• Il y a un siècle sur le sentier des douanier : phare de GATTEVILLE

    1870-RECTO

    La pointe de Barfleur, comme le Cap de la Hague, subit l'assaut de courants violents. Associés à des tempêtes d'une rare intensité, ils sont redoutés des marins les plus avertis. Aussi, dès la fin du XVIIe siècle, fut-il décidé d'ériger un phare de 27 mètres sur la pointe de Gatteville, près de Barfleur.

    Vers 1830, un plan de modernisation de l'éclairage des côtes de France nécessita la construction d'un nouveau phare, à 60 mètres du précédent, converti en sémaphore. D'une hauteur de 75 mètres, il était alors le plus haut de France et l'un des plus hauts du monde.

    Sa réalisation et sa conception furent confiées à l'ingénieur poly-technicien Charles Félix Morice de la Rive, sans doute très sensible au rythme calendaire. Son phare compte autant de marches que de jours dans l'année et autant de fenêtres que de semaines. Onze mille blocs de granit furent nécessaires à son édification qui dura cinq ans.

    Le phare de Gatteville est classé dans la catégorie des feux de grand atterrage.

    pharedegatteville

    A ce titre, il fit partie des treize premiers phares choisis pour être dotés d'un appareil lenticulaire électrique en remplacement de l'appareil à huile originel. Le phare électrique fut allumé pour la première fois le 17 Janvier 1893. Ses faisceaux lumineux, qui ont une portée de 55 kilomètres voire 100 par temps clair, croisent ceux du phare de l'ile de Wight.....

    jhfn4xys[1]

     

    « poème écrit par Eléna : Quand l'amitié est "Trahison"MINET vu par Tatarinette »
    Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :