• Le grand Almanach de la France : Les scieurs de long

    Le grand Almanach de la France : Les scieurs de long

     

    Aujourd'hui, toutes les scieries sont équipées de machines perfectionnées, ce qui facilite grandement les tâches du métier.

     

    Le grand Almanach de la France : Les scieurs de long

     

    Mais il n'en a pas toujours été ainsi. Le métier de scieur de long, qui consiste à débiter des troncs d'arbre dans le sens de la longueur, fut longtemps l'une des professions artisanales les plus nobles.

     

    Le grand Almanach de la France : Les scieurs de long


    Derrière cette appellation générique, il y avait deux tâches bien difficiles. Debout sur le rondin, le "chevrier" pèse de tout son poids sur la scie, tandis que le "renardier", sous le bois, tire de toutes ses forces, puis le mouvement s'inverse.

     

    Le grand Almanach de la France : Les scieurs de long


    Un travail extrêmement physique qui laisse d'épouvantables douleurs dans les reins, et les yeux rougis par la sciure.
    Les scieurs étaient appelés sur les chantiers où ils demeuraient souvent plusieurs jours consécutifs, logés par l'employeur (le marchand de bois) dans des conditions souvent précaires.

     

    Le grand Almanach de la France : Les scieurs de long

    Le grand Almanach de la France : Les scieurs de long

    Le grand Almanach de la France : Les scieurs de long

    Le grand Almanach de la France : Les scieurs de long

    Le grand Almanach de la France : Les scieurs de long

    Le grand Almanach de la France : Les scieurs de long

     

    La place devait être partagée entre plusieurs scieurs, bûcherons, équarrisseurs, rouliers et écorceurs. Lorsque le travail de notre scieur touchait à sa fin, les ouvriers étaient envoyés sur d'autres chantiers, pafois très loin de chez eux. Les scieurs ambulants essaimaient la France entière, ils appartenaient aux métiers des "maçons de la Creuse".

     

    Le grand Almanach de la France : Les scieurs de long

    Le grand Almanach de la France : Les scieurs de long

    Le grand Almanach de la France : Les scieurs de long

    Le grand Almanach de la France : Les scieurs de long

     

    Toutefois, dans le Massif central, là où les forêts avaient besoin de bras, de nombreux scieurs ont pu rester sédentaires.

     

    Le grand Almanach de la France : Les scieurs de long

     

    Texte extrait du livre :Le grand Almanach de la France

     

    Le grand Almanach de la France : Les scieurs de long

     

    « " Les Vendanges " poème de Victor de LapradeVertus médicinales des plantes sauvages : Arbousier »
    Yahoo!

  • Commentaires

    18
    Samedi 19 Septembre 2015 à 15:51

    ce devait être un métier dur et dangereux

    17
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 21:09

    bonsoir ma belle ,bien fatigant tout ça ,triste temps ,de la pluie ,du soleil ,hier grosse tempête avec des chûtes d'arbres et de branches sans compter les toitures arrachées à certains endroits ,mais pas de dégats chez nous ,bonne soirée ,bisous

    16
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 17:17

    Bonjour lucette

    tout un travail physique,a l'époque les machines n'existaient pas

    bel fin de journée

    as tu des nouvelles de Claude?

    15
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 17:15

    coucou mon amie, c'est magnifique, j'adore, très belle soirée, bisous.

    14
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 14:20
    Bonjour, Mamie Lucette, me voici, sur ton merveilleux blog ! où j'ai bien apprécié ton intéressant article ! Je passe te remercier, te souhaiter avec des éclaircies, un bon jeudi après-midi. Au plaisir, mes tendres amitiés, gros bisous, ton amie du midi.
    13
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 12:50

    bonjour ma mamie lucette, sublime création, un vrai régal....passe une agréable journée...de gros bisous, annie

     

    12
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 11:54

    bonjour lucette!!!!!et oui,maintenant tout est moderne,et encore ils se plaignent!

    cette nuit vent violent et pluie ++++++ pour le moment c'est plus calme!

    bonne journee avec des gros bisous

    11
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 11:53

    Bonjour Lucette le progres  ! c'est bien oui et non !!! gros bisous sous la pluie !!!! et un peu de vent !  bon jeudi

    10
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 10:47

    Bonjour Mamie Lucette,

    Bien gris aussi chez nous  et humide en plus !

    Cela va s'améliorer ce week end, c'est Mr Météo qui l'annonce wink2 espérons qu'il ne se trompe pas encore...

    Bon jeudi, gros bisous

    9
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 10:29

    Bravo pour ce très intéressant article.

    Bonne journée.

    8
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 09:52

    bonjour lucette,

    un métier vraiment spectaculaire et très dur. parfois le progrès est une bonne chose. j'aime voir de vieille photographies.

    passe une bonne journée, bises, véronique

                                   

    7
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 09:30

    Bonjour Lucette

    Et oui le modernisme a tout changé , c'est beau de voir toutes ces anciennes photos ! et donne un peu de nostalgie , où est notre jeunesse !!

    Bien du mal à me lever ce matin, après la nuit passée !! nous avons cru que le ciel nous tombait sur la tête , les arbres pliés en deux , les jardins inondés ,impressionnant les éléments étaient déchainés , ce matin le calme est revenu mais il pleut toujours.

    Voila tu as retrouvé la compagnie de Sylvie qui j'espère est contente de son séjour

    Je vous souhaite à toutes les deux une bonne journée

    Gros bisous Lucette

    Hélène

    6
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 09:02

    c'était dur à l'époque mais ça donnait du boulot à beaucoup de monde, dans la joie en plus

    belle journée, Lucette

    5
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 08:15

    Encore une page intéressante, merci Lucette

    Passe une agréable journée

    bises

    4
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 07:24

    Bonjour mamie Lucette

     Un métier difficile à cette époque maintenant c'est modernisé...après le vent violent qui à fait beaucoup de dégât dans la région c'est maintenant de fortes pluies.

    je te souhaite une douce journée

    bisous

    Marlène

    3
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 07:18

    lucette

     nous partons dans la journée direction la vendée alors je te dis a la semaine prochaine en esperant que tout va tres bien

     beau reportage sur les métiers tres durs et de ce smétiers il en reste bien sur dans certains pays

     bisous

    2
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 07:01
    francinea

    Bonjour, ça ne devait pas être une mince affaire ! de quoi se bousiller la santé, remarque, maintenant on se la bousille autrement "grâce" aux industriels qui nous empoisonnent ! je te souhaite une bonne journée bisous

    1
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 06:57

    quel métier difficile!!!  Quand on voit comment ça se passe maintenant !!!

    passe une bonne journée

    bisous

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :