• LES EYSIES-de-TAYAC-SIREUIL (Dordogne)

    Au cours de la vallée de la Vézère, le village des EYZIES-de-TAYAC-SIREUIL est considéré comme la capitale mondiale de la préhistoire. Nombreux sont les visiteurs séduits par son nouveau musée inauguré en 2004, occasion d'un voyage aux sources de l'humanité.

    Il n'est guère étonnant que la vallée de la Vézère, avec son climat agréable et sa nature généreuse, ait séduit les hommes préhistoriques du Nord. Dans ces relifs qui recèlent de nombreuses grottes naturelles, ils ont pu aménager un habitat sur et relativement confortable.

    UN BOURG QUI PROSPERE
    Mais, au Moyen-Age, plus personne ne pense aux hommes préhistoriques. Les Eyzies sont alors un petit hameau  dépendant de la paroisse de Tayac, un village compact à flanc de coteau , rassemblé derrière son église fortifiée ( XIIe-XVe siècle). Face à cette impressionnante construction, couverte de lauzes et percée de meurtrières, se dresse un chateau (XIVe siècle), propriété de la chatellerie de Beynac. Adossé à la falaise, le lieu   qui surplombe la Vézère, vase développer rapidement et devenir une seigneureie autonome. Dès le XVI e siècle, le village tire parti de la navigation sur le rivière où transitent les gabares chargées de marchandises. Puis, au XVIIIe xiècle et au XIXe siècle, l'industrie du Kaolin connait un grand essor, renforçant la prospérité du bourg. En 1836; on dénombre six meuniers pour 1229 habitants.

    UNE DECOUVERTE DUE AU HASARD
    Le passé préhistorique de la région se révèle en 1863, à l'occasion de la constructiob du chemin de fer entre les Eyzies et Tayac. Les découvertes, dont les plus importantes sont réalisées au début de XXe siecle, établissent la réputation internationale de ces sites, inscrits au patrimoine mondial de l'Humanité par l'Unesco en 1979. Les fouilles qui se poursuivent encore aujourd'hui, ont révélé une occupation qui se serait étendue entre 400 000 et 9000  ans avant note éré. Da,s le petit village, dont les rues baignées de lumière si douce du Périgord, sont bordées de larges maisons aux murs clairs et aux toits bruns, les touristes se pressent aujourd(hui pour découvrir le nouveau musée national de la Préhistoire qui a ouvert ses ortes en 2004,     le batiment rectangulaire collé à la falaise est l'oeuvre de l'architecte Jean Pierre Buffi. L'essentiel de l'activité des Eyzies repose désormais sur l'exploitation de ce patrimoine fragile et irremplaçable qui permet de mieux connaitre nos lointains ancetres.
    « LE PIC VERTPSAUME "Le chemin des Justes" »
    Yahoo!

  • Commentaires

    5
    Papy siffleur
    Jeudi 23 Mai 2013 à 12:44
    Papy siffleur
    Merci de ce bon souvenir que tu nous offres sur nos vacances de l'an dernier. Nous avons beaucoup aimé cette région.
    Cette année, nous avons fait l'Alsace avant que je n'entre à l'hôpital et maintenant, tout va pour le mieux.
    Bises amicales et bon week-end.
    4
    Samedi 7 Novembre 2009 à 20:10
    ptefleurs18
    bonsoir lucette je n ai pas eu le temps de passer plus tot  j ai mes ptes filles qui n etait pas prevu  et qui dorment a la maison ........  je te souhaite un bon dimanche et j e  te dis a lundi.....  bisous
    3
    Samedi 7 Novembre 2009 à 18:12
    elea tout simplement
    kikou chere mamie lucette c est toujours un reel plaisir de venir lire tes si beaux articles tu me fais rever et voyager  j i ete voir ma petite ,nadia c etait magique  trop court sniffffffffff je te souhaite un tres tres doux week end avec ta puce gros bisousssssssssssss
    2
    Samedi 7 Novembre 2009 à 17:50
    nenette206
    encore un joli village qui est perché et qui est bien joli
    bonne fin de soirée,bon dimanche
    gros bisous
    janine(nenette206)
    1
    Samedi 7 Novembre 2009 à 10:29
    kinou 31
    j'ai visite! j'ai visiste!!! trop trop joli!!! je vous conseille d'y aller en avril car l'ete il y a beaucoup trop de monde!!!a voir absolument !! magnifique!!!! bisous
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :