• " les deux vieux " poème de Vette de Fonclare

    " les deux vieux " poème de Vette de Fonclare

     


    Les deux vieux

    Il était une fois, planté dans la garrigue,
    Un mas tout de guingois sous les assauts du vent.
    Un vieux mas si chenu, là depuis si longtemps,
    Que ses murs, tels des gens courbés par la fatigue,

    " les deux vieux " poème de Vette de Fonclare

    S’étaient pas mal voûtés, semblant pleurer misère.
    Y vivaient deux bons vieux, deux bonnes vieilles gens
    Qui semblaient oubliés par la fuite du Temps
    Et qui devaient tous deux être au moins centenaires.

    " les deux vieux " poème de Vette de Fonclare

    Deux vieux aussi ténus qu’une fine dentelle,
    Usés par les années, petits êtres menus
    Qui ne pesaient plus rien et qu’on ne voyait plus…
    Etaient-ils détenteurs d’une vie immortelle ?

    " les deux vieux " poème de Vette de Fonclare

    Tout le monde y croyait. Mais un beau jour d’automne,
    Le vent passant par là les vit dans le jardin,
    Frêles et délicats! Comme il était taquin,
    Il les fit s’envoler d’une aile polissonne

    " les deux vieux " poème de Vette de Fonclare

    Pour leur fair(e) faire un tour au-dessus de la Terre !
    Mais tout à l’opposé de ce qu’il aurait cru,
    Ils en furent ravis, et ne voulurent plus
    S’en retourner chez eux. Au fond fort débonnaire,

    " les deux vieux " poème de Vette de Fonclare

    Le vent les porta donc au Royaume céleste.
    Le vieux mas resta seul. Peu à peu le maquis
    Envahit plus encor ses vieux murs décatis ;
    Et longtemps à Alleins l’on se conta la geste

    " les deux vieux " poème de Vette de Fonclare

    Des deux vieux arrachés à leur vie amoindrie.
    Le vieux mas disparut sous la végétation
    Jusqu’à ce que se pose une étrange question :
    Pourquoi la lande ici était-elle fleurie ?

    " les deux vieux " poème de Vette de Fonclare

    Vette de Fonclare

     

    " les deux vieux " poème de Vette de Fonclare

     

    " les deux vieux " poème de Vette de Fonclare

     

    « Le Haut-Koenigsbourg, fruit des échanges franco-allemandsNantes l'élégante »
    Yahoo!

  • Commentaires

    11
    Mercredi 8 Février à 21:49

    bonsoir MAMIE LUCETTE

    j'adore les poémes

    le tient est très beau

    pluie et froid chez-nous Résultat d’images pour les marcheuses

    bonne fin de soirée

    bise *

    10
    Mercredi 8 Février à 21:06

    Bonsoir Mamie Lucette ! Et ben si toi et Rémy laissez de faire le blog je prend mon vélo et repart en Espagne avant que la fille Le Pen ne my conduisse ! pour rire !

    J'espère que tu n'as pas trop de mal la nuit. Je ne comprend pas pour les doigts...

    et les pianistes ? Et ceux qui on joué comme moi un instrument à cordes. Pour l'ordi je ne suis pas que le temps de faire mon article et vous visiter puis c'est fini. Et pour la TV c'est pareil. Allez je te laisse ce soir car je dois manger !!! Bisous ! nani

    9
    Mercredi 8 Février à 16:28

    petit coucou journalier un peu en retard aujourd'hui mais mes aérosols me prennent du temps !! J'adore Vette de fonclare

    Bon courage Lucette et gros bisous 

    Hélène

    8
    Mercredi 8 Février à 12:01

    BONJOUR LUCETTE !

    Je le savais que tu avais programmer des poème de Vette de Fonclare !

    Enfin ! Dépêche toi de revenir !

     

    Au fait ! Ton médecin ne t'aurait pas dit que le "clavier et la souris" sont responsables de tes soucis ?........Moi si !... Le 7 Mars, je me fais opérer du pouce droit !.........Et pire encore, en septembre, ce sera des varices (trop souvent assis qu'il dit) !

    Bon ! on verra bien après !

     

    Gros Bisous Lucette !

    Rémy.

      • Mercredi 8 Février à 13:39

        Bonjour Rémy, mon médecin en dit autant.. Pas d'ordinateur...

        Bisous

    7
    Mercredi 8 Février à 11:29

    bon courage et reviens vite!!

    bon mercredi!!! ici en Picardie temps gris de chez gris!!!! mais pas de pluie!! bisous Sylvie

    6
    Mercredi 8 Février à 11:25

    bonjour lucette!!!es tu malade??bonne journee et bisous

    5
    Mercredi 8 Février à 10:38

    Une belle envolée onirique, c'est un bien joli poème

    Repose toi bien, tes amis pensent à toi

    Cendrine

    4
    Mercredi 8 Février à 06:38

    un très beau texte Lucette , très touchant 

    je ne connaissais pas , merci 

    passe une bonne journée 

    bisous

    3
    Mercredi 8 Février à 06:06

    Bonjour Lucette,

    Un beau poème que je ne connaissais pas. Merci ... Prends soin de toi Lucette, je pense à toi. Grosses bises, Véronique

    L’image contient peut-être : tasse de café

    2
    Mercredi 8 Février à 05:38

    Un bien joli poème.

    Douce journée LUCETTE

    Bisous

    timilo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :