• LE PROPHETE ELIE 3eme partie


    Là, il entra dans la grotte et y passa la nuit. Et voici que le parole de Yahvé lui advint, il lui dit :" Que fais-tu ici, Elie ?  -  " Je brule, dit-il , d'un zèle jaloux pour Yahvé, le Dieu des armées, parce que les fils d'Israel t'ont abandonnés, ils ont démoli tes autels, tué tes prophètes par le glaive , je suis resté, moi seul, et ils chercent à m'enlever la vie. Yahvé dit :" Sors, et tiens-toi dans la montagne devant  Yahvé." Et voici que Yahvé passait. Un vent violent et fort déchirait les montagnes et brisait les rochers en avant de Yahvé : Yahvé n'était pas le vent.Après le vent, un tremblement de terre , Yahvé n'était pas dans le tremblement de terre. Après le tremblement de terre, un feu : Yahvé n'était pas dans le feu. Après le feu, le son d'une brise légère. Or, dès qu'Elie l'entendit, il se voila la face de son manteau, sortit et se tint à l'entrée de la grotte. 
    Ainsi Dieu n'est plus dans l'ouragan, mais dans la brise légère, manière imagée d'offrir une vision plus spirituelle, plus intérieure du Dieu vivant. 
    Témoin de la révélation Elie se retrouvera, près du Christ, avec Moise, lors de la Transfiguration. Il fut aussi le témoin de la justice exigée par Dieu......
    la suite demain...........  
    « Paul SIGNAC 1863-1935 Le pointillismeLAVAUDIEU (Haute-Loire) 2eme partie »
    Yahoo!

  • Commentaires

    2
    Mardi 22 Février 2011 à 07:09
    mamie-lucette

    merci de votre visite

    toutes mes amitiés

    1
    Lundi 21 Février 2011 à 12:14
    (Clovis Simard,phD)

    Bonjour,

    Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.
          
    Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.

    La Page No-27: MERVEILLEUX ! LE ROI DAVID !

    CONTREFACTUELS ? UNE DES 7ième MERVEILLES DE LA PHYSIQUE QUANTIQUE

    Cordialement

    Clovis Simard

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :