• JOINVILLE (Haute-Marne)



    Aux confins de la Champagne et de la Lorraine, Joinville, berceau des ducs de Guise, a conservé l'empreinte de son riche passé. Baigné par un bras de la Marne, le vieux village est dominé à l'ouest par la colline sur laquelle s'élevait jadis le chateau féodal.
    " Je quittai Joinville sans rentrer au chateau jusqu'à ma revenue. J'allai ainsi à Blécourt, à Saint-Urbain, et je visitai d'autres reliques qui sont là. En partant, je ne voulus jamais me retourner pour voir Joinville, de peur que mon coeur ne s'attendrit sur le beau castel que je laissais...."

    LA CEINTURE DE JOSEPH
    En 1428, quand il part rejoindre le roi Louis IX pour la septième croisade, Jehan de Joinville quitte avec regret le splendide chateau où il est né en 1224. Malgré des aventures mouvementées en Egypte et les péripéties de l'histoire, le sire de Joinville reviendra couler des jours heureux dans sa demeure, où il écrira ses mémoires et où il mourra à l'age de quatre-vingt-treize ans. Le témoignage que rédige ce fidèle chroniqueur du saint roi est d'une grande valeur historique. Le seigneur de Joinville rapportera également de Terre Sainte plusieurs  reliques, dont l'une, particulièrement précieuse, est conservée aujourd'hui encore dans une chasse de l'église Notre-Dame : la ceinture de Saint Joseph est un tissu plat, long de 1 m et large de 30cm, agrémenté d'un fermoir en ivoire. Depuis le XIIIe siècle, de nombreux fidèles viennent en pélerinage à Joinville vénérer cette ceinture qui aurait été confectionnée par la Vierge Marie et confiée par elle à l'apotre saint Jean.

    LES MEMOIRES DU SIRE DE JOINVILLE
    Jéhan de Joinville, sénéchal de Champagne, a vingt quatre ans quand il accompagne Saint-Louis en Egypte. Les deux hommes sont faits prisonniers après la défaite de Mansourah? Plus de cinquante ans plus tard, le sire de Joinville achève le récit de cette riche expérience dans son livre  "des saintes paroles et bons faits du roi Saint Louis". Une statue de bronze de 3 m de haut a été érigée, en 1861, à la mémoire du fidèle chroniqueur.....
    la suite demain............  
    « LA DELIVRANCE D'ISRAEL 2 eme partieLA FONDATION D'UN PEUPLE »
    Yahoo!

  • Commentaires

    2
    Papy+siffleur
    Jeudi 23 Mai 2013 à 12:55
    Papy+siffleur
    Coucou ! J'espère que ta santé se maintient et que tu n'as pas de gros ennuis. Merci de ton passage sur le blog orange. J'ai ouvert aussi un blog sur over blog mais je n'ai pas encore eu le temps de voir comment cela fonctionne... gros bisous et à très bientôt j'espère.
    1
    Papy siffleur
    Jeudi 23 Mai 2013 à 12:55
    Papy siffleur
    J'ai "un peu" oublié de te donner le nouveau blog sur lequel je m'exprimerai au retour de nos vacances, fin septembre. Bien cordialement.  http://papy-siffleur.over-blog.com/
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :