• LA MARJOLAINE SAUVAGE

    b

    Elle est très commune dans les sols calcaires secs, les pentes buissonneuses. Les fleurs roses, en groupes pyramidaux, très odorantes, se dressent au bout des tiges qui mesurent de 30 à 80 cm. Le calice des fleurs est formé de cinq dents régulières. La lèvre supérieure de la corolle est dressée, l'inférieure étant étalée. On récolte la marjoleine pour ses propriétés médicinales (labiées ou labiatacées).

    « ARDELAY, aux Herbiers Un donjon-résidence vendéenPRIERES GLANEES par Jean-Marie PETITCLERC »
    Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :