• Le grand Almanach de la France : Les cafés des grands boulevards au XIXe siècle.

    Le grand Almanach de la France : Les cafés des grands boulevards au XIXe siècle.

     

    Au cours du XIXe siècle, les grands boulevards, lieu de rendez-vous des élégantes et élégants parisiens, donnent le ton de la mode. Suivant les époques, vont se succéder les muscadins et les merveilleuses du Directoire, les gandins sous la Restauration, les dandys sous Louis Philippe, les femmes en crinolines sous le Second Empire.

     

    Le grand Almanach de la France : Les cafés des grands boulevards au XIXe siècle.

    Le grand Almanach de la France : Les cafés des grands boulevards au XIXe siècle.

    Le grand Almanach de la France : Les cafés des grands boulevards au XIXe siècle.

    Le grand Almanach de la France : Les cafés des grands boulevards au XIXe siècle.

     

    C'est la grande époque des cafés des grands boulevards, fréquentés par les célébrités des arts et des lettres aussi bien que par les aristocrates et les bourgeois excentriques. Le plus célèbre est le Tortoni, mais il y a aussi le café Riche, le café de Paris, le Cardinal, le café Hardy ou encore le café Anglais, célèbre pour ses cabinets particuliers.

     

    Le grand Almanach de la France : Les cafés des grands boulevards au XIXe siècle.

    Le grand Almanach de la France : Les cafés des grands boulevards au XIXe siècle.

    Le grand Almanach de la France : Les cafés des grands boulevards au XIXe siècle.

    Le grand Almanach de la France : Les cafés des grands boulevards au XIXe siècle.

     

    En 1837, Alfred de Musset décrit ainsi ces cafés :

     

    Le grand Almanach de la France : Les cafés des grands boulevards au XIXe siècle.


    " Vous ne connaissez sûrement pas, Madame, les moeurs de ce pays étrange qu'on a nommé le boulevard de Gand. Il ne commence guère à remuer qu'à midi. Les garçons de café servent dédaigneusement quiconque déjeune avant cette heure. C'est alors qu'arrivent les dandys, ils entrent à Tortoni par la porte de derrière, attendu que le perron est envahi par la Barbares, c'est à dire les gens de la Bourse. Le monde dandy, rasé et coiffé, déjeune jusqu'à deux heures, à grand bruit, puis s'envole en bottes vernies.... Le boulevard Gand, pendant le jour est donc livré à la foule qui s'y porte depuis trois heures environ jusqu'à cinq.

     

    Le grand Almanach de la France : Les cafés des grands boulevards au XIXe siècle.

    Le grand Almanach de la France : Les cafés des grands boulevards au XIXe siècle.

    Le grand Almanach de la France : Les cafés des grands boulevards au XIXe siècle.

     

    Tandis que les équipages poudreux règnent glorieusement sur la chaussée, la foule ignorante ne se promène que du beau côté parce que le soleil y donne ....A cinq heures, changement complet : tout se vide et reste désert jusqu'à six heures, alors les habitués de chaque restaurent paraissent peu à peu et se dirigent vers leurs mondes planétaires. Le rentier, amplement vêtu, s'achemine vers le café des Anglais avec son billet de stalle dans la poche, le courtier bien brossé, le demi-fashionable vont s'installés chez Hardy, de quelques lourdes voitures de remise débarquent de longues familles anglaises qui entrent au café de Paris sur la foi d'une mode oubliée, les cabinets du café Douix voient arriver deux ou trois parties fines, visages joyeux mais inconnus. Le club de l'Union s'illumine et les équipages s'y arrêtent, les dandys sautillent ça et là avant d'entrer au Jockey-Club.

     

    Le grand Almanach de la France : Les cafés des grands boulevards au XIXe siècle.

    Le grand Almanach de la France : Les cafés des grands boulevards au XIXe siècle.

     

    Texte extrait du livre : Le grand Almanach de la France

     

    Le grand Almanach de la France : Les cafés des grands boulevards au XIXe siècle.

    « " Hiver " poème de Christiane L'Hermite-Coffrand Vertus médicinales des plantes sauvages : Fenouil sauvage »
    Yahoo!

  • Commentaires

    22
    Samedi 13 Février 2016 à 21:52

    petit coucou 

    comme tu vois ,toujours tardive sur l'ordinateur 

    fait une grande sieste cet aprèm

    vue le temps rien d'autre à faire 

    bonne soirée 

    **** bise *****

    21
    Vendredi 12 Février 2016 à 00:02

    Je viens te souhaiter une douce nuit chère Lucette

    Hier pour nous une journée de printemps mais bon cela ne va pas durer , flocons de neige en Normandie .

    Ta création est bien belle , je ne l'avais pas vu

    Je te fais de gros bisous

    Ton Amie Monia

    20
    Jeudi 11 Février 2016 à 21:18

    bonsoir ma belle ,c'est bien jolies toutes ces tenues de l'autre temps ,au risque de me répéter ,encore un triste temps ,bonne soirée ,bisous

    19
    Jeudi 11 Février 2016 à 21:14

    bonsoir 

    ici pluie à verse 

    marre ,on peu rien faire dehors 

    donc pianote un peu 

    cartes anciennes très jolies 

    plaisir de les regarder 

    *** bise ****

    18
    Jeudi 11 Février 2016 à 20:20

    Bonsoir, Mamie Lucette,

    me voici, mon coucou du soir, sur ton merveilleux blog ! Elles ont leur charme ces anciennes cartes. Voilà, un très intéressant article ! Je passe te remercier, te souhaiter une bonne soirée, une douce nuit. Passe une bonne fin de semaine, un bon week-end. La météo nous annonce un temps pluvieux dans le sud, ce matin, c'était dehors bien humide. Là, mon tendre m'a dit que les nuages sont là. Au plaisir, mes très tendres amitiés, gros bisous.

    17
    Jeudi 11 Février 2016 à 19:01

    les jonquilles se nomment cloches de Pâques en Allemagne car elles fleurissent autour de Pâques...elles sont bien tôt cette année...Bisous du soir

    16
    Jeudi 11 Février 2016 à 18:17

    Ce n'est certainement plus la même ambiance, mais les cafés des grands boulevards  sont toujours prisés par les touristes et les parisiens.

    15
    Jeudi 11 Février 2016 à 13:22

    bonjour ma mamie lucette, ta création est magnifique sur le carnaval, de pure beauté...

    14
    Jeudi 11 Février 2016 à 13:04
    bonne journée, Lucette sans vent mais la pluie menace;
    13
    Jeudi 11 Février 2016 à 11:20

    bonjour lucette,

    ces cafés avaient un certain charme, certains existent toujours, mais bon c'est pas pareil !

    je te souhaite une très bonne journée, grosses bises, véronique

    12
    cleome
    Jeudi 11 Février 2016 à 10:53

    Bonjour Mamie Lucette, Dommage que tu habites ,si loin c'est avec plaisir que je t'aurais invité à manger les gaufres !

    Non rassure toi, nous n'en mangeons qu'1 par jour, au goûter , je les conserve dans une boite hermétique elles partent souvent quand nous avons de la visite wink2 , elles ont beaucoup de succès !

    Le soleil s'est caché à présent mais il ne pleut pas et pas de vent, -1° ce matin et 5/6° à présent

    Bon jeudi, gros bisous

    11
    Jeudi 11 Février 2016 à 09:52

    Merci Lucette , c'est super cette balade dans le temps passé !

    Soleil ce matin mais gelée ,la pelouse est toute blanche , mais je t'avoue préférer ça que la pluie !

    Je vous souhaite une agréable journée

    Gros bisous Hélène

    10
    Jeudi 11 Février 2016 à 08:58

    Pourquoi pas une petite balade juste un jour dans ce décor......

    Eux ne craignaient pas encore les attentats !

    Bon sujet !  merci Lucette

    9
    Jeudi 11 Février 2016 à 08:34

    Bonjour Lucette

    Que je suis contente de ne pas vivre à cette époque !!! rien que pour les robes, la lessive..... je n'aurai pas apprécié!!lol

    passe une bonne journée

    bisous

    8
    Jeudi 11 Février 2016 à 07:37

    Une autre époque, j'aurais bien voulu porter une de ces robes, un rêve de princesse sans doute, mais cela ne restera qu'un rêve de petite fille bonne journée

    bisous

    marie

    7
    Jeudi 11 Février 2016 à 07:26
    Tout un art vestimentaire... Douce journée Lucette Bisous timilo
    6
    Jeudi 11 Février 2016 à 07:25

    bonjour lucette avec une tres forte gelée ce matin , et c est tres bien comme ça , on sent au moins que c est l hiver car par temps doux ce n est pas le cas et moi j aime un hiver sec et froid , bon faut pas que ça dépasse le zéro si possible quand meme car apres ça pose des problemes autrement

    je t embrasse

    5
    Jeudi 11 Février 2016 à 06:29

    Bonjour Lucette , j'aime bien ces anciennes cartes ainsi que les tenues , les gens étaient surement plus heureux que maintenant !!! Gros bisous bon Jeudi avec la pluie !!!!!

    4
    Jeudi 11 Février 2016 à 06:07

    C'est un monde révolu, mais déjà il ne concernait qu'une certaine élite de la société, les gens du peuple n'ont pas droit de cité dans ces milieux

    Amicalement

    Claude

    3
    Jeudi 11 Février 2016 à 00:29

    Un bel exposé chère Lucette

    Tes cartes anciennes sont superbes et j'adore ces femmes en crinolines , c'est ravissant 

    Je te souhaite une douce nuit et te fais de gros bisous

    Ton Amie Monia

    2
    Jeudi 11 Février 2016 à 00:10

    J'adore ces cartes anciennes. Elles sont vraiment très belles.

    Bises

    1
    Jeudi 11 Février 2016 à 00:04
    Article très complet avec un très beau texte. très douce nuit gros bisous caty
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :