• le Chateau de BUDOS Une puissance fragile

    Ruines du chateau de Budos

    Dominant la vallée du Ciron, le chateau  de Budos, contemporain de celui de Villandraut, est construit selon le meme parti. Très éprouvé par les dégradations révolutionnaires et par les destructions qui s'ensuivirent, cette forteresse fut davantage conçue comme un symbole de prestige que comme une place capable de résister à des attaques d'envergure.

    ChateauDeBudos2

    photo base

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    UNE DEFENSE PLUS SYMOLIQUE QUE REELLE

    Elevé à mi-pente, sur un site dépourvu de réelle valeur militaire, le chateau de Budos a étré conçu sur le modèle de son illustre ainé, Villandraut. Il se compose d'une enceinte rectangulaire de 55m sur 45m, flanquée à chaque angle d'une tour. Trois de ces tours sont circulaires, l'une, octogonale, fut réaménagée au XVIIIe siècle en colombier. Contre les courtines sont appuyées quatre tours carrées. L'une, de construction plus tardive que les autres, est en saillie et servait de chatelet d'entrée. Sa porte unique, défendue à mi-hauteur par une ligne de machicoulis, était protégée par un pont levis dont subsistent les rainures. Les murs sont moins épais qu'à Villandraut et les tours, moins massives, de sorte que les capacités défensives de Budos apparaissent limitées. La principale protection consiste dans les lices de 6m de large qui, en avant des courtines, exposent la progression d'un éventuel ennemi au tir des flèches et plus tard, lorsque leur emploi se généralise, à celui des armes à feu légères. Le chateau fera, au XVIIIe siècle l'objet 'une importante campagne de transformation : c'est à cette époque que l'aile d'habitation appuyée contre la courtine sud est réhaussée d'un étage et que l'aile nord est affectée aux communs

    CP 33076 008

    LE VENT DE LA RUINE

    Les La Roque conserveront Budos jusqu'à la Révolution. En 1789, son seigneur est Charles de La Roque qui émigre dès le début des troubles. Le chateau est vendu comme bien national

    dépecé, puis sert aux paysans du voisinage comme carrière de pierres. Il est réduit à l'état de ruine lorsqu'il est racheté en 1860 par Léon de Brivazac, fils de Delphine de la Roque-Budos. Inscrit au titre des Monuments historiques depuis 1988, le chateau fait aujourd'hui l'objet d'une restauration......

    « MEDITATIONS PENDANT LE CAREMELES TREFLES »
    Yahoo!

  • Commentaires

    6
    Samedi 3 Avril 2010 à 06:11
    nadia

    Bonjour Lucette. Je vous souhaite de bonnes fêtes de Pâques!! Bisous.

    5
    Vendredi 2 Avril 2010 à 21:16
    mentale

    contente que tu sois de retour !

    comment a été ton séjour la bas??

    bon weekend de pâques!

    bises

    4
    Vendredi 2 Avril 2010 à 19:49
    Mam'Annie

    Ainsi tu es revenue de voyage. Tu vas en avoir des choses à nous raconter ! et des photos à nous montrer. Bises

    3
    Vendredi 2 Avril 2010 à 19:17
    danie592

    Bonsoir Mamie Lucette,

    J'espère que tu as passé de belles vacances en Croatie ?

    Pas fameux ,le climat pour ta rentrée en France, hier , des grêles !

    Ce matin il avait gelé..Je me souviens de Pâques,il y a une dizaine d'années il avait fait 25° le lundi, je pense qu'on en sera loin cette année.

    Je te souhaite une bonne soirée et de belles fêtes de Pâques

    Gros bisous ! à bientôt

    2
    Vendredi 2 Avril 2010 à 15:30
    ptefleurs18

    bonjour lulu ...eh oui je fais decouvrir ma region de temps en temps  tu vas sur la page 2/3 et tu veras d autres endroit  tel ou je suis situer  vue du ciel  tu n etais pas la  quand j ai mis en ligne .......j ai pas pu venir  de bonne heure aujourd hui  car  probleme avec ma ligne  telecom il sont passer j ai une meilleur connection   sa venais d un fil a une prise .....pour ton article ce st encore de l argent que l etat vas devoir financer pour renover et apres bonjour les impots esce que ca vaut vraiment la peine  alors que des milliers de gens crevent de faim  et non pas de logement  je donnerai la prioriter a ca  je  pense que tu seras d accord avec moi  mais on tu y es pour rien  je sais ...je te souhaite un bon apres midi gros b isous

    1
    Vendredi 2 Avril 2010 à 11:44
    Bonjour mamie Lucette, c'est Cédric de la Réunion. Je suis venu seulement afin de vous donner de mes nouvelles. Je suis désolé de ne pas avoir pu vous donner signe de vie durant ces trois mois. Voilà, c'était pour vous dire que je ne vous ai pas oublié. Dieu vous garde! Je vous embrasse. Cédric
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :