• Il y a un siècle sur le sentier des douaniers :

    gobe08-copie-1.jpg

                                                              DANS LES ENTRAILLES DES FALAISES : "LES GOBES"

     

    Une expression locale désigne sous le nom de "gobes" d'anciennes galeries qui au XIXe siècle, servaient à l'exploitation de carrières de silex et de marne dans les falaises de Dieppe. Les travaux entrepris pour l'aménagement du port chassent du quartier populeux du Pollet beaucoup de familles de pêcheurs. Les plus démunies, les plus défavorisées échouent dans les cavernes taillées près du Pollet ou plus à l'ouest de la plage, au Bas-Fort-Blanc, toute une colonie grouillante, colorée peuple cet habitat précaire où chacun fait son trou pour loger sa marmaille.

    15722874

    arehn 01700

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'aménagement rudimentaire s'improvise : une couche de sable tapisse le sol, on badigeonne les parois au goudron pour lutter contre l'humidité, on assemble des planches pour cloisonner les pièces. Le chauffage, la cuisine dépendent des humeurs d'un méchant poêle avec des emboitages de tuyaux reliés à un conduit qui laisse la fumée s'échapper à l'extérieur.

    76217021

    arehn 01698

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dehors, devant le seuil, un bric-à-brac d'objets hétéroclites, les outils et attirails de pêche, les filets et le linge qui sèchent .... une jungle où les choses finissent toujours par trouver une place, même un péroquet ramené des iles, un canari dans sa cage, une poule dans son enclos grillagé.

    Les femmes apportent de l'imagination, de la fantaisie, dans la décoration des gobes pour ménager la part de rêve.

    dieppe pecheur

    photos-carte-dieppe-seine-maritime-PH011916-G

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La pêche à pied fait bouillir la marmite, de menus travaux, le recours à quelques expédients aussi masquent un peu la misère......

    gobe07

    gobe16

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « LES GRILLONS DES CHAMPSLes Sauterelles et les Criquets : Insectes »
    Yahoo!

  • Commentaires

    4
    Mercredi 26 Juin à 01:59

    C'était pas du tout la misère , seulement une autre époque

    et nous sommes là grâce à eux . Ils n'avaient pas besoin de piscine

    pour être heureux . Ce n'était pas une vie spéciale . . . comme je

    le lis plus  haut . C'était au contraire une vie plus normale 

    Leurs vies étaient simples , pas d'internet à l'époque , 

    ET si leur emménagement comme tu le dis était sommaire

    ils étaient heureux . . .

    La vraie misère elle est plutôt sur les blogs

    Car la plupart ici s'inventent des vies . . . . 

     

    Gros bisous

    3
    Samedi 28 Décembre 2013 à 13:32

    Assez spécial ce genre de vie. Est-ce que ces "maisons" sont devenues des atttraits touristiques de nos jours ?

    2
    Mercredi 29 Juin 2011 à 15:22
    ♪ ♬♪.-**-._ⓇⓄⓈⒾⒶ_.-*

    Bonjour Mamie-Lucette-----

    Quelle dureté en cette époque-------

    Tu nous fais revivre tout celà et c'est très enrichissant------

    Je te souhaite un bel après-midi-------

    Bisous------

     

    1
    Mercredi 29 Juin 2011 à 14:36
    Jonathan

    Nous sommes là.... parce que tous ces gens-là ont survécus malgré la rudesse de leur vie ! Bonne journée chère Lucette. Bisous à toi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :