• "Juin" poème de Leconte de Lisle

     

    "Juin" poème de Leconte de Lisle

     

    Juin

     

    Les prés ont une odeur d'herbe verte et mouillée,
    Un frais soleil pénètre en l'épaisseur des bois,
    Toute chose étincelle, et la jeune feuillée
    Et les nids palpitants s'éveillent à la fois.

    "Juin" poème de Leconte de Lisle

    Les cours d'eau diligents aux pentes des collines
    Ruissellent, clairs et gais, sur la mousse et le thym ;
    Ils chantent au milieu des buissons d'aubépines
    Avec le vent rieur et l'oiseau du matin.

    "Juin" poème de Leconte de Lisle

    Les gazons sont tout pleins de voix harmonieuses,
    L'aube fait un tapis de perles aux sentiers,
    Et l'abeille, quittant les prochaines yeuses,
    Suspend son aile d'or aux pâles églantiers.

    "Juin" poème de Leconte de Lisle

    Sous les saules ployants la vache lente et belle
    Paît dans l'herbe abondante au bord des tièdes eaux ;
    La joug n'a point encor courbé son cou rebelle,
    Une rose vapeur emplit ses blonds naseaux.

    "Juin" poème de Leconte de Lisle

    Et par delà le fleuve aux deux rives fleuries
    Qui vers l'horizon bleu coule à travers les prés,
    Le taureau mugissant, roi fougueux des prairies,
    Hume l'air qui l'enivre, et bat ses flancs pourprés.

    "Juin" poème de Leconte de Lisle

    La Terre rit, confuse, à la vierge pareille
    Qui d'un premier baiser frémit languissamment,
    Et son oeil est humide et sa joue est vermeille,
    Et son âme a senti les lèvres de l'amant.

    "Juin" poème de Leconte de Lisle

    O rougeur, volupté de la Terre ravie !
    Frissonnements des bois, souffles mystérieux !
    Parfumez bien le coeur qui va goûter la vie,
    Trempez-le dans la paix et la fraîcheur des cieux !

    "Juin" poème de Leconte de Lisle

    Assez tôt, tout baignés de larmes printanières,
    Par essaims éperdus ses songes envolés
    Iront brûler leur aile aux ardentes lumières
    Des étés sans ombrage et des désirs troublés.

    "Juin" poème de Leconte de Lisle

    Alors inclinez-lui vos coupes de rosée,
    O fleurs de son Printemps, Aube de ses beaux jours !
    Et verse un flot de pourpre en son âme épuisée,
    Soleil, divin Soleil de ses jeunes amours !

     

    Leconte de Lisle

     

    "Juin" poème de Leconte de Lisle

     

    "Juin" poème de Leconte de Lisle

    « Hunspach ( Bas-Rhin )Banyuls-sur-mer (Pyrénées-Orientales) »
    Yahoo!

  • Commentaires

    17
    Mercredi 8 Juillet à 23:26

    Coucou ma chère amie Lucette,

    un poème que j'aime beaucoup et ne connaissais pas, mais j'aime son auteur. Très appréciable en ce mois de juin déjà fini (le temps se sauve je ne sais ce qu'il devient?)

    Je te souhaite de passer en temps normal tout cet été, en rencontrant de la famille des amis après tout ce temps enfermée.

    J'aime beaucoup ya créa et ta bannière (ou header)

    Douce nuit je t'embrasse en toute amitié. 

    16
    Mercredi 8 Juillet à 21:30

    Bonsoir Mamie Lucette,

    Me voici sur ton blog et tu verras les explications sur le mien. Je passe ce soir en ayant un mal carabiné après le passage du kiné... J'ai presque peur lorsque il passe ! J'espère que tu vas bien et peut peut-être allez vous partir un peu. Je garde une grande prudence mais hélas je vois des gens qui font n'importe quoi et sans aucun respect du danger. Je te remercie de tes visites. Je souffre de solitude pour la première fois de ma vie. Et pas de visite chez mon psy car annulé et en vacances... Sans rien me dire ...cela m'a  choqué un peu mais il faut se dire que sans doute elle avait besoin de partir avant que prévu.

    Bisous ! Titi va bien me je supsonne un peu de déprime car je ne peux encore trop jouer avec lui comme avant. Cela me peine beaucoup.il a un ami  voisin bengale de 8 mois Il s'appelle Léo. Mais pas évident de se voir souvent. Pauvre Titi ! Bisous nani et Titi

    15
    Mercredi 8 Juillet à 15:36

    Un joli texte pour fêter ce mois de juin qui est déjà passé à une vitesse folle.Les jours raccourcissent maintenant, on va avoir quelques nuits chaudes ( au sens propre celà s'entend) et j'espère que cet été sera sans problèmes....

    Bonne journée.

    14
    Mercredi 8 Juillet à 13:30

    bonjour lucette!!c'est un tres joli poeme!!!mon frere est sorti de l'hopital,mais pas avec plus d'explications!c'est deseperant!!!bonne journee et gros bisous

    13
    Mercredi 8 Juillet à 13:07

    Bon aprem

    Bises

    12
    Mercredi 8 Juillet à 11:03

    Voilà un beau texte pour commencer ce mercredi pluvieux !

    Bonne journée Lucette

    11
    Mercredi 8 Juillet à 10:55

    bonjour ma mamie lucette, très beau poème, j'aime....passe un agréable mercredi....pleins de gros bisous, annie

    10
    Mercredi 8 Juillet à 10:41

    Bonjour Mamie Lucette,                                                               Revoilà la pluie, bouhhhhh !   Pas vraiment   la grosse pluie ,plutôt une brumisation, un brouillard de pluie, cela n'abimera pas les fleurs au moins !

    J'attends le retour du soleil avec impatience ,peut être cet apm, c'est prévu  

    Bon mercredi, gros bisous

    9
    Mercredi 8 Juillet à 10:03

    Bonjour Lucette 

    De retour de ma petite promenade , je fais mon petit passage sur ton blog . Bien joli ce poème , des coquelicots il y en a plein en ce moment et ça fait un très beau contraste avec les champs de colza bien jaune . Il va faire encore très chaud aujourd'hui !! 

    Je vous souhaite à toutes les deux une agréable journée 

    Gros bisous Hélène

    8
    Mercredi 8 Juillet à 09:15

    La gazette du mercredi

    Que c'est beau , je suis fan de poésie.

    Un petit café ou un thé

    accompagné de jolies roses !

    De quoi mettre de bonne humeur pour la journée

     que je te souhaite belle et ensoleillée!

    Vive l'été.

    Un bisou

    Marjolaine

    7
    Mercredi 8 Juillet à 09:08

    Joli poème du mois de juin avec ces coquelicots de cet 

    écrivain que j'apprécie beaucoup !!!

    espérons que juillet nous  réservera aussi de belles 

    découvertes .

    Agréable mardi Mamie Lucette à toutes les deux,

    Bises amicales de Christiane

    6
    Mercredi 8 Juillet à 08:01
    Une fleur de Paris

    Bonjour Lucette,

    Un bien beau poème pour ce mois de juin, assez mouvementé dans l'ensemble. 

    Passe une bonne journée, grosses bises, Véronique

    Les cygnes sauvages - un conte de fées de Hans Christian Andersen ...

    5
    Mercredi 8 Juillet à 07:29

       Bonjour  chère  amie  Lucette

      Merci  pour  ce  joli  poème  devant  ce  champs  de

      coquelicots  aux  douce  saveurs  des  prés  que  du

      bonheur  pour  commencer  la  journée , merci a toi

      Gros bisous de ton  ami  Lucien et  bonne journée a toi

    4
    Mercredi 8 Juillet à 07:21

    Bonjour Lucette,

    mon petit passage matinal pour lire ce merveilleux poème bien illustré avec ces jolis coquelicots. C'est magnifique. La chaleur est là en ce milieu de semaine. Bon mercredi. Gros bisous.

    3
    Mercredi 8 Juillet à 07:18

    Bonjour mamie Lucette

    Et oui le mois de juin est déjà fini. Et le mois de juillet passera aussi vite. très jolie poème et création. Douce journée gros bisous

    Marlène

    2
    Mercredi 8 Juillet à 04:38

    Splendide ce poème!

    j'adore la force des images

    Merci ma chère Lucette, c'est très beau

    gros bisous pour toi

    Pensées d'amitié

    Cendrine

    1
    Mercredi 8 Juillet à 03:08

    Bonjour Lucette

    je découvre encore

    Déjà la moitié de la semaine

    Passe une très bonne journée

    Avec amitiés René

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :