• Il y a un siècle, sur le sentier des douaniers : GRANVILLE

    RTO075

    Pendant des siècles, Granville vécut au rythme de la grande pêche. C'est le seul port hauturier du Cotentin. En 1914, vingt-quatre trois mats se rendent encore à Terre-Neuve. Armés par des matelots du pays, à la fin de l'hiver, ils partent pour sept mois. Après quatre semaines de mer, une vie routinière, fastidieuse, parfois inhumaine attend les "galériens des brumes". La morue une fois pêchée est décollée, tranchée, énoctée, salée et empilée dans la cale.

    t 300 0

    morutier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Au retour des goélettes ou des bricks, en septembre, les morues sont déchargées sous la surveillance du "compteur". Sur les quais règne une intense activité. Femmes et enfants transportent la morue sur la grève de Hérel où elle sèche grâce au soleil et au vent avant d'être expédiée par chemin de fer dans toute la France.

     

    50 Granville.88

    grpast14

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Granville fut un grand port de pêche huitrière. Sur les quais, femmes, enfants, vieillards triaient les huitres, préparaient les expéditions sous le contrôle des gardes jurés. Les coquilles brisées s'amoncelaient. Elles servaient à remblayer, à amender les terres agricoles ou à construire des maisons. Certains murs de la haute ville en témoignent encore. Si , au début du XIXe siècle, on pouvait pécher les bonnes années jusqu'à 80 millions d'huitres, au début du XXe siècle, les chiffres oscillaient entre 1 et 3 millions.....

    chant-esperance

                                                       L'atelier de réparation navale à cette époque-là.

    ibxkec

    « Peintures de Michel de RUYCKcreation artistique : Peinture sur soie »
    Yahoo!

  • Commentaires

    3
    Jeudi 7 Avril 2011 à 18:03

    gros bisous avec le soleil!

    2
    Jeudi 7 Avril 2011 à 08:46
    OUPAS

    View Full Size ImageBONJOUR LUCETTE !

    La "bisquine" granvilaises est renommée pour sa stabilité en mer (profondes infrastructure), c'était l'époque des pêcheurs à la voile !

    En voilà une en mer !

    Bisous Lucette !

    1
    geo
    Jeudi 7 Avril 2011 à 04:40
    geo

    Bonjour  Lucette , ,comment vas tu ?avec les beaux jours moi  j en profite pour m occuper du jardin car ça ne va pas durer je pense ; ma jambe va un peu mieux ! j ai passé le week end en Belgique,au carnaval des ours a   Andenne ça c est bien passé.j ai rapporté quelques photos.je te souhaite une belle et tres agréable journée gros bisous @bientot Michel

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :