• Peintures de : LouisAston Knight

    Peintures de : LouisAston Knight

     

    Louis Aston Knight est né à Paris 7e le 3 août 1873. Il est le fils du peintre naturaliste Daniel Ridgway Knight dont il fut l’élève. Il pratiqua habilement la peinture de paysages, ces derniers toujours éclairés par quelque nappe d’eau, qu’il aimait peindre.

     

    Peintures de : LouisAston Knight

    Peintures de : LouisAston Knight

    Peintures de : LouisAston Knight

    Peintures de : Louis Aston Knight

    Peintures de : Louis Aston Knight

     

    En 1892, il entre à l’Académie Julian à Paris pour plusieurs années où il étudie dans les ateliers de Jules Lefebvre et de Tony Robert-Fleury. Il figure au Salon de Paris de 1894 à 1924, et prend part à des Salons de province. Il reçoit une médaille de bronze à l’Exposition universelle de 1900, suivi d’une mention honorable au Salon de 1901.

     

    Peintures de : Louis Aston Knight

    Peintures de : Louis Aston Knight

    Peintures de : Louis Aston Knight

    Peintures de : Louis Aston Knight

    Peintures de : Louis Aston Knight

    Peintures de : Louis Aston Knight

     

    Il remporte une médaille d’or au Salon de Reims, Cherbourg, Lyon, Genève et Nantes. En 1905, il reçoit sa première médaille d'or au Salon.

     

    Peintures de : Louis Aston Knight

    Peintures de : Louis Aston Knight

    Peintures de : Louis Aston Knight

    Peintures de : Louis Aston Knight

    Peintures de : Louis Aston Knight

     

    Louis Aston Knight a laissé de nombreux paysages de la Normandie, différentes vues de Beaumont-le-Roger, les bords de l’Iton à Évreux, la place du Vieux-Marché à Rouen, vue du bassin à Honfleur, etc. Il peint des paysages de Bretagne (vue des fortifications de Vannes, la Bretagne le soir), de Hollande (le vieux port de Dordrecht, Dordrecht le soir), de Venise (Un canal de Venise, le pont del angelo, le Rio Sant Aponal), des États-Unis (Vue de New York la nuit, l’East River, Ferme du Riverside).

     

    Peintures de : Louis Aston Knight

    Peintures de : Louis Aston Knight

    Peintures de : Louis Aston Knight

    Peintures de : Louis Aston Knight

    Peintures de : Louis Aston Knight

     

    En 1905, il part pour la première fois aux États-Unis. Après 1907, tous les mois de septembre, il séjourne à Venise. Pendant la Première Guerre mondiale, il part avec sa famille pour les États-Unis. Il voyage dans le Maine, en Caroline du Sud et passe ses hivers en Floride.

     

    Peintures de : Louis Aston Knight

    Peintures de : Louis Aston Knight

    Peintures de : Louis Aston Knight

    Peintures de : Louis Aston Knight

    Peintures de : Louis Aston Knight

     

    Il revient en France en 1919 avec sa famille et achète une maison à Beaumont-le-Roger. Il refait les jardins et fait construire une petite chaumière (Diane’s cottage) avec les pans de bois de trois anciennes maisons normandes. Il a alors à sa disposition trois façades différentes qui guident son inspiration.

     

    Peintures de : Louis Aston Knight

    Peintures de : Louis Aston Knight

    Peintures de : Louis Aston Knight

    Peintures de : Louis Aston Knight

    Peintures de : Louis Aston Knight

     

    Aston Knight connaît Claude Monet. Il l’admire et lui rend visite régulièrement à Giverny. Il est très impressionné par le jardin que l’artiste a créé. Le jardin qu'Aston Knight conçoit pour le manoir de Chantereine (Beaumont-le-Roger) deviendra aussi connu en son temps que celui de Monet.

     

    Peintures de : Louis Aston Knight

    Peintures de : Louis Aston Knight

    Peintures de : Louis Aston Knight

    Peintures de : Louis Aston Knight

    Peintures de : Louis Aston Knight

     

    Il meurt en 1948 à New York.

     

    Peintures de : Louis Aston Knight

     

    Peintures de : Louis Aston Knight

    Yahoo!

    18 commentaires
  • 19 Juillet 1925 naissance de

     

    Né à Paris en 1925, licencié en droit et en sciences économiques puis agrégé et docteur en philosophie, discipline qu’il enseigne aux États-Unis puis à la Sorbonne, il rejoint le CNRS en 1963 où il devient directeur de recherches.

     

    19 Juillet 1925 naissance de Jean-Pierre Faye

    19 Juillet 1925 naissance de Jean-Pierre Faye

    19 Juillet 1925 naissance de Jean-Pierre Faye

    19 Juillet 1925 naissance de Jean-Pierre Faye

     

    Membre de la revue Tel quel de 1963 à 1967,

     

    19 Juillet 1925 naissance de Jean-Pierre Faye 

    19 Juillet 1925 naissance de Jean-Pierre Faye

     

    il la quitte pour créer la revue Change en 1968 qu’il dirige jusqu’à son ultime numéro en 1985.

     

    19 Juillet 1925 naissance de Jean-Pierre Faye

     

    Son œuvre poétique débute en 1945 aux Cahiers de la Table Ronde et se poursuit jusqu’à aujourd’hui. Auteur de dizaines d’ouvrages dans ces domaines – poésie, roman, théâtre, traduction, essai – il est publié au Seuil, chez Gallimard, Galilée,Hermann ou Notes de nuit, entre autres.

    Citons quelques titres : L’hexagramme (6 volumes de 1958 à 1970),

     

    19 Juillet 1925 naissance de Jean-Pierre Faye

     

    Langages totalitaires (1972),

     

    19 Juillet 1925 naissance de Jean-Pierre Faye

     

    La raison narrative (1990), 

     

    19 Juillet 1925 naissance de Jean-Pierre Faye

     

    Le piège, la philosophie heideggerienne et le nazisme (1994),

     

    19 Juillet 1925 naissance de Jean-Pierre Faye

     

    Guerre trouvée (1995),

     

    19 Juillet 1925 naissance de Jean-Pierre Faye

     

    Le siècle des idéologies (1996),

      

    19 Juillet 1925 naissance de Jean-Pierre Faye

     

    Nietzsche et Salomé,

     

    19 Juillet 1925 naissance de Jean-Pierre Faye

     

    la philosophie dangereuse (2000),

      

    19 Juillet 1925 naissance de Jean-Pierre Faye

     

    Éclat rançon (2007),

     

    19 Juillet 1925 naissance de Jean-Pierre Faye

     

    Les voies neuves de la philosophie (2008),

     

    19 Juillet 1925 naissance de Jean-Pierre Faye

     

    Éclats dans la philosophie (2015).

     

    19 Juillet 1925 naissance de Jean-Pierre Faye

     

    Spécialiste de la philosophie allemande, grand connaisseur des Grecs et de la poésie arabe ancienne, son travail peut être comparé à une vaste enquête sur les relations qu’entretiennent les langages, la politique, l’histoire et la narration.

     

    19 Juillet 1925 naissance de Jean-Pierre Faye

     

    Yahoo!

    8 commentaires
  • Cheesecake à la lavande et au miel

     

    Ingrédients

     

    375g de biscuits type Digestive
    115g de beurre doux
    270g de miel de lavande
    4 1/2 cuil. à soupe de fleurs de lavande fraîches ou sèches
    4 1/2 cuil. à soupe d’eau
    10 gouttes d’extrait de lavande (optionnel)
    375g de fromage frais type philadelphia
    40,5 cl de crème liquide

     

    Cheesecake à la lavande et au miel

     

    Instructions

     

    Émietter les biscuits finement. Faire fondre le beurre et l’incorporer aux biscuits émiettés en mélangeant bien. Transférer la préparation granuleuse dans le fond d’un moule à bords amovibles, d’environ 26 cm de diamètre.
    Faire bouillir l’eau avec une cuillère à soupe de miel. Ajouter les fleurs de lavande et laisser macérer pendant environ 15 minutes. Égoutter les fleurs de lavande et réserver le liquide. Y ajouter les gouttes d’extrait de lavande.
    Mélanger le reste du miel avec le formage frais et y ajouter le liquide à la lavande. Battre la crème à l’aide d’un batteur électrique pendant quelques minutes, jusqu’à l’obtention d’une texture aérienne, puis l’incorporer au mélange de fromage frais. Répartir le mélange par dessus les biscuits émiettés, puis réserver au frais pendant au moins 3 heures. Possibilité également de congeler ce cheesecake.

     

    Cheesecake à la lavande et au miel

    Cheesecake à la lavande et au miel

    Yahoo!

    11 commentaires
  • Fleurs cultivées : Lavande

    Fleurs cultivées : Lavande

     

    Lalavande est un élégant arbrisseau qui symbolise la Provence et le soleil. Ses rameaux simples, touffus et dressés sont pourvus de feuilles vert cendré. Ses fleurs aux teintes pastel dégagent un parfum suave et pénétrant.

     

    Fleurs cultivées : Lavande

    Fleurs cultivées : Lavande

    Fleurs cultivées : Lavande

     

    Lalavande (Lavandula) est originaire de l'ouest du bassin méditerranéen. Elle appartient à la famille des Lamiacées (anciennement Labiées), qui comprend de très nombreuses plantes aromatiques : thym, sarriette, menthe, sauge…

     

    Fleurs cultivées : Lavande

    Fleurs cultivées : Lavande

    Fleurs cultivées : Lavande

    Fleurs cultivées : Lavande

    Fleurs cultivées : Lavande

    Fleurs cultivées : Lavande

     

    C'est une plante mellifère, très recherchée par les abeilles,

     

    Fleurs cultivées : Lavande

    Fleurs cultivées : Lavande

    Fleurs cultivées : Lavande

    Fleurs cultivées : Lavande

     

    connue et cultivée pour ses fleurs très parfumées ainsi que pour son feuillage aromatique et persistant. Elle émet des tiges fines

     

    Fleurs cultivées : Lavande

    Fleurs cultivées : Lavande

    Fleurs cultivées : Lavande

    Fleurs cultivées : Lavande

    Fleurs cultivées : Lavande

    Fleurs cultivées : Lavande

     

    terminées par des épis floraux blancs, roses, bleus ou mauves et agréablement parfumés. Selon les espèces, la floraison se produit entre avril et septembre.

     

    Fleurs cultivées : Lavande

    Fleurs cultivées : Lavande

    Fleurs cultivées : Lavande

    Fleurs cultivées : Lavande

    Fleurs cultivées : Lavande

    Fleurs cultivées : Lavande

    Fleurs cultivées : Lavande

     

    La lavande fine ou « vraie » pousse naturellement au-dessus de 700 à 800 m d'altitude. Robuste, elle résiste aux contraintes climatiques des montagnes sèches de Provence. Elle est cultivée en grande partie pour l'huile essentielle, mais aussi pour la confection de bouquets.

     

    Fleurs cultivées : Lavande

    Fleurs cultivées : Lavande

     

    Le lavandin, plus volumineux et plus productif, est cultivé en plaine ou sur les plateaux jusqu'à 600 m d'altitude. Il est principalement destiné à la parfumerie fonctionnelle (savons, lessives).

     

    Fleurs cultivées : Lavande

    Fleurs cultivées : Lavande

    Fleurs cultivées : Lavande

     

    La lavande possède de nombreuses vertus médicinales : cicatrisante, antiseptique, bactéricide, calmante. Elle est recommandée pour soigner l'anxiété et le stress.

     

    Fleurs cultivées : Lavande

    Fleurs cultivées : Lavande

     

    La lavande est utilisée aussi en cuisine (infusions, liqueur, arôme…).

     

    Fleurs cultivées : Lavande

    Fleurs cultivées : Lavande

     

    Son nectar produit un miel très clair, crémeux et très doux.

     

    Fleurs cultivées : Lavande

     

    Note : pour prospérer et bien fleurir, la lavande doit être plantée en plein soleil

     

    Fleurs cultivées : Lavande

    Yahoo!

    17 commentaires
  •  

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

     


    Quillan est une ancienne commune française, située dans le département de l'Aude en région Occitanie.
    La commune est située au pied des Pyrénées sur l'Aude.
    À l'entrée du défilé de Pierre-Lys, Quillan, située à un important carrefour routier, constitue un des meilleurs centres d'excursions pour toute la région peu fréquentée et très pittoresque des avant-monts pyrénéens.

     

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

     


    Le Pont Vieux de Quillan fait partie de l’ensemble des rives de l’Aude, inscrit comme site depuis le 13 mai 1943, dans la traversée de Quillan.
    Sur le pont, l’altitude est de 324 mètres. Son nom est né par opposition au Pont Neuf construit vers 1880.
    D’une longueur de 37 mètres, le Pont Vieux, construit en pierre d’appareil, possède une arche centrale en arc Surbaissé et des arches latérales en plein cintre. Les piles sont à avant bec triangulaires vers l’amont et vers l’aval. La petite arche, côté du château, n’est visible que depuis la destruction du moulin qui existait en tête de pont sur la rive droite de l’Aude.
    Une pile du pont porte la date du 8 mai 1853, en souvenir d’une crue de l’Aude. La présence d’un pont à cet emplacement est attestée depuis au moins 1108.

     

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

     

    Le Pont Suzanne Situé en amont de la ville, le Pont Suzanne est un pont métallique sur l’Aude reliant l’avenue de Cancilla aux boulevards.
    Ce pont, de type ferroviaire, est de facture identique aux ouvrages construits entre 1880 (Période Eiffel) et les années mille neuf cent trente. Il est constitué de deux poutres métalliques latérales en treillis métallique riveté, reliées par des entretoises portant deux longerons, un caillebotis de remplissage et deux trottoirs métalliques latéraux.
    Sa portée est de 36,8 mètres. C’est le 8 mars 1928, que le conseil municipal autorisa Jean Bourrel, maire de la ville et propriétaire des usines de chapellerie du même nom, à prendre un point d’appui sur la rive gauche de l’Aude à la Hille afin d’édifier cet ouvrage

     

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

     

    Le Pont Neuf Situé avenue François Mitterrand, le Pont Neuf a été construit sur l’Aude vers 1880 afin de permettre le passage de la route nationale sur le tracé de contournement de la ville.
    Aujourd’hui, la route est départementale et porte le numéro 118. Après avoir envisagé de faire traverser la ville par les routes nationales 117 et 118, c’est en 1875, qu’est arrêté le principe d’un tracé hors de la ville.
    L’arrêté d’expropriation ne sera publié que le 26 août 1879. Aujourd’hui, les routes et le pont sont englobés dans l’agglomération et sont devenus l’axe principal de traversée de la ville.

     

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

     

    Le Château de Quillan
    Surplombant la ville, le château présente encore son enceinte quadrangulaire en bossages, percée d'archères et de portes dont une tour-porte contrôlant l'accès et détruite sur sa partie externe. Des échaugettes polygonales sont placées aux angles de l'enceinte carrée de 34 mètres environ de coté.
    L'aspect général du château (pouvant plutôt être considéré comme un fort) illustre bien l'architecture militaire médiévale, en particulier avec les pierres à bossage, le fossé de séparation, ...
    Les panneaux indiquant le château le présentent comme datant du XIIe siècle. Cependant, sa géométrie et la présence de bossage indiqueraient plutôt une datation de la fin du XIIIe ou début XIVe siècle.

     

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

    Quillan  (Aude)

     

    Quillan  (Aude)

    Yahoo!

    14 commentaires
  • Cucugnan  (Aude)

    Cucugnan  (Aude)

     

    Cucugnan est une commune française, située dans le département de l'Aude en région Occitanie.

     

    Cucugnan  (Aude)

    Cucugnan  (Aude)

    Cucugnan  (Aude)

    Cucugnan  (Aude)

    Cucugnan  (Aude)

    Cucugnan  (Aude)

     


    Gardien du Grau de Maury, Quéribus est perché sur un étroit piton rocheux à 728 mètres d'altitude. Il surveille le massif des Corbières, la Fenouillèdes et la plaine du Roussillon.

     

    Cucugnan  (Aude)

    Cucugnan  (Aude)

     

    Ce château est mentionné pour la première fois en 1020, sur le testament de Bernard Taillefer, comte de Besalú. En 1111, le territoire entre dans le domaine du comte de Barcelone et garde la frontière nord du royaume d'Aragon. Lors de la croisade des Albigeois, le château abrite les religieux cathares, Benoit de Termes, diacre du Razès s'y réfugie et y meurt en 1241. En 1255, défendu par le chevalier Chabert de Barbeira le château tombe aux mains des croisés français d'Olivier de Termes et entre dans le royaume de France.

     

    Cucugnan  (Aude)

    Cucugnan  (Aude)

    Cucugnan  (Aude)

    Cucugnan  (Aude)

    Cucugnan  (Aude)

    Cucugnan  (Aude)

     

    En 1258, avec le traité de Corbeil qui fixe la frontière dans le Fenouillèdes, Quéribus devient une pièce maitresse du dispositif défensif français, dont le centre de commandement est Carcassonne. Il est l'un des cinq fils de Carcassonne : Queribus, Aguilar, Peyrepertuse, Puilaurens et Termes.

     

    Cucugnan  (Aude)

    Cucugnan  (Aude)

    Cucugnan  (Aude)

    Cucugnan  (Aude)

    Cucugnan  (Aude)

    Cucugnan  (Aude)

    Cucugnan  (Aude)

     

    Entièrement reconstruit par les rois de France à la fin du XIIIe et XIVe siècle, il perd son intérêt stratégique en 1659 lors du traité des Pyrénées.Le château de Quéribus est classé monument historique depuis le 11 octobre 1907.

     

    Cucugnan  (Aude)

    Cucugnan  (Aude)

    Cucugnan  (Aude)

    Cucugnan  (Aude)

     

    Moulin d'Omer

    Le moulin surplombant le village et remis en exploitation en 2006.

    Le moulin est bâti à même le rocher en pente, au-dessus de trois anciennes aires de battage.

    Ce moulin à vent qui est mentionné sur des documents d'archives en 1692, appartient, alors, aux seigneurs de Cucugnan et le restera jusqu'à la Révolution.
    En 1838, il est en ruine.

     

    Cucugnan  (Aude)

    Cucugnan  (Aude)

    Cucugnan  (Aude)

    Cucugnan  (Aude)


    En 2003, le bâtiment et le mécanisme sont réhabilités. Ses ailes, en frêne habillées de toile, s'orientent grâce à un toit pivotant. La poutre maîtresse est en chêne, les engrenages sont en buis et les meules en granit.

     

    Cucugnan  (Aude)

    Cucugnan  (Aude)

    Cucugnan  (Aude)

    Cucugnan  (Aude)

     

    Cucugnan  (Aude)

    Yahoo!

    16 commentaires
  • " L'amour de la patrie "  de Paul Verlaine


    L'amour de la patrie


    L'amour de la Patrie est le premier amour
    Et le dernier amour après l'amour de Dieu.
    C'est un feu qui s'allume alors que luit le jour
    Où notre regard luit comme un céleste feu ;

    C'est le jour baptismal aux paupières divines
    De l'enfant, la rumeur de l'aurore aux oreilles
    Frais écloses, c'est l'air emplissant les poitrines
    En fleur, l'air printanier rempli d'odeurs vermeilles.

    L'enfant grandit, il sent la terre sous ses pas
    Qui le porte, le berce, et, bonne, le nourrit,
    Et douce, désaltère encore ses repas
    D'une liqueur, délice et gloire de l'esprit.

    Puis l'enfant se fait homme ou devient jeune fille
    Et cependant que croît sa chair pleine de grâce,
    Son âme se répand par-delà la famille
    Et cherche une âme soeur, une chair qu'il enlace ;

    Et quand il a trouvé cette âme et cette chair,
    Il naît d'autres enfants encore, fleurs de fleurs
    Qui germeront aussi le jardin jeune et cher
    Des générations d'ici, non pas d'ailleurs.

    L'homme et la femme ayant l'un et l'autre leur tâche
    S'en vont un peu chacun de son coté. La femme,
    Gardienne du foyer tout le jour sans relâche,
    La nuit garde l'honneur comme une chaste femme ;

    L'homme vaque aux durs soins du dehors ; les travaux,
    La parole à porter - sûr ce qu'il vaut -
    Sévère et probe et douce, et rude aux discours faux,
    Et la nuit le ramène entre les bras qu'il faut.

    Tout deux, si pacifique est leur course terrestre,
    Mourront bénis de fils et vieux dans la patrie ;
    Mais que le noir démon, la guerre, essore l'oestre,
    Que l'air natal s'empourpre aux fleurs de tuerie,

    Que l'étranger mette son pied sur le vieux sol
    Nourricier, - imitant les peuples de tous bords.
    Saragosse, Moscou, le Russe, l'Espagnol,
    La France de quatre-vingt-treize, l'homme alors,

    Magnifié soudain, à son oeuvre se hausse,
    Et tragique, et classique, et très fort, et très calme,
    Lutte pour sa maison ou combat pour sa fosse,
    Meurt en pensant aux siens ou leur conquiert la palme

    S'il survit il reprend le train de tous les jours,
    Élève ses enfants dans la crainte de Dieu
    Des ancêtres, et va refleurir ses amours
    Aux flancs de l'épousée éprise du fier jeu.

    L'âge mûr est celui des sévères pensées,
    Des espoirs soucieux, des amitiés jalouses,
    C'est l'heure aussi des justes haines amassées,
    Et quand sur la place publique, habits et blouses,

    Les citoyens discords dans d'honnêtes combats
    (Et combien douloureux à leur fraternité !)
    S'arrachent les devoirs et les droits, et non pas
    Pour le lucre, mais pour une stricte équité,

    Il prend parti, pleurant de tuer, mais terrible
    Et tuant sans merci comme en d'autres batailles,
    Le sang autour de lui giclant comme d'un crible,
    Une atroce fureur, pourtant sainte, aux entrailles.

    Tué, son nom, célèbre ou non, reste honoré.
    Proscrit ou non, il meurt heureux, dans tous les cas
    D'avoir voué sa vie et tout au lieu sacré
    Qui le fit homme et tout, de joyeux petit gars.

    Paul Verlaine.

    " L'amour de la patrie "  de Paul Verlaine

     

    " L'amour de la patrie "  de Paul Verlaine

     

    " L'amour de la patrie "  de Paul Verlaine

    Yahoo!

    14 commentaires
  • Peinture de ; Daniel Knight

    Peinture de ; Daniel Knight

     

    En 1861, Daniel Knight vient à Paris pour étudier la peinture et rentre à l'École des beaux-arts, avec Cabanel comme professeur puis dans l'atelier de Charles Gleyre et plus tard dans celui de Jean-Louis-Ernest Meissonier.

     

    Peinture de ; Daniel Knight

    Peinture de ; Daniel Knight

    Peinture de ; Daniel Knight

    Peinture de ; Daniel Knight

    Peinture de ; Daniel Knight

     

    En 1863, il repart aux États-Unis à l'armée et étudie les portraits et les expressions. En 1872, il revient vivre en France, dans sa maison et son atelier de Poissy. Il rencontre Renoir, Sisley.

     

    Peinture de ; Daniel Knight

    Peinture de ; Daniel Knight

    Peinture de ; Daniel Knight

    Peinture de ; Daniel Knight

    Peinture de ; Daniel Knight

    Peinture de ; Daniel Knight

     

    Impressionné par le travail de Jean-François Millet en 1874 à Barbizon, il rencontre le peintre mais trouve que ses œuvres sont par trop fatalistes, il préfère peindre le peuple dans ses bons moments de tous les jours : des paysannes dans la nature ou aux tâches ménagères. C'est un peintre naturaliste.

     

    Peinture de ; Daniel Knight

    Peinture de ; Daniel Knight

    Peinture de ; Daniel Knight

    Peinture de ; Daniel Knight

    Peinture de ; Daniel Knight

    Peinture de ; Daniel Knight

     

    À partir de 1883, il peint des vues de son jardin à Rolleboise, à l'ouest de Paris.

     

    Peinture de ; Daniel Knight

    Peinture de ; Daniel Knight

    Peinture de ; Daniel Knight

    Peinture de ; Daniel Knight

    Peinture de ; Daniel Knight

     

    La Médaille d'argent et la croix de la Légion d'honneur lui ont été décernées à l'Exposition universelle de Paris en 1889 1 et il a été fait chevalier de l'Ordre Royal de Saint-Michel en Bavière à Munich en 1893. La même année, il reçut également la médaille d'Or de l'Académie des Beaux arts de Pennsylvanie à Philadelphie.

     

    Peinture de ; Daniel Knight

    Peinture de ; Daniel Knight

    Peinture de ; Daniel Knight

    Peinture de ; Daniel Knight

    Peinture de ; Daniel Knight

     

    Il meurt à Paris le 9 mars 1924.
    L'un de ses fils, Aston Knight est un peintre de paysage. Son fils Charly Knight est architecte.

     

    Peinture de ; Daniel Knight

    Peinture de ; Daniel Knight

    Peinture de ; Daniel Knight

    Peinture de ; Daniel Knight

    Peinture de ; Daniel Knight

    Peinture de ; Daniel Knight

     

    Peinture de ; Daniel Knight

    Yahoo!

    19 commentaires
  • 12 juillet

     

    Serge Lemoyne est né à Acton Vale, au Québec, en 1941 et décédé à Saint-Hyacinthe en 1998. Étudiant à l’École des beaux-arts de Montréal de 1958 à 1960, il participe au cours des années soixante et soixante-dix à plusieurs manifestations d’art engagé.

     

    12 juillet

    12 juillet

    12 juillet

    12 juillet

    12 juillet

    12 juillet

    12 juillet

    12 juillet

     

    À la fois l’homme du happening, animateur et agitateur social, artiste des médias sonores, visuels et électroniques, mais surtout peintre infatigable, Serge Lemoyne est probablement l’artiste postmoderne québécois le plus audacieux. Certains historiens de l’art le considèrent comme le premier artiste québécois apparenté au Pop Art. Sa pratique picturale se situe à la suite des grands débats qui ont opposé les Automatistes et les Plasticiens, à la jonction du caractère référentiel de l’image et de la liberté du geste expressionniste.

     

    12 juillet

    12 juillet

    12 juillet

    12 juillet

    12 juillet

    12 juillet

     

    Ses œuvres les plus connues sont sans aucun doute celles qui sont associées à sa période bleu-blanc-rouge, sur le thème de l’équipe des Canadiens de Montréal, dont il reprend les couleurs emblématiques. Dans cet esprit, il réalise plusieurs acryliques sur toile et sérigraphies, et effectue des performances au cours desquelles il projette des rondelles de hockey remplies de peinture sur des toiles au moyen d’un bâton.

     

    12 juillet

    12 juillet

    12 juillet

    12 juillet

    12 juillet

     

    En 1965, il expose au Musée des beaux-arts de Montréal et présente, l’année suivante, une exposition solo au Musée d’art contemporain de Montréal. On lui doit également la conception de l’environnement discothèque du pavillon de la Jeunesse à l’Exposition universelle de 1967.

     

    12 juillet

    12 juillet

     

    En 1969, il expose à la Galerie 20/20 à London, en Ontario. Puis a lieu, en 1972, l’exposition performative avant-gardiste Slap Shot, présentée dans l’un des premiers centres d’artistes du Canada, Véhicule Art, à Montréal. Le Musée du Québec lui consacre en 1987 une exposition rétrospective d’envergure.

     

    12 juillet

    12 juillet

     

    Un autre volet important de la démarche de Serge Lemoyne est lié à sa maison d’Acton Vale, désormais détruite, mais où l’on a maintenant aménagé une place publique en son honneur. Pendant plusieurs années, Lemoyne a utilisé sa demeure comme surface de travail pour sa créativité débordante. Par des interventions artistiques sur sa maison, mais aussi en reprenant certains motifs de cette même maison (escaliers, portes, balustrades, etc.) sur des supports plus traditionnels tels que la toile et le bois, l’artiste affirmait que la frontière entre l’art et la vie n’avait pas lieu d’être.

     

    12 juillet

    12 juillet

    12 juillet

    12 juillet

    12 juillet

    12 juillet

     

    Ses œuvres figurent dans les plus prestigieuses collections d’art québécois et canadien contemporain ainsi que dans les plus importants musées du pays, dont le Musée des beaux-arts du Canada et le Musée des beaux-arts de Montréal, où l’on peut admirer Dryden, une œuvre peinte de sa période bleu-blanc-rouge.

     

    12 juillet

    12 juillet

    12 juillet

    12 juillet

    12 juillet

    12 juillet

     

    12 juillet

     

    Yahoo!

    7 commentaires
  • Gâteau au yaourt aux abricots

     


    Ingrédients


    1 pot de 125 ml de yaourt (nature ou aux fruits)
    3 oeufs
    2 pots de sucre en poudre
    3 pots de farine
    1 sachet ou 2 cuillerées à café de levure chimique
    ½ pot d’huile + un peu pour graisser le moule
    1 cuillerée à café d'extrait de vanille pur (facultatif)
    Quelques abricots dénoyautés (coupés en deux ou en tranches s'ils sont g
    Sucre glace (facultatif)
    Confiture d'abricot (facultatif)

     

    Gâteau au yaourt aux abricots

     

    Préparation

    Préchauffez votre four à 180°C Th. 6.
    Huilez et farinez votre moule. Ou tapissez-le avec du papier cuisson (après l'avoir huilé pour que le papier colle et ne bouge pas).
    Dans un saladier, versez le yaourt.
    Lavez votre pot pour mesurer les autres ingrédients.
    Dans un bol, mélangez la farine et la levure chimique.
    Ajoutez les oeufs entiers, le sucre et éventuellement la vanille. Fouettez à l'aide d'un batteur électrique pour obtenir un mélange mousseux.
    Incorporez la farine préalablement mélangée avec la levure. Moi je les passe à travers un tamis pour farine.
    Ajoutez enfin l'huile et mélangez.
    Ajoutez les abricots :
    Versez de la pâte dans votre moule. Ensuite, continuez dans cet ordre : disposez 1 couche de morceaux d'abricots,
    une couche de pâte, puis une autre couche d’abricots, et enfin le reste de pâte et une dernière couche d’abricots.

     

    Gâteau au yaourt aux abricots

     

    Cuisson :

     

    Faites cuire au four environ 40 minutes. Surveillez la cuisson, le temps varie d’un four à l’autre. Et pendant les dernières minutes de cuisson, si le gâteau commence à trop dorer sur la surface, couvrez avec une feuille d'aluminium.

    Vérifiez la cuisson avec la pointe d’un couteau ou un cure-dent : enfoncez au milieu du gâteau, si la lame sort sèche, c'est cuit.
    Démoulez votre gâteau et laissez-le refroidir sur une grille.

    Pour finir :

    Eventuellement, étalez un peu de confiture d'abricots dessus.
    Ou saupoudrez avec du sucre glace, c'est également facultatif.

     

    Gâteau au yaourt aux abricots

     

    Gâteau au yaourt aux abricots

    Yahoo!

    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique