• Il y a un siècle sur le sentier des douaniers : CHERBOURG, le casino et le théatre

    7FQX1BXOMMCELOFHRCRZG9GSLLD08N

    Cherbourg compte au début du XXe siècle 40 000 habitants. L'agglomération en regroupe près de 60 000.

    Le port devenant une escale importante dans le trafic transatlantique, il convient de doter la ville des attraction et services à la hauteur de son ambition nouvelle.

    55139

    1448-RECTO

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le casino situé en bord de mer, d'inspiration orientale, bénéficie de profonds réaménagements : les salles de jeu sont restaurées, la salle de spectacle est mise au goût du jour. Chaque après-midi, un grand orchestre y donne un concert.

    En 1907, le cinématographe arrive à Cherbourg ! Le casino présente en partenariat avec Pathé "La fille du Corse". C'est un énorme succès. Les Cherbourgeois découvrent avec enthousiasme le septième art. Trois ans plus tard, une vraie salle de cinéma, l'Omnia ouvre rue de la Paix.

    180px-Cherbourg-casino1

     Cherbourg-jardin-du-casino

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le théatre à l'italienne a été construit en 1852 sur les plans de Charles de Lalande à qui l'on doit à Paris, le théatre de la Renaissance et le théatre des Nouveautés. Avec ses statues, ses bronzes et son plafond peint par Georges Clairin qui contribua à la décoration du Palais Garnier, le Théatre de Cherbourg reflète le parisianisme qui influençait alors beaucoup la province. En 1900, la scène est éclairée à l'électricité et le rideau de scène arbore des ... publicités que l'on appelait encore "réclames"........

    le-theatre-vpc-carte-postal.jpg

    jhfn4xys[1]

    « VACANCES EN CROATIE : promenade à ROVINJIl y a un siècle sur le sentier des douaniers : CHERBOURG, l'Arsenal »
    Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :