• C'est aujourd'hui la fête de l'Epiphanie



    L'Epiphanie désigne aujourd'hui une fête chrétienne qui célèbre le Messie venu et incarné dans le monde et recevant la visite et l'hommage des Rois mages. Elle a lieu le 6 janvier . En France et en Belgique, puisque ce jour n'est pas férié, elle est célébrée le premier dimanche de Janvier sauf si celui-ci est le 1er janvier.

    C'est aujourd'hui la fête de l'Epiphanie

    C'est aujourd'hui la fête de l'Epiphanie

    C'est aujourd'hui la fête de l'Epiphanie


    La fête s'appelle aussi « Théophanie », qui signifie également la « manifestation de Dieu ».


    À l'origine et jusqu'à la fin du IVe siècle, L'Épiphanie est la grande et unique fête chrétienne de la « manifestation du Christ dans le monde » (manifestation exprimée outre la venue des Mages par une suite de différents épisodes : la Nativité, la voix du Père et la présence d'une colombe lors du Baptême sur le Jourdain, le miracle de Cana, etc.). Depuis l'introduction d'une fête de la Nativité (Noël) le 25 décembre, l'Épiphanie met l'accent sur des sens spécifiques selon les confessions et les cultures.
    Depuis le XIXe siècle on l'appelle aussi le Jour des Rois en référence directe à la venue et à l'adoration des Rois mages.

     L’épiphanie symbolise l’arrivée des rois mages, Melchior, Gaspar et Balthazar, dans la chrétienté. Venu d’Orient en étant guidé par l’étoile du Berger, les rois mages se rendent dans l’étable où est né l’Enfant Jésus.
    Les rois mages apporteront avec eux des cadeaux
    - Melchior apporta de l’or, symbole de la royauté
    - Gaspard apporta la myrrhe
    - Balthazar apporta de l’encens, symbole de la divinité

     

    C'est aujourd'hui la fête de l'Epiphanie

    C'est aujourd'hui la fête de l'Epiphanie

    C'est aujourd'hui la fête de l'Epiphanie

    C'est aujourd'hui la fête de l'Epiphanie



    Evangile selon Saint-Mathieu

    Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand. Or, voici que des mages venus d'Orient arrivèrent à Jérusalem
    et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu se lever son étoile et nous sommes venus nous prosterner devant lui. »
    En apprenant cela, le roi Hérode fut pris d'inquiétude, et tout Jérusalem avec lui.
    Il réunit tous les chefs des prêtres et tous les scribes d'Israël, pour leur demander en quel lieu devait naître le Messie. Ils lui répondirent :
    « A Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le prophète :
    Et toi, Bethléem en Judée, tu n'es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux de Judée ; car de toi sortira un chef, qui sera le berger d'Israël mon peuple. »
    Alors Hérode convoqua les mages en secret pour leur faire préciser à quelle date l'étoile était apparue ;
    puis il les envoya à Bethléem, en leur disant : « Allez vous renseigner avec précision sur l'enfant. Et quand vous l'aurez trouvé, avertissez-moi pour que j'aille, moi aussi, me prosterner devant lui. »
    Sur ces paroles du roi, ils partirent. Et voilà que l'étoile qu'ils avaient vue se lever les précédait ; elle vint s'arrêter au-dessus du lieu où se trouvait l'enfant.
    Quand ils virent l'étoile, ils éprouvèrent une très grande joie.
    En entrant dans la maison, ils virent l'enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à genoux, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l'or, de l'encens et de la myrrhe.
    Mais ensuite, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin

     

    C'est aujourd'hui la fête de l'Epiphanie

     

    C'est l'occasion de déguster la galette, ou la brioche de  provence

     

    C'est aujourd'hui la fête de l'Epiphanie

    C'est aujourd'hui la fête de l'Epiphanie

     

    C'est aujourd'hui la fête de l'Epiphanie

    Yahoo!

    15 commentaires
  • Brioche des rois provençale


    Ingrédients

    Pour la pâte à brioche:

    330 g de farine
    14 g de levure de boulanger fraîche 1/3 cube
    25 g de sucre 2 cuillerées à soupe rases
    6 g de sel 1 cuillerée à café rase
    4 œufs

        170 g de beurre

    Parfum:

    1 cuillère à soupe d'eau de fleur d'oranger
    1 cuillère à soupe de rhum
    1 zeste de citron

        100 g d'écorces de citron confit ou cédrat

    Pour la décoration:

    30 g de fruits confits hachés
    2 cuillères à soupe de confiture d'abricot
    1 cuillère à soupe de sucre en grains
    Quelques amandes effilées
    1 fève.

     

    Brioche des rois provençale



    Instructions

    Préparer la pâte à brioche:

        Mélanger la farine, le sucre le sel et la levure émiettée
        Ajouter les œufs un à un et l'eau de fleur d'oranger, le rhum et zeste de citron
        Pétrir 10 mn au robot jusqu'à obtention d'une pâte ferme et élastique
        Incorporer le beurre mou puis les écorces de citron et la fève
        Recouvrir la pâte d'un film alimentaire et laisser reposer 1heure. Attendre que la pâte double de volume à température ambiante (dans un endroit chaud et à l'abri des courants d'air)
        Dégazer la pâte puis reformer une boule. La couvrir et la faire lever lentement au frigo 4heures (voire toute une nuit)
        Mettre la pâte sur un plan fariné, l'étendre et la plier en 4. Tourner, recommencer à 2 reprises. Former une boule sur une plaque à pâtisserie
        Creuser un trou au centre avec les mains et étirer la pâte pour former la couronne.Déposer au centre un ramequin pour éviter que le trou ne se rebouche à la cuisson ( Il faut faire une couronne large avec un trou large car la brioche va gonfler et le trou rétrécir)
        Laisser encore gonfler la pâte 1/2 h environ
        Préchauffer le four à 180` C puis cuire 35 mn environ en surveillant la fin de la cuisson
        Chauffer la confiture d'abricot avec quelques gouttes d'eau et réserver.
        Sortir la brioche du four et la laisser refroidir
        Napper la brioche avec la confiture d'abricot
        Ajouter alors les fruits confits et le sucre en grains et éventuellement les amandes effilées

     

    Brioche des rois provençale

     

    Brioche des rois provençale

    Yahoo!

    13 commentaires
  • Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle

     

    Cette immortelle, originaire d'Australie et à la floraison jaune doré, est une plante vivace dans sa contrée d'origine. Introduite en Europe au XIXe siècle dans un but ornemental, elle y est cultivée en annuelle, car peu rustique. Au fil des années, elle a été beaucoup sélectionnée par les horticulteurs et présente désormais de multiples variétés beaucoup plus florifères que l'espèce type et aux couleurs de fleurs très variées. Elle fait merveille dans les massifs de fleurs annuelles, mais peut aussi être semée dans des pots ou des jardinières.

     

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle



    Cette plante herbacée croît rapidement pour atteindre 0,30 à 0,80 m, voire 1 m de hauteur, selon la variété (basse, moyenne ou haute). Les tiges peu ramifiées, au port érigé, portent des feuilles longues et étroites sur toute leur hauteur. Elles sont généralement vertes, mais certaines variétés présentent un duvet qui leur confère un aspect vert-de-gris.

     

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle



    En été et jusqu'en début d'automne, selon la date du semis, une fleur s'épanouit au sommet de chaque tige. Les fleurs, toujours brillantes, déclinent toutes les teintes du jaune d'or à l'orange foncé, au rouge et au bronze, du blanc rosé au rose tyrien. Certaines sont bicolores, d'autres doubles. Ce que l'on appelle « fleur » est en réalité une collerette de bractées colorées imitant les pétales, qui ont la particularité de ne pas faner. Les vraies fleurs, minuscules et tubulaires, composent le cœur jaune. Ce sont elles qui se transforment en petits fruits à aigrette permettant la multiplication de la plante par semis.

     

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle



    Les caractéristiques des bractées font de cette immortelle la candidate idéale pour composer des bouquets secs. Pour obtenir des bouquets de qualité, cueillez les fleurs un peu avant leur complète maturité, quand la collerette de bractées n'est pas encore complètement ouverte. Formez des brassées que vous lierez et suspendrez la tête en bas dans un endroit maintenu au sec, sombre et bien aéré. Attendez que le feuillage se dessèche et débarrassez les tiges de leurs feuilles desséchées, peu esthétiques, avant de composer vos bouquets.

     

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle



    L'immortelle à bractées possède des vertus médicinales. En 2000, des chercheurs indiens ont montré qu'elle contient de l'hispiduline, une molécule aux propriétés anti-inflammatoires et antalgiques.

     

    Fleurs cultivées : Immortelle



    Note : les immortelles cousines de l'immortelle à bractées, qui sont originaires de nos contrées (immortelle des dunes, immortelle d'Italie), sont connues depuis longtemps pour leurs propriétés médicinales. Elles étaient autrefois utilisées contre les hématomes, les brûlures et les rhumes ; en effet, leurs propriétés anti-inflammatoires évitent que ceux-ci ne dégénèrent en infection d'origine bactérienne.

     

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Fleurs cultivées : Immortelle

     

    Fleurs cultivées : Immortelle

    Yahoo!

    14 commentaires
  • Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )

     

    Saint-Léons est une commune française située dans le département de l'Aveyron, en région Occitanie.

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )


    Outre sa halle aux grains

     

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )

     

    le village est riche d'un patrimoine architectural, au hasard des rues vous découvrirez  :


    - les vestiges du cloître avec un enfeu dit "tombeau de Saint Léonce" (murs romans, réaménagement gothique, 

     

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )


    - le château privé du 15ème siècle (non ouvert à la visite),

     

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )


     - une fontaine-lavoir du 18ème siècle...

     

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )

     

    ainsi qu'une autre fontaine

     

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )

     
    - une église remaniée et partiellement reconstruite à la fin

    du XIXe siècle, sur les bases d'une église médiévale.

     

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )


    - la maison natale et le musée Jean-Henri Fabre.

     

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Saint-Léons  ( Aveyron )

     

    Saint-Léons  ( Aveyron )

    Yahoo!

    21 commentaires
  • 1er janvier  poème de Victor Hugo

     

    1er janvier

    Enfant, on vous dira plus tard que le grand-père
    Vous adorait ; qu'il fit de son mieux sur la terre,
    Qu'il eut fort peu de joie et beaucoup d'envieux,
    Qu'au temps où vous étiez petits il était vieux,
    Qu'il n'avait pas de mots bourrus ni d'airs moroses,
    Et qu'il vous a quittés dans la saison des roses ;
    Qu'il est mort, que c'était un bonhomme clément ;
    Que, dans l'hiver fameux du grand bombardement,
    Il traversait Paris tragique et plein d'épées,
    Pour vous porter des tas de jouets, des poupées,
    Et des pantins faisant mille gestes bouffons ;
    Et vous serez pensifs sous les arbres profonds.

    Le 1er janvier 1871.

    1er janvier  poème de Victor Hugo

    Victor Hugo

     

    1er janvier  poème de Victor Hugo

     

    1er janvier  poème de Victor Hugo

    Yahoo!

    19 commentaires
  •  

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )

     

    Chenillé-Champteussé est une commune nouvelle française, située dans le département de Maine-et-Loire en région Pays de la Loire, créée le 1er janvier 2016

     

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )



    Riche d’un patrimoine bâti mis en valeur, la commune de CHENILLE-CHAMPTEUSSE a su préserver la qualité de ses ambiances à travers ses deux villages historiques de Chenillé-Changé et de Champteussé sur Baconne, remplis d’un charme pittoresque, où la pierre alliée au végétal vous entraîne dans des lieux bucoliques.

     

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )



    Chenillé-Changé, avec la rivière la Mayenne qui baigne le village niché au creux du coteau, fut récompensée à de nombreuses reprises pour son fleurissement : Village Fleuri 4 fleurs et la mise en valeur de son patrimoine.

     

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )



    Champteussé sur Baconne traversée par le ruisseau la Baconne, avec ses vieilles bâtisses et son dédale de ruelles qui sillonne le cœur du village a valu au bourg d’être inscrit en site classé en 1976.
    Au gré des sentiers pédestres qui relient nos deux villages de charme, vous découvrirez la campagne environnante avec sa faune et sa flore.

     

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )



                Au coeur de Chenillé-Changé, labellisé Village de Charme, et en bord de Mayenne, découvrez l'unique moulin à eau produisant encore de l'électricité.
             Unique dans la région, ce monument possède toujours sa roue à aube de 7 mètres de diamètre, sa turbine hydraulique, ses 145 poulies, ses 470 courroies et ses différentes machines de fabrication.

     

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )

     

    Chenillé-Champteusé  (Maine et Loire )

     

    Yahoo!

    16 commentaires
  • Peintures animalières de :

     

    Originaire d’Auvergne, Marie-Joëlle s’installe en bordure de la forêt de Fontainebleau en 1990 et découvre l’Art Animalier. En 2004, Christian Germak décrit son travail dans « Art Gazette Internationale » :

     

    Peintures animalières de :

     

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

     


    « Marie-Joëlle Cédat est peintre, c’est une portraitiste et une portraitiste de talent …
    Mais dire de Marie-Joëlle Cédat qu’elle est peintre, et même portraitiste d’animaux, est trop peu, trop restreint, au-dessous de la réalité devant son talent d’observatrice et d’interprétation picturale. Elle ne peint pas uniquement ce qu’elle voit, elle peint ce que pense son sujet. Ses portraits sont autant de messages de l’animal vers l’homme.

     

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat



    Un art à part, qui tient aussi de la psychologie et du savoir artistique. »
    Après des années de recherche sur le pastel, Marie-Joëlle Cédat a ressenti l’irrésistible  besoin d’élargir sa production artistique.
    Elle a satisfait son envie de revenir vers la technique de ses débuts, la peinture à l’huile, puis le passage à l’acrylique s’est récemment imposé à elle.

     

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat



    Le résultat est surprenant ! On est saisi par la puissance qui émane de chaque œuvre, le mouvement et la vie qui se dégagent des sujets traités : la méfiance dans l’œil de ce chevreuil, la majesté dans le regard de ce cerf couché ou la force de ces deux autres luttant pour le brame.

     

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat



    Aujourd’hui Marie-Joëlle Cédat fait partie des artistes animaliers français les plus présents, ses tableaux sont exposés régulièrement dans plusieurs galeries animalières en France et à l’étranger. Elle a récemment ouvert un deuxième atelier situé au cœur de la Sologne.

     

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

     

    Peintures animalières de : Marie-Joëlle Cédat

    Yahoo!

    16 commentaires
  •  

    29 décembre 1743 : décès de

     

    Hyacinthe Rigaud, né à Perpignan le 18 juillet 1659 et mort à Paris le 29 décembre 1743, est un peintre français, connu comme portraitiste de la cour de France du temps de Louis XIV et de Louis XV. Son nom de naissance est Jacinto Francisco Honorat Matias

     

    29 décembre 1743 : décès de Hyacinthe Rigaud



     Son père était un tailleur de vêtements, mais on compte de nombreux artistes dans sa famille. En 1669, son père meurt et Hyacinthe est placé en apprentissage à Carcassonne chez le doreur Pierre Chypolt, puis chez le peintre Paul Pezet à Montpellier, ce dernier possède de nombreuses œuvres de peintres flamands (Rubens, Van Dyck). Il s’entraîna alors à copier Van Dyck. En 1675, il s'installe à Lyon et se lie d'amitié avec Pierre Drevet.

     

    29 décembre 1743 : décès de Hyacinthe Rigaud



    Il part pour Paris en 1681 et remporte le premier prix de peinture donné par l'Académie royale dont le thème était Caïn bâtissant la ville d’Énoc, il se fait remarquer par Charles Le Brun qui dirige alors l'Académie. Au lieu de partir pour Rome, ce qui était alors habituel pour ceux ayant obtenu un prix, Le Brun lui conseille alors de se perfectionner dans le portrait

     

    29 décembre 1743 : décès de Hyacinthe Rigaud



    Il retourne à Perpignan en 1695, où il fera quelques portraits de sa mère.

     

    29 décembre 1743 : décès de Hyacinthe Rigaud

    29 décembre 1743 : décès de Hyacinthe Rigaud

     

    Il entre à l'Académie royale en 1700 et y devient professeur en 1702, il deviendra également directeur en 1733. En 1701, il réalise son œuvre la plus connue, le portrait de Louis XIV.

     

    29 décembre 1743 : décès de Hyacinthe Rigaud

     

    Il réalise aussi de nombreux portraits de familles royales.

     

    29 décembre 1743 : décès de Hyacinthe Rigaud

    29 décembre 1743 : décès de Hyacinthe Rigaud

    29 décembre 1743 : décès de Hyacinthe Rigaud

    29 décembre 1743 : décès de Hyacinthe Rigaud

    29 décembre 1743 : décès de Hyacinthe Rigaud

    29 décembre 1743 : décès de Hyacinthe Rigaud

    29 décembre 1743 : décès de Hyacinthe Rigaud

    29 décembre 1743 : décès de Hyacinthe Rigaud

    29 décembre 1743 : décès de Hyacinthe Rigaud

    29 décembre 1743 : décès de Hyacinthe Rigaud

    29 décembre 1743 : décès de Hyacinthe Rigaud

    29 décembre 1743 : décès de Hyacinthe Rigaud



    Il se marie en 1703 à la fille d'un procureur, mais le contrat est rompu après quelques mois. Il se remarie en 1710 à la veuve d'un huissier.

     

    29 décembre 1743 : décès de Hyacinthe Rigaud

     

    Cette dernière meurt en 1743 et Hyacinthe quelques mois plus tard.

     

    29 décembre 1743 : décès de Hyacinthe Rigaud

     

    29 décembre 1743 : décès de Hyacinthe Rigaud

     

    Yahoo!

    10 commentaires
  •  

      Ingrédients

    Pour les 3 gâteaux:

    100g de beurre
    300g de chocolat pâtissier
    1 verre de lait
    6 oeuf
    150 g de sucre
    180 g de farine
    2 sachets de levure chimique

    Pour la crème de mascarpone:

    500 g de mascarpone
    180 de sucre glace
    240 ml de crème fraîche 30 % MG

     



    Préparation



     Pour les gâteaux, faire fondre le chocolat et le beurre. Ajouter ce mélange à tous les autres ingrédients. Mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène.
    Partager en 3 pour pouvoir réaliser les 3 gâteaux. Cuire chaque gâteau 25 minutes à 180 .

    Pour la crème au mascarpone,  mettre la mascarpone et le sucre glace dans un bol. Battre avec un fouet électrique jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse. Ajouter la crème fraîche  et battre afin d'obtenir la bonne consistance. Laisser reposer au frais avant de l'utiliser.

    Pour monter le layer cake, vous devez couper le dessus de chacun de vos gâteaux à l'aide du couteau à génoise pour que ceux-ci soient droits. Ensuite vous alternez gâteau et couche (plus ou moins épaisse selon vos envies) de crème. Puis vous étalez le reste de crème sur la totalité du gâteau. Enfin vous pouvez décorer votre gâteau comme bon vous semble. Ici j'ai utilisé du sapin , des pommes de pin et des petits boules rouges

     

     

    Yahoo!

    13 commentaires
  • Fleurs cultivées : HOYA

    Fleurs cultivées : HOYA

     

     Le hoya du latin Hoya appartient à la famille des Asclépiadacées. Il est originaire d’Extrême-Orient et d’Australie tropicale. Le plus souvent appelé par son nom latin Hoya, on le nomme aussi fleurs de porcelaine ou fleurs de cire.

     

    Fleurs cultivées : HOYA

    Fleurs cultivées : HOYA

    Fleurs cultivées : HOYA

    Fleurs cultivées : HOYA

    Fleurs cultivées : HOYA



    Le hoya est une plante principalement grimpante ou rampante au feuillage persistant, qui peut atteindre 3 m de long.

     

    Fleurs cultivées : HOYA

    Fleurs cultivées : HOYA

    Fleurs cultivées : HOYA

    Fleurs cultivées : HOYA

    Fleurs cultivées : HOYA



    Ses feuilles, au vert plus ou moins foncé, sont unies ou panachées selon les espèces. Elles sont souvent épaisses, vernies, de formes ovales, allongées ou en cœur.

     

    Fleurs cultivées : HOYA

    Fleurs cultivées : HOYA

    Fleurs cultivées : HOYA

    Fleurs cultivées : HOYA

    Fleurs cultivées : HOYA

    Fleurs cultivées : HOYA



     Le hoya fleurit en ombelles de fleurs (de 5 à 30) à l’aspect cireux qui se dressent sur un solide pédoncule. Chaque fleur, portée par un pédicelle, est composée de 5 pétales. Souvent étoilée et plate, elle peut être aussi courbée ou pliée vers l’arrière, ou encore en forme de coupe ou d’urne. La floraison est capricieuse : elle a lieu le plus souvent en été, mais n’est pas fixe et dure pour plusieurs espèces quasiment toute l’année.

     

    Fleurs cultivées : HOYA

    Fleurs cultivées : HOYA

    Fleurs cultivées : HOYA

    Fleurs cultivées : HOYA

    Fleurs cultivées : HOYA

    Fleurs cultivées : HOYA

    Fleurs cultivées : HOYA



    Certaines fleurs dégagent un parfum soutenu et sécrètent un nectar sucré et transparent qui attire les insectes pollinisateurs, notamment la nuit lorsqu’elles sentent le plus.

     

    Fleurs cultivées : HOYA

    Fleurs cultivées : HOYA

     

    Fleurs cultivées : HOYA

    Yahoo!

    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique