• " L'aigu bruissement " poème de Leconte de Lisle

     " L'aigu bruissement " poème de Leconte de Lisle

     

    L’aigu bruissement

     

    L’aigu bruissement des ruches naturelles,
    Parmi les tamarins et les manguiers épais,
    Se mêlait, tournoyant dans l’air subtil et frais,
    À la vibration lente des bambous grêles
    Où le matin joyeux dardait l’or de ses rais

     " L'aigu bruissement " poème de Leconte de Lisle 

    Le vent léger du large, en longues nappes roses
    Dont la houle indécise avivait la couleur,
    Remuait les maïs et les cannes en fleur,
    Et caressait au vol, des vétivers aux roses,
    L’oiseau bleu de la Vierge et l’oiselet siffleur.

     " L'aigu bruissement " poème de Leconte de Lisle

    L’eau vive qui filtrait sous les mousses profondes,
    À l’ombre des safrans sauvages et des lys,
    Tintait dans les bassins d’un bleu céleste emplis,
    Et les ramiers chanteurs et les colombes blondes
    Pour y boire ployaient leurs beaux cols assouplis.

     " L'aigu bruissement " poème de Leconte de Lisle

    La mer calme, d’argent et d’azur irisée,
    D’un murmure amoureux saluait le soleil ;
    Les taureaux d’Antongil, au sortir du sommeil,
    Haussant leurs mufles noirs humides de rosée,
    Mugissaient doucement vers l’Orient vermeil.

     " L'aigu bruissement " poème de Leconte de Lisle

    Tout n’était que lumière, amour, joie, harmonie ;
    Et moi, bien qu’ébloui de ce monde charmant,
    J’avais au fond du cœur comme un gémissement,
    Un douloureux soupir, une plainte infinie,
    Très lointaine et très vague et triste amèrement.

     " L'aigu bruissement " poème de Leconte de Lisle

    C’est que devant ta grâce et ta beauté, Nature !
    Enfant qui n’avais rien souffert ni deviné,
    Je sentais croître en moi l’homme prédestiné,
    Et je pleurais, saisi de l’angoisse future,
    Épouvanté de vivre, hélas ! et d’être né.

     

    Leconte de Lisle

     

     " L'aigu bruissement " poème de Leconte de Lisle

     

     " L'aigu bruissement " poème de Leconte de Lisle

    « Ile d'Yeu (Vendée)Le pont de Mane (Alpes de Haute Provence) »
    Yahoo!

  • Commentaires

    17
    Mercredi 24 Juillet à 20:50

    bonsoir ma belle , merci de ton passage chez moi , ras le bol de cette chaleur et demain 40°, heureusement la météo annonce de la pluie pour vendredi et samedi et des températures qui redescendent , espérons qu'il n'y ai pas d'orages ,bonne pause , bisous

    16
    Mercredi 24 Juillet à 19:37

    Bonsoir Mamie Lucette ! Je regarde les températures de ceux que je connais ...pour toi cela va part apport à Paris ! Je te sens en sûreté avec Sylvie ! Je souffre assez car manque d'air ... et je met la clim un petit peu... Titi mange et fait sa vie ...mais il est gâté car je prend une attention encore plus grande que pour moi. A bientôt sans doute ! Bisous nani et Titi

    15
    Mercredi 24 Juillet à 19:03
    pti bisous mon amie je t 'attend pour mon jeu superbe tes coquelicots bonne soirée a toi
    14
    Mercredi 24 Juillet à 18:37

    tu trouves toujours de beaux poèmes,  merci,  J'espère que tu ne souffres pas trop de la chaleur...amitiés

    13
    Mercredi 24 Juillet à 16:29

    Bonjour Mamie Lucette, très joli, j'aime  Leconte de Lisle j'ai des poésies de lui,  j'ai vu hier un reportage sur le feu qui a détruit  je ne sais combien d'hectares de Tamarins, ce bois des îles , si beau, dommage il y aura toujours des gens qui aiment le feu, pas moi, , la chaleur,  trop chaud,  c'est fou ça on ne tient plus,  de l'eau par pitié Seigneur de l'eau, ! gros bisous ma douce, Marie

    12
    Mercredi 24 Juillet à 13:31

    bonne journee lucette,j'ai tres chaud!!pfffffffff gros bisous

    11
    Mercredi 24 Juillet à 13:13

    Un poème superbe, les images sont d'une luxuriance inouïe, un vrai plaisir de lecture!

    Quelle nuit! 30 degrés jusqu'à 3 heures du matin...

    Je ne pouvais pas aller me coucher, je ne tenais pas debout, j'étais complètement ensuquée, affreux...

    Pensées pour tous ceux qui souffrent avec cette chaleur...

    Je pense fort à toi ma chère Lucette, repose toi bien surtout

    Ta création est magnifique, ces coquelicots sont une merveille!

    Gros bisous d'amitié

    Cendrine

    10
    Mercredi 24 Juillet à 11:04

    Bonjour Mamie Lucette, Pas facile de garder un peu de fraicheur dans la maison, hier soir, inutile d'ouvrir pour la nuit il faisait encore 31° à 22 h30 . Très mal dormi sauf vers 4 h 00 , la température est descendue à 24° (le rêve) et j'ai enfin pu ouvrir pour avoir un semblant de courant d'air. Ca va être encore pire aujourd'hui et demain...Je n'irais pas vivre en Afrique, je me demande comment font les gens là bas

    Prends soin de toi, reste bien à l'ombre, gros bisous pour un bon mercredi

    9
    Mercredi 24 Juillet à 10:39

    Bonjour Lucette 

    Magnifique poème 

    Voila encore une journée difficile qui se prépare , sans mettre la clim j'ai déjà 26 ° dans la maison et pas encore le soleil dans la salle ! vers 11 h je vais tout fermer et mettre la clim jusqu'à ce soir , tu parle d'un plaisir alors que l'été on aspire à être dehors !! 

    Bonne journée à vous deux 

    Gros bisous Hélène

    8
    Mercredi 24 Juillet à 10:32

    Coucou

    Superbe poème.

    Bonne journée

    Prends bien soin de toi

    Bisous

    7
    Mercredi 24 Juillet à 09:12

    Jolis pavots en création !!!

    merci Mamie Lucette pour ton article super sur l'Île d'Yeu d'hier,

    aujourd'hui joli poème  de Leconte de Lisle qui nous entraîne vers l'Orient, les manguiers et ces pays lointains .... rêves et souvenirs lointains pour moi aussi ...

    Bonne journée Mamie Lucette,

    Canicule toujours , prends bien soin de toi .

    Bises de Christiane

    6
    Mercredi 24 Juillet à 08:40

    Des évocations de l'Orient marquées.Des ruches naturelles , des tamarins et des manguiers ...

    Autant de choses qui me rappellent des visions, des odeurs de l'Afrique.....

    Merci de ce joli texte. Il m' a fait rêver...

    Bonne journée.

    5
    Mercredi 24 Juillet à 07:30

    Un bien joli poème que je ne connaissais pas, c'est toujours un plaisir de découvrir de nouveaux textes.

    Passe une belle journée

    Amicalement

    Claude

    4
    timilo
    Mercredi 24 Juillet à 07:06

    Un bien joli poème .

    Douce journée Lucette

    Bisous

    timilo

    3
    Mercredi 24 Juillet à 07:03

    magnifique créa et le texte est superbe 

    quelle chaleur !!! pas moyen de dormir 

    ce sera une journée difficile 

    bisous

    2
    Mercredi 24 Juillet à 01:57
    Bonjour Lucette c'est un fort joli poème Passe une très bonne journée Avec amitiés René
    1
    Mercredi 24 Juillet à 01:07

    DOUCE  NUIT  CHÈRE  LUCETTE

    Merci  pour  ce  joli  poème  de  Leconte  de  Lisle

    Bonne  journée  a  toi

    Gros  bisous  de  ton  ami  Lucien

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :