•  

    Jacqueline Lee Bouvier est née le 28 juillet 1929 à Southampton dans une famille fortunée et morte le 19 mai 1994 à New York.

     

       19 mai 1994 : décès de Jacqueline Kennédy

       19 mai 1994 : décès de Jacqueline Kennédy

     

    Passionnée d'équitation, de littérature et de poésie, elle étudie à la Sorbonne à Paris en 1949.

     

       19 mai 1994 : décès de Jacqueline Kennédy

    La propriété de ses parents

       19 mai 1994 : décès de Jacqueline Kennédy

     

     Elle épouse John Fitzgerald Kennedy en 1953

     

       19 mai 1994 : décès de Jacqueline Kennédy

       19 mai 1994 : décès de Jacqueline Kennédy

       19 mai 1994 : décès de Jacqueline Kennédy

     

    et devient la première dame des Etats-Unis de 1961 à 1963.

     

       19 mai 1994 : décès de Jacqueline Kennédy

       19 mai 1994 : décès de Jacqueline Kennédy

       19 mai 1994 : décès de Jacqueline Kennédy

       19 mai 1994 : décès de Jacqueline Kennédy

     

     Ils connaissent plusieurs difficultés pour avoir des enfants et en auront finalement deux: Caroline et John Fitzgerald Kennedy Junior. 

     

       19 mai 1994 : décès de Jacqueline Kennédy

     

    En 1963, son mari est assassiné à Dallas, à l'arrière d'une voiture. 

     

       19 mai 1994 : décès de Jacqueline Kennédy

       19 mai 1994 : décès de Jacqueline Kennédy

       19 mai 1994 : décès de Jacqueline Kennédy

       19 mai 1994 : décès de Jacqueline Kennédy

       19 mai 1994 : décès de Jacqueline Kennédy

     

    En 1968, elle devient Jackie Onassis en épousant le milliardaire grec Aristote Onassis.

     

       19 mai 1994 : décès de Jacqueline Kennédy

       19 mai 1994 : décès de Jacqueline Kennédy

       19 mai 1994 : décès de Jacqueline Kennédy

       19 mai 1994 : décès de Jacqueline Kennédy

       19 mai 1994 : décès de Jacqueline Kennédy

     

    Durant les dernières années de sa vie, elle vit à New York aux côtés de Maurice Tempelsman; 

     

       19 mai 1994 : décès de Jacqueline Kennédy

       19 mai 1994 : décès de Jacqueline Kennédy

       19 mai 1994 : décès de Jacqueline Kennédy

       19 mai 1994 : décès de Jacqueline Kennédy

      

    Elle meurt en 1994 des suites d'un cancer, à l'âge de 64 ans. 

     

       19 mai 1994 : décès de Jacqueline Kennédy

     

       19 mai 1994 : décès de Jacqueline Kennédy

    Yahoo!

    13 commentaires
  • Framboisine

     

    Ingrédients

     

    4 oeufs

    120 g de sucre

    120 g de farine

    1/2 sachet de levure chimique

     

    Pour la mousse de framboise :

     

    500 g de framboises surgelées 

    20 cl de crème fraîche entière liquide

    4 cuillères à soupe de sucre semoule

    2 cuillères à soupe de sucre glace

    1 cuillère à café d'agar agar 

     

    Framboisine

    Framboisine

     

    Préparation

     

        Séparer les blancs des jaunes.

        Mélanger la levure à la farine.

        Dans le bol du robot, mettre les blancs d’œufs et les monter en neige.

        Quand ils commencent à bien mousser ajoutez le sucre et fouetter jusqu'à obtention d'une meringue brillante et ferme.

        Ajouter aussitôt les jaunes d’œufs et de suite la farine.

        Ne laissez pas tourner trop longtemps le robot.

        Verser la pâte dans un moule ou un cercle et mettre au four 20 minutes à 180°C (th.6).

        Démouler et laisser refroidir sur une grille.

     

    Framboisine

     

      Pour la mousse de framboise :

     

        Faire décongeler les framboises au micro-ondes.

        Écraser les framboises grossièrement pour en extraire un maximum de jus en les passants dans un tamis.

        Garder la moitié du jus ainsi obtenu et réserver.

        Passer le jus restant et la purée de framboises au blender et ajouter l'Agar-Agar, verser la purée de framboise dans une casserole, ajouter le sucre, bien mélanger et porter à ébullition, laisser bouillir environ 1 minute.

        Pendant ce temps monter la crème liquide en chantilly et lorsque ça commence à prendre ajouter le sucre glace.

        Laisser tiédir la purée de framboise et mélanger à la chantilly verser sur la génoise (que vous aurez préalablement coupée en deux et remise dans le cercle à pâtisserie ).

        Mettre au congélateur pour 1 heure environ.

        Sortir le gâteau du congélateur et porter a ébullition le jus de framboise restant en oubliant pas d'ajouter 1/2 cuillère à café d'Agar-agar.

        Laisser tiédir la préparation et ajouter sur la mousse de framboise, remettre au congélateur pour une demi-heure.

        Sortir le gâteau, décercler minutieusement et avec précaution et ensuite place à la déco .

     

    Framboisine

     

    Framboisine

    Yahoo!

    12 commentaires
  • Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

     

    Les genêts appartiennent à plusieurs genres dont les plus connus sont Cytisus, Genista mais aussi Spartium poussant spontanément dans les pays du pourtour de la méditerranée, sauf pour les genêts à balais (Cytisus scoparius) que l'on trouve surtout dans les landes de Bretagne, du Sud-Ouest ou sur les flancs du Massif central… Tous sont rattachés à la famille des Fabacées (ex Légumineuses) aux fleurs et aux fruits caractéristiques.

     

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

     

    Leurs fleurs ressemblent à des papillons et leurs fruits sont des gousses (comme pour les petits pois) qui sèchent à maturité et s'ouvrent en fin d'été en projetant au loin les graines. Tous ont une floraison particulièrement abondante le plus souvent sur des tons de jaune vif, mais aussi parfois de blanc, de rose ou teintés d'orange ou de pourpre qui égaie les jardins dès le début du printemps pour les Cytisus et en été pour les Genista.

     

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

     

    Enfin, quelle que soit leur taille, ils poussent en touffes plus ou moins rondes ou buissonnantes pouvant atteindre en culture 1 à 2 m de haut et autant de large. À l'état sauvage dans leurs zones de prédilection, leur taille peut être nettement supérieure. Il existe cependant des espèces et variétés de tailles inférieures, telles Cytisus scoparius ssp maritimus au port ne dépassant pas plus de 20 cm de haut ou rampantes comme Genista lydia aux feuilles caduques et à la croissance assez lente atteignant au maximum 30 cm de haut.

     

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

     

    Les rameaux de l'année sont souples et verts et les autres deviennent fréquemment ligneux. Ils sont souvent entièrement recouverts de fleurs. Les feuilles de Cytisus sont composées de 3 folioles alors que celles de Genista sont simples.

     

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

     

    Rustiques et résistants aux maladies comme à la sécheresse, ils sont très faciles à cultiver au jardin où ils vous permettront de constituer de magnifiques massifs, bordures ou haies coupe-vent florifères et odorants. À noter cependant que leur durée de vie ne dépasse pas les 4 ou 5 ans ce qui peut vous amener à les remplacer s'ils ne se sont pas reproduits spontanément.

     

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

     

    À retenir également l'usage traditionnel comme plante médicinale du genêt à balais pour ses propriétés tonicardiaques et diurétiques principalement. Attention toutefois aux troubles digestifs possibles provoqués par leur ingestion à trop forte dose. Mais les genêts à balais contiennent peu de spartéine cet alcaloïde qui, à fortes doses comme dans le genêt d'Espagne, est toxique pour le cœur.

     

    Enfin, le genêt à balais, comme son nom l'indique, était utilisé il n'y a pas si longtemps que cela dans les zones rurales pour la confection des « escoubes », ces balais rustiques et grossiers mais très résistants.

     

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

     

    Fleurs sauvages et cultivées  : Genêt

    Yahoo!

    21 commentaires
  • Levroux

    Levroux

     

     Ville vieille de plus de 2 000 ans, Levroux est le fief d’un savoir-faire ancestral qui a transformé la charmante cité en capitale artisanale du cuir.

     

    On entre dans Levroux par la porte de Champagne, ainsi nommée car elle ouvre sur les étendues céréalières de la Champagne Berrichonne alentours.La porte de Champagne est le dernier vestige des 7 portes , elle témoigne des fortifications qui entouraient la ville par un mur d'enceinte. Elle date du XVe siècle, à cette époque le roi Charles VII avait autorisé sa construction, en utilisant notamment une taxe pour son financement.

     

    Levroux

    Levroux

    Levroux

    Levroux

    Levroux

    Levroux

     

    Ses ruelles médiévales conduisent jusqu’à la sublime Collégiale Saint-Sylvain, Magistrale, elle date de la fin de l’époque romane et du début de l’époque gothique. Ne pas manquer son superbe buffet d'orgues (1502), ses stalles classées de la fin du XVème siècle et ses statues en bois polychrome du XVIème siècle et ses vitraux

     

    Levroux

    Levroux

    Levroux

    Levroux

    Levroux

    Levroux

    Levroux

    Levroux

    Levroux

    Levroux

    Levroux

    Levroux

     

     la maison à pan de bois du 15ème siècle,

    Maison gothique dont le 1er étage est construit en encorbellement. Cette maison servait de halte aux pèlerins qui se rendaient à Saint Jacques de Compostelle.

    Cette maison, construite entre 1492 et 1495, aurait appartenu à Catherine de Médicis qui, l'aurait offerte aux pèlerins de Saint Jacques.

    Les poteaux d'huisserie, traités comme des colonnettes torsadées, sont couronnés de bustes de personnage sur fond d'écailles portant des écus où l'on reconnaît un dauphin et trois fleurs de lys.

     

    Levroux

    Levroux

    Levroux

    Levroux

    Levroux

    Levroux

    Levroux

    Levroux

     

     les ruines du Château des Seigneurs de Levroux, Il ne reste plus grand-chose du château féodal de Levroux. Seul le châtelet montre encore ses deux grosses tours qui entourent l'entrée principale, où se trouvait le pont levis. Les fenêtres renaissances percées dans les tours, ainsi que les blasons posés au dessus de la porte montrent que le château avait été transformé en résidence. Ces blasons sont ceux de Jacquette de Peschin et de Bertrand V de la Tour d'Auvergne, propriétaires du château au XVème siècle. 

     

    Levroux

    Levroux

    Levroux

    Levroux

    Levroux

    Levroux

    Levroux

    Levroux

    Levroux

     

     et le quartier des mégissiers. Aujourd’hui, Levroux produit essentiellement pour l’industrie du luxe qui a gardé son allure typique, employait plus de 800 personnes à la fin du 19ème siècle. Des 53 mégissiers, parcheminiers, tanneurs et négociant d’avant 1914, il n’en reste aujourd’hui que 3, dont Bodin Joyeux, seul mégissier en France à suivre toutes les étapes de fabrication, de la peau brute au produit fini.

     

    Levroux

    Levroux

    Levroux

    Levroux

    Levroux

    Levroux

    Levroux

    Levroux

     

    Levroux

    Yahoo!

    19 commentaires
  •  

     

    Yahoo!

    21 commentaires
  • Cologne (Gers)

    Cologne (Gers)

     

    La bastide de Cologne, ville nouvelle du Moyen Âge, fondée en 1284, présente un caractère pittoresque, avec sa place centrale entourée de maisons typiques aux façades alternant brique toulousaine et pierre de Lomagne.

     

    Cologne (Gers)

    Cologne (Gers)

    Cologne (Gers)

    Cologne (Gers)

    Cologne (Gers)

    Cologne (Gers)

    Cologne (Gers)

    Cologne (Gers)

    Cologne (Gers)

    Cologne (Gers)

    Cologne (Gers)

    Cologne (Gers)

    Cologne (Gers)

      

    Au milieu de la place, la superbe halle du XIVe siècle, surmontée d'un clocheton, abrite une mesure à grains en pierre datant du XVe siècle.

     

    Cologne (Gers)

    Cologne (Gers)

    Cologne (Gers)

    Cologne (Gers)

    Cologne (Gers)

    Cologne (Gers)

    Cologne (Gers)

    Cologne (Gers)

    Cologne (Gers)

    Cologne (Gers)

    peinture de Serge Delfau

     

    L'église Notre-Dame de l'Assomption est érigée au cours du 14e siècle, quelques années après la fondation de la bastide en 1284 par Philippe le Bel et Odon de Terride. Elle semble participer au système défensif de la ville dont on sait l'édification autour de 1350

     

    Cologne (Gers)

    Cologne (Gers)

    Cologne (Gers)

    Cologne (Gers)

    Cologne (Gers)

     

    Cologne (Gers)

     

    Yahoo!

    17 commentaires
  • Aquarelles de : Turner (bords de la Loire)

     

    Joseph Mallord William Turner naît à Londres le 23 avril 1775, au sein d'une famille modeste.

    De 1789 à 1793, il suit des cours à la Royal Academy et est l'élève du paysagiste Thomas Malton.

    A partir de 1792, Turner entreprend de nombreux voyages. Il réalise alors diverses aquarelles représentant paysages et marines.

    En 1807, il devient professeur de perspective à l'Académie.

      

    Aquarelles de : Turner (bords de la Loire)

     

    Septembre 1826. Turner a 51 ans et revient en France pour la sixième fois. Voyageur insatiable, après avoir débarqué à Dieppe puis visité une partie de la Bretagne, il remonte la Loire de Nantes à Meung-sur-Loire.

     

    Aquarelles de : Turner (bords de la Loire)

    Aquarelles de : Turner (bords de la Loire)

    Aquarelles de : Turner (bords de la Loire)

    Aquarelles de : Turner (bords de la Loire)

    Aquarelles de : Turner (bords de la Loire)

    Aquarelles de : Turner (bords de la Loire)

     

    Une exposition au château En 1998, pour la première fois depuis la mort de Turner, une exposition et son catalogue proposent une étude complète des vues de la Loire et reconstituent l’itinéraire de Turner en 1826. Le château de Blois du 7 mars au 1er juin de cette année-là, a exposé les nombreux croquis du legs Turner conservés à la Tate Gallery de Londres. On pouvait notamment y découvrir des vues du pont Jacques-Gabriel et la façade des Loges du château royal de Blois.

     

    Aquarelles de : Turner (bords de la Loire)

    Aquarelles de : Turner (bords de la Loire)

    Aquarelles de : Turner (bords de la Loire)

    Aquarelles de : Turner (bords de la Loire)

    Aquarelles de : Turner (bords de la Loire)

    Aquarelles de : Turner (bords de la Loire)

     

    Ces vues de la Loire de Turner restent les images les plus connues de ce grand fleuve de France, bien qu’il n’effectuât qu’un court séjour sur ce fleuve en octobre 1826 pendant quinze jours probablement. Il a réalisé vingt et une vues, gravées par la suite, de ce fleuve classé au patrimoine de l’Unesco.

     

    Aquarelles de : Turner (bords de la Loire)

    Aquarelles de : Turner (bords de la Loire)

    Aquarelles de : Turner (bords de la Loire)

    Aquarelles de : Turner (bords de la Loire)

    Aquarelles de : Turner (bords de la Loire)

    Aquarelles de : Turner (bords de la Loire)

     

     Il profite de ce voyage en bateau pour peindre de nombreuses aquarelles, et représente les différentes villes que traverse la Loire. Nantes bien sûr, Saumur, Tours, Amboise et Blois. De ces aquarelles est né un recueil de gravures, Wanderings by The Loire, accompagné d’un texte de Richie.

     



     

    Aquarelles de : Turner (bords de la Loire)

    Yahoo!

    14 commentaires
  • 12 mai

     

    Jules Massenet est un compositeur français, né à Montaud, près de Saint-Étienne le 12 mai 1842 et mort à Paris le 13 août 1912.

     

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

     

    Fils d'Alexis Massenet, industriel fabriquant des lames de faux à Pont-Salomon, près de Saint-Etienne, Jules Massenet vécut à Paris dès 1848, entra au conservatoire de Paris à onze ans, obtint un premier prix de piano en 1859 puis remporta le Grand Prix de Rome en 1863 grâce à sa cantate David Rizzio. Il rencontra à cette occasion Franz Liszt qui lui demanda de le seconder dans ses tâches d'enseignement.

     

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

     

    Trois ans plus tard, il regagna Paris et y connut ses premiers succès avec les opéras: La Grand' Tante,

     

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

     

    Don César de Bazan,

     

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

     

    Marie-Magdeleine

     

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

     

    et Le Roi de Lahore.

     

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

     

    En 1878, il fut nommé professeur au Conservatoire et compta Gabriel Pierné, Gustave Charpentier, Florent Schmitt, Albéric Magnard, Ernest Chausson et Charles Koechlin parmi ses élèves.

     

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

     

    En 1884 fut créé son très populaire Manon, opéra d'après le roman Manon Lescaut de l'Abbé Prévost.

     

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

     

    Ses opéras les plus fameux sont Don Quichotte,

     

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

     

    Hérodiade,

     

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

     

    Le Cid,

     

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

     

    Le Jongleur de Notre-Dame et

     

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

     

     plus encore, Werther  d'après Les Souffrances du jeune Werther de Goethe. Thaïs, avec son superbe solo de violon du deuxième acte,

     

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

     

    Méditation religieuse, connu sous le nom de Méditation de Thaïs, est célèbre mais, entouré d'une réputation sulfureuse, cet opéra ne connut le succès qu'une décennie après sa création.

     

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

     

    L'influence de Massenet sur les compositeurs d'opéras se ressent, par exemple, chez Ruggero Leoncavallo, Pietro Mascagni, Giacomo Puccini ou dans le Pelléas et Mélisande de Claude Debussy.

     

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

     

    Il s'installe à Égreville, au Sud de Fontainebleau en 1899

     

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

     

    Sa force de travail était impressionnante : capable de composer de nombreuses heures d'affilée, ses journées commençaient dès quatre heures du matin, alternant compositions, enseignements et auditions. Il a laissé une oeuvre essentiellement lyrique (vingt-cinq opéras) mais aussi pianistique et symphonique. Il a également été très influencé par les sujets religieux et a souvent été considéré comme l'héritier de Charles Gounod

     

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

     

    Il est enterré à Égreville (Seine-et-Marne),

    village où il possédait un château

     

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

     

     

    12 mai 1842 : naissance de Jules Massenet

    Yahoo!

    13 commentaires
  • Gâteau aux framboises

     

    Ingrédients :

     

    - 100 g de farine

    - 100 g de poudre d'amandes

    - 200 g de sucre

    - 250 g de framboises fraîches (du jardin ou d'un primeur quand c'est possible ! )

     - 3 gros œufs

    – 80 de beurre

    – 1 zeste de citron jaune bio (ou non traité)

    – sucre glace pour décorer

     

    Gâteau aux framboises

     

    Réalisation :

     

    * Préchauffer le four th 6 (180°).

     

    * Passer les framboises très rapidement sous un filet d'eau et les sécher avec précaution dans du papier absorbant. Réserver.

     

    * Laver et zester le citron. Réserver.

     

    * Dans un cul-de-poule, mélanger les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la farine, la poudre d'amandes et le zeste de citron.

     

    Gâteau aux framboises

    Gâteau aux framboises

     

    * Beurrer et fariner un moule, rond ou rectangulaire, puis y verser la pâte. Répartir harmonieusement les framboises par dessus. Trancher finement le beurre puis le répartir sur les framboises.

     

    Gâteau aux framboises

    Gâteau aux framboises

    Gâteau aux framboises

     

    Enfourner au milieu du four pour 25 minutes.

     

    Gâteau aux framboises

    Gâteau aux framboises

    Gâteau aux framboises

    Gâteau aux framboises

    Bonne dégustation !..

     

    Gâteau aux framboises

    Yahoo!

    14 commentaires
  • Fleurs sauvages : Génépi

    Fleurs sauvages : Génépi

     

    Du genre Artemisia comme l'absinthe ou l'estragon par exemple, le génépi de la famille des Astéracées est une plante emblématique des régions alpines par la transformation de ces fleurs en liqueur. Il pousse dans les éboulis de pierres et à des altitudes entre 1 500 et 3 700 m. Les cueillettes sont plus généralement sur des plants sauvages, mais depuis quelques années des cultures se sont mises en place car la récolte devient de plus en plus réglementée pour la protection du génépi sauvage.

     

    Fleurs sauvages : Génépi

    Fleurs sauvages : Génépi

    Fleurs sauvages : Génépi

    Fleurs sauvages : Génépi

      

    En Suisse et Italie, toutes cueillettes sont interdites, en France cela varie d'un massif à l'autre avec des arrêtés préfectoraux évoluant, il faut donc bien se renseigner avant toutes coupes de fleurs. Mais dans tous les cas, il ne faut surtout pas arracher les plantes.

     

    Fleurs sauvages : Génépi

     

    C'est une plante vivace persistante, très basse entre 5 et 20 cm. Le feuillage est très divisé, vert gris et luisant. Les tiges florales sont velues et soyeuses. La floraison intervient en juillet et août.

    Très rustique, il résiste jusqu'à -25 C.

     

    Fleurs sauvages : Génépi

    Fleurs sauvages : Génépi

    Fleurs sauvages : Génépi

    Fleurs sauvages : Génépi

    Fleurs sauvages : Génépi

     

    On peut acheter ou récolter des graines, mais la culture en dehors des zones d'altitude au-delà de 1 500 m est très difficile au risque de voir les plantes dépérir.

     

    Fleurs sauvages : Génépi

    Fleurs sauvages : Génépi

    Fleurs sauvages : Génépi

    Fleurs sauvages : Génépi

    Fleurs sauvages : Génépi

     

    Peut-être aimerez-vous déguster cette liqueur

     

    Fleurs sauvages : Génépi

     A boire avec modération.... 

    Fleurs sauvages : Génépi

    Yahoo!

    23 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique