• Le grand almanach de la France : Accident d'autobus

    Le grand almanach de la France : Accident d'autobus

     

    C'est notamment dans l'Illustration du 30 septembre 1911 que ce tragique fait divers est rapporté. En ce début du XXe siècle, on assiste à une grande mutation des moyens de transport, tant individuels que collectifs. Avec leur apparition, les véhicules automobiles viennent s'ajouter à un trafic à traction animale déjà important. L'absence de réglementation et le mélange de tous les types de véhicules rendaient la circulation parisienne complètement anarchique, avec de fréquents accidents.

     

    Le grand almanach de la France : Accident d'autobus

    Le grand almanach de la France : Accident d'autobus

    Le grand almanach de la France : Accident d'autobus

     

    Toutefois, celui du 27 septembre 1911 au Pont de l'Archevéché restera comme l'un des plus spectaculaires et des plus dramatiques. Ce jour là, à 16 heures 40, le conducteur d'un autobus assurant la ligne Batignolles-Jardin des Plantes s'engage sur ce pont très étroit. Mais il aperçoit bientôt un autre autobus engagé en sens inverse. Il cherche à éviter la collision et donne un violent coup de volant à droite. L'autobus fait une embardée, monte sur le trottoir et vient butter contre le parapet qui cède sur la longueur de 5 mètres. Le véhicule plonge inévitablement dans la Seine.

     

    Le grand almanach de la France : Accident d'autobus

    Le grand almanach de la France : Accident d'autobus

    Le grand almanach de la France : Accident d'autobus

    Le grand almanach de la France : Accident d'autobus

     

    Parmi les voyageurs de 1ere classe (c'est-à-dire à l'intérieur du véhicule, la 2e classe étant à l'impériale), un seul en réchappa : ayant vu venir la manoeuvre, il réussit à sortir par une des fenêtres ouvertes, échappant au plongeon en restant accroché au parapet.

     

    Le grand almanach de la France : Accident d'autobus

    Le grand almanach de la France : Accident d'autobus

    Le grand almanach de la France : Accident d'autobus

    Le grand almanach de la France : Accident d'autobus

     

    Puis une tête émergea des remous, c'était un prêtre, l'abbé Richard, qui, se délestant de sa soutane, se jeta dans l'eau à sept reprises pour ramener sur la berges des infortunés passagers, les arrachant à une mort probable. D'autres passants se joignirent aux secours, dont un ancien champion de natation, tandis que des barques arrivaient depuis les péniches voisines. En même temps, une foule de curieux s'agglutinait sur les berges. L'accident fera 11 victimes, dont le conducteur et le contrôleur.

     

    Le grand almanach de la France : Accident d'autobus

    Le grand almanach de la France : Accident d'autobus

    Texte extrait du livre : Le grand almanach de la France

    Le grand almanach de la France : Accident d'autobus

    « " L'Automne " poème de Lucie Delarue-MardrusVertus médicinales des plantes sauvages : Mélilot »
    Yahoo!

  • Commentaires

    18
    Jeudi 29 Septembre 2016 à 20:46

    Bonsoir Mamie Lucette !

    Merci de ton article que je ne trouve pas triste mais instructif d'une autre époque. Quel geste magnifique de cet abbé Richard ! Il faut des prêtres de cette calité. Moins occupés de grands études et plus prés des ces pauvre gens. Car au prêtre on l'apelle le pasteur et lui marche toujours prés de ses brebis. Je ne suis pas contre les prêtres, mais je ne reconnais mon vieux curé qui aida à aimer Jésus.

    Bisous de nani et titisleep

    Ce pont est bien celui du pont des Arts ? 

    Afficher l'image d'origine

    On enlève les cadenas car sinon le pont risque de s'écrouler.

    J'ai travaillé à coté

     

    17
    Jeudi 29 Septembre 2016 à 19:51
    Bonsoir Lucette,
    Ah j'ai lu des articles sur cet accident chez ma grand-mère. Je te souhaite une très bonne soirée, grosses bises Véronique
    16
    Jeudi 29 Septembre 2016 à 17:34

    triste partage que tu fais là...mais bravo au prêtre qui sauva quelques personnes...♡♡

    15
    Jeudi 29 Septembre 2016 à 14:57

    coucou du jeudi!!!! il fait beau cet après midi! bisous Sylvie  

    14
    Jeudi 29 Septembre 2016 à 13:32

    bonjour ma mamie lucette, bel article mais plus maintenant, il y a des accidents très rare, on vois plus ça en tant que vrai parisienne de souche, c'est la délinquance avec drogues, agressions et viols, Paris est devenue une ville de merde, tu es bien ou tu es, profite de ta belle région....superbe ta création...passe un bon jeudi avec de gros bisous, annie

    13
    Jeudi 29 Septembre 2016 à 13:18

    Bonjour, Mamie Lucette,

    me voici, sur ton admirable blog ! bon reportage triste pour cet ancien autocar ! Je passe te remercier. Merci bien, pour ton bon compliment sur le relookage de mon blog ! Je te souhaite un bon jeudi après-midi. Au plaisir, mes sincères, mes tendres amitiés, gros bisous, ensoleillés.

    12
    Jeudi 29 Septembre 2016 à 10:44

    Bonjour Lucette.

    Les articles de cette époque étaient déjà teintés de sensationnalisme !

    Bon jeudi chez toi !

    11
    Jeudi 29 Septembre 2016 à 09:32

    Bonjour Lucette

    C'est hélas toujours d'actualité ces catastrophes , ils ont beau nous pondre n'importe quelle nouvelle loi , ça ne change rien !

    J'espère que tout se passera bien pour >Jeremy et Maud et qu'il pourront aussi profiter du beau temps

    Bonne journée à vous deux

    Gros bisous Hélène

    10
    Jeudi 29 Septembre 2016 à 09:00

    hello Lucette

    quelle tristesse , quelle tragédie pour les familles , les victimes 

    rien n'a changé!!! Bien au contraire , la circulation est dense  et les accidents se succèdent 

    bisous

    9
    Jeudi 29 Septembre 2016 à 08:54

    Oui mamie Lucette c'est de Rémy, j'ai sa permission à lui aussi ce sont deux blogueurs super gentils ou je prends de temps en temps leurs poèmes.

    bisous

    8
    Jeudi 29 Septembre 2016 à 08:36

    Article très intéressant sur ce tragique accident !

    7
    Jeudi 29 Septembre 2016 à 08:20

    Bonjour mamie Lucette

    Impressionnantes ces photos, mais je crois que cela n'a pas beaucoup changé avec la circulation c'est même pire

    doux jeudi mamie Lucette gros bisous

    Marlène

    6
    Jeudi 29 Septembre 2016 à 07:35

    Aujourdh'hui le pont de l'Archevêché c'était ça

    Puis ça 

    DSCF8526

    Je suis sure que beaucoup de personnes ne connaissait pas, un bel article qu'il faut lire

    bonne journée

    bisous

    marie

    5
    Jeudi 29 Septembre 2016 à 07:25

    Ce n'était hélas que le début d'une longue hécatombe qui perdure encore de nos jours, la société devra entièrement revoir ses modes de transport pour pouvoir prétendre offrir la sécurité. Je suis avec beaucoup d'attention les initiatives comme à Brest ou on essaie de voir le transport public en ville par téléphériques, il me semble que l'on peut transporter plus de personnes plus rapidement et plus régulièrement dans des conditions de sécurité qui semblent optimales.

    Amicalement

    Claude

    4
    Jeudi 29 Septembre 2016 à 06:47

    Ces catastrophes qui font grand bruit.

    Douce journée Lucette

    Bisous

    timilo

    3
    Jeudi 29 Septembre 2016 à 05:52
    Hier et aujourd'hui. Toujours des catastrophes. Les personnes ayant porter secours ont dû mériter la médaille du courage.

    Bises et belle journée ma chère Lucette.
    2
    Jeudi 29 Septembre 2016 à 01:11

    bonjour lucette en ce jeudi matin mais la je ne vais pas tarder a me recoucher

     tres bel article sur ce si tragique accident , il y en a eu de tous les temps meme quand ça roulait moins vite la preuve

     je t embrasse

    1
    Jeudi 29 Septembre 2016 à 00:52

    Une belle documentation mais quelle tragédie

    Aujourd'hui hélas malgré le code et réglementation on assiste

    aussi à de terribles accidents  .

    Je te fais de gros bisous ma douce Lucette et te souhaite une douce nuit .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :