• HURIEL



    200px-Blason famille Brosse.svg
    armoirie de brossehttp://i47.tinypic.com/2j0jyfd.jpgEdifié au XIIe siècle, Huriel est l'un des rares donjons a etre parvenus jusqu'à nous dans un état de conservation satisfaisant. Rehaussé de deux étages, sans doute au XIIIe siècle, cet exceptionnel témoignage de l'architecture militaire médiévales n'a pas fait l'objet d'autres transformations d'envergure et permet de se représenter les conditions dans lesquelles se défendaient ses premiers seigneurs.

    LES ORIGINES DU DONJON
    Huriel, petite ville fortifiée du Bourbonnais, était le siège d'une baronne dont le chateau fut élevé sur l'emplacement d'une ancienne villa gallo-romaine appelée Huracium. Ses premiers seigneurs, cités en 1167, portent le nom de leur terre. Ils sont vassaux des sires de Bourbon, qui ont eux-memes pour suzerains les comtes de Champagne, Huriel comme Hérisson étant une enclave bourbonnaise en terre berrichonne. Puissants hommes de guerre battant monnaie, les seigneurs d'Huriel, dont le domaine borde les voies de communication menant vers l'Aquitaine, doivent défendre leur donjon, sans doute bati dans le premier quart du XIe siècle, lors des guerres qui opposent dans les années 1190 Philippe Auguste à Richard Coeur de Lion. Au XIIIe siècle, à la suite d'une alliance, la seigneurie d'Huriel passe à Marguerite de Déols, laquelle épouse Roger de Brosse, seigneur de Boussac, qui avait accompagné Saint Louis en Terre Sainte lors de la croisade de 1248.

    GLORIEUX SEIGNEURS
    Les membres de la famille de Brosse se distinguent au service du roi et de leur suzerain direct, le duc de Bourbon. Louis 1er est tué à la bataille de Poitiers en 1356, un an avant que les routiers anglais de Robert Knolles ne s'emparent du chateau d'Huriel, qu'ils évacueront en 1360, après le traité de Brétigny. En 139O, Louis II de Brosse trouve la mort à Genes, au retour d'une expédition entreprise contre les Maures de Tunis. Son frère Pierre, fait ramener le corps qu'il fait enterrer dans l'église Saint Martin d'Huriel, auprès de ses aieux. Le fils de Pierre, Jean, sera le glorieux maréchal de Boussac. Le fils de ce dernierr, également prénommé Jean, prendra sa suite comme chambellan de Charles VII et suivra le parti de Louis XI de la Guerre de la Ligue du Bien public.     PierredelaBrosse








                       Jean de la Salle maréchal de Boussac
    « MEDITATIONS PENDANT LE CAREMELE COQUELICOT »
    Yahoo!

  • Commentaires

    6
    Samedi 6 Mars 2010 à 22:27
    ptefleurs18
    sa y es je crois que maintenant c' est bon moi je vais au lit ...je repasserai demain bisous
    5
    Samedi 6 Mars 2010 à 22:15
    ptefleurs18
    bonsoir lucette ce n est pas la forme mais je suis passer voir ton blog comme tu as pu voir j ai remis a jour la seul chose que je ne sais pas ce  que tu as pu faire mais je n arrive pas a te remettre une image de profile  je verais demain ....selon ma forme  gros bisous
    4
    Samedi 6 Mars 2010 à 19:17
    AU-FOURNEAU
    un belle article bien enrichissant et joli blog
    bonne soirée
    3
    Samedi 6 Mars 2010 à 18:36
    mentale
    je suis revenue de venise!!
    2
    Samedi 6 Mars 2010 à 12:00
    nenette206
    on voit que le donjon a bien été entretenu
    il a neigé ce matin.à quand le beau temps
    bonne journée et gros bisous
    janine
    1
    Samedi 6 Mars 2010 à 10:26
    Jean
    Juste pour un p'tit bonjour
    Que Dieu te garde
    Sincèrement
    Jean
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :