• Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

     

    A la Belle Epoque, les roses étaient surtout cultivées dans un but industriel. Elles entraient notamment dans la fabrication de savons, de parfums, d'eau de rose, d'huiles essentielles, de poudres et de crème, autant de produits prisés par les élégantes de l'époque.

     

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

     

    C'est surtout sur les hauteurs de Grasse, dans les Alpes-Maritimes que s'étendaient le plus grand nombre de champs de fleurs de toutes sortes et aussi que se trouvaient les plus prestigieux parfumeurs.

     

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

     

    Puis, de plus en plus, avec la mode des produits de beauté, se développa l'industrie de la distillation de fleurs.

     

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs


    Dès le début du XXe siècle, notamment dans le Gâtinais, en Essonne, en Seine-et-Marne et dans le Loiret, on commença à cultiver le crocus, dont les stigmates séchés donnent le safran. Ce dernier était, et est toujours, utilisé en teinturerie, en médecine et en cuisine.

     

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

     
    Dans le Jura, la région de Pontarlier se spécialisa, à partir de 1797, dans la culture de l'absinthe, plante vivace aromatique. Cette production s'effectuait pour le compte d'un certain Henri-Louis Pernod qui créa une boisson bientôt surnommée la "fée verte", et dont la consommation fut interdite le 16 mars 1915 et à nouveau rétablie en 2011.

     

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

     

    Texte extrait du livre : Le grand Almanach de la France.

     

    Le grand Almanach de la France : La France d'autrefois : la cueillette des fleurs

    « " Hier au soir " poème de Victor HugoVertus médicinales des arbres : NOISETIER »
    Yahoo!

  • Commentaires

    22
    Vendredi 12 Juin 2015 à 00:04

    Je viens te souhaiter une douce nuit chère Lucette

    Déjà vendredi 

    Chez nous temps irrespirable 

    Orage au programme

    Un peu de pluie fera du bien au jardin

    Je te fais de gros bisous

    Ton Amie Monia

    21
    Jeudi 11 Juin 2015 à 20:59

    bonsoir ma belle ,pas pu venir hier ,visite du fiston et de la belle-fille  ,demain ,que de fleurs ,grosse chaleur ,ça nous changera de la froidure de ces derniers jours ,bonne soirée ,bisous

     

    20
    Jeudi 11 Juin 2015 à 19:47

    Bonsoir Rémy, 

    Le personnage qui a crée l'absinthe est bien Henri-Louis Pernod... Voici sa biographie : Henri-Louis Pernod, né au Locle en 1776 et décédé en 1851, est un distilateur suisse qui propagea la consommation de la boisson alcoolisée absinthe. Son entreprise a été intégrée en 1975 dans le groupe Pernod-Ricard .

    Bonne soirée, gros bisous

    19
    Jeudi 11 Juin 2015 à 19:40

    un grand plongeon dans le passé...Bisou du soir

    18
    Jeudi 11 Juin 2015 à 18:50

    Bonsoir Mamie Lucette. Très bon article instructive. J'aime beaucoup la rose. Le sécret de la paella en Espagne c'est le safran, mais je ne savais pas tous ses sécrects. Je ne sais pas chez toi, mais ici nous avons 32° Vous avez la mer et c'est une chance. Profite bien et bonne soirée nani

     Cette recette est prévue pour 8 personnes, en fonction du nombre de convives à ce repas, respectez cette liste d'ingrédients : 


    - 500 g de riz rond 
    - 1 kg de filet de poulet 
    - 500 g de calamars 
    - 1 l de moules 
    - 15 grosses crevettes 
    - 1 chorizo 
    - 2 poivrons 
    - 1 kg de tomates 
    - 2 oignons 
    - 3 gousses d'ail 
    - 3 doses de safran 
    - 1 l de bouillon de volaille 
    - 5 cuillères à soupe d'huile d'olive 
    - sel et poivre

    Pour cuisiner ce plat familial, il faut prévoir à peu près 35 minutes de préparation et autant pour la cuisson.

     

    Commencez par couper le poulet en morceaux, nettoyer les moules, tailler le chorizo et les poivrons en fines tranches, peler et concasser les tomates, hacher les oignons et l'ail.

    Dans une large poêle, verser de l'huile et faire dorer les morceaux de poulet.

    Ajouter les calamars, les oignons tout en remuant puis incorporer les tomates, l'ail, le safran, le sel et le poivre.

    Laisser cuire 5 minutes en remuant avant d'incorporer le riz, le chorizo et le bouillon.

    Ajouter les crevettes et les moules.

    Porter le tout à ébullition puis laisser cuire pendant 30 minutes.

     

    Il ne vous reste plus qu'à déguster ce plat typiquement espagnol !

    Pour colorer les assiettes, ajouter des feuilles de persil ainsi que des tranches de citron.

    Paella royale

     

    17
    Jeudi 11 Juin 2015 à 18:16

    Il manque juste les odeurs....

    Bonne fin de journée.

    16
    Jeudi 11 Juin 2015 à 15:41

    BONJOUR LUCETTE !


    Les vrais parfums à base d'essences naturelles sont de plus en plus rare ! Si tu as choisi "Guerlain", ils sont presque tous naturels !


    Martine est "Shalimar" et moi "Habit rouge" !


    Quand au Safran, c'est le produit consommable le plus cher du monde, entre 25.000 et 40.000€ le kilo, deux fois plus cher que l'or et trois fois le prix du caviar.


    Tu me parles de Henri Louis PERNOD, mais il est mort au 19éme siècle. Par contre Paul RICARD est mort en 1997, je suis d'ailleurs monté sur sa tombe dans l'île des Embiez (une de ses deux Îles)


    Ce gros caillou, c'est la tombe de Paul Ricard !


    Gros Bisous Lucette !

    15
    Jeudi 11 Juin 2015 à 14:08

    Bonjour, Mamie Lucette,

    me voici, sur ton joli blog ! où j'admire ton intéressant article ! Nous étions allés dans un magasin, où ça fabriquait les parfum de Grasse, j'ai été émerveillé par toutes ses senteurs, du moins fort au plus fort et tous ce qu'ils faisaient. Je passe te remercier, te souhaiter avec la chaleur, un bon jeudi après-midi. Au plaisir, mes tendres amitiés, gros bisous ventilés, ton amie du midi.

    14
    Jeudi 11 Juin 2015 à 13:30

    Les Rosez  cette année sont vraiment belles... une année à roses, je vais dire...

    13
    Jeudi 11 Juin 2015 à 12:36

    belle journée, Lucette;

    12
    Jeudi 11 Juin 2015 à 12:03

    bonjour lucette!!!!les roses sentent tellement bon!!!!je ne suis jamais aller a grasse!!!on ne sort pas beaucoup avec les betes!!pffffffff

    bonne journee et gros bisous

    11
    Jeudi 11 Juin 2015 à 11:52

    Bonjour Lucette Bel article !  je connais Grasse  j'ai visité Fragonard ,toutes ces senteurs n'avaient donné un mal de tete ... Au Maroc il y a aussi la ville des roses ( El Kélaa m'Gouna ) et Taliouine pour le safran . Bon jeudi  bises

                                    Magasin de produits a base de roses

                                (il y en a un grand nombre dans cette ville)

                        

    10
    Jeudi 11 Juin 2015 à 10:54

    Bonjour mamie Lucette

    c'est magnifique il y a eu un reportage à la télé sur la cueillette des pétales de roses à Grasse c'est la que l'on fait les parfums.....j'aimerai y visiter là ou se font les parfums j''espère que j'aurai l'occasion d'y aller

    douce journée Mamie lucette

    bisous

    Marlène

    9
    Jeudi 11 Juin 2015 à 09:45

    Bonjour Mamie Lucette,

    Je suis allée visiter la parfumerie Fragonard à Grasse en 1983 !

    Le soleil brille et il fait 25° ce matin, pourvu que ça dure...Les orages attendus pour demain...

    Bon jeudi, gros bisous

    Ci joint ,une rose de mon jardin : Magdalena

                      Photo de Danièle Francois-Nina.

    8
    Jeudi 11 Juin 2015 à 09:36

    Bonjour


    Très bel article!


    J'aime les fleurs, leur odeur!


    Par contre j'ai du mal avec les odeurs de fleurs synthétique et les huiles essentiels, cela me donne la nausée, je ne sais pas pourquoi....


    Bisous


     

    7
    Jeudi 11 Juin 2015 à 09:17

    que c'est joli toutes ces cultures et tout ce qui en sort

    6
    Jeudi 11 Juin 2015 à 08:58

    Bonjour Lucette

    je connais Grasse,mon fils y est né,

    il est vrai qu'ils ont trourné une série,dans un grand champ de fleurs,je crois

    et qui s'est passé sur Grasse

    belle journée

    5
    Jeudi 11 Juin 2015 à 07:52

    Bonjour lucette
    je connais Grasse et je pense que cette cueillette est toujours d'actualité
    16° ce matin et la journée s’annonce ensoleillée ,toujours pas de pluie annoncée et cela devient catastrophique pour les cultures
    je te souhaite de passer une bonne  journée
    gros bisous

    4
    Jeudi 11 Juin 2015 à 07:15

    Bonjour Lucette oui la cote d'Azur c'est là ou il y à des bonnes senteurs , de toutes sortes ! il y à des années je suivais un feuilleton qui était tourné à Grasse ! c'est un endroit ou il faut que j'aille absolument !

    ma petite météo ! hier soir orage ! et ce matin il fait beau ! Gros bisous Bon Jeudi

    3
    Jeudi 11 Juin 2015 à 06:10

    bonjour Lucette

    il y a déjà ... des années , je suis allée visiter Grasse ainsi que la fabrication du parfum, savon..... c'était impressionnant

    mais que de fleurs pour avoir peu de  matières premières" !!

     

    bonne journée

    bises

    2
    Jeudi 11 Juin 2015 à 03:06
    Une fleur de Paris
    Bonjour Lucette,
    J'avais de l'eau de rose jeune fille. Une amie qui travaillait dans une usine de parfum à Suresnes m'en rapportait de temps en temps. Je suppose qu'aujourd'hui tout se fait à la chaîne et c'est bien dommage.
    Passe une bonne journée, grosses bises Véronique
    1
    Jeudi 11 Juin 2015 à 00:41

    Merci pour ce bel article très diversifié chère Lucette

     

    Les cartes anciennes sont superbes!!

     

    Je te souhaite une bonne nuit et te fais de gros bisous

    Ton Amie Monia

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :