• JOINVILLE (Haute-Marne) 2 eme partie



    LE CHATEAU DE LA BELLE SAISON
    Au dessous du "beau castel" qui occupe une position stratégique dominant le Marne, Claude de Lorraine, premier duc de Guise et héritier de la seigneurie de Joinville, fit édifier au XVIe siècle, un palais d'été à proximité de la rivière. Fleuron de l'architecture Renaissance, ce chateau du Grand-Jardin était alors à la belle saison un lieu de fetes et de somptueuses réceptions, la famille continuant à demeurer dans le chateau "d'en haut". Au XVIII e siècle, lorsque la forteresse fut rasée, le chateau d'agrement fut heureusement épargné. Aujourd'hui, ce palais Renaissance qui a recouvré sa splendeur d'antan abrite le centre culturel de village, renouant ainsi avec sa vocation première de lieu de plaisance. Entouré d'un parc magnifique devenu jardin public, l'ancien chateau des ducs de Guise s'intègre tout naturellement dans la vie des Joinvillois.

    A LA DECOUVERTE DE JOINVILLE
    Commencez près de l'hotel de ville par la visite de l'auditoire et de l'église Notre-Dame. Rejoignez ensuite la rue de la Cote-du-Chateau pour atteindre le site du chateau d'en haut, où vous bénéficiez d'une belle vue sur le coeur de l'ancienne cité, ouvrant sur les quais joliment fleuris de la Marne. Redescendez par le sentier de la Vigne et suivez la rue des Capucins pour atteindre la Chapelle Sainte-Anne . A l'intérieur les vitraux retraccent la vie de la Vierge et de Sainte Anne, sa mère. Puis traversez le canal qui épouse les courbes de la rivière et admirez les belles demeures des XVIe et XVIIe siècles sur les quais . Partez ensuite découvrir le ravissant parc du Chateau du Grand-Jardin.

    LIEU DE JUSTICE : Joinville a conservé son auditoire, tribunal de Haute Justice
    Construit en 1562 par François de Guise et Antoinette de Bourbon. Restauré durant les années 1980 par une association de bénévoles, l'édifice seigneurial a gardé ses prisons et ses cachots : la chambre des "pailleux", occupée jadis par les détenus sans ressources ; la "pistole" destinée aux prisonniers aisés ainsi qu'une pièce réservée aux femmes. Une  maquette présente la cité en 1650. .........
    « LA FONDATION D'UN PEUPLEL'ALLIANCE DU SINAI »
    Yahoo!

  • Commentaires

    5
    nadia
    Jeudi 23 Mai 2013 à 12:55
    nadia
    Bonjour  Lucette. Il y a plusieurs Joinville. celui là je ne le connais pas .Mais ça m' a lair très joli!! il fait une de ces chaleurs ce  matin: dernier jour d' école !! ouf!! dans 1 semaine pour moi les vacances. Je vous embrasse et vous souhaite une bonne journée.
    4
    Jeudi 2 Juillet 2009 à 22:14
    Morgane
    Bonsoir Mamie Lucette... je connais cette ville mais j'ai repris sous votre houlette des chemins que je ne connaissais pas.....baignés d'une foi inébranlable et belle...la votre.... je vous embrasse Mamie Lucette...et bon anniversaire à Sylvie...que j'embrasse aussi. Anne.
    3
    Mercredi 1er Juillet 2009 à 21:59
    Bonsoir Lucette. Un petit coucou vite fait pour te dire que je pense bien à toi. Bisous.
    2
    Mercredi 1er Juillet 2009 à 14:22
    mentale
    bonjour lucette, je suis revenue du travail, cela se passe plutôt bien pour l'instant, je suis heureuse de pouvoir à nouveau travailler... ça me manquait. bises
    1
    Mercredi 1er Juillet 2009 à 11:44
    Jonathan

    Sur le moment je croyais que c'était Joinville-le-Pont, et j'étais prêt à chanter avec toi "A Joinville-le-Pont, pon pon, tous deux nous irons ron ron,  regarder guicher chez chez chez Gégène ! Si l'coeur nous en dit di di, on pourra aussi si si, se mettre à guicher chez chez chez Gégène !" hi hi hi Bonne journée chère Lucette et prends bien soin de toi par ces journées très chaudes. Gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :