Sand "la petite suisse", ont réussi à séduire la plus passionnée des femmes de lettres françaises du XIXe siècle. Pour en éloigner les curieux la romancière écrivait en parlant du petit bourg niché dans ce coin perdu de l'Indre : "Je me garde bien de nommer le village dont je parle...."

    UN ESPRIT ROMANTIQUE
    Un esprit romantique flotte sur ce village peuplé de vieilles maisons habillées de lierre et defleurs dont les façades blanches bordent des rues sans age, sur le petit torrent de la Gargilesse, qui fait le tour du bourg, puis dégringole plus bas dans les eaux de la Creuse, sur l'église romane enclavée dans l'enceinte du chateau d'origine médiévale, reconstruit au XVIe siècle, et qui abrite des trésors. Aucun élément architectural moderne ne perturbe cette harmonie de pierres et de toits enchevetrés qui séduisait tant Georges Sand. Dans le bas du bourg, on peut visiter sa maison paysanne, nommé Algira, du nom d'un papillon que la romancière avait déniché lors d'une promenade dans les environs. 
    des souvenirs d'elle, de son fils Maurice, de sa petite fille Aurore peuplent cette demeure toute simple où elle passait ses vacances en oubliant un temps les mondanités de Nohant. La romancière séjourna jusqu'à sa mort, en 1876, dans ce bourg qu'elle prit comme cadre pour certains de ses romans (Les beaux messieurs de Bois-Doré, le Péché de M. Antoine) etc.
    C'est en 1857 que Georges Sand (1804-1876) qui vit alors une liaison passionnée avec un jeune graveur, Auguste Manceau, délaisse Nohant pour venir s'établir dans cette modeste maison de Gargilesse . Celle-ci est aujourd'hui transformée en musée.  






    Portrait de Georges Sand
    « LA TOURTERELLE DES BOISpause d'une journée »
    Yahoo!

  • Commentaires

    6
    Lundi 7 Décembre 2009 à 14:48
    nenette206
    beau portrait de georges sand
    passes un bon aprés miditemps triste chez moi
    grosses bises
    janine(nenette206)
    5
    Lundi 7 Décembre 2009 à 12:17
    muriel
    C'était une manie d'appeler ses enfants comme les parents. Elle s'appelait ausi Aurore Dupin. Pourquoi k'a t elle pas appelé son fils du même surnom Bises
    4
    Lundi 7 Décembre 2009 à 09:45
    Jean
    Bonjour
    je connais un petit peu La Creuse...
    Que nous avions trouvé agréable...
    Sincèrement
    Jean
    3
    Dimanche 6 Décembre 2009 à 13:39
    ptefleurs18
    je suis .pas tres en forme aujourd hui comme hier  car pas trouver de kine alors avec les anti inflamatoire sa me met kao...je fais juste un pt pasage pour te souhaiter un bon apres midi  avec malheureusemnt un temps  tres moche .. desoler pour le copier coller je m attarde pas ...........je te fais un gros bisous
    2
    Dimanche 6 Décembre 2009 à 11:04
    jp59
    passer un bon dimanche.
    1
    Dimanche 6 Décembre 2009 à 07:51
    danie592
    Bonjour Mamie Lucette,
    Je passe entre 2 averses ,te souhaiter un bon dimanche !
    Coup de vent pluvieux...c'est ce que dit la météo du Nord aujourd'hui, et c'est bien vrai...ça souffle déjà bien !
    Gros bisous et restons à l'abri ce dimanche !
                                    bojour les ami(e)s
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :