• Le pont Valentré

    Le pont Valentré

     

    En 1306, les consuls de la ville de Cahors décident de la construction d'un pont au lieu-dit "Valandre", sur la partie Ouest du méandre de Cahors.

     

    Le pont Valentré

    Le pont Valentré

     

    La première pierre du nouvel ouvrage d'art est posée solennellement en 1308 par le premier consul Géraud de Sabanac. Le chantier va durer près de 70 ans, donnant naissance à la légende selon laquelle le diable aurait apporté son concours à l'architecte Paul Gout (disciple de Violet le Duc). En 1345 on peut circuler sur le tablier, les trois tours n'étant sans doute achevées que vers 1380, en dépit des crises de la guerre de Cent ans.

     

    Le pont Valentré

    Le pont Valentré

    Le pont Valentré

    Le pont Valentré

    Le pont Valentré

    Le pont Valentré

    Le pont Valentré

    Le pont Valentré

     

    D'une longueur de 172 mètres, le pont Valentré possède huit arches, retombant sur des piles pourvues d'un avant-bec. Il possède trois tours, dont seules les deux placées sur les rives étaient fortifiées de mâchicoulis et d'archères. Chaque extrémité était à l'origine protégée par un châtelet, ces éléments ayant presque disparu de nos jours.

     

    Le pont Valentré

    Le pont Valentré

    Le pont Valentré

    Le pont Valentré

    Le pont Valentré

    Le pont Valentré

    Le pont Valentré

    Le pont Valentré

    Le pont Valentré

    Le pont Valentré

    Le pont Valentré

     

    La construction de ce pont fut une entreprise qui s’avéra si difficile et longue qu’on supposât que seul un accord entre le Maître d’œuvre et le diable avait pu en venir à bout. L’architecte aurait signé un pacte avec le démon lui proposant son âme en échange de l’achèvement du pont.
    Mais le maître d’œuvre n’ayant aucunement l’intention d’honorer ce pacte aurait mis comme dernière condition que le diable aille chercher de l’eau pour tous les ouvriers à la fin des travaux. Ce qu’il lui demanda, mais pour ce faire lui confia un tamis!

    Le diable, vexé, se serait vengé en faisant tomber chaque nuit la dernière pierre de la tour centrale, afin que les travaux ne soient jamais terminés.

    Paul Gout, en clin d’œil à la légende, a fait sculpter par Cyprien-Antoine Calmon, une pierre représentant le Diable tentant d’arracher la pierre.

     

    Le pont Valentré

    Le pont Valentré

    Le pont Valentré

     

    Le pont Valentré

    « " Voici Mai ! " poème de Maurice CarêmePeinture de : Henry Hutt »
    Yahoo!

  • Commentaires

    14
    Mardi 2 Mai à 21:21

    bonsoir ma belle ,merci de nous faire connaitre ce joli coin   ,encore un beau soleil aujourd'hui ,malheureusement demain , il doit pleuvoir , pas de bol , j'ai une lessive à faire tourner , bonne soirée , bisous

    13
    Mardi 2 Mai à 17:50

    Bonsoir Lucette,

    Je ne connaissais pas ce pont Valentré, une petite merveille et j'ai adoré la légende de ce diable qui enlevait une pierre chaque jour et j'adore la sculpture de ce diable ! encore une belle découverte, merci Lucette.

    Passe une bonne soirée, grosses bises, Véronique

    0-Mes créations gifs animés : debut

    12
    Mardi 2 Mai à 17:30

    Je  l'ai visité il n'y a pas si longtemps et il en vaut la peine !

    11
    Mardi 2 Mai à 14:50

    bonjour lucette!!c'est un magnifique pont!!!il ne fait vraiment pas beau!!et pas chaud!

    bonne journee et gros bisou

    10
    Mardi 2 Mai à 14:47

    C'est une œuvre d'art remarquable qui s'est monté dans une période très troublées de l'histoire de France

    Amicalement

    Claude

    9
    Mardi 2 Mai à 12:55

    de gros bisous sous ce magnifique billet, annie

    8
    Mardi 2 Mai à 09:48

    Bonjour Lucette 

    Voila une région que je ne connais pas il est magnifique ce pont 

    J'espère que vous avez passé un bon week-end et que le temps a été meilleur qu'ici , pluie !ras le bol !!

    Patrick est rentré chez lui il souffre toujours bien sur de l'endroit de sa greffe , mais il lui faut deux mois  de patience et surtout être très raisonnable , mais son infirmière personnelle veille au grain !! j'irai le voir demain après-midi 

    Bonne journée à vous deux 

    et gros bisous Hélène

    7
    Mardi 2 Mai à 09:43
    francinea

    Bonjour, je ne connaissais pas cette histoire du diable, ni la présence de cette sculpture, je te souhaite une bonne journée, bisous

    6
    Mardi 2 Mai à 08:17

    Bonjour mamie Lucette

    Il est magnifique je suis allée au printemps dernier mais je n'ai pas vu ce pont je n'ai pas du passer par cette endroit mais il est vrai que je ne suis resté que la journée.

    douce journée et gros bisous

    Marlène

    5
    Mardi 2 Mai à 05:57

    Une œuvre d'art ce pont ..

    Douce journée LUCETTE

    Bisous

    timilo

    4
    Mardi 2 Mai à 05:47
    J' avais 23 ans lorsque j'ai visité Cahors et parcouru ce pont. Je me souviens encore.
    Ton article est pour moi un petit rappel. Merci.
    Porte-toi bien chère Lucette.
    Je t' embrasse.
    3
    Mardi 2 Mai à 01:19

    Magnifique construction, un bel endroit. J'aime beaucoup le petit diable !

    Bisous

    2
    Mardi 2 Mai à 00:37

    Bonjour, Mamie Lucette,

    me voici, sur ton merveilleux blog !

    Je passe courant de bonne heure du matin, dormant par intermittence, des maux

    me font réveiller les nuits en plus difficile pour moi à avoir la connexion dans

    la journée, mais un petit peu mieux la nuit. Je passe te remercier. Te souhaiter

    un bon mardi, une bonne journée, une bonne nouvelle et première semaine

    du mois. Mes amitiés, gros bisous.

    1
    Mardi 2 Mai à 00:32

    Coucou Lucette, quel joli billet! ce pont est une merveille. J'ai pour lui une sympathie toute particulière car pendant mes études d'Histoire de l'Art, nous faisions régulièrement des voyages avec l'Université et nous sommes allés plusieurs fois à Cahors visiter ce pont...

    De gros bisous pour te souhaiter une belle semaine

    Cendrine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :