• Il y a un siècle, sur le sentier des douaniers : TOMBELAINE

    tombelaine

    C'est à Tombelaine que Joseph-Marie Gautier a établit ses quartiers d'été. Il passera à la postérité sous le nom de "marquis de Tombelaine".

    Né à Saint-Brieuc en 1853, abandonné par sa mère après l'avoir été elle-même par le père de son enfant, il décide à vingt et un ans de changer de nom et choisit de s'appeler désormais Jean Ledéluge.

    Commence alors une vie d'errance. Au gré du hasard, il réussit à se faire embaucher. Tantôt ici, tantôt là. Cest en travaillant à la carrière de Roche-Torin qu'il découvre la baie du Mont-Saint-Michel. Il y pratique la pêche, qui lui permet de survivre quand il ne guide pas les touristes désireux de s'aventurer dans les grêves, mais pas trop.....

    carte-postale-marquis-tombelaine

     

    Ce horsain aux longs cheveux, et aux grands jeux bleu clair qui lui donnent une figure énigmaique, intrigue.

    Il fait même peur. Il attire aussi. Il devient une attraction.

    On fait rapidement de ce solide gaillard un personnage de légende.

     

    Au cours de l'hiver 1892, surprisbernier marquis-Tombelaine-197x300

    par la violence du courant,

    la force du vent et la puissance

    des remous, le marquis de

    Tombelaine se noie.

    Il meurt victime de cette baie

    extraordinaire qu'il connaissait

    si bien mais dont la traversée est cependant périlleuse.

     

    gite-mont-saint-michel-tombelaine

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    090410015150145983457210[1]

    « CITES MERVEILLEUSES : WEIMAR (Allemagne)La pensée du jour : Le paratonnerre. »
    Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :